Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pourquoi visiter la Suisse avec Clio ?
C'est bien connu : c'est souvent ce qui nous est le plus proche que l'on connaît le plus mal, et la Suisse, voisine de la France, n'échappe pas à cette règle. C'est pourquoi Clio propose de découvrir une part de la richesse patrimoniale helvète à travers deux courts circuits. Un à la tonalité artistique pure, qui s'attarde dans les grands musées de la Suisse alémanique, un autre à la tonalité musicale affirmée, à l'occasion du festival de Lucerne. Ou comment constater que montagne et air pur peuvent très bien cohabiter avec plaisirs culturels de qualité.
Les grands musées de Suisse, et les grandes expositions...

Trois des principales villes de la Suisse de langue allemande disposent de musées dont les collections sont présentées au public dans une muséographie soignée et moderne, dans des environnements verts et aérés.

Zurich, la ville la plus peuplée du pays, puissante et bourgeoise, a pour elle un site attrayant, sur les rives de la Limmat et de son grand lac. Le Kunsthaus ou musée des Beaux-Arts est installé dans un imposant bâtiment du début du siècle dernier. De ses collections riches et éclectiques, il faut surtout détacher les écoles européennes des XIXe et XXe siècles. Impressionnistes – avec les Falaises de Dieppe de Monet – et Post-Impressionnistes – avec plusieurs très beaux Cézanne, Van Gogh et Gauguin –, elles se taillent la part belle. Mais on peut aussi distinguer Picasso et son original Joueur d'orgue de Barbarie daté de 1906, en pleine période rose. Enfin, le Kunsthaus possède un ensemble de plus de vingt-cinq toiles du mouvement Dada, dont des peintures du Suisse Hans Arp, mais aussi de Duchamp ou Picabia.

Capitale de la Suisse, Berne présente un paysage bien différent, avec sa pittoresque vieille ville allongée sur une échine rocheuse baignée par l'Aar. Nous visiterons sa belle cathédrale médiévale, mais aussi le musée des Beaux-Arts où l'éclectisme est aussi de mise. Quelques maîtres bien choisis illustrent la peinture des primitifs italiens, avec une Maesta de Duccio en vedette. C'est aussi l'occasion de découvrir l'école suisse du XIXe siècle. Peu de noms connus, mais de très belles toiles de paysages qui illustrent bien le goût des Suisses pour la nature. Et puis Hodler, le plus original sans doute de ces peintres, avec ses tableaux pleins de mystère. Œuvre du grand architecte Renzo Piano, le Centre Paul-Klee, inauguré en 2005, se présente comme une sorte d'onde architecturale qui donne toute sa puissance à la lumière naturelle. Pas de meilleur écrin pour présenter l'abondante collection du plus célèbre des peintres suisses. Une œuvre unique qui ouvre sur l'avenir, où l'élément musical tient une place essentielle. Le trait est sûr, et les couleurs, souvent chatoyantes, ont été inspirées à l'artiste par ses voyages en Méditerranée, de l'Egypte au Maroc. La visite est ainsi un enchantement perpétuellement renouvelé.

Dernière étape de notre triptyque : Bâle. A la frontière française, nous découvrirons là aussi un musée des Beaux-Arts qui privilégie les peintres du Moyen Age : des tableaux pleins de sérénité de Conrad Witz et une remarquable collection d'Holbein le Vieux, dont le saisissant Christ au tombeau. Le musée de Bâle possède aussi le plus grand ensemble de peintres cubistes de toutes les collections officielles d'Europe. Picasso, Léger, Gris ou Feyninger en sont les chefs de file. Enfin, la Fondation Beyeler, à côté d'une collection permanente résolument contemporaine, présente cette année une exposition consacrée à Casimir Malévitch, le maître incontesté de la peinture suprématiste, qui fit tant pour la diffusion de l'abstraction pure.

Le festival de Lucerne

Sur les bords du lac des Quatre-Cantons, Lucerne ne lésine pas sur le décor, notamment celui de son pittoresque pont de bois, qui se détache sur des sommets enneigés sept mois sur douze. Avec Clio, c'est au cœur de l'été que vous découvrirez la ville, quand son festival classique bat son plein. Les deux concerts que nous vous proposons sont de haute volée, ne serait-ce que par les chefs qui se succéderont au pupitre : Trevor Pinnock et Bernard Haiting. Des gages de qualité exceptionnelle pour diriger Mozart et Schubert, superbement rendus par le piano de Maria Joao Pires. Ou encore Mendelssohn et son Songe d'une nuit d'été. En journée, des excursions nous mèneront jusqu'à Zurich, Berne et Bâle où les grands musées évoqués ci-dessus seront au programme, mais aussi à Einsiedeln. A près de 1 000 mètres d'altitude, son abbaye baroque est un des plus importants centres religieux du pays. Déjà, l'immense façade impressionne. Mais que dire de l'intérieur, vaste comme une petite cathédrale, virevoltant de toute la virtuosité des frères Asam, prestigieux décorateurs bavarois ?


 
Partir en voyage avec Clio
FESTIVAL 12 - 4 jours

Le Festival de Lucerne naît en août 1938 sous l'égide du chef d'orchestre italien Arturo Toscanini. Il réunit d'emblée des solistes renommés tels Bruno Walter et Fritz Busch alors en exil et interdits ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter