Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  S'inscrire en ligne
  Imprimer
La Crète. Au royaume de Minos et de Pasiphaé
GR 36
Du 11 au 18 octobre 2024    Places disponibles

Au cours du IIe millénaire avant J.-C. s’éveilla au cœur de la Méditerranée orientale une civilisation insulaire dont le nom rappelle le roi Minos de la tradition mythologique. Elle constitua l’une des fondations sur lesquelles se construisit au millénaire suivant le “miracle grec”. La culture minoenne, longtemps enfouie dans l’oubli, a été ressuscitée par les archéologues. Contemporaine de l’âge du bronze, la civilisation palatiale qui fleurit alors en Crète nous a laissé le ... lire plus
Pourquoi voyager en Crète avec Clio ?
Votre conférencière
avec Sylvie Woelfflé
Diplômée en histoire et en histoire de l'art
  8 jours
  Pour tous avec réserve
  Pour tous avec réserve
Ces voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
  20 voyageurs max.
Les points forts
  • La civilisation minoenne et ses grands palais
  • Le charme vénitien des petits ports de Crète
  • Architecture et fresques des monastères byzantins
  • Le Chronoguide Grèce
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Vendredi 11 octobre 2024 Paris – Héraklion – La Canée (140 km)
Vol pour Héraklion.

Dès notre arrivée dans la capitale crétoise, nous prendrons le déjeuner inclus avant de rejoindre La Canée. Le trajet nous permettra déjà de nous familiariser avec les charmes naturels de l'île : la mer bleue, une mince plaine côtière et la chaîne de montagne où se trouve notamment le mont Ida, lieu de naissance de Zeus.

Dîner inclus. Nuit à La Canée.
 
 
    J 2 - Samedi 12 octobre 2024 Aptera – Stylos – La Canée
Le petit port de La Canée conserve un charme certain. Epargné par les promoteurs, il semble attendre encore les lourds navires qui l’utilisaient comme relais entre le Levant et l'Adriatique. Le passé vénitien y est omniprésent tout comme l'héritage de la présence ottomane. Nous flânerons dans sa vieille ville bien préservée au charme indéniable et admirerons ses ruelles dallées évoquant les souks d'Orient avec ses commerces colorés d'art populaire, ses splendides façades vénitiennes à balcon de pierre, ses anciennes demeures pittoresques aux balcons ouvragés donnant sur la mer, ses bâtiments en bois, souvenir de l'occupation ottomane.

Le musée archéologique renferme de précieux sarcophages de l'époque minoenne mais aussi des mosaïques romaines, attestant de la vitalité de la ville durant de longs siècles.

Après le déjeuner libre, nous gagnerons Aptera, qui fut l'une des plus puissantes cités-états de la Crète occidentale. Nous y verrons des citernes romaines voûtées encore en excellent état, qui servaient autrefois à alimenter en eau les thermes de la ville, avant de monter à la forteresse ottomane, d'où on profite d'un superbe panorama sur la baie de Souda.

A Stylos, nous découvrirons l'église de la Panagia Serviotissa. Elle cache sa modeste architecture byzantine (XIe siècle) au milieu des oliviers et des orangers.

Dîner libre. Nuit à La Canée.
 
 
    J 3 - Dimanche 13 octobre 2024 Réthymnon – Armeni – Arkadi – Héraklion (190 km)
Réthymnon, troisième ville de Crète, garde une allure orientale, ce qui ne surprend pas quand on sait que l'occupation byzantine et ottomane de la ville furent longues et fructueuses pour son commerce. Ses rues pleines de vie mènent au musée archéologique, dont les collections éclectiques permettent de brosser un panorama très synthétique de l'histoire de l'île, depuis les temps néolithiques jusqu'aux Minoens.

Après le déjeuner inclus, nous découvrirons le site d'Armeni, l'une des plus importantes nécropoles minoennes et mycéniennes de Crète.

Nous atteindrons ensuite, perché dans les montagnes dans un site majestueux, le monastère d'Arkadi, le plus beau de tous les monastères crétois. Son église à la façade ouvragée, dressée au milieu de murs fortifiés, est l’un des édifices les plus importants de la Renaissance crétoise qui s’épanouit sur l’île à l’époque de la domination vénitienne. Fondé au XIIIe siècle, au temps de l’empire Byzantin, le monastère recèle quelques joyaux de l'art religieux chrétien orthodoxe, notamment de nombreuses icônes. Mais c’est en 1866 qu’il connut son heure de gloire, quand les centaines de crétois, réfugiés dans ce haut lieu de la résistance de l’île face aux Turcs, préférèrent s’immoler plutôt que de se rendre.

Route pour Héraklion.

Dîner inclus. Nuit à Héraklion.
 
 
    J 4 - Lundi 14 octobre 2024 La plaine de la Messara (180 km)
Nous partirons vers la plaine de la Messara, au sud d'Héraklion. Nous nous dirigerons tout d'abord vers le site de Tylissos qui comporte un ancien sanctuaire minoen.

