Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  Faire une demande de place
  Imprimer
Croisière en mer Baltique
Gdansk, Riga, Tallinn, Stockholm, Gotland, Copenhague, Helsinki  |  CM 82
A bord du M/S Hamburg
Du 22 mai au 3 juin 2024    Sur demande

Longtemps éclipsée par la popularité de la Méditerranée, la Baltique possède pourtant un charme unique. Omphalos des peuples qui abordèrent ses côtes, creuset des civilisations qui s'y développèrent, enjeu de tensions séculaires entre les Etats riverains, la Baltique vit s'écrire sur ses rivages l'histoire de l'Europe septentrionale, injustement méconnue en Occident. Les capitales scandinaves et baltes où s'égrènent les châteaux médiévaux, les palais baroques et les cathédral ... lire plus
Votre conférencière
avec Kasia Milencka
Diplômée en philologie romane et espagnole.
  13 jours
  Pour tous avec réserve
  Pour tous avec réserve
Ces voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
  23 voyageurs max.
Les points forts
  • Le confort de votre bateau le M/S Hambourg 5 ancres
  • Un voyage à la croisée des mondes germanique, slave et scandinave
  • Riga , Tallinn , Hambourg et Gdansk, cités de la Hanse
  • Stockholm, Copenhague et Helsinki, capitales nordiques
  • L'isthme de Courlande et les trésors naturels de la Baltique
  • Le Chronoguide Croisière en mer Baltique
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Mercredi 22 mai 2024 Paris – Hambourg
Vol vers Hambourg.

En Allemagne au début du XXe siècle, on appelait Hambourg "la porte sur le monde" tant cette ville portuaire jouait un rôle majeur dans les relations entre les pays riverains des mers nordiques et les autres continents. L'essor économique de Hambourg remonte au Moyen-Âge, quand elle fut l'une des villes fondatrices de la Ligue Hanséatique qui, jusqu'au XVIe siècle, contrôlait le commerce de toute l'Europe du Nord. Ensuite, c'est le commerce transatlantique qui assura sa prospérité. Elle demeure aujourd'hui l'une des villes les plus dynamiques d'Allemagne.

Son cœur emblématique, la Rathausmarkt, est une vaste place dominée par la mairie réaménagée au XIXe siècle dans un style néo-Renaissance. Adossée à la Bourse – la plus ancienne du monde – elle forme avec cette dernière un unique et monumental bâtiment. A Hambourg, comme dans toutes les villes hanséates, pouvoir politique et puissance marchande ne sont jamais loin.

Après le déjeuner inclus, nous prendrons la route du port de la ville où débutera notre croisière.

Embarquement à bord du M/S Hambourg.

Nuit à bord.
 
 
    J 2 - Jeudi 23 mai 2024 Navigation
Cette journée sera consacrée entièrement à la navigation vers l'Est pour rejoindre Gdansk. L'occasion de prendre la mesure de cette vaste mer "intérieure" qu'est la Baltique et de repenser au rôle essentiel qu'elle a depuis toujours occupé dans l'histoire.
Pendant la navigation vous pourrez profiter des agréments de votre bateau et des conférences proposées à bord par votre conférencier.

Nuit à bord.
 
 
    J 3 - Vendredi 24 mai 2024 Gdansk
Après une matinée de navigation, nous atteindrons la côte polonaise et accosterons à Gdansk.

Fondée à la fin du Xe siècle, Gdansk fit partie du duché de Poméranie jusqu'à ce qu'en 1308 les chevaliers teutoniques ne la conquirent en la rebaptisant Dantzig. Membre de la Ligue hanséatique dès le milieu du XIVe siècle, et rattachée au royaume de Pologne où elle disposait du statut de ville libre, elle en devint l'un des comptoirs majeurs. Très ouverte aux influences de la Renaissance – nombreux furent les artistes étrangers notamment flamands et hollandais à y travailler – Gdansk est sans doute la plus européenne des métropoles polonaises.

Nous emprunterons l'ancienne Voie Royale où les souverains polonais effectuaient leurs parades solennelles lorsqu'une fois par an, ils se rendaient à Gdansk. Nous arriverons ainsi à l’hôtel de ville remanié au milieu du XVIe siècle dans le style de la renaissance flamande.

Dans le prolongement de l'hôtel de ville, nous découvrirons la place du Long Marché ornée en son centre d'une statue de bronze de Neptune du début du XVIIe siècle, l'un des symboles de la ville. Derrière celle-ci se dresse la façade maniériste de la cour d'Artus où se réunissaient les confréries de marchands et de banquiers. Sa voisine, la maison Dorée, possède probablement la plus belle façade Renaissance de Gdansk.

Passant la Porte Verte, nous arriverons aux quais de la Motlawa que nous longerons jusqu'à la Porte de la Grue, autre symbole de Gdansk. Cette grue en bois du XVe siècle, érigée entre deux tours de brique, servait au déchargement et à la pose des mâts des navires.

Appareillage pour Klapeida en début de soirée.

Nuit à bord.
 
 
    J 4 - Samedi 25 mai 2024 Klapeida
Ce matin, nous atteindrons les rivages lituaniens. Unique porte maritime du pays, Klaipeda fut, durant des siècles, incontournable pour qui voulait maîtriser le littoral. Mais c'est surtout l'isthme de Courlande (Unesco) voisin, véritable merveille naturelle, qui retiendra notre attention. Durant plusieurs milliers d'années, le sable rejeté par les courants marins forma cette étroite bande de terre où se développèrent patiemment la faune et la flore. C'est cet harmonie entre les flots et la terre, parfaitement équilibrée par le travail de préservation des hommes qui y vivent, que vous aurez l'occasion de découvrir lors d'une excursion en autocar. Nous en profiterons pour rallier le centre culturel Thomas Mann à Nida, principale bourgade de l'isthme qui accueillit la résidence d'été du prestigieux écrivain, observateur privilégié des bouleversements du XXe siècle.

Retour à bord, puis appareillage pour Riga.

Nuit à bord.
 
 
    J 5 - Dimanche 26 mai 2024 Riga
Située à l'embouchure de la Daugava, Riga fut fondée en 1201 par Albert de Buxhoeveden, premier évêque de la ville à l'origine de l'ordre des chevaliers Porte-Glaive. Attirant massivement les colons allemands, la cité adhéra en 1282 à la Ligue hanséatique et devint l'interface privilégiée du commerce avec la Russie. Convoitée par les puissances riveraines de la Baltique, Riga fut successivement conquise par les Suédois au XVIIe siècle puis – comme toute la Livonie – par la Russie lors de la grande guerre du Nord. Elle demeurera russe jusqu'à la proclamation de l'indépendance en novembre 1918.

Le tissu urbain de la vieille ville de Riga (Unesco) reflète sa prospérité : entrepôts de marchands rénovés en maisons d’habitation, résidences bourgeoises peintes et décorées – certaines du XVIe siècle, d’autres du XIXe, d’autres enfin Art Nouveau – donnent au vieux Riga l’allure d’une ville d’Europe centrale.

Au cours de notre promenade, nous nous arrêterons plus particulièrement devant la maison des Trois Frères constituée de trois maisons marchandes contiguës. La plus ancienne, élevée au XVe siècle, avec sa façade en guingois, son pignon à redans et sa porte encadrée de bancs de pierre, est caractéristique des demeures de cette époque.

Nous découvrirons aussi deux de ses plus anciennes églises. L'église Saint-Pierre est caractéristique du Backsteingotik – gothique de brique –, style commun à tout l'espace hanséatique. Elle est coiffée d'un clocher en bois dominant la ville de ses 123 mètres de hauteur et d'où on admire un magnifique panorama. La cathédrale est généralement connue sous le nom de Dôme – transcription du terme allemand Dom. Cette basilique de style gothique de brique, construite à partir de 1211, devint luthérienne après la conversion de la ville à la Réforme en 1558, comme tout l'ouest du pays.

Nous terminerons notre découverte de la ville par le musée de l'Art Nouveau, logé dans un des nombreux bâtiments qui font de Riga une des capitales européennes de ce mouvement qui orna l'Europe de ses façades rafinées.

Retour à bord et appareillage dans l'après-midi pour Tallinn.

Nuit à bord.
 
 
    J 6 - Lundi 27 mai 2024 Tallinn
Après une matinée de navigation, accostage à Tallinn juste après le déjeuner.

Les origines de Tallinn remontent au début du XIIIe siècle, lorsque les Danois fondèrent une cité qu'ils nommèrent Taani-linn, la ville des Danois. Plus tard, les chevaliers Porte-Glaive germaniques s'y installèrent, l’achetant à ces derniers. Dès 1348, la ville rejoignit la Hanse dont elle devint l'un des postes orientaux les plus importants. Remarquablement préservée, la vieille ville de Tallinn (Unesco) est composée d'une ville haute aristocratique et d'une ville basse bourgeoise.

Nous gagnerons d'abord la ville haute (Toompea), ancien siège du pouvoir féodal et résidence de la noblesse germanique. Perchée sur la colline, elle offre au visiteur un magnifique panorama : le regard y embrasse les toits rouges de la ville basse et la silhouette singulière des nombreux clochers de ses églises.

Nous descendrons ensuite à pied jusqu'à la ville basse (Vanalinn). Remarquablement conservée, toujours entourée de ses murailles, elle est un entrelacs de ruelles tortueuses fidèles au tissu urbain médiéval. Elle est riche de belles maisons bourgeoises, telles l’une des plus anciennes pharmacies d’Europe ou le siège de la confrérie des Têtes-Noires.

Appareillage pour Helsinki dans la soirée.

Nuit à bord.
 
 
    J 7 - Mardi 28 mai 2024 Helsinki
Accostage à Helsinki en début de matinée.

Surnommée "la ville blanche" ou "la fille de la Baltique", la capitale de la Finlande, fondée en 1550 par le roi de Suède Gustave Ier Vasa, offre le visage contrasté d'une ville immergée dans la nature et cernée par la mer qui environne ses quartiers de toute part.

Une promenade nous permettra d'admirer la place du Sénat, œuvre de l'urbaniste Ehenström et de l'architecte Carl Ludwig Engel, qui en ont fait un ensemble néoclassique à l'élégance aristocratique, encadré par le Sénat, l'université et la cathédrale luthérienne où la pureté austère du classicisme nordique semble en harmonie avec la sobriété du culte réformé.

Nous passerons également devant le Parlement, massif édifice de granit rouge dû à Sirén, et le palais Finlandia, vaste bâtiment contemporain en marbre de Carrare, parfois comparé à un grand piano blanc, avant de réjoindre l'église Temppeliaukion, conçue par les frères Suomalainen en 1960 et creusée à même le rocher.

Retour à bord et appareillage pour les îles Aland.
Après-midi de navigation.

Nuit à bord.
 
 
    J 8 - Mercredi 29 mai 2024 Les Îles Aland
Gardant l'entrée du Golfe de Botnie, la province insulaire d'Aland est finnoise, mais peuplée majoritairement par des Suédois. Cet archipel de près de 6500 îles, îlots et récifs est une véritable poussière d'îles. Nous accosterons à Mariehamn, que l'on découvrira lors d'une balade, avant de partir à la recherche des trésors de l'archipel. L'église de Finström serait l'une des plus anciennes de Finlande, fondée entre le XII et le XIIIe siècle. Elle est réputée pour ses sculptures intérieures, notamment son retable principal. A Kastelholm, c'est un château qui nous attend. Gustav Vasa y joua quand il n'était encore qu'un enfant et, au siècle suivant, le grand roi de Suède Gustav II Adolf l'aménagea pour en faire un havre de paix en pleine guerre de Trente Ans.

Retour à bord et appareillage pour Stockholm en début d'après-midi.

Nous débarquerons en début de soirée à Stockholm, pour mieux reprendre le bateau... mais cette fois-ci, dans le cadre d'une petite croisière privilégiée qui nous fera louvoyer entre les nombreuses îles qui fleurissent autour de la "Venise du nord"... avant de descendre sur l'une d'entre elles pour se dégourdir un peu les jambes.

Nuit à bord.
 
 
    J 9 - Jeudi 30 mai 2024 Stockholm
Construite sur un chapelet de quatorze îles entourées de collines qui lui donnent un charme unique, Stockholm se développa à l'emplacement d'une petite bourgade au XIIIe siècle grâce à son activité commerciale avec Lübeck et les autres villes de la Hanse. Elle devint la cité prééminente de Suède lors de l'avènement de Gustav Ier Vasa, élu roi de Suède en 1523, puis capitale officielle en 1634.

Nous rendrons d'abord au musée Vasa, musée unique en son genre inauguré en 1990, édifice de béton brut, de cuivre et verre, dont émergent les mâts de l’un des plus beaux navires de la flotte du roi Gustav II Adolphe. Le vaisseau disparut, englouti, quelques minutes après avoir levé l’ancre pour son voyage inaugural le 10 août 1628. Passant ensuite plus de trois siècles dans la vase, il fut ressorti presque intact en 1961 et constitue aujourd'hui un témoignage exceptionnel de la navigation à voile au XVIIe siècle.

Nous découvrirons ensuite le plus grand musée d'art de Suède : le Musée National, installé dans un vaste édifice de style Renaissance italienne. Ses collections de peinture comportent des tableaux du XVIe au XIXe siècle, avec une majorité de peintres suédois des XVIIIe et XIXe siècles, dont La dame au voile d’Alexander Roslin et La danse de la Saint-Jean d’Anders Zorn. La peinture du siècle d'or hollandais est aussi bien représentée, avec entre autres le monumental Serment des Bataves de Rembrandt.

Déjeuner libre.

Gamla Stan, le quartier le plus ancien de la ville, commença à prendre forme au XIIIe siècle et devint alors le cœur marchand de la cité. Nous nous rendrons sur la Grande Place – Stortorget – entourée des belles façades des demeures nobiliaires et bourgeoises des XVIIe et XVIIIe siècles. Au nord, s'élève l'ancien palais de la Bourse, la Börshuset, bâti en 1778 et aujourd'hui siège de l'Académie de Suède et de la Bibliothèque Nobel. Notre promenade nous conduira jusqu'à la place de Riddarhuset dominée par la façade XVIIe siècle de la Maison de la noblesse considérée comme l'une des plus harmonieuses de Stockholm. La brique rouge pâle est agrémentée de splendides pilastres en grès, de frontons et de guirlandes de fruits auxquelles répond la courbe du toit de cuivre verdi par le temps.

Retour à bord et appareillage pour l'île de Gotland.

Nuit à bord.
 
 
    J 10 - Vendredi 31 mai 2024 L'île de Gotland
L'île de Gotland, la plus vaste des îles de la mer Baltique, fut pendant des siècles la plaque tournante de l'association de marchands de la Hanse, animée en particulier par le commerce de l'ambre. La capitale de l’île, Visby, est une bien jolie cité médiévale ceinte de remparts du XIIIe siècle exceptionnellement conservés. Fondée par les marchands allemands au XIIe siècle, la cathédrale dresse les flèches noires caractéristiques de ses trois clochers au dessus de son architecture médiévale agrémentée d'ornements baroques et de vitraux remarquables. Nous pourrons admirer les vestiges de quelques autres églises de la ville, notamment Santa Katarina dont le squelette gothique domine la Grand-Place. On comprend mieux le surnom de la "cité des ruines et des roses" en poursuivant la promenade dans le dédale de ruelles encadrées de maisons à un ou deux étages, aux murs recouverts de crépi blanc, rose, jaune ou bleu, aux porches cernés de chèvrefeuilles géants et aux jardins secrets d'où se dégagent de délicieuses effluves de roses !

C'est l'île elle-même que nous découvrirons l'après-midi, et notamment quelques unes des cent églises qui y furent édifiées entre le XIIe et le XIVe siècle. Celle de Bro est réputée pour son portail et ses fresques autour de l'arc triomphal. La puissante tour octogonale de celle de Lärbro est unique dans l'île. Enfin, celle de Bunge est une des plus célèbres. Ses fresques, exécutées vers 1400, témoignent de l'influence de l'Allemagne orientale et sont d'un style très réaliste.

Retour à bord et appareillage pour l'île de Bornholm.

Nuit à bord.
 
 
    J 11 - Samedi 1er juin 2024 Île de Bornholm
En matinée, nous poursuivrons notre Odyssée pour gagner l'île danoise de Bornholm, dont nous réserverons la visite à l'après-midi. Bornholm "det er dejligt", c'est merveilleux, disent les danois. C'est une île aux mille visages, dont les côtes rappellent ici le Finistère, là les Calanques, avec des falaises à pic, des récifs, des crevasses et des grottes. Historiquement et artistiquement, Bornholm est réputée pour ses églises rondes du Moyen Âge. Depuis le port de Ronne, où nous accosterons, un agréable trajet en autocar, à travers la lande ou les sapins, nous en fera découvrir quelques unes. Celle dédiée à Saint-Laurent-de-l'Est est la mieux préservée de toutes. Elle a été édifiée au XIIe siècle. Comme dans toutes ces constructions, la grande tour constitue la nef, supportée par un pilier central décoré ici de belles fresques consacrées à la Passion du Christ. Â kirke, soit l'église d'Â en français, est la plus grande des églises rondes et on l'appelle ici la cathédrale. Vers 1150, maître Sigraf l'orna de reliefs tirés de l'Ancien Testament. Il la dota surtout de magnifiques fonts baptismaux qui portent sa signature en caractères runiques.

Retour à bord et appareillage pour Copenhague.

Nuit à bord.
 
 
    J 12 - Dimanche 2 juin 2024 Copenhague
Ce ne fut qu'au XIIe siècle que l'évêque Absalon entoura de fortifications ce qui n'était jusqu'alors qu'un petit port de pêche. Copenhague prit rapidement de l'importance grâce au commerce généré par son emplacement remarquable sur les détroits. Aujourd'hui la ville s'étend sur les deux îles de Sjælland et d'Amager, reliées par plusieurs ponts.

Nous commencerons notre découverte de la capitale danoise par le quartier du port de Nyhavn. Creusé au XVIIe siècle pour relier la vieille ville aux activités portuaires, Nyhavn et ses quais bordés de maisons colorées constituent aujourd'hui l'un des quartiers les plus animés de la ville. On y sent encore l'ombre de Hans Christian Andersen qui affectionnait particulièrement ces lieux.

Bâti au début du XVIIe siècle par Christian IV, le château de Rosenborg fut longtemps l'un des séjours favoris de la famille royale. Les techniques les plus avancées de son temps y furent introduites : salle de bains avec eau courante, pont-levis actionné depuis le salon d'hiver... Nous admirerons les appartements royaux encore meublés, la grande salle des fêtes et la salle des chevaliers où se trouve le trône du couronnement utilisé par les monarques de 1871 à 1940, fait d'ivoire et d'une dent de narval, et entouré de trois lions en argent. La découverte du trésor de la Couronne nous permettra d'approfondir l'histoire de la monarchie danoise.

Déjeuner libre.

Nous rejoindrons l'emblème de la cité scandinave, la Petite Sirène qui veille sur le port de Copenhague depuis 1913, rappelant à tous le plus célèbre des contes danois. Passant devant la maison de Kierkegaard, nous arriverons au Kastellet, l'une des plus impressionnantes citadelles d'Europe du nord. A ses abords, l'église Saint-Alban nous permettra d'introduire l'un des traits fondamentaux de la culture danoise : le protestantisme luthérien. Nous nous dirigerons ensuite vers la place du palais d'Amalienborg, sans doute le plus bel ensemble architectural de la capitale danoise, encadrée par l'église de marbre et par le palais d'Amalienborg, édifié au XVIIIe siècle en style rococo et devenu aujourd'hui résidence royale. Nous visiterons l'église de marbre de style néoclassique dont la construction fut entreprise au XVIIIe siècle par Frédéric V de Danemark pour célébrer le tricentenaire de la Maison d'Oldenburg à la tête du pays.

Retour à bord et appareillage pour Kiel.

Nuit à bord.
 
 
    J 13 - Lundi 3 juin 2024 Kiel – Hambourg – Paris
Accostage à Kiel en début de matinée et fin de la croisière.

Nous regagnerons le centre de Hambourg pour poursuivre la découverte commencée en début de voyage.

La cité hanséatique est marquée par l'Elbe et les quais du Landungsbrücken – le débarcadère – où se dresse l'imposante gare maritime bâtie en 1909 avec ses arches, ses coupoles et ses tours d'angle. Non loin de là, un bâtiment plus modeste abrite l'entrée de l'ancien tunnel de l'Elbe creusé en 1911 à 24 mètres de profondeur. Considéré alors comme une prouesse technique, il reliait la rive nord du fleuve à des chantiers navals situés sur une langue de terre.

Déjeuner inclus.

