Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  Faire une demande de place
  Imprimer
Trésors d'Ombrie
Pérouse, Orvieto, Assise  |  IT 53
Du 5 au 9 mai 2024    Sur demande

L’Ombrie est le coeur vert de l'Italie. Elle compte assurément parmi les plus belles régions de la péninsule mais, paradoxalement, elle est aussi parmi les plus méconnues. Sans doute est-ce dû à sa proximité avec la Toscane et le Latium. Pourtant, elle n'a rien à envier à ses belles voisines. Bien au contraire : de collines en collines, les villes perchées se répondent aujourd'hui comme au Moyen Âge. Silencieuses à l'heure de la sieste, elles s'animent entre chien et loup, qu ... lire plus
Pourquoi visiter l'Ombrie avec Clio ?
Votre conférencier
avec Massimiliano Simone
Docteur en histoire de l'art. Chargé de cours à l'université.
  5 jours
  Pour tous avec réserve
  Pour tous avec réserve
Ces voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
  20 voyageurs max.
Les points forts
  • Giotto à la basilique Saint-François à Assise
  • La Galerie nationale de l'Ombrie à Pérouse
  • Les fresques du Pérugin au Collegio del Cambio
  • Le Palais des Consuls à Gubbio
  • Filippo Lippi à Spolète
  • La cathédrale d'Orvieto
  • Le Chronoguide Toscane, Ombrie et Emilie-Romagne
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Dimanche 5 mai 2024 Rome – Orvieto – Pérouse (230 km)
Vol pour Rome. Dès notre arrivée, nous partirons pour Orvieto. Déjeuner inclus.

Construite sur le site impressionnant d’un éperon rocheux, Orvieto était, à l'origine, l'une des douze cités de la dodécapole étrusque. Conquise par une Rome en pleine expansion, l’antique Velzna connut un renouveau à la fin du Moyen-Age, quand elle rivalisait avec Sienne, avant d'être annexée par les Etats pontificaux au XVe siècle.

Une promenade dans la ville nous permettra de découvrir quelques vestiges étrusques ainsi que d’importants témoignages du Moyen-Age. La cathédrale d’Orvieto fut construite dès la fin du XIIIe siècle dans un style de transition entre roman et gothique. Si les trois nefs à assises noires et blanches montrent encore la structure romane d’origine, son étonnante façade est la plus hardie et la plus riche en couleurs du gothique péninsulaire. C’est un triomphe de marbres colorés, mosaïques chatoyantes, sculptures finement ciselées qui suggéra à Paul Bourget l’image d’une page de missel dressée en pierre. A l'intérieur, la chapelle San Brizio abrite le splendide cycle de fresques de Luca Signorelli consacré au Jugement dernier.

Sur la route de Pérouse, nous nous arrêterons aux abords de Todi, dans un délicieux paysage, pour découvrir l'imposante église Santa Maria della Consolazione, bâtie sur un plan en croix grecque d'après un dessin de Bramante.

Dîner inclus. Nuit à Pérouse.
 
 
    J 2 - Lundi 6 mai 2024 Gubbio – Pérouse
Le matin, nous nous promènerons dans la ville médiévale de Pérouse, capitale de l'Ombrie, qui fit également partie de la dodécapole étrusque mais fut protégée par Rome lorsqu'elle décida de s'allier à celle-ci contre les Carthaginois au cours des guerres puniques. Après la chute de l'Empire romain, elle connut une nouvelle prospérité sous la férule des Lombards. Pérouse intégra ensuite les Etats pontificaux, avec la bénédiction de Charlemagne, et fut la cité des conclaves durant le XIIIe siècle. A la fin du Moyen-Age, en proie aux rivalités entre les grandes familles des Baglioni et des Oddi, la ville se couvrit de maisons semi-fortifiées... S'il ne naquit pas à Pérouse, c'est cependant à cette ville que reste attaché le nom de Pietro di Cristoforo Vannucci, dit « Le Pérugin », l'un des peintres les plus représentatifs de l'école ombrienne de la Renaissance et qui fut l'un des maîtres de Raphaël.

Nous visiterons tout d'abord la cathédrale Saint-Laurent, une "église-halle" aux formes caractéristiques du XVe siècle, avant de découvrir le Collegio del Cambio, siège de la corporation des marchands et des changeurs de monnaie. Il recèle un cycle de fresques allégoriques dues au Pérugin et à ses élèves, dont le programme est imprégné des idéaux de l'humanisme Renaissance. Déjeuner libre et route pour Gubbio.

La vieille ville de Gubbio, accrochée aux pentes verdoyantes du mont Ingino, apparaît comme la quintessence de la cité médiévale ombrienne. C'est ici que saint François aurait apprivoisé le fameux loup. Le tissu serré de ruelles escarpées, enjambées de temps à autre par des ponts aménagés en pièces d’habitation, conduit à la piazza della Signoria, splendide place suspendue s’ouvrant sur le paysage environnant. En position dominante, le Palais des Consuls (XIVe siècle) est l’un des plus parfaits exemples de palais public italien et l’ultime manifestation d’indépendance de cette commune farouchement gibeline. Siège du musée civique de la ville, il conserve les célèbres tables eugubines en langues ombrienne et latine.

Retour à Pérouse et dîner libre. Nuit à Pérouse.
 
 
    J 3 - Mardi 7 mai 2024 Assise
A quelques kilomètres de Pérouse, Assise (Unesco) conserve le souvenir de saint François et de sainte Claire. Cette journée sera pour nous l'occasion d'évoquer ces deux grandes figures et l'histoire des ordres des franciscains et des clarisses qu'ils fondèrent au début du XIIIe siècle.

La visite de la basilique Saint-François sera le point culminant de notre voyage. A la mort de François d’Assise, survenue en 1226, le pape décida la construction d’une basilique sur le lieu qu’il avait choisi pour sa sépulture : la « colline de l’Enfer », ainsi nommée car réservée aux brigands. La configuration du lieu obligea à creuser dans le roc une église souterraine. Supportée par d’impressionnantes arcades de style roman, elle est surmontée d’une vaste nef gothique. Les plus célèbres artistes de l'époque travaillèrent à la décoration : Cimabue, Lorenzetti, Simone Martini et surtout Giotto, qui a réalisé ici ses premières œuvres alors qu'il n'était encore qu'un jeune apprenti dans l’atelier de Cimabue. Devenu maître indépendant, il est chargé vers 1296 de peindre dans la basilique supérieure un cycle grandiose avec les épisodes de la vie de saint François, dont l’iconographie est tirée – presque littéralement – de la Legenda Maior de saint Bonaventure. C’est à partir de ces architectures familières, peuplées de personnages solides, aux caractères réalistes et aux visages expressifs, que la révolution de l’art occidental prendra son essor.

En parcourant les ruelles paisibles du centre historique, où règne une atmosphère intemporelle, nous gagnerons la cathédrale consacrée à saint Rufin, à l'intéressante façade romane.

Après le déjeuner inclus nous découvrirons l’église Sainte-Claire, beau bâtiment gothique construit en pierre rose, où se trouvent les dépouilles de la fondatrice des Clarisses et le crucifix miraculeux qui, selon la tradition, s’adressa à saint François pour lui révéler sa vocation.

Puis, c'est en taxi que nous gagnerons l’ancien sanctuaire de San Damiano où saint François composa son Cantique des Créatures, et, dans la montagne, l'ermitage des Carceri où il aimait à se retirer.

Retour à Pérouse et dîner libre. Nuit à Pérouse.
 
 
    J 4 - Mercredi 8 mai 2024 Montefalco – Spello – Pérouse
Nous commençerons la journée dans les salles de la Galerie nationale de l'Ombrie, fondamentale pour découvrir la peinture ombrienne, de Piero della Francesca au Pérugin.

Nous partirons ensuite vers le sud de la région et gagnerons Montefalco, pittoresque bourgade entourée de remparts du XIVe siècle que l'on surnomme le "balcon de l'Ombrie". L'abside de l'église Saint-François, aujourd'hui transformée en musée, est décorée d'un remarquable cycle de fresques de Benozzo Gozzoli avec les épisodes de la vie de saint François. Déjeuner libre.

La charmante cité de Spello, située sur l'antique via Flaminia, a conservé de nombreux vestiges de l’époque augustéenne. Nous y découvrirons aussi l'église Santa Maria Maggiore dont la chapelle Baglioni est ornée de fresques dues au Pinturicchio – l'un des meilleurs élèves du Pérugin – et, au sol de mosaïques de Deruta, réalisées au XVIe siècle.

Retour à Pérouse et dîner libre. Nuit à Pérouse.
 
 
    J 5 - Jeudi 9 mai 2024 Pérouse – Foligno – Spolète – Rome (230 km)
Le matin nous découvrirons Foligno, jadis important carrefour commercial, avec sa cathédrale d'origine romane et le Palazzo Trinci, bel édifice décoré de fresques remarquables réalisées sous la direction de Gentile da Fabriano, chef de file du gothique international. Le palais abrite aujourd'hui les riches collections de la pinacothèque civique.

Nous ferons une dernière étape à Spolète, qui séduit par la grâce de ses rues et de ses places ombragées de tilleuls où coule l'eau des fontaines qu'aimait saint François.

Déjeuner inclus.

Siège du VIe au VIIIe siècles d'un important duché lombard, la ville s'enrichit au Moyen-Âge de remarquables édifices romans et gothiques dont la cathédrale Santa Maria Assunta est le plus beau fleuron. L’intéressante façade du XIIIe siècle – qui clôt la perspective d'une charmante place déclive – cache les somptueuses fresques dues à Filippo Lippi et à Pinturicchio et jadis sauvées par les habitants de la cité de la fièvre de modernisation de leur évêque, le futur Urbain VIII. On y admire encore la Croix peinte d’Alberto Sozio (1187), l’un des plus importants exemples de l’iconographie du "Christ triomphant" qui se développa en Italie centrale au XIIe siècle.

Dans l'après-midi nous prendrons la direction de l'aéroport de Rome, d'où nous nous envolerons pour Paris.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 21/04/2024. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 5 au 9 mai 2024 - 5 jours - 12 à 20 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix à partir du 15 avril 2024 1 640 €
Supplément chambre individuelle Prix à partir du 7 mars 2024 215€
Chambre double à usage individuel Prix à partir du 7 mars 2024 {ERR-null passed}€
Sans transport international Nous consulter
Hébergement

VilleHôtel
Perouse Fortuna 3*
Un hôtel dans un bâtiment historique en plein cœur de la vieille ville de Pérouse

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
05/05/2024 - 06h55
Rome Fiumicino
05/05/2024 - 08h55
Vol Air France AF 1204
RetourRome Fiumicino
09/05/2024 - 20h15
Paris Roissy CDG
09/05/2024 - 22h25
Vol Air France AF 1405

Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux Paris/Rome et retour, avec ou sans escale sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • 4 repas
  • Le circuit en autocar privé
  • Les trajets en minivan pour l'ermitage des Carceri et San Damiano à Assise
  • Les visites mentionnées au programme
  • Un audiophone (oreillettes) pour la durée du circuit
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires d'usage
Bon à savoir - Formalités

  • Les villes inscrites au programme se trouvant pour la plupart sur des collines escarpées, la visite de leurs centres historiques demande une bonne aptitude à la marche.
  Formalités

  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité
Informations pratiques

Décalage horaire
Il n'y a pas de déclage horaire entre la France et l'Italie.
Change
La monnaie de l'Italie est l'euro (EUR).
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Elisabeth Crouzet-Pavan
L’Italie au siècle de Dante et de Giotto
Christian Bec
La littérature italienne de Dante au Chevalier Marin (XIIIe-XVIIe siècle)
Jean-René Jannot
La peinture étrusque, première peinture de l’Europe ?
Jean-Paul Thuillier
Les Étrusques : religion et volupté
Jean-René Jannot
Regards sur la civilisation étrusque
Jean-René Jannot
La religion des Étrusques
Jean-Paul Thuillier
L'alphabet et la langue étrusques
Lorenzo Pericolo
Giotto le précurseur
Francis Rapp
Un géant de l'histoire, François, le petit pauvre d'Assise

  Bibliographie

dirigé par Philippe Morel.
L'art italien du IVe siècle à la Renaissance. Citadelles & Mazenod, Paris, 1997.
dirigé par Philippe Morel.
L'art italien de la Renaissance à 1905. Citadelles & Mazenod, Paris, 1998.
Guy Lobrichon.
Assise. Les Fresques de la basilique inférieure. Editions du Cerf, Paris, 1985.
Pierre Milza.
Histoire de l'Italie. Fayard, Paris, 2013.
Vauchez André.
François d'Assise. Fayard, Paris, 2018 (réédition).
Yves Bruley.
Histoire de la papauté. Perrin, 2011. (Tempus)
Delphine Carrangeot, Emmanuelle Chapron, Hélène Chavineau.
Histoire de l'Italie du XVe au XVIIIe siècle. Armand Colin, 2022.
Jacques Le Goff.
Saint François d'Assise. Folio, 2014.
Michael Baxandall.
Giotto et les humanistes. Points, 2016.
Thomas Tanase.
Histoire de la papauté en Occident. Folio, 2019.
Guides
Guide Voir Italie . Hachette Tourisme, Paris, 2016. (Guides Voir)
Guide Gallimard Italie. Gallimard, Paris, 2007. (Bibliothèque du voyageur)
Guide Bleu "Toscane". Hachtte, Paris, 2017. (Guides Bleus)
Guide Vert Toscane, Ombrie. Michelin, Paris, 2020. (Guides touristiques)
Guide Vert Italie du Nord . Michelin, Paris, 2020. (Guides touristiques)
Cartes
Carte Michelin Italie Centre. 1/400 000. Michelin, Paris, 2013.
Carte IGN Italie. 1/650 000. IGN, Paris, 2009. (Tourisme étranger)