Logo Clio
Service voyages
Service voyages


La Dynastie Song

Grand historien de la Chine, Jacques Gernet évoque en ces termes les mutations qui interviennent au tournant de l’an mil : « …Il n’est pas un secteur de la vie politique, sociale ou économique qui ne témoigne de modifications radicales par rapport aux époques antérieures. Il ne s’agit pas seulement d’un changement d’échelle (accroissement démographique, essor général de la production, développement des échanges intérieurs et extérieurs..) mais d’un changement de nature. Les mœurs politiques, la société, les rapports entre classes, les armées, les relations entre villes et campagnes, les formes économiques sont tout autres que dans cet Empire aristocratique et encore à demi-médiéval qu’avait été celui des Tang. Un monde nouveau est né, dont les caractéristiques fondamentales sont déjà celles de la Chine des temps modernes. »


951 : Le général Guo Wei fonde à Kaifeng la dynastie des Tch’eou (Zhou) postérieurs qui unifie la Chine du nord à l’exception du nord du Shanxi, occupé par un petit royaume turc que protègent les Kitan (peuple de pasteurs nomades protomongols installés dans les steppes du nord) de la dynastie Liao qui dure de 946 à 1125 et dont le nom vient de celui de la région de Mandchourie méridionale où ils se sont installés vers cette époque.


 


960 - La Dynastie Song


 


960 : Le général Zhao Kuangyin prend le pouvoir et fonde à Kaifeng la nouvelle dynastie des Song. Il règne jusqu’en 976 sous le nom de Taizu.


963-979 : Une série de campagnes victorieuses permet aux Song de rassembler la majeure partie du territoire chinois, de l’Anhui au Guangdong et du Sichuan au Jiangsu. Les Kitan au nord, les Tibétains à l’ouest et les Vietnamiens au sud-ouest limitent cependant aux pays proprement chinois cette expansion.


976-997 : Règne de l’empereur Taizong. Mise en place d’un système administratif très centralisé. Développement du recrutement des fonctionnaires par voie d’examen.


978 : Fondation de la bibliothèque du palais impérial, qui comptera 80 000 volumes en 1035.


997-1022: Règne de l’empereur Zhengzong


1004 et 1042: Les Chinois doivent, pour acheter leur tranquillité, conclure avec les Kitan des traités leur imposant le paiement d’un lourd tribut.


1009-1225 : Fondation de la dynastie vietnamienne des Ly qui préserve, face aux Song, l’indépendance du pays.


1022-1063 : Règne de l’empereur Renzong


1038-1227 : L'empire des Tangut (dit des Xia occidentaux) s’étend du sud de la Mongolie au Qinghai et menace le nord-ouest chinois. Les Song doivent accepter de lui payer tribut en 1044.


vers 1040: Naissance de la typographie. La xylographie s’est développée dès le siècle précédent. Ces deux techniques permettent dès ce moment une diffusion très large des productions écrites.


1044: Première mention de la formule de la poudre à canon (elle n’apparaît qu’en 1285 en Europe).


1067-1085 : Règne de l’empereur Shenzong. Tentatives de réformes du ministre Wang Anshi qui promulgue de « nouvelles lois » visant à développer l’activité économique et à réduire la misère paysanne. Après la disparition de l’empereur, ces lois sont remises en cause par son successeur au ministère, l’historien Sima Guang. Cette période est marquée par la multiplication des fondations hospitalières et charitables, ce qui limite les conséquences de la proscription de l’Église bouddhique survenue en 845. L’époque des Song est également caractérisée par un développement de la production agricole (notamment de la riziculture) et des échanges intérieurs. Le cabotage se développe sur les côtes du sud et fleuves et canaux constituent un immense réseau navigable de près de 50 000 km de voies d’eau. Jadis résidences de l’aristocratie militaire et des fonctionnaires, les villes voient leur population augmenter rapidement et font une place beaucoup plus grande à la bourgeoisie des marchands et des propriétaires vivant de la rente foncière ainsi qu’aux artisans. L’augmentation de la circulation monétaire entraîne l’apparition, aux XIIe et XIIIe  siècles, de la monnaie de papier. Le chèque et la lettre de change sont utilisés dès le XIe  siècle. L’époque qui s’étend des Song aux Ming voit un remarquable essor des activités maritimes et c’est aux Xe -XIe  siècles qu’apparaît, dans la région de l’embouchure du Yang-tseu-kiang  (Yangzi), la jonque de haute mer à quatre ou six mâts, dotée de l’ancre, du gouvernail et d’une voilure complexe. La boussole est utilisée dès la fin du XIe  siècle alors que les Chinois disposent à l’époque de la cartographie la plus avancée.


1101-1125 : Règne de l’empereur Huizong


1126 : Les Jürchen de Mandchourie détruisent l’empire kitan de Liao, prennent Kaifeng, occupent toute la Chine du Nord et constituent l’empire dit des Tsin (Jin). Vaincus, les Song se résignent à suivre le parti de la paix représenté par le ministre Qin Gui mais les nécessités de la défense (l’armée comptera jusqu’à 1 200 000 hommes) engendrent l’établissement d’une fiscalité très lourde, qui sera à l’origine de nombreuses révoltes populaires. Bénéficiant d’une civilisation raffinée, l’Empire des Song du sud, qui ne contrôle plus que le sud de la Chine, n’en paraît pas moins très fragile.


1127 : Les Song installent leur capitale à Hang-tcheou (Hangzhou) et ouvrent la période dite des Song du sud, qui s’étend jusqu’en 1279.


1153 : Les Tsin (Jin), qui se sont profondément sinisés, installent leur capitale à Pékin mais une réaction « nationale » survient sous le règne de Shizong (1161-1189) qui impose la langue jürchen. Ces efforts restent vains. Comme ce sera souvent le cas, la civilisation chinoise assimile dans une large mesure ceux qui l’ont subjuguée militairement.


1210-1227 : Règne de Gengis Khan. Début de l’expansion mongole.


1214 : Menacés par les Mongols, les Tsin replient leur capitale de Pékin, prise en 1215, à Kaifeng.


1225-1227 : L'empire des Xia occidentaux est détruit par les Mongols.


1227 : Mort de Gengis Khan


1229-1241 : Règne d’Ogodeï. Il charge Yelü Chucai d’administrer la Chine du Nord déjà conquise. Création d’un système postal et mise en place d’impôts fonciers. Des bureaux de traduction du chinois en mongol sont créés. Les premiers concours de recrutement des fonctionnaires sont organisés par les Mongols dès 1237 et une bibliothèque impériale est créée à Pékin l’année suivante.


1234 : Les Mongols anéantissent, avec l’aide des Song, l’empire jürchen des Tsin.


1245-1247 : Voyage du franciscain Jean de Plan Carpin à la cour mongole de Karakorum.


1246-1248 : Règne de Guyük (Dingzong)


1251-1259 : Règne de Möngka (Xianzong)


1253 : Destruction par les Mongols du royaume de Dali, dans le Yunnan. Les envahisseurs occupent Hanoï en 1257, échouent dans leurs deux expéditions contre le Japon en 1274 et 1281.Ils poussent en 1283 jusqu’au Cambodge, interviennent de nouveau au Vietnam en 1288 mais les expéditions contre Java en 1293 et la Birmanie en 1300 se soldent par des échecs.


1253-1254 : Ambassade du franciscain Guillaume de Rubrouck auprès de Möngka.


 

Page précédente Page suivante
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter