Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pétra
La cité rose du desert
Les Nabatéens
Le voyageur qui aborde le site de Pétra longe d’abord un temps le Wadi Moussa sur les rives duquel il aperçoit déjà quelques-uns des tombeaux creusés dans la falaise. Simples hypogées, décorés d’une façade rectangulaire sculptée dans la pierre, suggérant deux colonnes et l’esquisse d’un fronton. Il sait certainement déjà que ceux-ci furent l’œuvre des Nabatéens, ces nomades qui, dès le IVe siècle avant notre ère, monopolisaient pratiquement le commerce caravanier, en particulier celui de l’encens entre le couloir du Hedjaz et les pays du Levant. Après s’être interrogé sur un étrange tombeau surmonté de rudimentaires obélisques, le curieux arrive face à une impressionnante falaise de grès versicolore où s’ouvre, comme par la hache de quelque géant, l’étroit défilé du Siq. C’est sur près d’un kilomètre qu’il parcourra cette gorge large de quelques mètres enserrée entre des parois de plus de cent mètres de hauteur, où le ciel est à peine visible. Sur les flancs de ce corridor naturel peint par la nature d’entrelacs de passées gréseuses roses, rouges, grenats, verts, bleues, violetes, les hommes ont sculpté quelques humbles niches, les nefesh, réceptacles terrestres pour l’âme des défunts. Le Siq se fait encore plus étroit et soudain nul ne peut retenir un cri lorsqu’apparaît, dans un vaste hémicycle, la façade de la Khazneh, le plus achevé des somptueux tombeaux qui ornent Pétra !

Une architecture unique
Les Nabatéens, peuple de nomades, n’avaient guère de tradition architecturale et empruntèrent formes et motifs aux civilisations avec lesquelles ils étaient entrés en contact, mais le génie des artistes locaux apporta une originalité stylistique indéniable, renforcée par les extraordinaires couleurs apportées par le matériau naturel. Le Royaume nabatéen fut érigé en protectorat romain avant d’être intégré à l’Empire en 106 et l’influence de l’architecture classique gréco-romaine a donné naissance aux plus beaux chefs-d’œuvre de Pétra.
Le vaste cirque où s’était développée la ville antique, gigantesque emporium du désert, offre encore les vestiges d‘un théâtre et de quelques édifices élevés à l’époque de l’influence romaine, tels que le Qasr el Bint, seul édifice construit qui ait bien résisté aux assauts du temps. Au sommet de la montagne qui domine le théâtre romain, on peut rejoindre un “Haut-Lieu“, lieu de culte traditionnel, associé à la divinité Dushara.

La Khubta
La falaise de la Khubta, face au soleil couchant, s’enorgueillit également d’une longue théorie de tombeaux aux façades à la fois imposantes et délicates qui illustrent bien l’évolution des styles dont l’acmé est représentée par le tombeau qui fut sculpté pour le gouverneur romain Sextius Florentinius. De nombreux sentiers mènent à l’imposant Deir, grandiose et sobre réplique de la Khazneh, aux intéressantes façades du tombeau dit “ du Turcoman “, à la tombe du soldat romain et son triclinium rupestre paré des arabesques fantasques conférées par une nature délirante. On peut également découvrir, au prix de quelques modestes efforts, des lieux enchanteurs tels que les paysages du plateau qui domine la falaise de la Khubta, les vestiges des établissements édomites sur la montagne d’Umm el Biyara – “ la Mère des citernes “ – les façades méconnues de Mughur en Nasara. Une demi-journée de marche conduit également au sommet du Djebel Aaroun où un petit mausolée blanc commémore la légende de la mort d’Aaron, frère de Moïse, sur la route de la Terre promise...
Pour visiter Pétra avec Clio
JO 31 - 9 jours

Petit pays à l’identité incertaine, né de la volonté de la puissance anglaise quand celle-ci dominait le Proche-Orient post-ottoman, la Jordanie, donnée alors aux Hachémites, conserve un patrimoine archéologique ... Découvrir ce voyage
JO 35 - 12 jours

Terre Sainte pour les trois grandes religions monothéistes, la région regroupant Israël, la Palestine et la Jordanie compte nombre de hauts lieux où s’inscrit la longue mémoire de la tradition biblique, ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter