Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Toute l’île de Chypre
Paphos, Troodos, Nicosie et Famagouste
Du 8 au 15 mai 2021 avec Effie Caracas
CHY 31 - 8 jours - Accessible à tousPour tout voyageur en bonne santé capable d'effectuer sans problème des visites à pied de sites, monuments et musées et d'emprunter éventuellement les transports en commun.
Places disponibles  Imprimer
Les points forts
  • L'abbaye de Bellapaïs
  • La cité de Salamine
  • Les remparts et la cathédrale de Famagouste
  • Le musée de Chypre à Nicosie
  • Le site antique de Paphos
  • Les fresques des églises byzantines du Troodos
  • Le Chronoguide Chypre
Chypre offre les charmes d’une île ensoleillée, dont les dieux eux-mêmes ont reconnu la beauté : Aphrodite n’a-t-elle pas choisi d’y naître de l’écume des flots ? Intégrée à la longue histoire du Proche Orient ancien, véritable carrefour d’échanges et d’influences au cœur de la Méditerranée orientale aux époques hellénistique et romaine, place avancée de la Chrétienté latine à partir des Croisades, l’île de Chypre a connu une Histoire d’une intensité exceptionnelle. La normalisation de plus en plus effective des relations entre les parties nord et sud de l'île permet désormais d'offrir en un seul voyage l’essentiel de ses richesses artistiques et archéologiques, des joyaux byzantins du Troodos aux sites antiques du Nord comme Engomi ou Salamine, de Kolossi, siège de l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean aux monuments vénitiens de Famagouste…

%%voyageBloque%%
 





 
J 1 - Samedi 8 mai 2021 Paris – Larnaca – Nicosie
Vol avec escale pour Larnaca où nous arriverons dans l'après-midi. Route vers Nicosie.
Dîner inclus. Nuit à Nicosie.
 
 
J 2 - Dimanche 9 mai 2021 Bellapaïs – Kyrenia – Nicosie
Nous commencerons notre découverte de Chypre par sa partie nord, qui reflète particulièrement la magnificence de l'île à l'époque médiévale.

Saint-Hilarion est le plus spectaculaire des trois châteaux conçus pour protéger les rivages nord de Chypre des incursions pirates. Construite au Xe siècle par les Byzantins sur le site d’un ancien ermitage, cette imprenable citadelle fut agrandie par les Francs avant d’être en partie démantelée par les Vénitiens. Perchée sur un piton rocheux, ses murs nord se dressent à l’aplomb de la falaise, tandis que, côté sud, son système de défense s’étage en terrasses dans un dédale enchevêtré de pierres, pour épouser la configuration du terrain.

Fleuron gothique de Chypre, l’abbaye de Bellapaïs ou abbaye « de la paix » fut essentiellement bâtie aux XIIIe et XIVe siècles pour les prémontrés bénéficiant des faveurs des Lusignan. On ne peut qu’être séduit par les fresques de l’église, déjà marquées par l’influence italienne, les toits en terrasses, caractéristiques des constructions de Terre Sainte, les arches isolées du cloître, les voûtes intactes du réfectoire, sans oublier le somptueux paysage d’oliviers et de citronniers, moutonnant au loin jusqu’à la mer.

Après le déjeuner inclus, nous rejoindrons la côte à Kyrenia – Girne –, l'une des cités les plus agréables du nord de Chypre, où d'anciennes maisons ottomanes côtoient des pans de murs de la ville franque et un charmant vieux port. Nous visiterons son impressionnante forteresse vénitienne, remaniement de l'édifice primitif construit par les Lusignan à l'époque des croisades, et au sein de laquelle se dresse la petite église byzantine Saint-Georges.

De retour à Nicosie, nous resterons dans sa partie turque pour un premier aperçu de cette ville qui, depuis le Moyen-Age, est demeurée la capitale de l’île. Successivement tenue par les Templiers puis par la dynastie des Lusignan avant d’être conquise par les vénitiens puis les Ottomans, son histoire se décline au fil de ses monuments. C'est dans la cathédrale Sainte-Sophie, aujourd'hui transformée en mosquée, que les Francs couronnaient les princes de Lusignan rois de Chypre. Son portail, digne de l'école de Chartres, n'a d'égal que la pureté de ses trois nefs, baignées d'une lumière irréelle (visite sous réserve de la fin des travaux de restauration). Le Bédestan, ou marché couvert, était à l’origine une église byzantine, à laquelle les Lusignan ont ajouté des éléments gothiques. Les charmantes arcades du caravansérail Büyük Han, remontant au XVIe siècle, le Grand Hammam ou la bibliothèque de Mahmoud II rappellent quant-à-eux les souvenirs des siècles ottomans.