Sur la place du Hopfenmarkt – le marché au houblon – se dressent les ruines de l'église Saint-Nicolas dont ne subsiste que la haute tour noircie de pur style néo-gothique, l'église ayant été détruite lors des bombardements alliés de l'été 1943. Erigée en mémorial, elle abrite aujourd'hui une exposition permanente réunissant des vestiges de l'ancienne église et le souvenir de ce que furent à Hambourg les destructions de la guerre.

A pied, nous parcourrons l'ancien quartier des entrepôts – Speicherstadt – construit dans une zone franche fondée après l'adhésion de Hambourg à l'Empire allemand. Les quinze entrepôts – ou greniers comme on les appelle à Hambourg – constituent un ensemble homogène d'immeubles de brique néo-gothiques souvent coiffés de toits de cuivre vert à pignons, flèches ou lanternons. A l'extrémité de ce quartier – remarquablement restauré – se dresse la philharmonie de l'Elbe inaugurée en 2017. Sur la base de briques d'un ancien entrepôt, les architectes ont érigé une structure de béton et une façade en verre impressionnantes conjuguant les formes des vagues et celle d'un paquebot. Nous terminerons notre séjour sur sa "plaza", située 37 mètres au-dessus du niveau du fleuve, qui offre un panorama circulaire sur la ville et sur le port.

Transfert à l'aéroport, dîner libre et vol pour Paris.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 21/05/2024. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 22 mai au 3 juin 2024 - 13 jours - 13 à 23 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Cabine double intérieure pont 2 Prix à partir du 21 mai 2024 5 995 €
Cabine double intérieure pont 4 ou 5 Prix à partir du 21 mai 2024 6 570 €
Cabine double extérieure pont 2 ou 4 Prix à partir du 21 mai 2024 7 595 €
Cabine double extérieure pont 2 Prix à partir du 21 mai 2024 8 015 €
Cabine double extérieure pont 3 ou 4 Prix à partir du 21 mai 2024 8 270 €
Cabine double extérieure Infinity pont 4 Prix à partir du 21 mai 2024 8 815 €
Cabine double à usage individuel intérieure pont 2 Prix à partir du 21 mai 2024 9 095 €
Cabine double à usage individuel intérieure pont 4 ou 5 Prix à partir du 21 mai 2024 10 215 €
Cabine double à usage individuel extérieure pont 2 ou 4 Prix à partir du 21 mai 2024 12 270 €
Cabine double à usage individuel extérieure pont 2 Prix à partir du 21 mai 2024 13 170 €
Cabine double à usage individuel extérieure pont 3 ou 4 Prix à partir du 21 mai 2024 13 615 €
Cabine double à usage individuel extérieure Infinity pont 4 Prix à partir du 21 mai 2024 14 770 €
Sans transport international Nous consulter
Hébergement

VilleHôtel
En merM/S Hamburg 5 AncresVoir la fiche

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
22/05/2024 - 09h45
Hambourg Hamburg airport
22/05/2024 - 11h20
Vol Air France AF 1410
RetourHambourg Hamburg airport
03/06/2024 - 18h10
Paris Roissy CDG
03/06/2024 - 19h55
Vol Air France AF 1511

Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les transports internationaux Paris/Hambourg et retour sur vols réguliers
  • Les taxes aériennes
  • L'hébergement selon la catégorie choisie sur le bateau
  • La pension complète du déjeuner du 1er jour au déjeuner du 13e jour sauf deux repas
  • Les excursions aux escales en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • Des audiophones pour la durée du voyage
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 8 € par jour et par participant )
Bon à savoir - Formalités

  • Les visites des centres historiques des villes s'effectuent à pied.
  • Le programme des visites est susceptible de modifications liées aux imprévus de la navigation dont Clio ne saurait être tenue responsable.
  • Le croisiériste est allemand et la clientèle de votre bateau en partie germanique. Sur le bateau les annonces étant faites en allemand, votre conférencier vous les traduira dans toute la mesure du possible. Vous trouverez également chaque soir dans votre cabine en français le programme de navigation du lendemain.
  • L'inscription en cabine individuelle est obligatoire pour les personnes voyageant seules.
  Formalités

