Logo Clio
 
Service voyages
Service voyages


La Bretagne romaine (54 av. J.C. -411)

Été 54 av. J.-C. : Sous prétexte d’une querelle à arbitrer entre tribus, Jules César débarque à Douvres pour une incursion de courte durée.


43 après J.-C. : L’empereur Claude lance la conquête et annexe à l’empire le sud de l’île, qui devient une province, dont la capitale est l’emporium actif de Londinium (Londres) là où s’ouvre l’estuaire de la Tamise. La domination romaine ne s’étend cependant guère au-delà de l’actuel bassin de Londres.


61 : La révolte, sous la direction de leur reine Boudicca, de la tribu des Iceni (installés au nord-est de Londres) gagne tout le pays, mais est sauvagement réprimée. La conquête est alors poursuivie systématiquement.


70 : À l’exception du territoire des Pictes et des Gaëls au nord (l’Écosse actuelle), toute l’île est sous domination romaine.


De 78 à 84 : Le général Agricola, proconsul, poursuit la pacification de l’île. Des routes sont construites, les villes sont fortifiées et dotées d’une garnison romaine. La pax romana est instaurée pour trois siècles et demi, troublée cependant à intervalles réguliers dans le nord par les incursions des Pictes.


120 : Pour mettre un terme aux raids venus du nord, l’empereur Hadrien fait construire un rempart fortifié qui coupe l’île dans sa partie la plus étroite, de Newcastle à Carlisle.


De 140 à 143 : Les Romains ayant repoussé la frontière avec les Pictes plus au nord, l’empereur Antonin fait construire un nouveau mur, qui contient les attaques quelque temps mais est submergé avant la fin du siècle.


206 : Le mur d’Hadrien est attaqué à son tour par des peuplades du nord.


209 : Septime Sévère arrive de Rome avec des renforts pour rétablir la paix. Les troupes stationnées en Britannia étant souvent originaires du Proche-Orient, comme l’atteste par ailleurs la diffusion du culte de Mithra, on relève déjà la présence de communautés chrétiennes, auxquelles leur éloignement de Rome assure une certaine tranquillité à l’égard des persécutions.


254 : St Alban, premier martyr chrétien, est décapité à Verulamium, qui prendra ultérieurement son nom (St Albans dans le Hertfordshire).


306 : Constantin, général en chef en garnison à Eboracum (York), est proclamé empereur.


313 : L’Édit de Milan fait du christianisme la religion officielle de l’empire.


De 350 à 369 : Nouvelles incursions des Pictes et des Scots au nord.


410-411 : Appelées à défendre le territoire italien, les troupes romaines se retirent de Grande Bretagne, laissant cependant sur place de nombreux vétérans chargés de famille, et des mercenaires germaniques à qui ont été distribuées des terres ou qui s’en sont attribué. Les vastes domaines agricoles organisés sur le type de la villa romaine sont morcelés. Subsistent les routes impériales, dont l’entretien laisse bientôt à désirer. Les communautés chrétiennes d’une Église autochtone s’organisent autour de fondations monastiques.


 

Page précédente Page suivante
Mentions légales Conditions Générales de vente Qui sommes-nous ? Nous contacter