Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  S'inscrire en ligne
  Imprimer
Namibie
Déserts, canyons et art rupestre  |  NA 50
Du 2 au 16 mai 2024    Départ assuré

Ce voyage en Namibie vous entraîne dans un autre monde. Deux millions et demi d'habitants se partagent cet immense territoire où le Gondwana s'est brisé il y a des millions d'années quand l'Afrique et l'Asie se sont séparés. Il doit à cet accident géologique le socle sur lequel au fil du temps se sont formés des canyons rouges et or, des orgues basaltiques, des forêts pétrifiées, des dunes mouvantes et des déserts côtiers où l'on croise des chevaux sauvages et des otaries à f ... lire plus
Votre conférencière
avec Isolina Boto Crespo
Diplômée en philologie romane et spécialiste en développement international
  15 jours
  Pour tous avec réserve
  Pour tous avec réserve
Ces voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
  19 voyageurs max.
Les points forts
  • Le désert du Namib et les dunes de Sossusvlei
  • Le canyon de la Fish River
  • Les peintures rupestres du Brandberg avec la célèbre "Dame blanche"
  • Les gravures rupestres de Twyfelfontein
  • La réserve animalière d'Etosha
  • Le Chronoguide Afrique Australe
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Jeudi 2 mai 2024 Paris – Windhoek
Dans la soirée, vol avec escale pour Windhoek.

Nuit en vol.
 
 
    J 2 - Vendredi 3 mai 2024 Windhoek
Arrivée à Windhoek en début d'après-midi.

Le premier établissement fut fondé en 1840, près d'une source thermale, par Jonker Afrikaner, un Oorlam, c'est-à-dire issu de l'union d'un Boer avec une femme indigène Khoïkhoï. Il se développa sous l'impulsion de missionnaires méthodistes, mais fut ensuite complètement détruit durant les guerres qui opposèrent les tribus Nama et Herero. Les Britanniques n'ayant pas poussé le contrôle du territoire sud-africain jusqu'à ce point, ce fut un corps expéditionnaire allemand qui, en 1884, établit le protectorat germanique sur Windhoek et cette portion de la Namibie.

Nous découvrirons la capitale de la Namibie au cours d'un tour de ville en car, qui nous dévoilera ses trésors insoupçonnés.

Nuit à Windhoek.
 
 
    J 3 - Samedi 4 mai 2024 Rehoboth – désert du Kalahari (220 km)
Le matin nous partirons vers la région semi-désertique du Kalahari, l’un des plus vastes espaces sauvages d’Afrique australe qui s’étend sur trois pays : le Botswana, l’Afrique du Sud et la Namibie, entre le fleuve Orange et la cuvette dans laquelle vient se jeter le fleuve endoréique de l'Okavango.

En route, nous ferons une étape à Rehoboth, principale bourgade du pays des « Basters », population issue des unions entre Boers, d'origine hollandaise et femmes hottentotes.

Formé de dunes de sable rouge de faible hauteur, le Kalahari est traversé par des rivières intermittentes. Cette présence de l’eau a toujours attiré le gibier, mais aussi les hommes, les célèbres chasseurs Bochimans. L'explorateur écossais Livingstone fut le premier Européen à traverser le désert du Kalahari en 1849. Nous découvrirons la richesse de sa flore et de sa faune au sein des paysages si particuliers de cette région.

Nuit dans le Kalahari.
 
 
    J 4 - Dimanche 5 mai 2024 Keetmanshoop – Fish River (550 km)
Après une promenade matinière en compagnie des Bushmen, nous poursuivrons notre route vers Keetmanshoop, capitale économique du Sud de la Namibie, sur la route transnamibienne, qui fut fondée en 1866 par des missionnaires de l'Eglise évangélique luthérienne.

Dans l'après-midi, nous visiterons le Kokerboomwoud, « forêt » où pousse « l’arbre à carquois » qu’utilisaient autrefois les Bochimans. Cette plante, qui ne se trouve que dans cette région, compose par ses formes tourmentées un paysage féerique. En fin de journée nous rejoindrons la région du canyon de la Fish river.

Nuit au canyon de la Fish river.
 
 
    J 5 - Lundi 6 mai 2024 le canyon de la Fish River – Seeheim – Aus (400 km)
La matinée sera consacrée à l’un des plus fabuleux paysages de Namibie, le canyon de la Fish River, affluent du fleuve Orange, mais qui, avant de le rejoindre, a creusé, sur plus de 160 kilomètres, un impressionnant canyon, le plus grand d'Afrique, frayant son chemin dans le quartz, les dolomites et les calcaires et s'enfonçant de plus de 500 mètres dans le plateau. La légende locale veut que son cours ait été tracé par le serpent Koutein Kooru qui tentait d'échapper aux chasseurs. Après avoir découvert ces étonnants paysages rocheux, nous reprendrons la route en direction de Aus.

Dans l'après-midi, nous découvrirons la partie méridionale du désert du Namib et ses splendides paysages encore méconnus. Nous essaierons également d'approcher les célèbres chevaux sauvages qui vivent dans cette région.

Nuit à Aus.
 
 
    J 6 - Mardi 7 mai 2024 Kolmanskop – Sesriem (570 km)
Le matin nous plongerons vers le Namib, aux captivants paysages, le « grand néant » en langue nama, un des plus fascinants espaces sauvages qui soient. Le grand erg du Namib (Unesco) fait, en effet, partie de ces curieux déserts côtiers nés de la présence, en bordure du continent, d'un courant marin froid. Il n'y pleut pratiquement jamais et, cependant, les brouillards y sont très fréquents, permettant ainsi aux lichens et à une végétation spécifique, composée de petits arbustes, d'y prospérer.

Nous y visiterons la ville fantôme de Kolmanskop, ville minière qui dut sa fortune à l'extraction de diamant. En dépit de l'environnement hostile, elle hébergeait à son apogée plus de 800 travailleurs – figurez-vous que c'est ici qu'on bâtit la première ligne de tramway d'Afrique ! Déclinée lentement au cours du XXe siècle, elle attire aujourd'hui le touristes qui viennent admirer ses ruines mélancoliques envahies par les sables.

L'après-midi nous prendrons la route vers le Nord en direction de Sesriem.

Nuit à Sesriem.
 
 
    J 7 - Mercredi 8 mai 2024 Sossusvlei – Canyon de Sesriem
Une autre journée sera consacrée au parc national de Namib-Naukluft – s'étendant sur 1600 km de côte le long de l'atlantique, il nous offrira une panoplie de paysages toujours spectaculaires.

En véhicule tout-terrain, nous découvrirons le canyon de Sesriem, creusé par la rivière Tsauchab dont les crues sont aussi rares que spectaculaires. Il s'agit du second plus grand canyon du monde après le Grand Canyon américain.

Nous visiterons aussi le site célèbre de Sossusvlei, cuvette asséchée dominée par quelques-unes des plus hautes dunes du monde. La lumière du matin colore de teintes irréelles ce qui constitue probablement l’un des plus beaux paysages de désert que l’on puisse contempler.

Nuit à Sesriem.
 
 
    J 8 - Jeudi 9 mai 2024 le canyon de Kuiseb – Swakopmund (360 km)
Le Namib continuera à nous fasciner par ses paysages grandioses : le canyon de Kuiseb et ses extraordinaires formations rocheuses ; puis la zone littorale où règne fréquemment une humidité apportée par le courant froid de Benguela. Nous y découvrirons l’étonnante welwitschia – une plante unique, endémique au désert de Namib, qui peut vivre plus de 1 500 ans – avant d’admirer le panorama sur le canyon de la Swakop, véritable paysage lunaire.

Arrivée à la station balnéaire de Swakopmund où l’empreinte germanique est encore très forte et dont le climat, qui n’est pas sans évoquer celui de la mer du Nord, permettait d’échapper pour quelque temps aux chaleurs de l’intérieur. Nous bénéficierons d'un peu de temps libre dans la ville, dans les rues bordées des belles façades de coquettes villas.

Nuit à Swakopmund.
 
 
    J 9 - Vendredi 10 mai 2024 Cape Cross – Brandberg (335 km)
Excursion à Cape Cross où débarqua le navigateur portugais Diego Cao qui découvrit le pays. Cette région abrite l’une des plus importantes colonies d’otaries du monde, attirées par les eaux poissonneuses du courant de Benguela.

