Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  S'inscrire en ligne
  Imprimer
Découverte de l'Arabie Saoudite
Hégra, Al-'Ula, Riyad, Djeddah  |  AS 32
Du 20 février au 2 mars 2022    Départ assuré

Nous sommes heureux de vous proposer à nouveau cette destination si longtemps inaccessible au tourisme culturel. L'Arabie Saoudite ouvre aujourd'hui ses portes pour vous offrir un panorama complet de son histoire et toutes les richesses de ses paysages et de son patrimoine. Une exposition mémorable, à l'IMA, a illustré la richesse méconnue du pays et vous découvrirez au cours de ce voyage qu'elle ne se limite pas aux joyaux que sont les tombeaux nabatéens d'Hégra. Vous visite ... lire plus
Pourquoi voyager en Arabie saoudite avec Clio ?
Votre conférencier
avec Bernard Sohet
Docteur en histoire de l'art. Maître de conférences à l'université de Liège.
  11 jours
  Pour tous avec réserve
  Pour tous avec réserve
Ces voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
  20 voyageurs max.
Les points forts
  • Les tombeaux nabatéens d'Hégra
  • La vieille ville d'Al-'Ula
  • La gare du Hedjaz n°21
  • La vieille ville de Dariya
  • Le musée national de Riyad
  • La ville historique de Djeddah
  • Les pierres levées d'Al-Rajajil
  • Les gravures rupestres de Jabal Burnous
  • Les pétroglyphes néolithiques de Jubbah
  • Le barrage de Samallagi
  • Le Chronoguide Arabie
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Dimanche 20 février 2022 Paris – Riyad
Vol avec escale Paris-Riyad.

Nuit à Riyad.
 
 
    J 2 - Lundi 21 février 2022 Riyad – Sakaka
Riyad, le "jardin", situé sur un plateau désertique au cœur du pays, n'était qu'un village avant que la famille des Saoud s'y installe et en fasse, en 1932, la capitale du pays. Elle offre aux visiteurs de saisissants contrastes. Gratte-ciels emblématiques et centres commerciaux gigantesques coexistent avec un centre historique plus ancien.

Dans la matinée, après un petit-déjeuner tardif sous forme de brunch, nous nous rendrons au Musée National, longue courbe avant-gardiste dont la forme et la couleur rappellent les dunes du désert qui entoure Riyad. Ses importantes collections retracent toute l'histoire du pays, des temps préislamiques à l'unification du royaume par le roi Abd al-Aziz au début du XXe siècle. Nous nous intéresserons plus particulièrement aux vestiges et aux objets trouvés lors des fouilles effectuées dans les grands sites archéologiques. Inauguré en 1999, le musée fait partie d'un complexe historique qui comprend le palais Murabba – dernière demeure du roi Abd al-Aziz – dont la construction marqua en 1938 la première extension de Riyad.

Le fort Masmak, vaste citadelle d'argile et de boue séchée, fut élevé en 1865 pour servir de caserne aux garnisons qui protégeaient la ville avant d'être conquis en 1902 par le roi Abd al-Aziz. Restauré, il abrite aujourd'hui un musée explorant l'histoire de l'Arabie Saoudite avec dans ses collections des photos et des cartes datant de la première moitié du XXe siècle.

Avant de quitter Riyad nous gagnerons le gratte-ciel du Kingdom Center situé au cœur de la zone d'affaires pour monter jusqu'au skybridge, plate-forme d'observation incurvée située au 99ème étage à 300 mètres de hauteur, d'où l'on a une vue spectaculaire sur la capitale saoudienne.

Trajet jusqu'à l'aéroport pour notre vol à destination d'Al-Jawf, situé au nord-ouest du pays.

Nuit à Sakaka.
 
 
    J 3 - Mardi 22 février 2022 Sakaka – Al Rajajil – Doumat al Jandal – Sakaka (115 km)
Après un brunch pris en milieu de matinée, nous découvrirons Sakaka, capitale de la région d'Al-Jawf. Zone de contact entre les cultures méditerranéenne et asiatique, la ville occupa une place majeure dans l'histoire de l'Arabie et du Proche-Orient ancien. Elle devint une oasis prospère dès l'époque nabatéenne puis un centre d'échanges important pour les tribus bédouines du nord de l'Arabie. Dominant la ville depuis son éperon rocheux, le château Qalat Za’abal est exemplaire de ces forteresses du désert à l'aménagement spartiate érigées au XIXe siècle. Le puits de Bir Saisra, situé à proximité, fut vraisemblablement creusé par les Nabatéens, tandis que les gravures rupestres anthropomorphes du site de Jabal Burnous datent du néolithique.

Nous partirons ensuite à la découverte de sites protohistoriques environnants qui tous attestent de l'ancienneté de la présence humaine dans la région. Al Rajajil est un site mystérieux dont les pierres dressées ont suscité beaucoup d'interrogations... Les fouilles archéologiques les plus récentes ont révélé qu'il s'agissait d'un lieu de sépulture datant du Ve voir du VIe millénaire avant notre ère.

Le rocher du chameau – ou "Camel rock" – se distingue par la qualité et la singularité des figures animales, camélidés ou équidés, sculptées sur les parois de grès de trois éperons rocheux. Découvert en 2016 par une équipe d'archéologues franco-saoudienne, le site est encore loin d'avoir livré tous ses mystères. (A noter : la visite du site se fera sous réserve de son accessibilité).

Nous terminerons notre journée en nous rendant à Doumat al Jandal située au carrefour des pistes caravanières qui traversaient la péninsule arabique et mentionnée dès le VIIIe siècle avant notre ère dans les annales des rois assyriens. Oasis luxuriante, la ville s'est développée grâce à un système hydraulique complexe de puits, de canaux et de tunnels souterrains – les qanats.
Nous découvrirons son imposant mur d'enceinte, probablement érigé à l'époque nabatéenne et romaine, avant de pénétrer dans son cœur médiéval construit de pierres sèches et dominé par la forteresse Qasr Marid. En contrebas, la mosquée d'Omar érigée au VIIe siècle est l'une des plus anciennes du monde. Elle est surmontée par un curieux minaret de forme pyramidale à cinq étages coiffés par un pyramidion.

Nuit à Sakaka.
 
 
    J 4 - Mercredi 23 février 2022 Jubbah – Haïl (400 km)
Tôt le matin, nous prendrons la route traversant une partie du désert du Néfoud en direction de Haïl. Dans cet erg de sable rouge, le vent donne aux hautes dunes des formes de croissants ; on y voit aussi des affleurements de grès aux silhouettes étranges sculptées par l'érosion.

Déjeuner en cours de route sous forme de lunch-box.

Nous ferons halte pour visiter Jubbah (Unesco), le site rupestre le plus célèbre d'Arabie Saoudite. Situé dans la chaîne des collines Umm Sinman, Jubbah surplombait un lac qui fournissait de l'eau douce aux animaux et aux hommes. Ces derniers y ont laissé de remarquables pétroglyphes, en particulier un grand nombre de représentations humaines et animales, ainsi que des inscriptions thamoudéennes en nombre exceptionnel.

Arrivée à Haïl en fin d'après-midi.

Nuit à Haïl.
 
 
    J 5 - Jeudi 24 février 2022 Haïl – Al-'Ula (440 km)
Sa position centrale – sur le plateau de Nejd – et ses nombreux puits, alimentés par l'eau des montagnes voisines, ont fait de Haïl une autre étape majeure sur les routes caravanières. Au XIXe siècle, la ville fut la capitale d'un puissant émirat contrôlé par la famille Al-Rashid, rivale des Al-Saoud jusqu'à la création du royaume saoudien. Jouissant d'une position stratégique, Haïl était protégée par trois forteresses. Nous visiterons celle d'A'arif, la plus ancienne, bâtie à partir du XVIIe siècle au sommet d'un rocher d'où l'on a une vue magnifique sur la ville. Construite de boue et d'argile, elle abritait, outre des soldats, un quartier résidentiel, une mosquée, des entrepôts et des bains qui permettaient à ceux qui s'y réfugiaient d'y passer de longs mois.

Poursuivant notre route dans les vastes étendues de sable du désert du Néfoud, nous nous dirigerons vers Al-'Ula. Enclave vert émeraude environnée de hauts massifs déchiquetés grès ocre d'un côté, basalte noir de l'autre, la vallée d'Al-'Ula possède, grâce à ses ressources en eaux souterraines, des oasis millénaires. Elle fut, depuis l'Antiquité, au carrefour de ces pistes caravanières qui acheminaient aromates, myrrhe et encens.

Déjeuner en cours de route sous forme de lunch-box.

Nuit à Al-'Ula.
 
 
    J 6 - Vendredi 25 février 2022 Hégra – Al-'Ula
Notre matinée sera consacrée à la découverte du site nabatéen d'Hégra (Unesco) – aujourd'hui Madain Saleh.
Les Nabatéens, venus de Pétra, s'installèrent à Hégra au Ier siècle avant notre ère. Remarquablement conservée, la nécropole d'Hégra rassemble des tombeaux monumentaux des élites nabatéennes directement taillées dans la roche de grès. Nous nous attarderons plus particulièrement devant ceux de Qasr al-Bint et de Qasr al-Farid le plus grand et le plus ambitieux de tous. Nous découvrirons le petit Siq, principal lieu de culte de la nécropole. Partout, influences décoratives et architecturales assyriennes, égyptiennes, phéniciennes, hellénistiques se conjuguent. Les nombreuses inscriptions sont aussi bien en langues lihyanite, thamoudéenne, nabatéenne que grecque ou latine. Hégra témoigne avec éclat de cette confluence d'influences et d'inspirations, concomitante des flux commerciaux.

Tout près du site se dressent les ruines de la gare du Hedjaz n°21, l'une des étapes sur la ligne de chemin de fer construite par les Ottomans en 1900 pour relier Damas à Médine en trois jours – au lieu des quarante jours à dos de dromadaire. Son prolongement jusqu'à La Mecque fut abandonné en raison de la première guerre mondiale.

Après un temps de détente dans notre confortable campement, nous gagnerons le Rocher de l’Éléphant, le Jabal Al-Fil. L'érosion a donné à ce spectaculaire affleurement de grès de plus de 50 mètres de haut – entouré de centaines de monolithes – la forme d'un éléphant géant dont la trompe touche le sol... Nous y profiterons des couleurs si particulières que donne aux roches la lumière du soleil couchant.

Nuit à Al-'Ula
 
 
    J 7 - Samedi 26 février 2022 Dedan – Al-'Ula – Djeddah
En matinée, nous nous rendrons sur le site de Dedan pour évoquer l'histoire de cette cité, capitale du royaume des Lihyanites depuis le deuxième millénaire et située au pied des falaises du Djebel Ath-Thumayd. Nous pourrons peut-être y apercevoir, creusée très haut dans la roche, les traces de sa nécropole dont les deux tombes aux lions sont les plus célèbres. Nous prendrons aussi le temps d'une courte promenade dans l'oasis toute proche, jardin aux senteurs de datte, d’orange, de citron et de menthe.

Il nous suffira ensuite de parcourir quelques kilomètres pour atteindre le site de Jabal Ikmah qui fait figure de véritable bibliothèque à ciel ouvert, riche de milliers d'inscriptions en araméen, dadanique, thamudique et nabatéen dont on pense qu'elles remontent au premier millénaire avant notre ère. C'est un foisonnement de représentations humaines, d'instruments de musique et d'animaux, qui permettent d'évoquer la vie quotidienne des habitants des civilisations dadanite et lihyanite.

