Logo Clio
Naples et la Campanie
Avec une excursion sur la côte amalfitaine
Du 31 octobre au 6 novembre 2021 avec Florence Le Bars
IT 42 - 7 jours - Pour tous avec réserveCes voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
  Imprimer
Les points forts
  • Le Musée archéologique de Naples
  • Spaccanapoli et le cloître de Santa Chiara
  • La villa des Mystères à Pompéi
  • Herculanum et Oplontis
  • Les temples de Paestum
  • La crypte de la cathédrale de Salerne
  • Une excursion sur la côte amalfitaine
  • Le Chronoguide Italie du Sud
Naples s'inscrit dans le fabuleux paysage d'un golfe dont la beauté enchanta maints poètes, de Tacite à Byron. La capitale de la Campanie, trépidante en son coeur historique, sait aussi cultiver la douceur de vivre dans ses environs, et ce depuis longtemps. Les riches Romains venaient trouver dans leurs villas d'Oplontis, de Pompéi ou d'Herculanum le calme que l'Urbs ne leur garantissait plus. L'exploration de la côte se prête merveilleusement à une évocation du monde antique, d'autant plus si l'on pousse jusqu'aux temples grecs de Paestum. Mais Naples a aussi préservé dans ses strates historiques successives les apports essentiels des Angevins, des Aragonais et des Bourbons, en un riche patrimoine qui va du gothique au baroque le plus original. Il faut plonger résolument dans les deux rues qui coupent Spaccanapoli comme des balafres pour, sur les placettes couleur de miel, au milieu des églises et des cloîtres, vibrer à l'unisson avec les Napolitains. Une fois repus de cette agitation sympathique, les délices de la côte amalfitaine sont là, avec leurs campaniles émergeant de jardins exotiques, suspendus au dessus des flots émeraudes.

%%voyageBloque%%
 
Florence Le Bars
Docteur en archéologie et histoire de l'art antique. Professeur de muséologie à l'Université Federico II de Naples




 
J 1 - Dimanche 31 octobre 2021 Paris – Cumes – Pouzzoles – Naples
Vol direct pour Naples. Déjeuner inclus.

Nous commencerons notre périple à Cumes, la plus ancienne colonie grecque d’Occident après Ischia, qui ne fut toutefois qu’un pied-à-terre insulaire, avant une véritable installation sur les côtes italiques. Nous gravirons l’acropole au pied de laquelle s’ouvre le mystérieux antre de la Sibylle, où, selon la légende, aurait demeuré le célèbre oracle.

Nous gagnerons ensuite Pouzzoles – en latin Puteoli "puits" en raison de la présence de sources d'eau sulfureuse – qui était l'une des escales commerciales les plus importantes de la Méditerranée. En témoigne le spectaculaire amphithéâtre de Vespasien, l’un des plus grands et mieux conservés d’Italie. Construit pour récompenser la ville de son appui lors de la lutte contre Vitellius, il pouvait accueillir jusqu'à 40 000 spectateurs. On y admirera en particulier l'organisation des souterrains, très bien conservés, avec des pièces destinées à accueillir les cages des fauves, des monte-charges permettant de les monter dans l'arène et un système complexe d'évacuation des eaux.

Route pour Naples. Dîner libre. Nuit à Naples.
 
 
J 2 - Lundi 1er novembre 2021 Naples
Naples rassemble tous les clichés, mais aussi tout le pittoresque de l’Italie du Sud, pour qui accepte de partir à sa rencontre sans préjugés. Dès le VIIIe siècle av. J.-C., les Grecs établirent un comptoir au fond du golfe de Naples. Au VIIe siècle, ils fondèrent Parthénope, dont le nom fait référence à la légende de la sirène éponyme, mais souvent appelé tout simplement Néapolis « ville nouvelle », qui a donné le nom actuel de Naples. Occupée ensuite par les Etrusques, elle prit surtout son essor lors de la domination romaine, à partir du IVe siècle av. J.-C. Après la chute de Rome, la Campanie tomba aux mains des Ostrogoths, connut une éphémère domination byzantine avant d’être successivement possession des Lombards, des Normands et puis de la maison de Souabe pour, après bien des vicissitudes, redevenir, sous le règne de Frédéric II, la brillante cité intellectuelle qu’elle avait été jadis. La maison des Angevins qui en hérita ensuite rendit tout son éclat à Naples avant que celle-ci ne tombât sous la férule du pouvoir espagnol de la maison d’Aragon qui couvrit la cité d’églises et de palais baroques. L'épopée de Bonaparte en Italie permit enfin aux lazzaroni, le bas peuple napolitain, la proclamation d'une république autonome qui fut réduite dans le sang lors du retour des Bourbon que leur conservatisme allait faire honnir d’un peuple qui, un demi-siècle plus tard, accueillit en triomphe le libérateur Garibaldi.

La rue appelée Spaccanapoli – de spaccare (fendre) – porte bien son nom et coupe toujours le vieux Naples en deux, comme elle le faisait quand elle était le decumanus inférieur de la ville antique. En elle, et dans les ruelles étroites et rectilignes qui l'alimentent, bouillonne le flux vital de la cité. Les balcons ouvragés des demeures, festonnés de linge, les rez-de-chaussée ouverts sur les scènes de la vie quotidienne, les placettes et recoins sont le théâtre grandeur nature d'une animation quasi perpétuelle.