  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité
Informations pratiques

Informations pratiques pour l'Allemagne
Décalage horaire
Il n'y a pas de déclage horaire entre la France et l'Allemagne
Change
La monnaie officielle de l’Allemagne est l’euro (EUR).
Informations pratiques pour le Danemark
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et le Danamark.
Change
La monnaie officielle du Danemark est la couronne danoise (DKK). Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées en paiement et permettent de faire des retraits d'espèces.
Informations pratiques pour l'Estonie
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Estonie est de + 1h.
Change
La monnaie officielle de l’Estonie est l'euro (EUR). Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard ne sont acceptées en paiement qu'à Tallin mais elles permettent des retraits d'espèces dans tout le pays.
Informations pratiques pour la Finlande
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la Finlande est de + 1h.
Change
La monnaie officielle de la Finlande est l'euro (EUR). Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard sont acceptées partout et permettent de faire des retraits d'espèces.
Informations pratiques pour la Lettonie
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la Lettonie est de + 1h.
Change
La monnaie officielle de Lettonie est l'euro (EUR). Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.
Informations pratiques pour la Lituanie
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la Lituanie est de + 1h.
Change
La monnaie officielle de la Lituanie est l'euro (EUR). A Vilnius les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.
Informations pratiques pour la Pologne
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et la Pologne.
Change
La monnaie officielle de la Pologne est le zloty (PLN). Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter les site www.xe.com/fr Les cartes bancaires internationales Visa sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.
Informations pratiques pour la Suède
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et la Suède.
Change
La monnaie officielle de la Suède est la couronne suédoise (SEK). Pour connaître le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr La plupart des hôtels, restaurants et boutiques n'acceptent pas les paiements en espèces numéraires mais seulement les paiements par carte bancaire.
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Alain Demurger
De Jérusalem à la Baltique, les chevaliers Teutoniques
Valérie Sobotka
La Hanse, une union d’intérêts
Jean-Pierre Mousson-Lestang
La Suède et l’Europe
Georges Castellan
Les pays Baltes, une terre disputée
Michel Kazanski
Les Slaves, des origines aux premières principautés
Wladimir Berelowitch
Des Varègues aux Romanov
Suzanne Champonnois
La Hanse dans la Baltique
Régis Boyer
Pour présenter la Finlande

  Bibliographie

Yves Plasseraud.
Les Etats Baltiques : les Sociétés gigognes, la dialectique minorités-majorités. Armeline, Crozon, 2004.
Sous la direction de Nathalie Blanc-Noël.
La Baltique : une nouvelle région en Europe. L'Harmattan, Paris, 2002.
Sylvain Gouguenheim.
Les chevaliers teutoniques. Tallandier, 2022. (Texto)
Sylvain Gouguenheim.
Les derniers païens. Passés/Composés, 2022.
Stéphane Coviaux.
La fin du monde viking: VIe-XIIIe siècle. Passés/Composés, 2019.
Pierre Bauduin.
Les Vikings. Que Sais-Je?, 2018.
Corinne Péneau.
Histoire de Stockholm. Fayard, 2022. (Histoire)
Serge Fauchereau.
L'Art des Pays Baltes. Flammarion, 2021.
Pierre Bauduin.
Histoire des Vikings. Tallandier, 2019.
Maurice Carrez, Jean-Marc Olivier.
Histoire des pays nordiques. Armand Colin, 2023.
Guides
Guide Vert Pays Baltes. Michelin, Paris, 2012. (Guide Vert)
Nicolas Kessler.
Culture-Guides Scandinavie. PUF, Paris, 2009.
Un grand week-end à Saint Petersbourg. Hachette Tourisme, Paris, 2014. (Un grand week-end à)
collectif.
Guide vert Week-end Stockholm. Michelin, 2016.
Jean-Pierre Arrignon.
Culture-Guides Russie. PUF-Clio, Paris, 2008. (Cultures Guides)
Collectif.
Guide Vert Allemagne nord et centre. Michelin, 2021. (Guides touristiques)
Cartes
Cartoville Saint Petersbourg. Gallimard Loisirs, 2020. (Cartoville)
Cartoville Helsinki. Gallimard, 2016.
Carte IGN Allemage du Nord. 1/500 000. IGN, Paris, 2007. (Tourisme étranger)
Carte IGN Pays Baltes. 1/750 000. , Paris, 2007. (Tourisme étranger)
Carte Michelin Scandinavie - Finlande. 1/1 500 000. Michelin, Paris