Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  S'inscrire en ligne
  Imprimer
Le Brésil : de l'or du Baroque aux rivages de l'Atlantique
Salvador de Bahia, le Minas Gerais et Rio de Janeiro  |  BR 31
Du 13 au 26 juillet 2024    Places disponibles

Pays d'une nature débordante, le Brésil s'affirme comme une destination tout à fait incontournable. Territoire des amérindiens pendant des milliers d'années, il est découvert et colonisé par les Portugais à partir du XVI siècle, avant d'affirmer son indépendance en 1822. De la taille d'un continent, il est réputé pour sa beauté, la joie de son peuple, sa gastronomie et sa musique. Cinq siècles d'interactions et de conflits entre européens, amérindiens, africains et asiatiques ... lire plus
Pourquoi voyager au Brésil avec Clio ?
Votre conférencier
avec Fabio D'Almeida
Professeur d'histoire de l'art à l'université Campinas de Sao Paulo
  14 jours
  Grands voyageurs
  Grands voyageurs
Pour ceux qui ne craignent ni le décalage horaire, ni les longues routes en autocars, ni l'altitude, ni les contraintes locales (comme le port du foulard en Iran) et qui sont prêts à s'accommoder de tous ces inconvénients pour aller plus loin...
  18 voyageurs max.
Les points forts
  • La métropole de Rio de Janeiro, sa baie et le Corcovado avec la statue du Christ Rédempteur
  • Le Brésil colonial à Ouro-Preto, la ville bijoux du baroque brésilien
  • Le sanctuaire du Bom Jesus de Matosinho à Congonhas, le dernier chef-d'œuvre de l'Aleijadinho
  • L'ambiance et l'architecture de Salvador de Bahia
  • Sabara et São João del Rey, perles du baroque au Minas Gerais
  • Un groupe limité à 14 voyageurs.
  • L'accompagnement par Fabio d'Almeida, historien de l'art brésilien
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Samedi 13 juillet 2024 Paris – Campinas – Salvador
Vol pour Campinas puis vol pour Salvador de Bahia.
Arrivée à Salvador dans la nuit et installation à l'hôtel.

Nuit à Salvador.
 
 
    J 2 - Dimanche 14 juillet 2024 Salvador
Bem-vindo à Salvador (Unesco) ! Fondée en 1549 par les Portuguais, elle fut la première capitale du Brésil et, dès 1558, le premier marché aux esclaves du Nouveau monde dont la grande majorité était alors envoyée dans les plantations de canne à sucre. Sa topographie - cité haute et cité basse -, son architecture, la culture spécifique des baianas (les Bahianais), sa gastronomie et son axé – musique afro-brésilienne du Nord-est du pays -, ont donné à la ville une personnalité et un cachet inimitables.

Après une matinée de repos à l'hôtel, nous nous retrouverons pour notre premier déjeuner baiano.

Une promenade nous permettra de découvrir le quartier de la Barra, l'un des plus anciens de Salvador, qui donne sur la Baía de Todos-os-Santos, la célèbre baie de tous les Saints parsemée d'îles.
Nous visiterons le Musée Nautique installé dans le Fort de Saint-Antoine de Barra qui garde l'entrée de la baie depuis 1534. Dans ses collections, de nombreux modèles de bateaux ainsi que des objets découverts par les archéologues dans la baie.
Nous nous arrêterons au Farol (Phare) da Barra d'où l'on jouit d'une vue panoramique sur la plage Porto da Barra et sur l'Atlantique aux eaux souvent turquoise.
Nous terminerons notre après-midi au Musée des Arts de Bahia, installé dans une ancienne villa du XIXe siècle, afin de faire connaissance avec l'école locale de peinture, d'une surprenante qualité et diversité.

Le soir, dîner inclus dans le quartier très animé du Rio Vermelho.

Nuit à Salvador.
 