Entre oliveraies, orangeraies et vignobles, les ruines de Gortyne témoignent de la grandeur passée de l’ancienne capitale de la province romaine de Crète et de Cyrénaïque, devenue ensuite la métropole du christianisme crétois. La basilique saint Tite du VIIIe siècle y côtoyait l’odéon édifié au IIe siècle, du temps de Trajan, qui porte gravé sur ses murs le célèbre code de Gortyne, recueil de lois du Ve siècle avant J.-C.. La légende veut aussi que Gortyne fut la cité où Zeus épousa la belle Europe, sous les platanes qui gardèrent depuis ce jour le privilège de rester toujours verts.

Un village minoen, un petit palais et une vue superbe sur la mer de Libye font tout l'attrait d'Agia Triada.

Déjeuner libre à Matala, ravissant port de pêche dans une crique étroite où nous prendrons le temps de flâner.

Nous découvrirons ensuite le site de Phaestos, l'un des plus beaux palais minoens qui n'a pas été, comme Cnossos, l'objet de reconstitutions abusives. Ses vestiges, fouillés plus scientifiquement qu'à Cnossos, restituent son histoire avec plus d'authenticité. On parcourt le palais en terrasses reliées par des escaliers. En six siècles, de 2000 à 1400 avant notre ère, trois édifices se sont succédé ici. On retrouve les éléments habituels des palais minoens : quartier royal, cours, magasins, mais aussi les gradins bien conservés d'un théâtre.

Dîner libre. Nuit à Héraklion.
 
 
    J 5 - Mardi 15 octobre 2024 Héraklion – Cnossos
Capitale historique de la Crète, Héraklion fut le port de Cnossos avant d'être occupé par les Grecs qui lui donnèrent ce nom d'Heraklea. Elle fut une puissante cité vénitienne durant plus de quatre siècles, jusqu'à la conquête ottomane, ce dont témoignent encore de belles demeures dans son quartier ancien.

Notre journée commencera par la visite du musée archéologique d'Héraklion. Il abrite des objets représentatifs de toutes les époques de la préhistoire et de l'histoire crétoise, dont beaucoup sont de véritables chefs-d'œuvre, et contient des exemples uniques de l'art minoen. On y admire notamment les fresques originales du palais de Cnossos, dont les couleurs vives et les scènes saisissantes célèbrent le règne animal et végétal.

Nous découvrirons ensuite le ravissant musée d'art sacré, installé dans l'ancienne église Sainte-Catherine du Sinaï. On peut y suivre l'évolution de l'art de l'icône sur l'île.

Nous quitterons la capitale pour Cnossos, où nous prendrons le déjeuner inclus. Nous irons alors à la découverte du palais mythique du roi Minos à Cnossos. C’est à Sir Arthur Evans que nous devons la redécouverte et la restauration de ce palais. Il constitue le témoignage le plus sensible de la civilisation minoenne à son apogée, quand l’île dominait tout le Bassin méditerranéen. Depuis la grande cour centrale, on peut appréhender toute la complexité de l'ensemble palatial et évoquer la richesse et les raffinements de l’art de vivre des souverains crétois au IIe millénaire avant notre ère.

Dîner libre et nuit à Héraklion.
 
 
    J 6 - Mercredi 16 octobre 2024 Archánes – Lato – Agios Nikolaos (120 km)
Le matin, nous gagnerons le musée d'Archánes qui présente les céramiques originales issues des fouilles de ce palais minoen. Les collections illustrent la vie quotidienne des Minoens : rites funéraires variés, cuisine et habillement, échanges commerciaux.

Perdu au milieu des oliviers, le site de Lato est l'un des rares sites crétois de l'époque grecque archaïque. D'une beauté sauvage très prenante, il a été fondé dès le VIIe siècle avant notre ère par une tribu dorienne.

Après le déjeuner libre, nous poursuivrons vers Agios Nikolaos, charmant petit port sis autour d'un lac en bordure de mer. Devenue une station balnéaire à la mode, il préserve une atmosphère très méditerranéenne, avec ses tavernes où l'on s'attarde volontiers à la fraîche.

Dîner inclus. Nuit à Agios Nikolaos.
 
 
    J 7 - Jeudi 17 octobre 2024 Gournia – Sitia – Zakros – Toplou – Agios Nikolaos (250 km)
Nous visiterons le site minoen tardif de Gournia, au milieu d'une vallée largement échancrée sur la mer. L'agora occupe le sommet d'une petite colline aux versants couverts de maisons.

Nous poursuivrons nos visites au petit musée archéologique de Sitia qui retrace toute l'évolution de la Crète antique, de l'époque néolithique à la période romaine. Y sont présentés le Kouros de Palaikastro et des tablettes minoennes très instructives.

A Zakros, le palais qui dominait les échanges commerciaux de la Crète orientale jusqu'aux troubles de 1450 avant J.-C. ne fut jamais reconstruit. Il donne pour cette raison un bon aperçu d'un palais minoen de la dernière période, entouré de quartiers d'habitation.

Déjeuner inclus.

Le monastère de Toplou est un ensemble fortifié dont les murs et le clocher émergent d'une végétation de palmiers, au centre d'un bassin aride. Son église abrite une des plus belles icônes de Crète.

Dîner inclus. Nuit à Agios Nikolaos.
 
 
    J 8 - Vendredi 18 octobre 2024 Malia – Héraklion – Paris
En route pour la capitale crétoise, nous effectuerons une dernière visite importante sur le site du palais de Malia, ordonné ici aussi autour d'une ample cour, et dont le célèbre quartier Mu a bouleversé les connaissances acquises depuis la fin du XIXe siècle sur la civilisation minoenne.

Route pour l'aéroport d'Héraklion, déjeuner libre et vol pour Paris.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 30/05/2024. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 11 au 18 octobre 2024 - 8 jours - 12 à 20 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix Prestissimo jusqu'au 30 juin 2024 2 250 €
Prix Presto jusqu'au 31 août 2024 2 270 €
Prix à partir du 1er septembre 2024 2 295 €
 Remise supplémentaire de 2 % soit environ 45 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 13/06/2024.
Supplément chambre individuelle Prix Prestissimo jusqu'au 2 juillet 2024 380 €
Prix Presto jusqu'au 12 août 2024 400 €
Prix à partir du 13 août 2024 425€
Sans transport international Nous consulter
Hébergement

VilleHôtel
La CanéeKydon 4*
HeraklionAstoria Capsis 4*
Agios NikolaosIstron Bay Hotel 5*

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Orly
11/10/2024 - 06h10
Heraklion
11/10/2024 - 10h40
Vol Transavia TO 3500
RetourHeraklion
18/10/2024 - 19h45
Paris Orly
18/10/2024 - 22h30
Vol Transavia TO 3509

La compagnie aérienne ne fournit pas de collation à bord. Des boissons et des snacks seront proposés à la vente.
Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux Paris/Héraklion et retour sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • Les taxes de séjour
  • 8 repas
  • Transport privé : en autocar ou en minibus
  • Les visites mentionnées au programme
  • Le port des bagages dans les hôtels
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires d'usage
  • Vos bagages mis en soute
  • Les repas et boissons en vol
Bon à savoir - Formalités

  • Les visites des centres-villes s'effectuent à pied et la découverte des sites archéologiques oblige à emprunter des chemins au revêtement irrégulier et caillouteux.
  Formalités

  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité
Informations pratiques

Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la Grèce est de + 1h.
Change
La monnaie officielle de la Grèce est l'euro (EUR). Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard sont acceptées partout et permettent des retraits d'espèces.
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Sophie Stavrou
L’église orthodoxe de Grèce
Jean-Claude Cheynet
La Grèce byzantine
Pascal Darcque
La Grèce mycénienne : du mythe à l’histoire
Pascal Darcque
La préhistoire de l'Hellade, la Grèce avant les Grecs
Louis Godart
L’île de Théra-Santorin et l’Atlantide
Elisabeth Crouzet-Pavan
L’Empire vénitien
Louis Godart
Apodoulou et la Crète des premiers palais
Pascal Darcque
Crète, légendes, histoire et actualité
Paul Faure
Les arts de vivre dans la Crète ancienne
Paul Faure
La leçon de Cnossos : restauration, conservation, reconstitution
Paul Faure
Le peuple de Minos
Yann Le Bohec
La Grèce romaine

  Bibliographie

Jean-Claude Cheynet.
Byzance. L'Empire romain d'Orient. Armand Colin, Paris, 2015.
Olivier Clément.
L’Église orthodoxe. Que sais-je ?, Paris, 2020 (réédition).
Jean Tulard.
Histoire de la Crète. PUF, Paris, 2000. (Que sais-je ?)
Jacqueline de Romilly.
Homère. PUF, Paris, 2019 (réédition). (Que sais-je ?)
Jean-Claude Poursat.
L'art égéen. Picard, Paris, 2008. (Les manuels d'art et d'archéologie antiques)
Jean-Nicolas Corvisier.
Les Grecs et la mer. Belles Lettres, Paris, 2008. (Realia)
Claude Orrieux et Pauline Schmitt Pantel.
Histoire grecque. PUF, 2016.
Bernard Holtzmann et Alain Pasquier.
Histoire de l'art antique - L'art grec. RMN, 2011. (Petits Manuels de l'Ecole du Louvre)
Jacques Lacarrière.
Dictionnaire amoureux de la Grèce. Plon, 2001.
Brigitte Le Guen (dir).
Naissance de la Grèce. Belin, 2019.
Guides
Collectif.
Guide Voir Îles Grecques, avec la Crète et Athènes. Hachette Tourisme, Paris, 2019. (Guides Voir)
collectif.
Guide vert Crète. Michelin, 2019. (Guides touristiques)
Guide Evasion Crète. Hachette, 2016.
Pierre Cabanes.
Petit atlas historique de l'Antiquité grecque. Armand Colin, Paris, 2016.
Cartes
Carte IGN de la Crète 1/150.000. IGN, 2013. (Tourisme étranger)