Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  S'inscrire en ligne
  Imprimer
Les Pouilles. Entre Orient et Occident
Bari, Castel del Monte, Lecce, Matera  |  IT 81
En fin d'année
Du 27 décembre 2024 au 3 janvier 2025    Places disponibles

C’est une « autre Italie » que nous vous proposons de découvrir à travers cette région à la personnalité originale et attachante où se mêlent vignes et oliveraies enserrant de pittoresques villages dont les quais de marbre surplombent l'Adriatique. Les trulli – célèbres habitations traditionnelles en pierres sèches d'Alberobello – témoignent de la permanence d’une identité toute particulière, antérieure à la colonisation hellénique qui fit entrer la Grande Grèce dans l’espace ... lire plus
Pourquoi visiter les Pouilles et la Calabre avec Clio ?
Votre conférencière
avec Sonia Capriati
Docteur en histoire de l'art.
  8 jours
  Pour tous avec réserve
  Pour tous avec réserve
Ces voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
  21 voyageurs max.
Les points forts
  • La basilique San Michele à Monte Sant'Angelo et sa grotte
  • Le roman apulien de cathédrales en cathédrales : Bari, Trani, Bitonto...
  • La forteresse de Frédéric II à Castel del Monte
  • Le dédale des Sassi de Matera
  • Les mystérieux Trulli d'Alberobello
  • La mosaïque de la cathédrale d'Otrante
  • Lecce, la perle baroque des Pouilles
  • Le Chronoguide Italie du Sud
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Vendredi 27 décembre 2024 Paris – Bari – Barletta
Vol pour Bari. Déjeuner libre à l'escale.

Route en direction de Barletta.

Dîner inclus et nuit à Barletta.
 
 
    J 2 - Samedi 28 décembre 2024 Monte Sant'Angelo – Siponto – Barletta (155 km)
Le matin, nous prendrons la route en direction du nord et, traversant un très beau paysage, gagnerons la cité millénaire de Monte Sant'Angelo. Elle domine à 800 mètres d'altitude le promontoire du Gargano, vaste plateau calcaire entrecoupé de vallées encaissées, s'avançant majestueusement vers la mer Adriatique.

Fondé au Ve siècle par les Lombards, le sanctuaire de Saint Michel (Unesco) est le plus ancien lieu de culte consacré à Saint Michel en Europe. Selon la tradition, l'archange apparut en 490 à l'évêque de Bénévent pour lui ordonner de créer une église dans une grotte. Il réapparut en 663 pour prédire la victoire des Lombards sur les Byzantins à la bataille de Sipuntum. La ville devint dès lors un lieu de pèlerinage important et le port de départ des expéditions en Terre Sainte. Les portes de la crypte romane viennent de Constantinople et datent de 1076, alors que la ville était devenue la capitale régionale des Normands.

Nous visiterons aussi l'étonnant baptistère de Saint Jean, connu – de manière erronée – comme le "tombeau de Rotari".

Après le déjeuner libre, nous découvrirons près de Manfredonia l'insolite église romane aux allures orientalisantes Santa Maria Maggiore de Siponto.

Retour à Barletta.

Dîner libre. Nuit à Barletta.
 
 
    J 3 - Dimanche 29 décembre 2024 Trani – Ruvo di Puglia – Barletta
Nous suivrons la côte au Nord de Bari, où s'égrène un chapelet de petites villes veillées par leurs cathédrales blanches typiques de la période normande.

Notre première visite sera pour la cathédrale de Trani, l'une des plus représentatives de ce style très particulier des Pouilles et la plus suggestive de par son emplacement privilégié en bordure des flots. Construite à partir de 1099 sur le site de l'ancienne église Sainte-Marie, qui en devint la crypte, l’élégante cathédrale est consacrée à un saint Nicolas pèlerin qui vint mourir à Trani et qui n'a rien à voir avec l’évêque thaumaturge patron de Bari. On y accédait par une précieuse porte en bronze sculptée en 1180 par Barisano da Trani, aujourd'hui conservée à l'intérieur de l'église.

Nous nous rendrons à Ruvo di Puglia, où nous découvrirons d'abord la cathédrale romane, qui présente un magnifique portail à l'embrasure richement sculptée et une vaste rosace surmontée par un mystérieux personnage assis. Ensuite, nous visiterons le musée Jatta, ancienne maison de maître qui abrite une collection d'extraordinaires céramiques apuliennes, fruit de la fécondation du génie local par l’art grec.

Après le déjeuner libre, nous nous promènerons à Barletta où se dresse le Colosso, une statue du Ve siècle après J-C qui est devenue le symbole de la ville, tout comme la basilique du Saint-Sépulcre, un lieu de repos pour tous les pèlerins qui, au XIIIe siècle, se dirigeaient vers la Terre Sainte.

Dîner libre et nuit à Barletta.
 
 
    J 4 - Lundi 30 décembre 2024 Molfetta – Bitonto – Castel del Monte – Matera (163 km)
Nous commencerons la journée à Molfetta, où se dresse le Duomo Vecchio, magnifique église romane (XIIe-XIIIe siècle) aux curieuses coupoles pyramidales.

Nous gagnerons ensuite Bitonto – la Butuntum romaine –, avec ses maisons nobiliaires, ses petits palais, et la cathédrale Saint-Valentin, sera pour nous un merveilleux exemple de la sobre élégance des églises romanes des Pouilles. Elle conserve un exceptionnel ambon sculpté du XIIIe siècle qui représenterait l'empereur Frédéric II.

Déjeuner inclus.

Solitaire sur une colline dépouillée, Castel del Monte (Unesco), la « couronne des Pouilles », de forme octogonale, impressionne par son imposante silhouette autant qu’elle séduit par sa pureté géométrique. Cette forteresse, qui est parfois considérée comme le « parfait mariage de la poésie et des mathématiques », reflète la personnalité hors du commun de Frédéric II Hohenstaufen, petit-fils de Frédéric Barberousse, duc de Souabe, roi de Sicile, roi de Germanie, empereur, et roi de Jérusalem... Ouvert à la lumière des sciences, imprégné de philosophie antique aussi bien que de sagesse arabe et juive, poète et mathématicien à ses heures, Frédéric II a su s'entourer d'une cour que l'on a pu qualifier de « république des savants ».

Route vers Matera, dans la région voisine de Basilicate.

Dîner libre. Nuit à Matera.
 
 
    J 5 - Mardi 31 décembre 2024 Altamura – Matera
Le matin, nous découvrirons la vieille ville d'Altamura avec sa belle cathédrale voulue par Frédéric II, à laquelle Robert d'Anjou fit ajouter un riche portail gothique.

Matera est une des plus anciennes cités d'Europe encore habitée, à l'instar de Jéricho en Palestine. Perchée sur les flancs d'un ravin percé de nombreuses grottes, elle fut d'ailleurs filmée souvent, depuis Pasolini et l’Évangile selon Matthieu, pour représenter la Judée biblique. C'est au Ve et VIIIe siècle, que, persécutés par les Sarrasins, des moines byzantins se réfugièrent en masse dans les Sassi (Unesco) – littéralement les pierres –, et y creusèrent d'innombrables églises et monastères troglodytes, au pied des escaliers enchevêtrés de la ville elle-même. Lacis inextricable de maisons et de ruelles reliées par des passages souterrains, la ville connut ensuite son heure de gloire sous les Normands avant de tomber dans l'oubli…

Déjeuner libre en cours de visite.

Nous visiterons également le musée national Domenico Ridola, qui nous montrera d'autres exemples de l'élégante céramique apulienne antique.

Dîner inclus. Nuit à Matera.
 
 
    J 6 - Mercredi 1er janvier 2025 Alberobello – Ostuni – Gallipoli – Lecce (257 km)
Sur la route du talon de la botte, traversant une campagne riante, nous nous arrêterons à Alberobello pour y admirer les mystérieux trulli (Unesco), habitations traditionnelles en pierres sèches dont l’origine reste encore très controversée.

Nous ferons ensuite étape à Ostuni, qui renferme un centre historique charmant, d’une blancheur éblouissante dans la lumière éclairante du Mezzogiorno italien. Déjeuner inclus.

Dans l'après-midi nous arriverons à Gallipoli, adorable petit port dont les maisons cubiques sont léchées par la mer Ionienne. Nous pénétrerons ensuite au cœur de la péninsule du Salento pour gagner Lecce.

Dîner inclus. Nuit à Lecce.
 
 
    J 7 - Jeudi 2 janvier 2025 Otrante – Lecce (92 km)
Postée en sentinelle sur le talon de la botte italienne, Otrante – la porte de l’Orient – a conservé son cœur médiéval et l’atmosphère d’une ville commerçante entourée de murailles. Dans sa cathédrale dédiée à la Vierge de l'Annonciation, un exceptionnel pavement en mosaïque remontant au XIIe siècle résume, autour d’un gigantesque arbre de vie, toute l’histoire du monde. Dans ce tapis historié à l’imaginaire débordant ne pouvaient manquer Alexandre le Grand, la Tour de Babel, Noé et le déluge universel, le cycle des mois, le Jardin de l’Éden, de nombreux personnages bibliques et historiques, des animaux de fantaisie... Une promenade dans la vieille ville nous permettra ensuite d'évoquer de nouveau le souvenir de Frédéric II.

Déjeuner libre.

Rattachée au royaume de Naples en 1463, Lecce connut une histoire tourmentée au cours de laquelle elle subit à plusieurs reprises les pillages des Turcs. Après la bataille de Lépante en 1571 qui la mettait définitivement hors d'atteinte des incursions ottomanes, elle connut une période de prospérité qui se traduisit, sous l'impulsion des autorités ecclésiastiques de la ville relayée par les familles nobiliaires et les riches marchands, par une floraison baroque unique en Italie du Sud. L'unité de style et l'harmonie qui s'en dégage fait, sans conteste, de Lecce la perle baroque des Pouilles. Nous le constaterons au cours d'une longue promenade qui nous permettra de visiter, entre autres merveilles au décor foisonnant de pierre rose, la basilique Santa Croce et le Duomo.

Dîner inclus. Nuit à Lecce.
 
 
    J 8 - Vendredi 3 janvier 2025 Lecce – Bari – Paris (170 km)
Notre dernière étape sera pour la capitale de la région. Carrefour commercial et culturel, tourné vers la mer et l'Orient grâce à son port, l'un des plus importants de l'Adriatique, Bari a connu les splendeurs de la Grande Grèce et celles de la Rome Antique, avant de voir défiler, siècle après siècle, les Sarrasins, les Byzantins, les Normands, les Souabes, les Angevins et les Aragonais.

Quittant les quais de marbre blanc inondés de lumière de la promenade Murat, nous gagnerons l'ombre bienfaisante de la vieille ville, dédale de ruelles et de passages animés entre les façades des maisons médiévales. Soudain nous déboucherons, éblouis, sur le parvis de l'imposante basilique Saint-Nicolas. Comme les Vénitiens qui avaient enlevé en Egypte les reliques de Saint Marc pour offrir à leur ville un puissant patron, les marchands de Bari, au XIIe siècle, s'emparèrent du corps de Saint Nicolas à Myre, en Turquie, qui venait de passer sous domination musulmane. Pour abriter les reliques, ils construisirent à partir de 1089 une vaste basilique qui est considérée comme le prototype du roman apulien, interprétation locale des styles lombard, pisan et français teintée de décorativisme oriental.

Nous découvrirons également la cathédrale Saint-Sabin, édifiée en style roman sur le site des ruines de la cathédrale byzantine impériale détruite en 1156.

Transfert et déjeuner libre à l'aéroport.

Vol pour Paris.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 21/04/2024. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 27 décembre 2024 au 3 janvier 2025 - 8 jours - 14 à 21 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix Prestissimo jusqu'au 31 août 2024 2 395 €
Prix Presto jusqu'au 26 octobre 2024 2 415 €
Prix à partir du 27 octobre 2024 2 435 €
 Remise supplémentaire de 3 % soit environ 71 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 30/06/2024.
Supplément chambre individuelle Prix Prestissimo jusqu'au 17 septembre 2024 320 €
Prix Presto jusqu'au 28 octobre 2024 340 €
Prix à partir du 29 octobre 2024 360€
Sans transport international Prix Prestissimo jusqu'au 17 septembre 2024 -250 €
Prix Presto jusqu'au 28 octobre 2024 -195 €
Hébergement

VilleHôtel
BarlettaNicotel Barletta 4*
MateraHotel Sassi 3*
LecceEos hôtel 3*

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
27/12/2024 - 09h25
Milan Linate
27/12/2024 - 10h55
Vol Alitalia / ITA AZ 0305
 Milan Linate
27/12/2024 - 13h40
Bari Bari Palese
27/12/2024 - 15h05
Vol Alitalia / ITA AZ 1653
RetourBari Bari Palese
03/01/2025 - 15h50
Milan Linate
03/01/2025 - 17h15
Vol Alitalia / ITA AZ 1652
 Milan Linate
03/01/2025 - 19h00
Paris Roissy CDG
03/01/2025 - 20h35
Vol Alitalia / ITA AZ 0358

Les collations fournies par la compagnie aérienne ne constituant pas de véritable repas, nous vous conseillons d'acheter votre déjeuner libre du 1er jour avant le départ ou lors de votre escale.
Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols Paris/Bari et retour avec ou sans escale, sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit-déjeuner
  • 6 repas
  • Transport privé : en autocar ou en minibus
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires d'usage
Bon à savoir - Formalités

  • Les visites des centres historiques des villes s’effectuent à pied.
  Formalités

  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité
Informations pratiques

Décalage horaire
Il n'y a pas de déclage horaire entre la France et l'Italie.
Change
La monnaie de l'Italie est l'euro (EUR).
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Frédéric Dassas
L'art baroque
Yves-Marie Bercé
Les Bourbons de Naples
Pierre Aubé
Les Normands en Méditerranée du XIe au XIIIe siècle
Pierre Racine
Frédéric II entre légende et histoire
André Vauchez
L’École française de Rome
Jean-René Jannot
L’Italie méridionale, ou l’autre Grèce
Pierre Cabanes
La colonisation grecque en Méditerranée
Didier Trock
Les Pouilles, entre Orient et Occident
Jean-Claude Cheynet
L’Empire byzantin, l’empire romain continué
Pierre Cabanes
L’Adriatique entre deux mondes

  Bibliographie

Jean-Claude Cheynet.
Byzance. L'Empire romain d'Orient. Armand Colin, Paris, 2015.
Pierre Maraval.
Justinien. Tallandier, 2021. (Texto)
Pierre Aubé.
Les Empires normands d'Orient. Perrin, Paris, 2006. (Tempus)
dirigé par Philippe Morel.
L'art italien du IVe siècle à la Renaissance. Citadelles & Mazenod, Paris, 1997.
dirigé par Philippe Morel.
L'art italien de la Renaissance à 1905. Citadelles & Mazenod, Paris, 1998.
Pierre Milza.
Histoire de l'Italie. Fayard, Paris, 2013.
Sylvain Gouguenheim.
Frédéric II. Perrin, 2021 (réédition). (tempus)
Nicolas Guillerat et John Scheid.
Infographie de la Rome antique. Passés Composés, 2020.
Delphine Carrangeot, Emmanuelle Chapron, Hélène Chavineau.
Histoire de l'Italie du XVe au XVIIIe siècle. Armand Colin, 2022.
Catherine Virlouvet (dir), Stéphane Bourdin.
Rome, naissance d'un Empire. Belin, 2021. (Mondes anciens)
Guides
Guide Voir Italie . Hachette Tourisme, Paris, 2016. (Guides Voir)
Guide Gallimard Italie. Gallimard, Paris, 2007. (Bibliothèque du voyageur)
Guide Bleu "Italie du Sud". Hachette Tourisme, Paris, 2015. (Guides Bleus)
Guide Vert Italie du Sud. Michelin, Paris, 2017.
Cartes
Carte Michelin Italie Sud. 1/400 000. Michelin, Paris, 2013.
Carte IGN Italie. 1/650 000. IGN, Paris, 2009. (Tourisme étranger)