Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  S'inscrire en ligne
  Imprimer
Découverte de la Vénétie
IT 70
Du 20 au 24 septembre 2022    Départ assuré

Entre les brumes de la lagune et la rive riante du Lac de Garde, à l'ombre des silhouettes roses et vertes des Dolomites, la plaine de la Vénétie – la terraferma comme l'appellent encore aujourd'hui les Vénitiens – est parsemée de trésors artistiques qui vous invitent à parcourir plus de 2000 ans d'une histoire riche mais trop souvent éclipsée par celle de leur célèbre capitale. Avant que Venise ne les intègre au cœur de son empire naissant, Padoue et Vérone connurent ... lire plus
Pourquoi visiter la Vénétie avec Clio ?
Votre conférencier
  Le conférencier sera annoncé prochainement
  5 jours
  Accessible à tous
  Accessible à tous
Pour tout voyageur en bonne santé capable d'effectuer sans problème des visites à pied de sites, monuments et musées et d'emprunter éventuellement les transports en commun.
  21 voyageurs max.
Les points forts
  • Les fresques de Giotto et de Giusto de Menabuoi à Padoue
  • Le centre historique de Vérone
  • Vicence et les architectures de Palladio
  • Une croisière en bateau privatif sur le Lac de Garde
  • Une dégustation de vin à Bardolino
  • L'héritage d'Antonio Canova à Possagno
  • La Chronoguide Vénétie
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Mardi 20 septembre 2022 Paris – Venise – Padoue
Vol direct Paris-Venise et route pour Padoue.

Fondée selon la légende par le Troyen Anténor, Padoue – Patavium – fut une importante ville romaine avant de connaître au Moyen-Age une période d'une insolente prospérité grâce au commerce du textile ; l'une des universités les plus anciennes d'Europe y fut fondée en 1222. Au XIVe siècle la ville continua de s'enrichir sous la domination des familles Carrara et Visconti, avant d'être annexée par Venise en 1405. Pendant ces siècles prospères, elle resta un pôle culturel de premier ordre qui attira hommes de lettres et artistes et contribua à l'éclosion de l'humanisme et de la Renaissance grâce à des maîtres comme Donatello et Mantegna, qui participèrent au renouvellement urbanistique de la ville au XVe siècle.

Nous aurons un premier aperçu du centre historique grâce à une agréable promenade qui nous conduira de la Piazza dei Signori au baptistère, couronné d'une coupole habitée d'une multitude d'anges et de saints, remarquable cycle de fresques de Giusto de’ Menabuoi (Unesco), peintre du XIVe siècle très influencé par Giotto. Déjeuner inclus.

Nous gagnerons ensuite le palazzo Bo', siège historique de l'université où nous pourrons admirer la chaire de Galilée – qui enseigna à Padoue de 1592 à 1610 – et le plus ancien théâtre anatomique du monde (1594).

Sur l'emplacement de l'amphithéâtre romain, nous découvrirons l'ensemble conventuel des Ermites, dont les cloîtres abritent les musées civiques de la ville. Nous admirerons plus particulièrement l'intéressante pinacothèque qui conserve de rares peintures sur bois de Guariento et d'importantes toiles vénitiennes. Malgré les destructions de la seconde guerre mondiale, l'église du XIIIe siècle conserve sa structure d'origine, fidèlement restituée, et une partie des fresques de Guariento (Unesco) et Mantegna qui décoraient ses chapelles.

Quelques pas seulement nous suffiront pour gagner la chapelle des Scrovegni (Unesco), dont les parois sont entièrement recouvertes de fresques peintes avec une étonnante virtuosité par Giotto. Elles sont consacrées aux vies de la Vierge et du Christ tandis qu'au-dessus de la porte un impressionnant Jugement Dernier clôt la série.

Dîner inclus. Nuit à Padoue.
 
 
    J 2 - Mercredi 21 septembre 2022 Padoue – Vérone
Gothique dans sa structure, mais byzantine dans son allure, la basilique Saint-Antoine, plus familièrement appelée « Il Santo », confond, selon Taine, « dans son assemblage composite, les idées de trois ou quatre siècles et de trois ou quatre pays ». L'intérieur, grandiose, regorge d'œuvres d'art, parmi lesquelles il faut citer le devant d'autel du chœur orné de bas-reliefs de Donatello, qui constitue l'un des sommets de la plastique Renaissance.

Nous visiterons ensuite l'oratoire de saint Georges, conçu comme mausolée par un condottiere au service de la famille Carrara, et la Scuola del Santo, siège de l’archiconfrérie de Saint Antoine. L'un abrite de splendides fresques du XIVe siècle (Unesco), l'autre un cycle du début du XVIe siècle dû en partie au pinceau du jeune Titien.

Trajet vers Vérone et déjeuner inclus.

Antique cité vraisemblablement fondée par les Étrusques et admirablement située au débouché de la vallée de l’Adige sur la plaine du Pô, Vérone (Unesco) connut, à l’époque romaine, une remarquable prospérité qui ne se démentit ni lors des invasions des Ostrogoths puis des Lombards, ni après son intégration dans l’empire carolingien. Le négoce de la soie et de la laine en fit ensuite une puissante cité médiévale sous l’égide de la famille Scaliger, à l’époque de Roméo et Juliette, mais elle s’étiola à partir du XVe siècle, sous la domination vénitienne.

Une promenade nous permettra de découvrir, de l'extérieur, les Arènes, célèbre amphithéâtre romain du Ier siècle de notre ère, la piazza delle Erbe – bâtie sur l'ancien forum – et la piazza dei Signori, avant de nous faire passer devant le romantique balcon de la « maison de Juliette ».

Derrière le beau portail roman de la cathédrale, nous découvrirons une belle Assomption du Titien, tandis que Sant'Anastasia, église gothique aux dimensions impressionnantes, abrite une remarquable fresque de Pisanello.

Dîner libre. Nuit à Vérone.
 
 
    J 3 - Jeudi 22 septembre 2022 Lac de Garde – Vérone
Le matin nous visiterons le musée de Castelvecchio, qui abrite une importante collection de sculptures et de peintures véronaises et vénitiennes (XIIe-XVIIIe siècles).

Nous découvrirons ensuite la basilique San Zeno Maggiore, extraordinaire exemple de roman nord-italien. Nous admirerons son plafond en forme de carène de navire, ses portes en bronze des XIe et XIIIe siècles ainsi que le monumental retable d'Andrea Mantegna.

Nous quitterons alors Vérone et gagnerons Sirmione pour le déjeuner libre.

Plantée sur un promontoire dominant la rive méridionale du lac de Garde, Sirmione est veillée depuis des siècles par les tours crénelées de la forteresse des Scaliger. Nous visiterons les « grottes de Catulle », qui se dressent dans un site délicieux parsemé d'oliviers et léché par les vagues turquoises du lac. Il s’agit en réalité des ruines de la plus grande villa romaine de l’Italie septentrionale, dont l'appellation remonte à la Renaissance, quand on utilisait le nom de grottes pour indiquer des structures antiques en ruine où l’on pénétrait comme dans des cavernes naturelles.

Au départ de Sirmione, nous embarquerons pour une croisière privative le long de la côte Est du Lac de Garde, appelée également côte des Scaliger. De l'enchanteresse péninsule de Punta San Vigilio, nous descendrons le long de la rive orientale du lac, ponctué de petites bourgades colorés, oliviers et cyprès jusqu'au petit port de Bardolino, où un domaine biologique nous accueillera pour un apéritif-dînatoire avec dégustation des vins de Bardolino.

Retour à Vérone. Nuit à Vérone.
 
 
    J 4 - Vendredi 23 septembre 2022 Vérone – Vicence
Ce matin nous quitterons Vérone et gagnerons Vicence, qui doit sa fière et noble allure au célèbre architecte de la Renaissance Andrea Palladio (1508-1580), qui en fit sa patrie d’élection. Sur une colline voisine de la ville, nous découvrirons sa réalisation la plus connue : la Villa Rotonda (Unesco), parfait mariage entre le temple grec et les exigences de représentation, repos et otium de son propriétaire, et qui fut choisie par Losey pour son film Don Giovanni.

Nous visiterons aussi la splendide villa Valmarana , dite « ai Nani », demeure du XVIIe siècle remarquable surtout par sa décoration intérieure due en grande partie au génie de Tiepolo : nous admirerons en particulier ses grandes fresques mythologiques et les épisodes tirés du Roland furieux. Les magnifiques scènes de genre réalisées dans l'hôtellerie par Giandomenico, fils du célèbre peintre, suscitèrent en particulier l'admiration de Goethe.

Nous gagnerons le centre ville de Vicence (Unesco) pour le déjeuner libre. Une promenade nous permettra de découvrir à chaque coin de rue de splendides réalisations de Palladio, de la piazza dei Signori, avec l'imposante Basilica et la Loggia del Capitanio, à l'harmonieuse Contrà Porti, où les palais réalisés en suivant les projets du maître ne se comptent pas.

Le théâtre olympique (Unesco) peut être considéré comme l'aboutissement de l'œuvre de l'architecte. Dans cette ultime réalisation, Palladio a rassemblé les résultats de ses longues études sur le thème du théâtre classique, fondées sur l'interprétation du De Architectura de Vitruve et sur l'observation des ruines de théâtres romains, dont certains ont disparu depuis.

Dîner libre. Nuit à Vicence.
 
 
    J 5 - Samedi 24 septembre 2022 Possagno – Maser – Venise – Paris
Perchée sur l'une des collines d'Asolo, Possagno est le village natal du célèbre sculpteur Antonio Canova. Pour accueillir les œuvres restées dans l'atelier romain de l'artiste après sa mort, son demi-frère l'évêque Giovanni Battista Sartori fit construire en 1834 la Gypsothèque. Dans une atmosphère presque surnaturelle, la lumière s'infiltre par les lucarnes de la voûte et donne vie à une belle collection d'esquisses en terre cuite et de moulages d'albâtre et de plâtre qui permettent de suivre tout le processus créatif de l'artiste. A quelques pas de là, nous admirerons également le Tempio Canoviano, église paroissiale d'un parfait équilibre classique que l'artiste fit construire à ses frais pour les habitants de son village.

Ces doux reliefs couverts de rangées ordonnées de vignes de Prosecco recèlent deux autres chefs-d'œuvre de l'architecte Andrea Palladio.

Commandée en 1550 par les nobles vénitiens Marcantonio et Daniele Barbaro, la Villa Barbaro à Maser (Unesco) inaugura chez l'architecte le rattachement des dépendances utilitaires, les barchesse, au corps de la maison de maître... conjuguant ainsi les exigences de l’exploitation agricole et le confort de la "vie en villa". La décoration intérieure fut quant à elle confiée à Véronèse. Le salon central en forme de croix et l’élégante salle de l’Olympe sont décorés d’une touche heureuse et vive : des architectures feintes s’ouvrent sur des paysages paisibles peuplés de ruines et de villas, tandis que des personnages grandeur nature nous observent du haut de leur balcon ou s’apprêtent à entrer, par des portes entrouvertes, dans l’espace réel.

Déjeuner inclus.

La Villa Emo (Unesco) est à son tour l'un des exemples les plus achevés de villas agricoles de la maturité de l'artiste. Avec son pronaos classique et ses deux longues ailes symétriques ajourées d’arcades s’ouvrant sur la campagne de la marche trévisane, elle est inspirée par la rationalité et la symétrie des constructions romaines. La décoration intérieure, due à Giambattista Zelotti, l'un des élèves de Véronèse, est un éloge des vertus domestiques et de la famille.

Transfert à l'aéroport de Venise et vol direct pour Paris.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 01/12/2021. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 20 au 24 septembre 2022 - 5 jours - à 21 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix Prestissimo jusqu'au 22 mai 2022 1 715 €
Prix Presto jusqu'au 19 juillet 2022 1 735 €
Prix à partir du 20 juillet 2022 1 755 €
 Remise supplémentaire de 3 % soit environ 51 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 24/03/2022.
Supplément chambre individuelle Prix Prestissimo jusqu'au 11 juin 2022 240 €
Prix Presto jusqu'au 22 juillet 2022 260 €
Prix à partir du 23 juillet 2022 280€
Sans transport international Nous consulter
Hébergement

VilleHôtel
PadoueHôtel Europa 4*
VéroneMastino 3*
VicenceCampo Marzio 4*

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
20/09/2022 - 07h10
Venise Marco Polo
20/09/2022 - 08h50
Vol Air France AF 1126
RetourVenise Marco Polo
24/09/2022 - 18h00
Paris Roissy CDG
24/09/2022 - 19h50
Vol Air France AF 1227
Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols directs Paris/Venise et retour sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • 4 repas
  • 1 apéritif-dinatoire avec dégustation de vin Bardolino
  • Les déplacements en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • Une excursion en bateau privatif sur le Lac de Garde
  • Un audiophone (oreillettes) pour la durée du voyage
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires
Bon à savoir - Formalités

  • Les visites du centre historique des villes s'effectuent à pied.
  Formalités

  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité
Informations pratiques

Décalage horaire
Il n'y a pas de déclage horaire entre la France et l'Italie.
Change
La monnaie de l'Italie est l'euro (EUR).
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Elisabeth Crouzet-Pavan.
L’Empire vénitien
Pascal Bonafoux.
Titien ou l’art plus fort que la nature : être Apelle
Elisabeth Crouzet-Pavan.
L’Italie au siècle de Dante et de Giotto
Pierre Cabanes.
L’Adriatique entre deux mondes
Lorenzo Pericolo.
Véronèse: l'illusion magique
Lorenzo Pericolo.
Andrea Palladio, architecte humaniste
Lorenzo Pericolo.
Bellini ou la naissance de l'« école vénitienne »
Lorenzo Pericolo.
Giorgio da Castefranco, dit Giorgione (Castelfranco Veneto, vers 1477 - Venise, 1510)
Lorenzo Pericolo.
Vittore Carpaccio, le spectateur impassible
Lorenzo Pericolo.
Giotto le précurseur

  Bibliographie

Élisabeth Crouzet-Pavan.
Enfers et paradis. L'Italie de Dante et de Giotto. Albin Michel, Paris, 2001.
André Chastel.
L'art italien. Flammarion, Paris, 2015.
Pino Guidolotti.
Andrea Palladio. L'oeuvre architecturale. Flammarion, Paris, 2002.
Sous la direction de Giuseppe Basile.
Giotto : les fresques de la chapelle Scrovegni de Padoue. Skira, Genève, 2003.
Morena Costantini.
Véronèse. Gallimard, Paris, 2004. (Découvertes)
Pierre Milza.
Histoire de l'Italie. des origines à nos jours. Fayard, Paris, 2013.
Michelangelo Muraro et Paolo Marton.
La civilisation des villas vénitiennes. Mengès, Paris, 2002.
Filippo Pedrocco.
Fresques des palais et villas de Vénétie. Citadelles et Mazenod, Paris, 2008.
Zuffi Stefano.
Venise et la Vénétie. L'insolite, 2005.
Alvise Zorzi.
Histoire de Venise. Perrin, 2015. (Tempus)
Guides
Jean-Michel Brèque Préface de Dominique Fernandez.
Culture-Guides Venise. PUF-Clio, Paris, 2007. (Cultures Guides)
Guide Vert Italie du Nord . Michelin, Paris, 2017.
Guide Voir Venise et la Vénétie. Hachette Tourisme, Paris, 2015. (Guides Voir)
Cartes
Carte Michelin Frioul Vénétie Julienne. Michelin, 2007.