Après notre retour en république Chypriote, dîner libre et nuit à Nicosie.
 
 
J 3 - Lundi 10 mai 2021 Engomi – Salamine – Saint-Barnabé – Famagouste
Nous poursuivrons notre exploration de la partie nord de l’île en nous rendant à Engomi qui nous permettra de remonter au IIe millénaire avant notre ère. A cette époque, la ville, contemporaine d’Ougarit, était la capitale d’un royaume du nom d’Alasia dont les ressources provenaient de l’important commerce du cuivre qu’il réalisait avec l’Egypte et les cités du Levant.

Nous gagnerons ensuite le monastère de Saint-Barnabé. Cet « apôtre », souvent cité dans le livre des Actes des apôtres et connu comme le fondateur de l’Eglise de Chypre en 45 ap. J.-C., aurait été enterré là où se dresse aujourd’hui le monastère reconstruit au XVIIIe siècle. Nous y admirerons une collection d’icônes chypriotes et, surtout, le superbe musée archéologique installé dans les bâtiments du monastère.

La cité de Salamine fut probablement fondée au XIe siècle avant J.-C. par les derniers habitants de la ville d’Engomi qui venait d’être détruite par les peuples de la mer. Au VIIIe siècle, après les « âges obscurs », elle apparaît sur la scène historique comme un important port de commerce. La nécropole qui abritait les tombes royales appartient à cette période et nous fournit une bonne idée de la richesse de la ville à cette époque. Plus tard, elle connut, avec les périodes hellénistique et romaine, une nouvelle prospérité. Après sa destruction par un tremblement de terre, elle fut restaurée par Constantin qui la rebaptisa Constantia. De ce passé, nous pourrons découvrir un très grand nombre de vestiges archéologiques, gymnase, thermes, théâtre, villas, citernes, basilique paléochrétienne...

Déjeuner inclus. Nous consacrerons le reste de la journée à la visite de Famagouste qui fut fondée sans doute à l’époque hellénistique mais connut son heure de gloire à l’époque des croisades. Après la chute des États Latins de Terre Sainte, les francs y affluèrent et en firent l'une des villes les plus riches de la Chrétienté. Corsetée de remparts dominant les rivages orientaux de l'île, la ville devint la « Carcassonne de Chypre », et ses nombreux vestiges d’églises et de palais témoignent de sa splendeur passée. Dans sa cathédrale Saint-Nicolas, inspirée du style gothique rayonnant du nord de la France, les Lusignan continuèrent jusqu’au XIVe siècle à se faire sacrer rois de Jérusalem.

Dîner inclus et nuit à Nicosie.
 
 
J 4 - Mardi 11 mai 2021 Nicosie
Cette journée sera consacrée à la découverte de la partie sud de Nicosie.

Nous visiterons d'abord le musée de Chypre. Ses collections archéologiques exceptionnelles nous permettront d’évoquer la fabuleuse préhistoire d’une île qui joua un rôle déterminant dans le développement des cultures du bassin méditerranéen oriental, et les civilisations classiques qui se sont succédé jusqu’à la période romaine. Nous y admirerons le dieu cornu d'Engomi (XIIe siècle av. J.-C.) considéré comme le prototype de la statuaire grecque, le trésor de Salamine et bien évidemment la charmante Aphrodite de Soli, devenue le symbole de l'île.

Déjeuner inclus.

De l'extérieur, la cathédrale Saint-Jean, siège de l’archevêque orthodoxe de Chypre, paraît bien insignifiante. Construite au XVIIe siècle, sous la domination ottomane, elle reflète la discrétion alors imposée aux chrétiens. Le contraste n'en est que plus éclatant avec l'intérieur rutilant d'une opulence toute byzantine : autour d'une somptueuse iconostase dorée, voûtes et murs sont entièrement recouverts de fresques retraçant l'histoire de saint Barnabé, premier évêque de Chypre.

Nous nous rendrons ensuite au musée byzantin qui abrite la plus grande collection d’objets sacrés du pays, avec plus de 300 icônes datées du IXe au XIXe siècle. Nous suivrons l'évolution de cet art raffiné, y distinguerons les influences byzantines et vénitiennes, et admirerons particulièrement les icônes les plus précieuses des églises du Troodos.

La journée s'achèvera par une promenade dans le quartier populaire de Laiki Yitonia, image en miniature de l’architecture chypriote.

Dîner libre. Nuit à Nicosie.
 
 
J 5 - Mercredi 12 mai 2021 Kolossi – Paphos
Nous rejoindrons la côte sud de Chypre pour découvrir d'abord, à quelques kilomètres de la mer, le site néolithique de Khirokitia . Le village de maisons de pierre rondes découvert à cet endroit est un témoignage exceptionnel de l'occupation de l'île dès le VIe millénaire av. J.-C. Ses habitants, sans doute originaires d’Asie, y vivaient d’agriculture et de chasse et ne connaissaient pas la céramique : leur vaisselle est en pierre polie, décorée de motifs géométriques. Ils nous ont également légué de curieuses figurines d’andésite qui constituent les plus anciens témoignages de sculpture chypriote.

Nous suivrons ensuite la route qui longe la côte jusqu'à Kolossi où subsiste l'impressionnant donjon de la forteresse qui devint, après la chute de Saint-Jean-d’Acre en 1291, le siège de l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Lorsque les Hospitaliers partirent s'installer à Rhodes, puis plus tard à Malte, Kolossi resta le siège d'une commanderie qui veillait à l'exploitation d'une grande propriété agricole.

La cité antique de Kourion, fondée vers 1200 avant J.C. par les Achéens, dresse ses vestiges dans un environnement spectaculaire, sur une falaise au-dessus du rivage. La prospérité du lieu, soutenue par la présence d'un célèbre sanctuaire d'Apollon, dura jusqu'au IVe siècle de notre ère. Nous verrons son théâtre romain, la maison d'Eustolios et l'ancienne agora, voisine d'une belle basilique paléochrétienne.

Arrivée à Paphos pour le déjeuner inclus. Paphos était la capitale de Chypre à l’époque romaine et reste la plus emblématique de ses cités antiques. C’est là qu’Aphrodite serait sortie de l’écume, et le sanctuaire qui lui est dédié fut l’un des plus célèbres de l’antiquité. Sur fond de paysage marin, les colonnes des vestiges romains et les mosaïques chatoyantes des maisons de Dionysos et de Thésée répondent aux murs épais de la forteresse franque « des Quarante-Colonnes », Saranda Kolones, et aux coupoles rouges de ses chapelles byzantines. Nous visiterons l'église de la Chryssopolitissa, érigée au XIIIe siècle sur les ruines de la cathédrale byzantine de Paphos où l’apôtre Paul aurait été flagellé avant de convertir le gouverneur romain de la cité. Un peu plus loin, le site impressionnant des tombeaux des Rois devait être la nécropole de la ville à l'époque hellénistique.

Dîner inclus. Nuit à Paphos.
 
 
J 6 - Jeudi 13 mai 2021 Le Troodos
Nous partirons à la découverte des joyaux religieux de Chypre en commençant par le monastère de Saint-Néophyte-le-Reclus où vécut, au XIIe siècle, l’un des ermites les plus populaires de l’île. Le monastère, situé au sommet d’un vallon boisé descendant vers la mer, comprend une basilique franco-byzantine édifiée et décorée de peintures murales au XVe siècle. Nous visiterons également l’ermitage où vécut le saint et admirerons ses belles fresques dont certaines furent, dit-on, peintes par le saint lui-même.

Nous gagnerons ensuite la région du Troodos , massif montagneux central de l’île et véritable conservatoire d’art byzantin où, dans les vallées difficiles d’accès, s'installèrent les chrétiens menacés par la multiplication des incursions arabes du VIIe au IXe siècle. Au cours des siècles suivants, le Troodos vit se multiplier petits monastères et modestes églises, édifiées sur le plan classique à croix grecque, mais d’une richesse artistique inouïe.

Dans le village d’Omodhos, jadis domaine du seigneur Jean de Brie, prince de Galilée, a été reconstruit en 1817 le monastère de la Sainte-Croix, qui conserve de belles icônes.
Déjeuner inclus.

A Kakopetria, nous admirerons les admirables fresques byzantines de l’église Saint-Nicolas-du-Toit exécutées à partir du XIe siècle, en particulier la rare et attachante représentation de l’entrée du Christ à Jérusalem.

Près du village de Galata, nous visiterons l’église de l’Archange-Saint-Michel, charmante chapelle à la toiture de bois érigée au XVIe siècle, à l'époque de la domination vénitienne, mais dont les peintures sont néanmoins d'inspiration purement byzantine. A l'inverse, l’ancienne église monastique de la Panayia Podithou, élevée en 1502, présente un cycle de fresques qui constitue un bel exemple du style italo-byzantin.

Dîner inclus. Nuit à Agros.
 