Nous poursuivrons vers le Brandberg, le plus haut massif montagneux du pays culminant à 2573 mètres d'altitude.

Nous atteindrons la Gorge de Tsisab (2h à 3h de marche aller/retour), où nous verrons un fabuleux ensemble de peintures rupestres, dont la célèbre Dame blanche. Découverte en 1918, elle a été popularisée par les nombreux écrits de l’abbé Breuil. Même si les hypothèses du préhistorien sont aujourd’hui abandonnées, elle a gardé intact son pouvoir de fascination.

Nuit dans le Brandberg.
 
 
    J 10 - Samedi 11 mai 2024 Twyfelfontein (160 km)
Après un arrêt devant la formation rocheuse des « tuyaux d’orgues », nous visiterons, à Twyfelfontein, l’un des plus beaux ensembles de gravures rupestres de l’Afrique australe (Unesco). Ces gravures, taillées dans le grès rouge, furent certainement l'œuvre de ces populations de chasseurs-cueilleurs qui vécurent dans cette région durant dix millénaires, jusqu'aux environs de l'an mil. Une découverte détaillée nous permettra d’admirer les principales représentations du site qui n’en compte pas moins de trois mille : girafes, lions, antilopes, et le fameux Kudu dansant anthropomorphisé.

Nuit à Twyfelfontein.
 
 
    J 11 - Dimanche 12 mai 2024 Twyfelfontein – Etosha (340 km)
Nous poursuivrons notre route en traversant la « forêt pétrifiée » du Damaraland. Ces troncs de gymnospermes, ancêtres de nos conifères, qui pouvaient dépasser trente mètres de hauteur ont été fossilisés au permien, il y a plus de 250 millions d'années et se sont lentement silicifiés pour se transformer en jaspe...

Dans l’après-midi, nous rejoindrons Etosha. Après-midi de safari dans le parc National d'Etosha, la plus belle réserve d’animaux du pays, constituée autour du pan d'Etosha, un lac asséché propice à l’apparition de mirages. A travers la savane à mopanes – arbre dont les feuilles ressemblent à des papillons –, nous traquerons, pour le plus grand plaisir des photographes, les animaux qui font la réputation d’Etosha : zèbres, oryx, springboks, éléphants, girafes, gnous bleus, guépards, autruches, grands fauves…

Nuit à Etosha.
 
 
    J 12 - Lundi 13 mai 2024 Parc National d'Etosha (230 km)
Une nouvelle journée de safari dans le parc d'Etosha est prévue au programme. La faune comme la flore locale n'aura alors plus aucun secret pour vous.

Nuit à Etosha / Tsumeb.
 
 
    J 13 - Mardi 14 mai 2024 Tsumeb – Windhoek (540 km)
En prenant la route en direction de Tsumeb, nous passerons près du lac Otjikoto. Cet aven fut découvert en 1851 par le naturaliste anglais Charles Andersson et l'explorateur Francis Galton.

Après avoir admiré cette curieuse formation naturelle, nous gagnerons Tsumeb, importante ville minière. Nous y visiterons le musée qui présente l'histoire de l'activité minière dans la région ainsi que quelques objets des Khoïkhoï et des Himba...

Continuation de notre route vers Windhoek.

Nuit à Windhoek.
 
 
    J 14 - Mercredi 15 mai 2024 Windhoek – Paris
En début d'après-midi, vol avec escale pour Paris.

Nuit en vol.
 
 
    J 15 - Jeudi 16 mai 2024 Paris
Arrivée à Paris tôt le matin.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 02/03/2024. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 2 au 16 mai 2024 - 15 jours - 10 à 19 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix Prestissimo jusqu'au 24 mars 2024 5 775 €
Prix Presto jusqu'au 14 avril 2024 5 805 €
Prix à partir du 15 avril 2024 5 835 €
Supplément chambre individuelle Prix Presto jusqu'au 3 mars 2024 555 €
Prix à partir du 4 mars 2024 585€
Sans transport international Nous consulter
Hébergement

