Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Circuit archéologique au Soudan
Kerma, Napata, Méroé, Soleb et Khartoum
Du 12 au 22 mars 2020 avec Elias Constas
SO 31 - 11 jours - Voyageurs avertisVous avez la passion du voyage et vous savez que parfois "la culture se mérite". Aussi, pour découvrir des choses extraordinaires, vous acceptez allègrement l'inconfort de transports aléatoires, les sites difficilement accessibles, l'absence d'infrastructure touristique standard sur certaines étapes ou les hébergements spartiates...
Places disponibles  Imprimer
Les points forts
  • Les pyramides de Méroé
  • Les cataractes du Nil
  • Le temple de Soleb, joyau archéologique de la Haute-Nubie
  • Le Gebel Barkal
  • La traversée du désert de Bayuda
  • Le Musée de Khartoum et les fresques de Faras
  • Le Chronoguide Egypte et Soudan
Demeuré longtemps mystérieux, le Soudan ne s’est dévoilé que tardivement aux Européens, à partir des voyages de l'Écossais James Bruce et du Français Frédéric Cailliaud, et ce n’est que très récemment que les recherches des archéologues ont permis de reconstituer son passé plurimillénaire. L’ancienne civilisation de Kerma, à hauteur de la troisième cataracte du Nil, le temple d’Amon construit par Aménophis III à Soleb ou celui qu’il fit édifier à Sedeinga à la gloire de la reine Tiyi, son épouse, nous renvoient à des époques contemporaines des grands moments de la civilisation pharaonique. C’est elle que l’on retrouve au sanctuaire bâti au pied de la montagne sacrée du Gebel Barkal, là où prospérait jadis l’antique Napata, la première capitale du royaume de Koush, remplacée par Méroé au moment où l’Egypte passait sous l’autorité de la dynastie macédonienne des Ptolémées. Marche méridionale de l’ancienne Egypte dans sa partie nubienne, le Soudan, où brillèrent à la Basse Epoque les « pharaons noirs », a manifesté une identité originale depuis l’époque où fut édifié à Naga le temple du dieu-lion Apédémak jusqu'à celle qui vit subsister, jusqu’au XIVe siècle, le royaume chrétien copte de Dongola. Ce voyage au Soudan s'adresse aux amateurs de désert et de voyages archéologiques. Réalisé en véhicules tout-terrain, il se déroule dans les meilleures conditions de confort possibles pour une telle découverte.

%%voyageBloque%%
 
Elias Constas
Agrégé d'histoire, chercheur à l'Université Libre de Bruxelles et à l'Université d'Egée.





 
J 1 - Jeudi 12 mars 2020 Paris – Khartoum
Vol pour Khartoum avec escale.

Nuit à Khartoum.
 
 
J 2 - Vendredi 13 mars 2020 Omdurman – Khartoum
Capitale du Soudan indépendant depuis 1956, Khartoum est une ville récente, fondée au début du XIXe siècle par le vice-roi d'Egypte Méhémet Ali. La ville fut assiégée lors de la révolte du Mahdi en 1885, mais reprise par les Britanniques sous les ordres de Kitchener qui reconstruisit la cité selon un urbanisme moderne.

Nous ferons une halte dans la vieille cité d'Omdurman pour admirer le tombeau du Mahdi, vainqueur des Turcs et des Anglais.

Nous irons ensuite visiter le Musée archéologique de Khartoum. Ses collections nous permettront de brosser un panorama de la civilisation du Soudan et de ses principales étapes, de la Préhistoire au royaume chrétien de Makurie. Nous nous attarderons en particulier devant les célèbres fresques de la cathédrale de Faras, aujourd'hui sous les eaux du lac Nasser, qui fut le siège d'un évêché à partir du VIIe siècle. Elle fut ornée de décors peints entre le VIIIe et le XVe siècle.

Nuit à Khartoum.
 
 
J 3 - Samedi 14 mars 2020 Khartoum – Dongola (547 km)
Départ vers le nord-ouest, à travers le Désert Libyque, sur une bonne route en longeant le désert de Bayuda, que nous retrouverons plus loin dans le voyage.

Nous atteindrons le Nil à El-Ghaba et poursuivrons notre route sur la rive occidentale du fleuve. Nous dépasserons Old Dongola, située sur l’autre rive, pour atteindre Dongola, qui sera notre étape du jour, bienvenue après cette longue mais magnifique route.