En arpentant l'ancien tracé romain des cardi et decumani nous suivrons le fil rouge de l'évolution artistique parthénopéenne, du gothique élégant au baroque exubérant qui tant a marqué le visage du centre historique. Nous découvrirons à Sant'Anna dei Lombardi le plus bel exemple de Renaissance florentine implantée en terre méridionale tandis que à Santa Chiara, église édifiée au XIVe siècle à la demande de Sancia de Majorque – pieuse épouse de Robert d'Anjou – nous admirerons un intérieur gothique élancé et un cloître unique au monde. Orné au XVIIe siècle de majoliques de Capodimonte, il est devenu l'une des images de carte postale les plus connues de la ville.

Grâce à la personnalité extraordinaire du prince Raimondo di Sangro, philosophe, scientifique, chimiste et chercheur doté d’une imagination peu commune, la chapelle de San Severo est un lieu où la magie et l’art s’entrelacent en créant une atmosphère hors du temps. Les sculptures qu’elle renferme, notamment le magnifique Christ voilé de Sanmartino, célèbre pour l’incroyable impression visuelle du voile qui couvre le corps du Christ, en font un véritable manifeste du baroque napolitain. Déjeuner libre.

Nous consacrerons l'après-midi au musée archéologique, où se trouvent réunies les magnifiques collections de mosaïques et de fresques provenant de Pompéi et d’Herculanum et, en particulier, la remarquable mosaïque représentant la bataille livrée par Alexandre le Grand contre le roi de Perse Darius III. Si on y ajoute les statues de bronze et de marbre exhumées par des décennies de fouilles dans les sites majeurs du golfe de Naples, on comprendra qu’il s’agit d’un des plus riches musées du monde pour ce qui regarde la connaissance de l’art antique.

Dîner libre. Nuit à Naples.

 
 
J 3 - Mardi 2 novembre 2021 Naples
Le matin nous visiterons la galerie nationale de Capodimonte, dont la prestigieuse collection Farnèse constitue le noyau central. Nous découvrirons dans ses salles l’école baroque napolitaine qui, de près ou de loin, est redevable au génie du Caravage. Outre son important ensemble de peintures italiennes, nous pourrons aussi y admirer des chefs-d’œuvre de Pieter Bruegel l’Ancien, du Greco et de Ribera qui fut peintre de cour des vice-rois de Naples. Déjeuner inclus.

Perchée sur une hauteur du Vomero, la chartreuse San Martino est l'un des ensembles les plus typiques du baroque napolitain. Nous y découvrirons une magnifique église complètement recouverte d'une marqueterie de marbres polychromes et des collections d'une étonnante richesse, avant de contempler depuis ses terrasses un panorama époustouflant sur la ville.

De retour dans le centre, une promenade nous permettra d'admirer les façades qui marquent la Naples monumentale , depuis l'impressionnant portail du Castel Nuovo, morceau de bravoure de la décoration Renaissance en terre napolitaine, jusqu'au Palais Royal, en passant devant le théâtre San Carlo auquel Stendhal vouait une admiration enthousiaste.

Dîner libre. Nuit à Naples.
 
 
J 4 - Mercredi 3 novembre 2021 Oplontis – Herculanum
Nous partirons en direction de Torre Annunziata, l’ancienne Oplontis , pour y découvrir la villa de Poppée – du nom de la deuxième épouse de l’empereur Néron –, dont les ruines évoquent bien ce qu’ont pu être les lieux de villégiature des plus riches familles romaines. Salles habilement distribuées autour d’un patio central, commodités « modernes », décoration soignée et fresques dans un excellent état de conservation : tout concourt à faire de cette villa un lieu d’exception.

Départ vers Herculanum .
Après le déjeuner inclus nous découvrirons cette cité victime de la terrible éruption du Vésuve de 79. Les descriptions de l'éruption par Pline le Jeune nous apprennent comment fut détruite la ville, ensevelie sous les cendres avant de disparaître sous une coulée de lave qui atteint parfois 20 mètres d’épaisseur. Si une partie de la ville antique est toujours enfouie sous la ville moderne, les fouilles ont cependant dégagé les vestiges du port et de plusieurs rues dont les immeubles, remarquablement conservés, traduisent bien la composition sociologique très contrastée de cette active cité portuaire. Les insulae, les tavernes et les petites boutiques y côtoient de somptueuses villas dont certaines offriront à notre admiration de splendides mosaïques.

Dîner inclus. Nuit à Castellammare di Stabia.
 
 
J 5 - Jeudi 4 novembre 2021 La côte amalfitaine
La journée sera consacrée à la Côte Amalfitaine . Nous serons alors immergés dans un paysage unique : des montagnes abruptes dévalant vers la mer Tyrrhénienne, des villages perchés à flanc de falaise, des couleurs toujours vives, des parfums enivrants et cette route, sinueuse et spectaculaire, construite au XIXe siècle pour rendre accessible ce paradis où la nature est merveilleusement façonnée par l'homme.

Nous nous promènerons d'abord dans le pittoresque port de Positano construit en terrasses qui descendent en escaliers jusqu'à la mer. Les façades des plus anciennes maisons, rouge pâle ou roses, sont décorées de stucs baroques.

Longeant la côte nous arriverons ensuite à Amalfi pour le déjeuner libre. Ancienne puissance maritime médiévale ouverte sur l'Orient, Amalfi rivalisa, au XIe siècle – quand elle était à son apogée –, avec Gênes et Venise. Nous y visiterons le Duomo de Saint-André dont l'architecture témoigne de l'importance des échanges commerciaux et culturels avec l'Orient. Les portes de bronze de l'édifice furent ainsi fondues à Byzance et le campanile est orné d'arcs arabisants caractéristiques.

Depuis Amalfi, une route en lacets grimpe jusqu’à Ravello, qui, suspendue entre ciel et mer, compose un ravissant tableau. La villa Rufolo, dont nous découvrirons le cloître mauresque et le magnifique jardin romantique, fascina Wagner qui y reconnut le "jardin magique de Klingsor", le cadre de Parsifal.

Dîner inclus et nuit à Castellammare di Stabia.
 
 
J 6 - Vendredi 5 novembre 2021 Salerne – Paestum
Nous partirons en direction du sud et ferons d'abord un arrêt à Salerne qui fut la capitale du Normand Robert Guiscard en 1077. C’est en ses murs que furent élaborés les projets de conquête de la Terre Sainte par la dynastie des Hauteville. La cathédrale constitue un excellent témoignage de cette présence normande en Campanie. Sa remarquable crypte, refaite au XVIIe siècle, est un chef-d'œuvre de marqueterie de marbre.

Nous arriverons ensuite à Paestum , qui fut l’une des premières colonies grecques en Italie du Sud. Déjeuner inclus.

Fondée au VIIe siècle avant notre ère, l'ancienne Poseidonia ouvrira pour nous un chapitre de l’histoire et de la civilisation grecque. Nous nous attacherons plus particulièrement aux vestiges des trois temples construits entre le VIe et le Ve siècle av. J.-C. pour évoquer tant la religion que l’architecture grecque. Quoi de plus poignant que ces colonnes dressées depuis des millénaires face à la mer et que l’effondrement du monde antique ont rendu à une intense solitude que vient seulement troubler ponctuellement le chant des grillons ? Le musée de Paestum présente un intérêt exceptionnel : des fresques restant parmi les seuls témoignages de la grande peinture grecque classique.

Dîner inclus. Nuit à Castellammare di Stabia.
 
 
J 7 - Samedi 6 novembre 2021 Pompéi – Rome – Paris
Pétrifiée par les cendres du Vésuve en 79 de notre ère, Pompéi transmet une image d’autant plus intéressante de la société et de la vie quotidienne au sein de l’Empire romain qu’elle est à jamais figée dans le temps. Nous y découvrirons les ensembles monumentaux les plus prestigieux : le forum, les théâtres et l’amphithéâtre, témoignages d’une civilisation des loisirs, les thermes de Stabies, mais aussi des exemples significatifs de l’architecture domestique romaine tels que la rue de l’Abondance et la maison du Faune où fut retrouvée la mosaïque de la Bataille d’Alexandre

A la villa des Mystères, nous évoquerons les développements exceptionnels du culte de Dionysos en Campanie. Ses fresques, considérées comme les plus célèbres que l’Antiquité nous ait léguées, mettent en scène un mystérieux rituel d’initiation, en une succession de panneaux qui ont gardé une fraîcheur étonnante.

Déjeuner libre en cours de visite.

Route pour l'aéroport de Rome et vol direct pour Paris.
 


Groupe de 14 à 23 voyageurs
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 29 octobre 2021 1 980 €
Prix presto jusqu'au 30 octobre 2021 2 000 €
Prix à partir du 31 octobre 2021 2 025 €
Supplément chambre individuelle Prix à partir du 2 septembre 2021 375 €
Supplément chambre double à usage individuel Prix à partir du 2 septembre 2021 425 €
Sans transport international Nous consulter


NaplesCentro Storico 4*

Castellammare di StabiaMiramare Stabia 4*

Les horaires prévisionnels de votre voyage seront disponibles prochainement.

Prestations incluses
  • Les vols directs Paris/Naples et Rome/Paris sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • 7 repas
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • Un audiophone (oreillettes) pour la durée du circuit
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 22/09/2021. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Les visites du centre historique de Naples s’effectuent à pied et en transports en commun.
  • La compagnie Air France ne proposant pas de vol Naples – Paris dans l'après-midi, nous avons conçu ce voyage avec un retour par Rome afin de ménager un véritable dernier jour de visite.
  • Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, le conférencier pourra être amené à réaménager le programme des visites sur place.
 
  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité


Informations pratiques
Décalage horaire
Il n'y a pas de déclage horaire entre la France et l'Italie.

Change
La monnaie de l'Italie est l'euro (EUR).

Mentions légales Conditions de vente Comment s'inscrire Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter ou nous visiter