VilleHôtel
WindhoekWindhoek Country Club 4*
KalahariBitterwasser Lodge Lodge
Gondwana canyon Park (près Fish river canyon) Canyon Village 2*
2*
AusKlein Aus Vista 3*
SesriemAgama Lodge 3*
SwakopmundSwakopmund 3*
BrandbergWhite Lady Lodge Lodge
TwyfelfonteinTwyfelfontein Lodge 3*
EtoshaEpacha Game Lodge 4*
Etosha TsumebKempinski Mokuti Lodge Etosha 4*

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
02/05/2024 - 21h55
Addis Abeba Addis-Abeba Bole
03/05/2024 - 06h00
Vol Ethiopian Airlines ET 735
 Addis Abeba Addis-Abeba Bole
03/05/2024 - 08h35
Windhoek Hosea Kutako international
03/05/2024 - 13h20
Vol Ethiopian Airlines ET 835
RetourWindhoek Hosea Kutako international
15/05/2024 - 14h30
Addis Abeba Addis-Abeba Bole
15/05/2024 - 21h20
Vol Ethiopian Airlines ET 834
 Addis Abeba Addis-Abeba Bole
16/05/2024 - 00h55
Paris Roissy CDG
16/05/2024 - 06h25
Vol Ethiopian Airlines ET 734

Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux Paris/Windhoek et retour, avec escale sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du déjeuner du 2e jour au petit déjeuner du 14e jour
  • Les déplacements en autocar privé et en véhicules 4x4
  • Les visites mentionnées au programme
  • Un safari de deux demi journées dans le parc d'Etosha
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 5 € par jour et par participant )
Bon à savoir - Formalités

  • Les routes de Namibie sont en bon état et, bien que comptant de longues étapes en autocar, ce circuit ne présente aucune difficulté particulière et se déroule dans de très bonnes conditions de confort.
  Formalités

  • Un passeport, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
Informations pratiques

Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la Namibie est de + 1h lorsque la France est à l'heure d'hiver et de - 1h lorsque la France est à l'heure d'été, à 2 exceptions près : - il n'y a pas de décalage horaire entre le 26 mars et le 2 avril - il n'y a pas de décalage horaire entre le 3 septembre et le 29 octobre. Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre
Change
La monnaie officielle de Namibie est le dollar namibien (NAB). Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter les site www.xe.com/fr Le cours du dollar namibien est aligné sur celui du rand sud africain (ZAR) qui a cours également en Namibie. Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard sont acceptées partout et permettent de faire des retraits d'espèces.
Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Namibie. Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Philippe Laburthe-Tolra
La Société des Africanistes : des chercheurs et des hommes de terrain
Bernard Lugan
La Namibie, des premiers Bushmen à l'indépendance
Bernard Lugan
Le peuplement de l’Afrique australe
Jean Clottes
L'art rupestre dans le monde
Jean Clottes
L'art rupestre et le chamanisme

  Bibliographie

Christian Bader.
La Namibie. Karthala, Paris, 1997.
Jacques Kerchache, Jean-Louis Paudrat et Lucien Stéphan.
L'art africain. Citadelles et Mazenod, Paris, 1988.
Bernard Lugan.
Cette Afrique qui était allemande. Jean Picollec, Paris, 1991.
Anne Stamm.
L'Afrique de la colonisation à l'indépendance. PUF, Paris, 2003, 2ème édition. (Que sais-je?)
Ingolf Diener.
Namibie : une histoire, un devenir. Karthala, Paris, 2000.
Elisabeth Peyroux.
Windhoeck, capitale de la Namibie : changement politique et recomposition des périphéries. Karthala, Paris, 2004.
Laurens Van der Post.
Le monde perdu du Kalahari. Payot, Paris, 2003.
Sous la direction de Emmanuelle Olivier et Manuel Valentin.
Les Bushmen dans l'Histoire. CNRS Editions, Paris, 2005.
Jean-Loïc Le Quellec.
Arts rupestres et mythologies en Afrique. Flammarion, Paris, 2000.
Guides
Guide Gallimard Namibie. Gallimard, Paris, 2007. (Bibliothèque du voyageur)
Cartes
Carte ITM Namibie. 1:2 000 000. ITMB, Richmond,Canada, 2008. (Travel Reference Map)
Carte Freytag & Berndt Namibie. 1/1 200 000. Freytag et Berndt, Vienne, 2005.
Carte Nelles Namibie. 1/1 500 000. Nelles Verlag, Munich, 2008.