 
    J 3 - Lundi 15 juillet 2024 Salvador
Nous consacrerons notre matinée à la découverte de la ville haute, partie sans doute la plus séduisante de Salvador. Ses rues étroites sont bordées de maisons coloniales aux façades polychromes souvent ornées de décorations de stuc d'une grande qualité. La place du Pelourinho est le coeur de cet ensemble.
La cathédrale basilique de Salvador fut bâtie au XVIIe siècle, la ville étant l'archidiocèse le plus ancien du Brésil. Entièrement restaurée, elle possède de magnifiques autels ornés d'or (talha dourada) fabriqués au Portugal, un riche mobilier de bois et une belle collection d'art sacré.
D'autres chefs d'oeuvres baroques nous attendent tels l’église du Carmo - surnommée "l'église de l'or" - et l’église et le Couvent de São Francisco. Comme souvent au cours de notre voyage, nous constaterons le fort contraste entre la sobriété de la façade et la décoration dorée exubérante de l'intérieur, profusion d'angelots, d'oiseaux et de fleurs.

Après un déjeuner inclus, nous gagnerons la ville basse en empruntant le magnifique Elevador (ascenseur) Lacerda. Nous flânerons dans le Mercado Modelo de style néoclassique, et entrerons dans la basilique Notre-Dame de la Conception de la plage qui possède un plafond orné en 1773 d'une fresque en trompe l'oeil, oeuvre de José Joaquim da Rocha.

Nous terminerons notre journée au musée d’Art sacré de Bahia installé dans l'ancien couvent de Sainte Térèse d'Avila. Il possède une importante collections de sculptures et d'objets précieux réalisés par les artistes et les orfèvres de Salvador.

Dîner libre et nuit à Salvador.
 
 
    J 4 - Mardi 16 juillet 2024 Engenhos do Recôncavo Baiano – Salvador (480 km)
A jour d’excursion, journée d’exception !

Nous prendrons la direction de l’intérieur du Recôncavo Baiano, nom donné à la baie de Bahia où se jette l’imposant Rio Paraguaçu. La région reste marquée par une profonde influence africaine en raison du très grand nombre d'esclaves qui y furent amenés d'Afrique pour travailler dans les plantations de canne à sucre et de tabac.

Nous découvrirons la petite ville de Cachoeira, élevée sur les rives du fleuve, qui a gardé intactes ses ruelles, ses églises et ses maisons coloniales.

Ensuite, nous emprunterons un bateau pour effectuer une petite croisière sur le fleuve d'où, au fil de l'eau, l'on aperçoit les anciennes fazendas de canne de sucre.

Le déjeuner inclus sera pris au cours de l'excursion.

Retour à Salvador en début de soirée.

Dîner inclus. Nuit à Salvador.
 
 
    J 5 - Mercredi 17 juillet 2024 Salvador – Belo Horizonte
Tôt le matin, nous nous rendrons au fort Monte Serrat d’où l'on jouit d'une vue panoramique de Salvador. L'église do Bonfim est dédiée au saint patron de la ville, et pour cette raison, particulièrement appréciée par les Baianos. C'est là que des rubans multicolores, bénis pendant la messe, sont distribués sur le parvis dans une atmosphère religieuse syncrétique qui est bien dans l'esprit du Brésil.
Nous gagnerons ensuite l'église Notre Dame des Carmes bâtie au XVIIe siècle, dont l'intérieur est renommé pour sa sacristie, l'une des plus riches du pays, où les bois dorés alternent avec les meubles en marqueterie de palissandre.

Transfert pour l'aéroport en fin de matinée. Déjeuner libre puis vol pour Belo Horizonte. ( "Beaga" - BH - comme la surnomment ses habitants ) ou nous arriverons en fin d'après-midi.
Transfert à l'hôtel et installation.

Dîner inclus et nuit à Belo Horizonte.

 
 
    J 6 - Jeudi 18 juillet 2024 Belo Horizonte – Sabará – Ouro Preto

Quatre journées de visite nous permettront de découvrir les merveilles du Minas Gerais, région aussi réputée pour son patrimoine baroque que pour l'amabilité et l'accueil de ses
habitants !

Notre périple débutera dans la petite ville de Sabará située sur l'ancienne “route de l’or” dont l'exploitation fit entrer le Brésil dans "le cycle de l'or" à partir du début du XVIIIe siècle. Les cargaisons du précieux métal étaient pour l'essentiel envoyées en Europe depuis le port de Paraty puis de Rio de Janeiro, capitale du Brésil à partir de 1769.
Une promenade dans le centre historique nous permettra d'admirer les façades de son théâtre et de ses magnifiques demeures. La visite de l'église Notre-Dame des Carmes sera l'occasion de notre première rencontre avec Antonio Francisco Lisboa qui réalisa son portique. Surnommée l’Aleijadinho - le petit estropié -, il est le plus grand représentant du baroque brésilien. Atteint de la lèpre, il aurait, selon la légende, sculpté la plupart de ses oeuvres ses outils de travail attachés à sa main...
Au détour des rues et des places, nous attendent d'autres églises baroques telles Notre-Dame de Ó aux peintures ornées d'étonnants motifs chinois ou celle de la Conception dont la façade épurée cache un décor de bois sculpté particulièrement spectaculaire.

Déjeuner inclus en cours de visite.

En fin d’après-midi, nous prendrons la route d'Ouro Preto ("l'Or Noir"), considérée comme la perle des villes du Minas Gerais.

Dîner inclus et nuit à Ouro Preto.

 
 
    J 7 - Vendredi 19 juillet 2024 Ouro Preto
Ouro Preto (Unesco) est une ville à taille humaine. C'est donc essentiellement à pied que nous découvrirons son centre historique, tout en montées et en descentes, constellé d'églises.

Si l'église Saint-François de Paule offre indiscutablement le plus beau panorama sur la ville, celle de Notre-Dame du Pilar (1733) est considérée comme particulièrement représentative du baroque brésilien. Sa forme ronde évoque plus un théâtre qu'un sanctuaire religieux. Elle possède un intérieur stupéfiant, de boiseries, d'ornements et de dorures dont un autel central composé de plus de 400 kg d'or....
Le Musée de la monnaie - Casa dos Contos - occupe le bâtiment de l'ancien centre des impôts sur l'or. Bâti dans les années 1780, l'édifice est l'un des plus beaux d'Ouro Preto. Il expose aujourd'hui des collections numismatiques ainsi que des meubles et des objets des XVIIIe et XIXe siècles.

La visite d'une ancienne mine d’or nous permettra d'en apprendre un peu plus sur l'extraction de ce dernier et les conditions de travail des mineurs, en grande majorité des esclaves. Les premiers gisements furent découverts dans le Minas Gerais en 1697. Au siècle suivant, le Brésil connut la première "ruée vers l'or" du continent américain qui entraîna une premier peuplement de ses territoires intérieurs.

Déjeuner inclus.

Nous poursuivrons notre découverte d'Ouro Preto au Musée da Inconfidência - ancienne Chambre des députés et prison -, l'un des fleurons de l'architecture civile du XVIIIe siècle du Minas Gerais. Le musée honore le souvenir de la conjuration des Inconfidents qui en 1789, à Ouro Preto, s'opposèrent à la domination portugaise. Ils constituent le premier mouvement séparatiste et républicain de l'histoire du Brésil.

L’église Saint-François d'Assise est sans doute la plus belle de la ville. Elle est l'oeuvre de l'Aleijadinho qui en conçu les plans et en sculpta la façade. Son intérieur, harmonieusement orné et agencé, atteste aussi d'une remarquable maîtrise de la lumière.

En fin d’après-midi, nous flânerons dans le marché de Pedra Sabão (la pierre à savon), matériau très utilisé par les sculpteurs de la région mineira.

Dîner libre. Nuit à Ouro Preto.
 
 
    J 8 - Samedi 20 juillet 2024 São João del Rey – Tiradentes – São João del Rey (170 km)
En matinée, nous prendrons la direction de São João del Rey pour une promenade matinale. La petite ville recèle dans son centre historique nombre d'édifices baroques.

Après un déjeuner inclus, nous embarquerons dans un train à vapeur du XIXe siècle pour rallier Tiradentes, petite ville au charme prégnant, fondée pendant la ruée vers l'or et où le temps semble s'être arrêté. Ses rues étroites et pentues conduisent le promeneur d'une maison coloniale à une autre, d'un jardin à une fontaine ou à une église. L'église Saint-Antoine, dont la façade fut le dernier grand projet d'Aleijadinho, possède un intérieur d'or et de boiseries et compte parmi les plus beaux exemples de baroque brésilien.

Dîner libre à Tiradentes.

En soirée, concert de musique baroque à l’'église Saint-Antoine sur son orgue portugais renommé datant de 1766.

Nuit à São João del Rey.
 
 
    J 9 - Dimanche 21 juillet 2024 São João del Rey – Congonhas do Campo – Belo Horizonte (200 km)
Poursuivant notre promenade dans le centre historique de São João del Rey, nous visiterons l'église Saint-François d'Assise à laquelle on accède en empruntant une majestueuse allée de palmiers. Edifiée à partir de 1774 par le maître Aleijadinho, elle constitue le premier ouvrage en lignes courbes de l'artiste. Avec son parvis en forme de lyre entouré d'une balustrade de marbre, ses clochers circulaires et ses ornements sculptés en stéatite, elle compte parmi les joyaux du Minas Gerais.

Déjeuner libre.

Prenant la direction du Nord, nous nous arrêterons à Congonhas do Campos pour y visiter le Sanctuaire du Bon Jésus de Matosinhos (Unesco), considéré comme le chef-d'œuvre de l’Aleijadinho. L'église est précédée d'un escalier en terrasse décoré de statues en pierre à savon des Prophètes de l'Ancien Testament qui semblent exécuter une danse sur les balustrades. Les six chapelles de la Passion du Christ sont particulièrement spectaculaires : elles abritent 66 sculptures de bois du maître, stupéfiantes de vie, auxquelles ce dernier a rajouté quelques détails volontairement anachroniques pour moquer les Portugais.

Trajet jusqu'à Belo Horizonte où nous arriverons en début de soirée.

Dîner inclus. Nuit à Belo Horizonte.
 
 
    J 10 - Lundi 22 juillet 2024 Belo Horizonte – Rio de Janeiro
En début de matinée, un tour de ville en bus nous permettra de prendre toute la mesure de Belo Horizonte. Fondée en 1894 dans un site exceptionnel pour concurrencer Ouro Preto enclavée dans les montagnes, elle est aujourd'hui un pôle économique majeur et, par le nombre de ses habitants, la troisième ville du pays. Nous ferons halte au Parc de la Pampulha (Unesco) où, autour d'un lac artificiel, Oscar Niemeyer, le futur architecte de Brasilia, conçut en 1940 un projet visionnaire de cité-jardin pour la capitale de l'Etat du Minas Gerais.

Nous prendrons ensuite la route de l’aéroport. Déjeuner libre avant de nous envoler pour Rio.

Vol pour Rio de Janeiro et arrivée en début d’après-midi.

Notre découverte de Rio (Unesco) commencera au Pain de Sucre, l'emblématique éperon rocheux dont nous atteindrons le sommet grâce à un téléphérique. On y domine toute l'étendue de la mégalopole carioca, sa topographie unique, ses grands bâtiments au bord de mer et ses favelas. C'est sans doute là le meilleur moyen de se familiariser avec la ville !

Dîner inclus dans le beau quartier de l'Urca situé au pied du Pain de sucre.

Nuit à Rio de Janeiro.
 
 
    J 11 - Mardi 23 juillet 2024 Rio de Janeiro
Nous partirons à la découverte du coeur de Rio au cours d'une promenade. Notre première étape sera le Musée religieux franciscain installé dans un ancien couvent de l'ordre. Nous emprunterons ensuite le Largo da Carioca, la mythique rue Uruguaiana - avec ses commerces et son animation permanente -, le Cabinet royal portugais de Lecture – bijou de style néo-manuélin dont la façade est inspirée du monastère des Hiéronymites de Lisbonne - pour arriver à la place Tiradentes, véritable souk brésilien.

Le déjeuner sera inclus dans la très belle Confeitaria Colombo, point de rencontre de la bohème carioca de la Belle Époque.

Nous visiterons ensuite l'église du Monastère de Saint-Benoît, sans doute la plus belle de Rio. Cette église forteresse telle qu'on les construisait à l'époque coloniale, dissimule un intérieur baroque particulièrement exubérant aux murs recouverts de stucs en forme de feuilles de palme peints à l'or fin

Nous ferons ensuite une halte devant le Musée de Demain. Imaginé par le célèbre architecte valencien Santiago Calatrava et inauguré en 2015, il est devenu pour son esthétique futuriste, une étape incontournable de la visite de Rio

C'est au mythique Corcovado que se terminera notre journée. Un petit train nous permettra de monter très près de l'immense statue du Christ Rédempteur - oeuvre du sculpteur français Paul Landowski - qui bénit Rio de ses bras ouverts à plus de 700 mètres d'altitude. La vue panoramique sur la ville et la baie de Rio y est époustouflante : c'est toujours là un moment fort d'un voyage au Brésil !

Le dîner sera libre.
Pour ceux qui le souhaiteront, nous nous rendrons à une authentique soirée de samba carioca accompagnée d'un apéritif dînatoire (entrée et collation non incluses)

Nuit à Rio de Janeiro
 
 
    J 12 - Mercredi 24 juillet 2024 Rio de Janeiro

En début de matinée, nous nous rendrons au Musée National des Beaux-Arts, le plus grand du pays, pour une immersion dans la peinture brésilienne des XIXe et XXe siècles
(N.B. Actuellement fermé pour travaux, la réouverture du musée est annoncée pour le début du mois de juillet 2024 donc devrait être ouvert lors de notre voyage... Si sa fermeture était prolongée, sa visite serait remplacée par celle du Théâtre municipal inspiré du palais Garnier de Paris).

Une petite promenade nous fera passer par le Passeio Público, le plus ancien parc public du Brésil fondé à la fin du XVIIIe siècle, avant d'arriver aux Arcos da Lapa, un aqueduc datant de 1774, et au célèbre escalier Sélaron, orné de carreaux de faïence aux couleurs éclatantes.

Déjeuner inclus dans le quartier de Santa Teresa situé sur les hauteurs dans le centre de Rio.

Notre après-midi débutera par la visite du Musée Chácara do Céu. Dans la belle demeure moderniste, sont exposés les tableaux réunis par le riche mécène Raymundo de Castro Maya - décédé en 1972 - et qui constituent l'une des plus belles collections de peintures de paysage du Brésil.

Nous profiterons ensuite d'un peu de temps libre dans ce quartier bohème aux rues bordées de belles demeures.

Dîner libre. Pour ceux qui le souhaiteront, nous nous rendrons dans le quartier du Leblon, réputé pour ses bars comme ses délicieux restaurants, et profiter ainsi de notre dernière soirée à Rio.

Nuit à Rio de Janeiro.
 
 
    J 13 - Jeudi 25 juillet 2024 Rio de Janeiro – Campinas
En matinée, nous partirons en bus privé pour effectuer une dernière promenade à Rio en nous arrêtant au joli quartier du Jardin Botanique, célèbre pour son allée bordée de palmiers royaux d'une rare élégance. Fondé en 1808 à l'initiative du roi Dom João VI, qui voulait y faire cultiver des épices d'Inde et augmenter les exportations agricoles du Brésil, il fut ouvert au public quelques années après sa création.

Transfert à l'aéroport. Déjeuner libre.

Vol pour Campinas puis vol pour Paris.

Nuit en vol.
 
 
    J 14 - Vendredi 26 juillet 2024 Paris
Arrivée à Paris dans la matinée.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 02/03/2024. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 13 au 26 juillet 2024 - 14 jours - 11 à 18 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix Prestissimo jusqu'au 31 mars 2024 8 855 €
Prix Presto jusqu'au 12 mai 2024 8 895 €
Prix à partir du 13 mai 2024 8 995 €
 Remise supplémentaire de 2 % soit environ 177 € pour toute inscription entièrement soldée avant le 15/03/2024.
Supplément chambre individuelle Prix Prestissimo jusqu'au 3 avril 2024 870 €
Prix Presto jusqu'au 14 mai 2024 900 €
Prix à partir du 15 mai 2024 950€
Sans transportNous consulter
Hébergement

VilleHôtel
SalvadorMercure Salvador Rio Vermelho 4*
Belo HorizonteMercure Belo Horizonte Savassi 4*
Ouro PretoSolar da Opera 3*
Sao Joao Del ReiPousada Rotunda 3*
Rio de Janeiro Windsor Palace Hotel 4*
Situé en front de mer dans le quartier de Copacabana, cet hôtel dispose d'une piscine et du Wi-Fi gratuit.

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Orly
13/07/2024 - 12h00
Sao Paulo VIRACOPOS CAMPINAS INT
13/07/2024 - 18h30
Vol Azul AD 8701
 Sao Paulo VIRACOPOS CAMPINAS INT
13/07/2024 - 23h10
Salvador
14/07/2024 - 01h35
Vol Azul AD 4372
RetourRio de Janeiro Rio de Janeiro international du Galeão
25/07/2024 - 13h35
Sao Paulo VIRACOPOS CAMPINAS INT
25/07/2024 - 14h50
Vol Azul AD 2656
 Sao Paulo VIRACOPOS CAMPINAS INT
25/07/2024 - 17h20
Paris Orly
26/07/2024 - 09h30
Vol Azul AD 8700

Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux Paris/Salvador et Rio de Janeiro/Paris avec escale
  • Les vols intérieurs Salvador/Belo Horizonte et Belo Horizonte/Rio de Janeiro
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • 14 repas
  • Transport privé en autocar ou en minibus
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par Fabio d'Almeida

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Le billet d'entrée et l'apéritif dînatoire de la soirée de samba à Rio
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 3,5 € par jour et par participant )
Bon à savoir - Formalités

  • Les visites des villes se font à pied et parfois en transports en commun à Rio.
  Formalités

  • Un passeport, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
Informations pratiques

Décalage horaire
Les principales villes du Brésil sont placées sur des fuseaux horaires différents et appliquent une heure d'été et une heure d'hiver qui ne coïncident pas avec celles de la France. Selon la période en France et les villes et les dates au Brésil, le décalage horaire varie de - 3H à - 6h. Pour connaître le décalage en fonction de la région et de la période qui vous intéressent consultez le site http://www.ou-et-quand.net/heure/bresil Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre
Change
La monnaie officielle du Brésil est le real (BRL) . Pour connaître le taux de change actuel consultez le site www.xe.com/fr Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.
Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre au Brésil mais la vaccination contre la fièvre jaune est recommandée. Consultez votre médecin. Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille.
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Christiane Schmidt
Trois siècles de construction brésilienne
Philippe Conrad
Les conquistadors et le mythe de l’Eldorado
Jean-François Labourdette
La thalassocratie portugaise du XVIe siècle
Frédéric Dassas
L'art baroque
François-Georges Dreyfus
La doctrine de Monroe, un impérialisme masqué
Philippe Conrad
Le Brésil portugais de Cabral à Don Pedro

  Bibliographie

Carmen Bernand et Serge Gruzinski.
Histoire du Nouveau Monde. Fayard, Paris, 1993.
Bartolomé Benassar et Richard Marin.
Histoire du Brésil, 1500-2000. Fayard, Paris, 2000.
Armelle Endres.
Histoire de Rio de Janeiro. Fayard, Paris, 2000. (Grandes villes du Monde)
Martine Droulers.
Brésil: une géohistoire. PUF, Paris, 2001.
Dominique Fernandez et Ferrante Ferranti.
L'or des tropiques. Promenades dans le Portugal et le Brésil baroques. Grasset, Paris, 1993.
Michel Faure.
Une histoire du Brésil. Perrin, 2016.
Michel Vergé-Franceschi.
Henri le Navigateur. Editions du Félin, 2016.
Brigitte Faugère, Nicolas Goepfert.
Atlas de l'Amérique précolombienne. Autrement, 2022. (Atlas Mémoires)
Frédéric Louault.
Le Brésil. Tallandier, 2022.
Charlotte de Castelnau-l'Estoile.
Pascoa et ses deux maris. PUF, 2019.
Guides
Collectif.
Guide Evasion Brésil. Hachette Tourisme, Paris, 2009. (Guides Evasion)
Cartes
Carte IGN Brésil. 1/ 4 000 000. IGN, Paris, 2007. (Tourisme étranger)