Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Thèbes
La ville aux cent portes
Louxor, la Thèbes des anciens, joua, ne serait-ce que par sa position géographique, un rôle central dans l’histoire de l’Egypte. Si l’Ancien Empire eut essentiellement son centre de gravité au nord, dans la région de Memphis, lors de la première Période intermédiaire le rôle des nomarques de Coptos, puis de Thèbes, fut déterminant dans la reconstitution du pouvoir central. Il en fut de même lors de la seconde période de troubles qui déboucha sur le Nouvel Empire qui allait faire de Thèbes le cœur de l’Egypte. Cœur politique mais aussi religieux avec la toute puissance du temple d’Amon auquel les pharaons ont concédé un rôle économique capital en l’autorisant à stocker les denrées pour les répartir et redistribuer les années de mauvaises récoltes. Le clergé d’Amon acquit alors une puissance qui rivalisait avec celle du pharaon et la tentative d’Akhenaton de s’en affranchir se solda par un échec ! Après le règne du dernier des Ramsès, le pouvoir fut même partagé entre le pharaon résidant à Memphis et le grand prêtre du temple d’Amon.

Karnak
A Karnak, où tous les grands pharaons, du Moyen Empire à l’époque romaine, ont apporté leur pierre, on côtoie la démesure : les 134 colonnes de la grande salle atteignent une hauteur de plus de 20 mètres. Chaque année, lors de grandes fêtes, la statue du grand dieu Amon sortait de son sanctuaire dans l’immense complexe du temple de Karnak pour aller, en procession, rendre visite à son harem, le temple de Louxor.

La rive des morts
Comme l’avaient fait auparavant les nomarques, les pharaons firent creuser leurs tombes, celles de leurs épouses et de leurs descendants dans la falaise qui frange la rive occidentale du Nil, la “ rive des morts “. Les immenses richesses qui accompagnaient les souverains dans leur voyage vers l’au-delà suscitèrent naturellement les convoitises des pilleurs de tombes et il fallut un concours de circonstances exceptionnel pour que la sépulture du petit pharaon Toutankhamon échappât à leur cupidité et nous permette ainsi aujourd’hui d’admirer la somptuosité de son trésor. Mais quand bien même les tombes furent-elles violées, elle ont cependant conservé leur bien le plus précieux : les peintures murales qui les décorent, d’une merveilleuse fraîcheur et d’une suprême élégance. Elles constituent l’un des plus fabuleux trésors artistiques de l’humanité et nous renseignent de manière extraordinairement vivante sur la vie quotidienne des Egyptiens antiques.
L’architecture audacieuse du tombeau d’Hatchepsout, les colosses de Memnon, le Ramesseum – le “château de millions d’années “ de Ramsès II – mais aussi les vestiges des humbles demeures des artisans, peintres, sculpteurs, embaumeurs, qui œuvraient sur la rive des morts, ont également apporté aux égyptologues une fabuleuse moisson de connaissances sur la civilisation de l’ancienne Egypte, et les découvertes se poursuivent encore aujourd’hui.
Que l’on décrypte pas à pas les bas-reliefs qui couvrent les murs des temples pour retrouver les rites perdus ou suivre les péripéties de la lutte contre les Hittites, que l’on s’attarde à découvrir les petits temples méconnus dont la Thébaïde est riche, que l’on se donne un instant, lors d’un son et lumière, l’illusion d’entrer dans le monde féerique des dieux anciens, la visite de Louxor est toujours un moment magique pour le voyageur qui se laisse prendre par le vertige du temps.
Partir en voyage avec Clio
EG 38 - 12 jours

Cette croisière est un classique pour découvrir l'Egypte. Ce voyage de 12 jours vous permet une visite approfondie des sites majeurs de la vallée du Nil entre Louxor et Abou Simbel. Après un aperçu des ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter