Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  S'inscrire en ligne
  Imprimer
Une semaine à Saint-Pétersbourg
RU 32
Du 21 au 27 juillet 2024    Places disponibles

Née de la volonté de Pierre le Grand, la grande cité construite sur les rives de la Neva a constitué, trois siècles durant, le cœur d’une Russie tsariste soucieuse de concilier le maintien de l’empire, l’accès à la modernité et l’ouverture sur l’Occident. C’est le souvenir du fondateur que l’on retrouve à la forteresse Pierre-et-Paul et à Petrodvorets, l’ancien Peterhof, somptueuse demeure inspirée de Versailles, bâtie sur la rive méridionale du golfe de Finlande. Quelques dé ... lire plus
Pourquoi découvrir Saint-Pétersbourg avec Clio ?
Votre conférencière
avec Vitalia Zhuravleva
Diplômée de l'Université de Saint- Pétersbourg
  7 jours
  Accessible à tous
  Accessible à tous
Pour tout voyageur en bonne santé capable d'effectuer sans problème des visites à pied de sites, monuments et musées et d'emprunter éventuellement les transports en commun.
  18 voyageurs max.
Les points forts
  • Les trésors du musée de l'Ermitage
  • Le Musée Fabergé et ses œufs impériaux
  • Les palais impériaux de Pavlovsk, Pouchkine et Petrodvorets
  • La Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé
  • Le Chronoguide Russie
Votre itinéraire

 
    J 1 - Dimanche 21 juillet 2024 Paris – Saint-Pétersbourg
Vol pour Saint-Pétersbourg.

Nuit à Saint-Pétersbourg.
 
 
    J 2 - Lundi 22 juillet 2024 Saint-Pétersbourg
Saint-Pétersbourg (Unesco), la seconde ville du pays, est un admirable ensemble architectural des XVIIIe et XIXe siècles sillonné de nombreux canaux, qui lui ont valu le surnom de « Venise du Nord ». Sa fondation, en 1703, par Pierre le Grand inaugurait la brillante destinée de cette nouvelle capitale de l'Empire russe que Saint-Pétersbourg allait demeurer jusqu'en 1918.

Nous découvrirons d'abord les témoignages que nous a laissés Pierre le Grand, fondateur de cette ville neuve, à l'emplacement d'une modeste forteresse suédoise qui contrôlait l'embouchure de la Neva. La forteresse Pierre-et-Paul fut édifiée en 1703 sur l'île aux Lièvres, au milieu du fleuve. Entrés par la porte Saint-Pierre, nous nous promènerons sur le territoire de la forteresse pour retrouver les constructions des différentes époques : l'atelier d'Artillerie, la maison des ingénieurs, la maison des gouverneurs de la forteresse, le pavillon du « Grand Aïeul de la marine russe »… Nous verrons également la maisonnette de Pierre le Grand construite en trois jours pour loger l'empereur à proximité du chantier de la forteresse qu'il dirigeait lui-même.

L'après-midi, nous visiterons le musée Fabergé, ouvert en 2013 pour accueillir tout spécialement neuf des œufs impériaux qui ont fait la célébrité du joaillier Pierre-Karl Fabergé. Offerts aux tsarines pour Pâques, ces œufs sont de véritables trésors de minutie et de détails, constitués d'émail et de pierres précieuses. Sise dans le palais Narychkine-Chouvalov, la collection est complétée par de nombreuses autres pièces d'orfèvrerie qui évoquent le quotidien de la famille impériale.

Nous terminerons la journée à la cathédrale Saint-Isaac, conçue par l'architecte français Montferrand : son style « Empire russe » est majestueux et grandiose, et la décoration intérieure particulièrement riche.

Nuit à Saint-Pétersbourg.
 
 
    J 3 - Mardi 23 juillet 2024 Saint-Pétersbourg
Nous nous dirigerons d'abord vers la Laure Alexandre-Nevski. Fondée par Pierre le Grand en l’honneur du célèbre vainqueur des chevaliers Porte-Glaive, à l’endroit même où le héros vainquit les Suédois en 1240, le monastère devenue résidence du métropolite porte aujourd’hui le titre de laure, réservé aux monastères orthodoxes les plus prestigieux. Entouré d’une large enceinte, ce somptueux ensemble architectural regroupe, autour de la cathédrale de la Sainte Trinité, dix autres églises et quatre cimetières où reposent les personnalités chères au cœur des Pétersbourgeois.

Nous profiterons ensuite de la perspective Nevski, l’artère principale de la ville, bordée de palais, d’églises et de magasins. De là nous rejoindrons l'église Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé qui dresse ses bulbes polychromes torsadés à l'endroit même où fut assassiné, en 1881, le tsar Alexandre II. Représentative du style néo-russe, elle est parée d'une décoration rutilante de mosaïques, de jaspe et pierres semi-précieuses. Cet itinéraire nous conduira sur l'impressionnante place du palais d'Hiver, théâtre de tous les événements historiques de la ville.

Est-il besoin de présenter l’Ermitage, l’un des musées les plus célèbres au monde ? Il pourrait, à lui seul, justifier le voyage. Sa fondation ainsi que son nom sont dus à Catherine II. C’est elle qui, avec l’aide de Diderot, commença en 1764 l’achat des collections et construisit des palais pour les abriter. L'après-midi sera consacrée à la découverte de cet ensemble remarquable, aujourd’hui composé de cinq édifices, qui nous permettra d’admirer le décor fastueux des salles d’apparat du palais d’Hiver mais aussi ses immenses collections de peintures qui, des icônes à la célèbre collection de chefs-d’œuvre de Rembrandt, ne laisseront pas de nous éblouir.

En option : soirée musicale au théâtre Mariinsky.

Nuit à Saint-Pétersbourg.
 
 
    J 4 - Mercredi 24 juillet 2024 Saint-Pétersbourg
Le matin, nous gagnerons le palais Youssoupov. Emblématique de la magnificence des demeures de l'aristocratie russe à la veille de la Révolution, il conserve notamment un ravissant petit théâtre privé et les somptueux décors de ses salles de réception et ses galeries de tableaux. En 1916, c'est derrière sa large façade, ordonnée sur trois étages et ponctuée d'immenses colonnes néoclassiques, que fut assassiné Grigori Raspoutine.

L'après-midi, nous retournerons au musée de l'Ermitage dont la richesse sans pareille mérite bien une seconde visite. Nous nous attarderons cette fois-ci dans la salle des trésors scythes. Hérodote nous raconte dans ses Histoires les péripéties qui animent les relations entre les Grecs et ce peuple nomade qui évoluait dans les steppes au Nord et à l'Est de la Mer noire. Tout autant guerriers que artisans, les "trésors" des Scythes sont constitués d'amulettes, de figurines d'animaux, ou encore de peignes finement ouvragés.
Nous nous rendrons ensuite dans le bâtiment de l'Etat Major pour admirer l'exceptionnelle collection impressionniste rassemblée principalement par les collectionneurs Morozov et Chtchoukine. Elle ne compte pas moins de sept tableaux de Renoir dont La Jeune femme à l’éventail, neuf Degas dont la Jeune Femme à sa toilette, quatorze paysages de Monet, dix-huit Cézanne, huit Van Gogh, dix-sept toiles de la période tahitienne de Gauguin, sans oublier Pissaro, Sisley, Denis ou Bonnard... Les fauves sont eux aussi bien représentés, introduits par la salle Matisse où se trouve notamment La Danse. Enfin, parmi les trente-sept tableaux de Picasso, figure la célèbre Buveuse d’absinthe.

Nuit à Saint-Pétersbourg.
 
 
    J 5 - Jeudi 25 juillet 2024 Pavlovsk – Pouchkine
Une excursion dans les environs de Saint-Pétersbourg nous mènera à Tsarskoïe Selo, « le bourg du tsar » également connu sous le nom de Pouchkine (Unesco). C'est sans doute le domaine impérial le plus grandiose des environs de Saint-Pétersbourg. Au cœur de magnifiques parcs parsemés de pavillons, le palais Catherine déploie ses immenses façades bleu ciel ornées de colonnes, de statues et de moulures. Avec ses somptueux intérieurs baroques, dont l’éblouissante « chambre d’ambre » est la salle la plus extraordinaire (visite sous réserve d'ouverture), il est l’incarnation même des fastes de la Russie aux temps des impératrices Élisabeth Petrovna et Catherine II.

A quelques kilomètres de Pouchkine, on trouve un autre joyau des tsars, Pavlovsk (Unesco). En 1777, Catherine II fit don de ce domaine, lieu des chasses impériales, à son fils Paul, futur Paul Ier. Joyau de l'architecture néoclassique, cette splendide résidence abrite les trésors d'art décoratif russe et européen sélectionnés par le tsar et son épouse Maria Fiodorovna. Mais sa visite ne serait complète sans une promenade dans le vaste parc qui l'entoure, romantique et peuplé de souvenirs.

Nuit à Saint-Pétersbourg.
 
 
    J 6 - Vendredi 26 juillet 2024 Petrodvorets – Saint-Pétersbourg
A 29 kilomètres de Saint-Pétersbourg, sur la rive sud du golfe de Finlande, Petrodvorets attira l'attention de Pierre le Grand qui décida d'y créer son « Versailles-sur-Mer ». Les travaux commencèrent en 1714 et, neuf ans après, le 15 août 1723, de grandes festivités eurent lieu à l'occasion de l'inauguration solennelle du parc de Peterhof, ancien nom de Petrodvorets. Les travaux d'embellissement durèrent deux siècles, mais tous les artistes y ont manifesté le souci de ne pas altérer l'ordonnance de cet ensemble architectural et paysager unique. La majesté de la côte sert de cadre idyllique à un parc de près de 1000 hectares, parsemé à perte de vue de fontaines et de cascades. Face au grand canal et à la mer, le Grand Palais brille par le luxe de ses salles d’apparat, salons et galeries, dans une profusion de stucs, d’or et de teintes pastels digne de l’une des plus brillantes et vastes résidences de la cour des tsars. A ce baroque à la russe répond, plus loin dans le parc, la sobriété gothique du cottage où Nicolas Ier aimait à se retrouver parmi les siens.

Retour à Saint-Pétersbourg.

Les stations du métro de la ville sont de réelles œuvres d'art : colonnades élancées, marbres éclatants, moulures baroques, c'est un véritable foisonnement architectural que votre conférencier se fera un plaisir de vous commenter en vous guidant dans les plus belles stations de la ville.

En fin de journée, nous découvrirons la ville sous une autre perspective en faisant une promenade en petit bateau sur les canaux de la ville, de la Fontanka à la Neva. Moment magique où la capitale des Tsars se dévoile sous un nouveau jour, crépusculaire cette fois-ci : la lumière orangée du soleil couchant offre de merveilleux contrastes avec les monuments marmoréens et les églises chatoyantes...

Nuit à Saint-Pétersbourg.
 
 
    J 7 - Samedi 27 juillet 2024 Saint-Pétersbourg – Paris
L'ancien quartier des marins de Saint-Pétersbourg est dominé par la silhouette toute de bleu, d’or et de blanc de la cathédrale Saint-Nicolas-des-Marins. Réalisé au XVIIIe siècle par Tchevakinski, ce fleuron du baroque russe est divisé en deux églises : l’église haute dédiée à l’Épiphanie, et l’église basse dédiée à saint Nicolas, patron des gens de mer. Dans un somptueux décor d’or, de stucs, d’icônes et de sculptures, la fumée des cierges et de l’encens s’élève ici sans relâche depuis plus de 250 ans, malgré les vicissitudes du XXe siècle.

Nous prendrons ensuite la route vers l'aéroport. Déjeuner libre à l'aéroport.

Vol pour Paris.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 21/04/2024. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 21 au 27 juillet 2024 - 7 jours - 12 à 18 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix Prestissimo jusqu'au 20 mai 2024 2 995 €
Prix Presto jusqu'au 21 juin 2024 3 025 €
Prix à partir du 22 juin 2024 3 050 €
Supplément chambre individuelle Prix Presto jusqu'au 22 mai 2024 340 €
Prix à partir du 23 mai 2024 360€
Sans transport international Nous consulter
Visa  92 €
Hébergement

VilleHôtel
Saint-PetersbourgHoliday inn Express Sadovaya 4*

Transports prévisionnels

Les horaires prévisionnels de votre voyage seront disponibles prochainement.
Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux Paris/Saint-Pétersbourg et retour, sur lignes régulières, avec ou sans escales
  • Les taxes aériennes
  • L'hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • La pension complète du petit déjeuner du 2er jour au petit déjeuner du 7e jour
  • Les déplacements en autocar privé
  • Une promenade sur les canaux
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • En option, avec supplément : un spectacle au Mariinsky
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 3 € par jour et par participant )
  • Les frais de visa
Bon à savoir - Formalités

  • Les visites du cœur historique de Saint-Pétersbourg s’effectuent à pied et en autocar privé, sauf pour la découverte des stations de métro de la ville.
  • Le spectacle au Mariinsky proposé en option aura lieu soit dans l'ancienne salle, soit dans la nouvelle salle du théâtre en fonction de la programmation.
  Formalités

  • Passeport valable au moins 6 mois à compter de la date de sortie de russie et comprenant 3 pages vierges dont 2 face à face.
  • Un visa pour la Russie
  • Il s'agit d'un visa électronique valable pour un séjour de 16 jours maximum. Vous pouvez nous transmettre les documents directement par mail (info@clio.fr) mais attention à la qualité du scan du passeport et de la photo d’identité : la qualité doit être bonne et de haute résolution. Vous pouvez également nous envoyer les documents (photo d’identité originale) par courrier postal au 34 rue du Hameau, 75015 Paris.
Informations pratiques

Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la la région de Moscou et Saint-Pétersbourg et de + 2h quand la France est à l'heure d'hiver et de + 1h quand elle est à l'heure d'été. Le décalage horaire entre la France et Novossibirsk est de + 5h quand la France est à l'heure d'hiver et de + 4h quand elle est à l'heure d'été. Le décalage horaire entre la France et Irkoutsk est de + 7h quand la France est à l'heure d'hiver et de + 6h quand elle est à l'heure d'été. Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre
Change
La monnaie officielle de la Russie est le rouble (RUB). Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter les sitewww.xe.com/fr Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

François-Georges Dreyfus
La Russie
Kristjan Toomaspoeg
La principauté de Novgorod et Alexandre Nevski
Régis Boyer
Les Varègues, ces Vikings qui firent la Russie ?
Jean-Paul Roux
La Horde d’or et la Russie
Michel Kazanski
Les Slaves, des origines aux premières principautés
Louis Martinez
La littérature russe des origines : entre politique et religion
Natalia Smirnova
Saint-Pétersbourg ou l’enlèvement d’Europe
Wladimir Berelowitch
Des Varègues aux Romanov
Louis Martinez
Naissance et mort du classicisme russe. Pouchkine et le magistère de l’écrivain

  Bibliographie

Wladimir Berelowitch et Olga Medvedkova.
Histoire de Saint-Pétersbourg. Fayard, Paris, 1996. (Histoire des grandes villes du monde)
Michel Heller.
Histoire de la Russie et de son Empire. Perrin, Paris, 2015.
Dimitri Chvidkosvki, photographies d'Alexandre Orloff.
Saint-Pétersbourg, l'architecture des tsars. Place des victoires, Paris, 2012.
Vladimir Fédérovski.
Le roman de Saint-Pétersbourg. Le Livre de Poche, 2003.
Marie-Pierre Rey.
La Russie face à l'Europe. Flammarion, 2022 (réédition).
Elisabeth Brisson, Jérôme Thiébaux.
Histoire de la musique occidentale. Ellipses, 2020.
Hajo Duechting.
Le musée de l'Ermitage. Places des Victoires, 2017.
Thierry Sarmant.
Pierre le Grand. Perrin, 2020. (Biographie)
Pierre Vallaud.
L'étau. Fayard, 2011.
André Lischke.
Histoire de la musique russe. Fayard, Paris, 2006. (Les chemins de la musique)
Guides
Jean-Pierre Arrignon.
Culture-Guides Russie. PUF-Clio, Paris, 2008. (Cultures Guides)
Guide Vert Moscou et Saint Pétersbourg . Michelin, Paris, 2020. (Guides touristiques)
Guide Voir Saint-Pétersbourg. Hachette Tourisme, Paris, 2016. (Guides Voir)
Cartes
Cartoville Saint Petersbourg. Gallimard Loisirs, 2020. (Cartoville)