 
J 7 - Vendredi 14 mai 2021 Le Troodos – Larnaca
Nous poursuivrons la découverte du massif du Troodos.
A Lagoudhera, nous admirerons la magnifique église byzantine de la Panayia tou Arakou, dont les fresques du XIIe siècle sont d’autant plus précieuses qu’elles n’ont subi aucune restauration, et ne présentent, à cette date ancienne, aucune influence latine. On reste fasciné devant le Christ Pantocrator, dont la bonté lasse du regard laisse l’impression qu’il nous juge aussi.

A Platanistassa, l’église Stavros tou Ayiasmati est un petit chef-d’œuvre de l’art pictural byzantin tardif, où se mêlent intimement l’iconographie byzantine traditionnelle et l’art italien de la Renaissance.

Point d'orgue de notre journée, nous irons découvrir la « perle du Troodos », l'église d’Asinou. Son aspect extérieur est, comme toujours dans le Troodos, austère et massif. Mais l'intérieur entièrement peint entre 1106 et 1620 se dévoile en une explosion de couleurs vives et fraîches. Saint Constantin et sainte Hélène, ainsi que La Dormition de la Vierge et La Présentation de l’Eglise à la Vierge par Nicéphoros comptent parmi les chefs-d’œuvre de l’art byzantin.

Après le déjeuner inclus, nous visiterons, à Kalopanayiotis, le monastère Saint-Jean Lambadiste constitué de trois églises, sous la même imposante charpente en bois érigée entre le XVe et le XVIIIe siècle.

Nous rejoindrons Larnaca en fin de journée.
Dîner libre et nuit à Larnaca.
 
 
J 8 - Samedi 15 mai 2021 Larnaca – Paris
Le dôme et le minaret d'Hala Sultan Tekke surplombent un lac salé voisin de Larnaca : il s'agit de l'un des lieux musulmans les plus sacrés de l'île qui abrite la tombe d'Umm Haram, la nourrice de Mahomet et l'un des premiers soutiens du prophète.

Après un arrêt à l'église byzantine de Kiti, nous regagnerons Larnaca. Une promenade dans le centre ancien nous donnera l'occasion de visiter l'église Saint-Lazare, érigée sur le lieu que la tradition désigne comme étant le tombeau de Lazare de Béthanie. On peut encore y voir le sépulcre supposé du saint qui, après sa résurrection miraculeuse, serait venu à Chypre pour devenir le premier évêque de Larnaca. Déjeuner libre.

Transfert à l'aéroport et vol avec escale pour Paris.
 


Groupe de 13 à 23 voyageurs
Places disponibles
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 6 décembre 2020 1 800 €
Prix presto jusqu'au 7 mars 2021 1 825 €
Prix à partir du 8 mars 2021 1 850 €
Remise supplémentaire de 3 % soit environ 54 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 09/11/2020.
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 27 janvier 2021 295 €
Prix jusqu'au 9 mars 2021 315 €
Prix à partir du 10 mars 2021 340 €
Sans transport international Nous consulter


NicosieCentrum 3*

PaphosLeonardo Plaza Cypria Maris 4*

AgrosRodon 3*

LarnacaFrangiorgio 3*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
08/05/2021 - 06h55
Vienne Vienna International - Schwechat
08/05/2021 - 09h00
Vol Austrian Airlines OS 420
Vienne Vienna International - Schwechat
08/05/2021 - 10h20
Larnaca Larnaca International
08/05/2021 - 14h25
Vol Austrian Airlines OS 831
Larnaca Larnaca International
15/05/2021 - 16h50
Vienne Vienna International - Schwechat
15/05/2021 - 19h15
Vol Austrian Airlines OS 832
Vienne Vienna International - Schwechat
15/05/2021 - 20h25
Paris Roissy CDG
15/05/2021 - 22h30
Vol Austrian Airlines OS 419

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Larnaca et retour, avec escale sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • 10 repas
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
  • Le port des bagages dans les hôtels
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 3,5 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 20/10/2020. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Les passages de la frontière entre les deux zones de Chypre peuvent être l’occasion de retards nous obligeant à réaménager le programme des visites.
  • Les routes pour accéder au Troodos sont étroites et sinueuses.
 
  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité


Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et Chypre est de + 1h pendant toute l'année

Change
La monnaie officielle de Chypre est l'euro (EUR).
La monnaie officielle de Chypre nord est la livre turque (TRY).
Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées au nord comme au sud et permettent de faire des retraits d'espèces.
Pour connaitre le taux de change actuel de la livre turque consultez le site www.xe.com/fr


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter