Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
Pourquoi découvrir l’Asie centrale avec Clio  ?

L’Ouzbékistan présente toutes les caractéristiques idéales d’une destination à découvrir avec Clio : une histoire longue et riche, un patrimoine exceptionnel, des traditions encore vivaces. Pays de steppes et de collines, l’Ouzbékistan vit longtemps la coexistence du nomadisme pastoral et d’une structure féodale constituée d’une constellation de petites seigneuries indépendantes. Alexandre le Grand fit rentrer la Transoxiane dans l’Histoire. L’héritage grec, l’apport des Parthes et l’influence iranienne firent naître, sur la route de la soie et autour de Samarcande la brillante civilisation sogdienne dont héritèrent les premières dynasties musulmanes. Les Samanides de Boukhara entretenaient une brillante cour d’artistes, poètes et philosophes. Les Mongols qui déferlèrent sur le pays furent rapidement séduits par le raffinement de la civilisation urbaine qu’ils découvrirent, et le khan Oulugh Beg fut l’un des plus grands savants de son temps. L’éphémère empire de Tamerlan fit renouer une dernière fois ce cœur de l’Asie centrale avec son passé de conquêtes sauvages… Enfin, les émirs de Boukhara et de Khiva maintinrent quelque temps l’éclat de sa civilisation avant la conquête russe puis l’indépendance acquise en 1991. Pour explorer ce pays fascinant, nous vous proposons deux formules différentes, aptes à satisfaire votre curiosité tout en s'adaptant au temps dont vous disposez.
La route de la soie : Samarcande, Boukhara, Khiva
Fondée il y a plus de mille ans, Khiva se présente aujourd’hui exactement sous la forme qu’elle prit entre la fin du XVIIIe et le début du XXe siècle. On y découvre un ensemble architectural parfait, unique en Asie centrale, qui entraîne le visiteur hors du temps. Itchan Kala, la ville intérieure, à l’abri de ses murailles de couleur ocre, compte des dizaines de mosquées, de medersa (écoles coraniques) et de mausolées resplendissants, dans toutes les gammes de bleu et la fantaisie échevelée de leurs motifs décoratifs. Les monuments de Boukhara illustrent dix siècles d’histoire, comme un concentré de tout l’art d’Asie centrale. Le plus extraordinaire est sans doute le mausolée des Samanides. Bâti au début du IXe siècle, il s’en dégage une harmonie stupéfiante, due à la perfection géométrique de son plan et, surtout, à sa décoration de briques cuites, où jouent l’ombre et la lumière. Mais Boukhara a beaucoup d’autres choses à offrir, comme le grand minaret, parfait dans sa technique de construction, ou le pittoresque Liabi-Khaouz ensemble architectural très original, organisé autour d’un bassin rafraîchissant. Enfin, il ne faut pas oublier de s’attarder à Sitoraï Mokhi Khossa, le charmant palais d'été des derniers émirs de Boukhara, construit au début du XXe siècle et où sont exposés les plus merveilleux des suzanis traditionnels. A Samarcande, on ne sait qu'admirer le plus : les trois medersa aux imposants portails de la place du Régistan, le Gour Emir (1404-1424), mausolée de Tamerlan et de la dynastie des Timourides, célèbre pour sa décoration d’onyx vert, ou encore la nécropole de Shah-i-Zinda, un peu à l’écart, splendide ensemble de mausolées timourides des XIVe et XVe siècles où artistes et architectes ont rivalisé pour créer les formes les plus sophistiquées, habillées de décors de briques et de céramiques d’une incroyable diversité. Notre circuit de onze jours (AC 31) relie ces trois villes remarquables au départ de la capitale, Tachkent, dont les origines remontent loin dans le temps, mais qui a gardé des années de domination soviétique le visage d’une ville moderne, aux larges avenues aérées.
Le Ferghana
Notre circuit de quinze jours (AC 52) offre, comme prélude à la découverte de Samarcande, Boukhara et Khiva, une incursion de deux jours dans le Ferghana, à l’est de l’Ouzbékistan. Après avoir découvert Tachkent, nous gagnerons cette vallée fertile, entourée de hautes montagnes somptueuses, pour visiter ses petites villes historiques qui, aux confins de l’aire tadjike, sont encore réputées pour leur production de céramiques colorées : Andijan, cité natale de Babur et étape importante sur la route de la soie en provenance et en direction de Kashgar, et Kokand où Tamerlan donna jadis une fête grandiose aux cinq cents ambassadeurs de ses peuples soumis...

  Partir en voyage avec Clio
Trésors d'Asie Centrale, Samarcande, Boukhara, Khiva
  11 jours
Sur les traces des caravanes de la soie et de Tamerlan, ce circuit vous conduira vers Samarcande, Boukhara et Khiva, à travers déserts, oasis et mosquées aux mosaïques de faïence éblouissantes : un voyage ...
Grand circuit en Asie Centrale du Ferghana au Khorezm
  14 jours
Excroissance orientale de l'Ouzbékistan, la vallée de Ferghana, la "Vallée d'Or", se déploie dans un environnement montagneux de toute beauté. Tronçon essentiel de la Route de la Soie, lieu d'échanges ...