Nous terminerons notre découverte d'Al-'Ula par une promenade dans le dédale de sa vieille ville aux rues étroites et ombragées, bordées de maisons de briques crues. Dominée par le petit fort de Musa Ibn Nusayr, dont les origines remontent sans doute à l'époque lihyanite, la cité née au VIIe siècle fut habitée jusqu'au début du siècle dernier.

En fin d'après-midi, nous prendrons la route de l'aéroport pour nous envoler vers Djeddah.

Nuit à Djeddah
 
 
    J 8 - Dimanche 27 février 2022 Djeddah – Taïf (185 km)
Nous partirons pour Taïf située à 1 800 mètres d'altitude dans une vallée des montagnes du Hedjaz, couloir côtier parsemé d'oasis qui fut de tout temps la voie privilégiée entre l'Arabie et le Levant. La ville millénaire se trouve au carrefour de deux routes historiques : les pistes caravanières de la route de l'encens et la route du pèlerinage à La Mecque. Nous emprunterons la "route des pantalons", seule route autorisée aux non-pèlerins, qui contourne la ville sainte et doit son nom au vêtement porté par les occidentaux.

Souvent qualifiée de "jardin du Hedjaz" pour son climat et ses terres fertiles, la région de Taïf est un lieu de villégiature très apprécié des Saoudiens. C'est là que pousse la célèbre rose de Damas à trente pétales, peut-être transplantée par les Ottomans et toujours appréciée par les plus prestigieux parfumeurs. Une halte dans une unité de production d'essence et d'eau de rose servira d'introduction à la découverte de la ville.

Dans son centre historique, nous passerons devant la haute façade blanche du palais Shubra achevé en 1905 et qui devint la résidence estivale du roi Abd al-Aziz. Nous flânerons dans le souk des tailleurs situé au cœur du marché central, labyrinthe d'allées exigües sinuant entre les bâtiments couleur de sable jusqu'à des places paisibles.
La visite le musée Shereef conclura notre après-midi. Ce musée privé expose des objets de l'artisanat saoudien rassemblés par son propriétaire pendant plus de trente ans à l'occasion de ses périples dans les différentes régions du pays.

Nuit à Taïf.
 
 
    J 9 - Lundi 28 février 2022 Taïf – barrages de Saysad et de Samallagi – Djeddah (240 km)
Ce matin, à quelques encablure du centre de Taïf, nous ferons une halte dans le Parc National Saysad, au barrage de Saysad. Une inscription le ferait remonter au début du califat omeyyade mais il se pourrait aussi qu'il s'agisse d'une usurpation d'un ouvrage plus ancien.

Une excursion vers le sud, dans les contreforts du plateau arabique, nous mènera au réservoir de Samallagi datant de l'époque préislamique. Admirablement conservé, il barre la vallée sur plus de deux cents mètres de ses blocs de granit taillés et soigneusement ajustés. D’une longueur et d'une hauteur impressionnantes, il est une preuve remarquable de l'ancienneté des aménagements hydrauliques dans le désert d'Arabie.

Après le déjeuner, nous regagnerons Djeddah. Nous y visiterons le Al Tayebat museum, installé dans un ensemble de constructions traditionnelles avec balcons en moucharabieh et façades en pierre de corail. Ses collections éclectiques permettent d'évoquer en un seul lieu la riche culture saoudienne.

Nuit à Djeddah.
 
 
    J 10 - Mardi 1er mars 2022 Djeddah
Au cœur du Hedjaz, Djeddah, « la porte de La Mecque », devenue aujourd'hui une ville cosmopolite et la capitale économique de l'Arabie Saoudite, dresse ses gratte-ciels face à la mer Rouge. Dès le VIIe siècle, s'y développa un port majeur pour les routes commerciales de l'océan Indien et pour l'acheminement des marchandises vers La Mecque. Ce port devint aussi la porte d'entrée des pèlerins musulmans arrivant par la mer.

Nous nous rendrons au marché aux poissons – l'un des plus importants d'Arabie – dont les étals proposent plusieurs dizaines d'espèces pêchées dans la mer Rouge, des requins marteaux aux mérous, des poissons perroquets aux calamars. Une promenade nous permettra ensuite de découvrir le quartier historique d’Al Balad (Unesco) caractérisé par une tradition architecturale bien spécifique. Nous y verrons ces maisons-tours construites à la fin du XIXe siècle par les élites mercantiles de la ville et qui combinent les traditions de construction en corail de la région côtière de la mer Rouge et celles de l'artisanat des routes caravanières. La pierre de corail, légère et fragile, est protégée de l'humidité et de la salinité par des couches de plâtre finement ouvragées.
Nous découvrirons la façade de la maison Nassif, ancienne demeure de riches marchands, avant de nous rendre sur la Corniche, devenue le cœur battant de Djeddah, avec ses restaurants, parcs d'attractions, aires de pique-nique et mosquées. Elle expose en plein-air vingt-six sculptures en bronze, œuvres de grands artistes modernes ou contemporains, tels Henry Moore ou Vasarely. Nous verrons aussi bien sûr la célèbre fontaine du roi Fouad, au jet d'eau le plus haut du monde, visible même la nuit de tous les quartiers de la ville grâce à l'éclairage de 500 projecteurs...

Nous terminerons notre voyage à la maison des arts islamiques. Ce petit musée privé fondé par un riche collectionneur au 4ème étage d'une luxueuse galerie commerciale, expose des objets d'art de grande qualité – céramiques, bijoux, orfèvrerie – parmi lesquels des œuvres provenant de la Grande Mosquée de la Mecque.

Nuit à Djeddah.
 
 
    J 11 - Mercredi 2 mars 2022 Djeddah - Paris
Vol avec escale Djeddah-Paris tôt le matin.
Arrivée à Paris dans l'après-midi.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 01/12/2021. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage - 11 jours - à 20 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix Prestissimo jusqu'au 6 février 2022 4 795 €
Prix Presto jusqu'au 19 février 2022 4 820 €
Prix à partir du 20 février 2022 4 855 €
Supplément chambre individuelle Prix Presto jusqu'au 22 décembre 2021 750 €
Prix à partir du 23 décembre 2021 795€
Sans transport international Nous consulter
Visa  163 €
Hébergement

VilleHôtel
RiyadTulip Inn 3*
SakakaRaoum Inn Sakaka 3*
HailHoliday Villa Hail 4*
Al UlaSahary Al ula Camp Campement
DjeddahIbis Jeddah Malik Road 3*
TaifRamada by Wyndham Al Hada 4*

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
20/02/2022 - 15h05
Doha Hamad International
20/02/2022 - 23h30
Vol Qatar airways QR 040
 Doha Hamad International
21/02/2022 - 01h10
Riyad
21/02/2022 - 02h40
Vol Qatar airways QR 1166
RetourDjeddah
02/03/2022 - 04h40
Doha Hamad International
02/03/2022 - 06h55
Vol Qatar airways QR 1185
 Doha Hamad International
02/03/2022 - 07h55
Paris Roissy CDG
02/03/2022 - 13h05
Vol Qatar airways QR 039
Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux Paris/Riyad et Djeddah/Paris avec escale, sur lignes régulières
  • Les vols intérieurs Riyad/Al-Jawf et Al-Ula/Djeddah sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du déjeuner du 2e jour au dîner du 10e jour
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 5 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa
Bon à savoir - Formalités

  • Le choix de votre tenue vestimentaire doit impérativement s’adapter au contexte culturel et religieux du pays afin de ne pas perturber le déroulement du voyage pour l'ensemble du groupe. Pour les femmes : il faut vous habiller de vêtements amples (tunique et pantalon conseillés) couvrant les épaules, les bras et les jambes. Les décolletés sont à proscrire. Il faudra emporter avec vous un foulard ou un chèche pour vous couvrir la tête si nécessaire lors de certaines visites. Pour les hommes : les shorts et bermudas sont à proscrire. La configuration de certains sites nécessite une bonne aptitude à la marche.
  • Les déjeuners des 4ème et 5ème jours seront pris sous forme de paniers-repas. En raison de l'arrivée tardive à l'hôtel, le dîner du 7eme jour sera une collation.
  • L'hôtel de Sakaka, situé dans une région peu touristique à l'offre hôtelière très réduite, est simple mais correct.
  • Le savoir-faire de l’Arabie en matière de tourisme est récent et parfois hésitant. Sans constituer une aventure, un voyage dans ce pays reste un voyage au Moyen-Orient où vous constaterez un décalage entre les standards saoudiens et les critères européens. Un voyageur de Clio saura le conserver à l’esprit tout au long du voyage où l’intérêt culturel et les sourires pallieront souvent la qualité des services offerts.
  Formalités

  • Passeport valable au moins 6 mois après la date du retour comprenant trois pages vierges (dont 2 pages face à  face) sans tampon ou visa d'israël.
  • Un visa pour l' Arabie Saoudite
  • Une autorisation électronique de voyage pour l' Arabie Saoudite
Informations pratiques

Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Arabie Saoudite est de + 2h lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 1h lorsque la France est à l'heure d'été. Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre
Change
La monnaie officielle de l'Arabie saoudite est le riyal saoudien (SAR). Vous y trouverez de nombreux distributeurs acceptant les cartes bancaires Visa et Mastercard qui permettent aussi des règlements dans les boutiques, restaurants et hôtels. Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Santé
Aucun vaccin n'est exigé pour se rendre en Arabie Saoudite. En voyage il est toujours conseillé d'être à jour de ses vaccinations courantes. Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Jacqueline Chabbi.
Une approche historico-critique de l'islam des origines
Paul Balta.
L’islam contemporain
Philippe Conrad.
Histoire et géopolitique du pétrole dans le golfe arabo-persique
Serge Cleuziou.
Aux origines des oasis d'Arabie
François Villeneuve.
Les Nabatéens, caravaniers et bâtisseurs
Anne-Marie Delcambre.
Les islamistes saoudiens : le wahhabisme
Jacqueline Chabbi.
Aux origines de La Mecque, le regard de l’historien
Laïla Nehmé.
Langue et écriture nabatéennes

  Bibliographie

Antoine Basbous.
L'Arabie Saoudite en question. Perrin, Paris, 2002.
Guillaume Fourmont.
Géopolitique de l'Arabie Saoudite : La guerre intérieure. Ellipses, 2005.
Wilfred Thesiger.
Le désert des déserts. Pocket, Paris, 1999. (Terre humaine)
Jacques Benoist-Mechin.
Ibn Séoud ou la naissance d’un royaume. Editions Complexe, Bruxelles, 1991. (Historiques)
Slimane Zhéguidour.
La vie quotidienne à la Mecque de Mahomet à nos jours. Hachette, Paris, 1989.
Dominique et Janine Sourdel.
Dictionnaire historique de l'islam. PUF, Paris, 2004. (Quadrige)
Sous la direction de Bruno Chiesa et Sergio Noja.
L'Arabie avant l'Islam. Edisud, Aix-en-Provence, 1994.
Pierre Bonte et Etienne Dehau.
Peuples des déserts d'Arabie. Hermé, Paris, 2005. (Terres de Légende)
Stéphane Lacroix.
Les islamistes saoudiens : une insurrection manquée. PUF, Paris(Proche Orient)
Laïla Nehmé.
Archéologie au Pays des Nabatéens d'Arabie. Hémisphères éditions, 2019.
Guides
Jean Sellier et André Sellier.
Atlas des peuples d’Orient. La Découverte, Paris, 2004.
Cartes
Carte Freytag et Berndt Arabie Saoudite. 1/2 000 000. Freytag et Berndt, Vienne, 2007.