Nuit dans une maison nubienne à Dongola (hôtel local).
 
 
J 4 - Dimanche 15 mars 2020 Sedeinga – Jebel Dosha – Soleb – Tombos (300 km)
Nous poursuivrons notre trajet vers le nord en longeant le Nil. Le site de Sedeinga, situé entre la seconde et la troisième cataracte et occupé dès l'époque koushite, fut choisi par Aménophis III pour construire un temple dédié à la gloire de son épouse, la reine Tiyi. Celui-ci est le premier exemple de temple bipartite masculin-féminin, un siècle avant celui d’Abou Simbel.

Nous visiterons ensuite un petit temple excavé dans le Jebel Dosha, daté du temps de Thoutmosis III.

Nous gagnerons le temple de Soleb, l’un des joyaux archéologiques du Soudan. Construit par Aménophis III et dédié à Amon, ce temple est contemporain de celui de Louxor dont il reprend la structure. Édifié à la gloire du pharaon, il présente de remarquables bas-reliefs figurant le déroulement de la cérémonie du jubilé royal du Heb Sed.

Nous franchirons le Nil sur un ferry et, une fois sur la rive orientale, nous arriverons à notre bivouac déjà préparé près de Tombos.

Nuit en bivouac dans la région de Tombos.
 
 
J 5 - Lundi 16 mars 2020 Sabo – 3ème cataracte – Île de Saï – Tombos
Nous admirerons ce matin les très intéressants reliefs de Sabo où l'on dénombre une centaine de scènes et inscriptions s'échelonnant de la Préhistoire à l'époque méroïtique.

Après un arrêt à la 3ème cataracte qui marqua longtemps la limite des ambitions territoriales de l’Egypte, nous emprunterons un bac avec nos véhicules tout-terrain pour rejoindre l’île de Saï, qui est, à elle seule, un abrégé de l’histoire du Soudan depuis le Néolithique jusqu'à l'ère chrétienne. Nous y admirerons, dans un premier temps, les plus beaux exemples de tombes Kerma actuellement conservées.

Nous gagnerons le nord de l’île de Saï pour y admirer les ruines d’un petit temple construit sous Thoutmosis III.

Retour par le bac sur la rive orientale. En chemin vers notre bivouac, nous admirerons encore les gravures rupestres de Tombos.

Nuit en bivouac dans la région de Tombos.
 
 
J 6 - Mardi 17 mars 2020 Kerma – Kawa – Old Dongola – Karima (350 km)
Situé à un emplacement stratégique juste en amont de la troisième cataracte, Kerma fut le centre de la grande civilisation de Koush et le berceau d’une culture originale en marge du monde égyptien. Ce royaume sut résister durant près d’un millénaire, de 2300 à 1500 av. J.-C., à la pression exercée par les Égyptiens avant de leur être soumis par les grands pharaons du Nouvel Empire. Nous évoquerons cette période fascinante que les archéologues ont fait revivre en dégageant les vestiges de la ville, en particulier le grand tumulus et le temple de la Defuffa occidentale, énorme massif de briques crues, où l’on reconnaît plusieurs périodes de construction et qui semble avoir eu une destination religieuse.

A Kawa, nous découvrirons le temple d’Amon qui fut édifié par Taharqa, pharaon de la XXVe dynastie, d'origine koushite – parfois dite « dynastie éthiopienne » – qui, au VIIe siècle avant notre ère, redonna un temps à l'Egypte sa toute puissance et parsema le territoire de remarquables monuments.

Nous traverserons le Nil sur un pont pour visiter Old Dongola. Après la disparition des royaumes méroïtiques, le Soudan fut essentiellement aux mains de la tribu nomade nubienne des Blemmyes. Ces derniers furent progressivement christianisés au milieu du VIe siècle et c'est ainsi qu'apparurent les trois royaumes chrétiens de Makurie, Nobatie et Dongola qui dominèrent la région durant plus de cinq cents ans, jusqu’à la période de domination musulmane au XIVe siècle. A côté des vestiges d’églises des XIe et XIIe siècles, s’élève un palais fortifié remarquablement conservé, dont l’occupation ne cessa pas après la conquête islamique.

Une bonne route nous mènera jusqu'à la boucle du Nil où se niche Karima.

Nuit dans une maison nubienne à Karima.
 
 
J 7 - Mercredi 18 mars 2020 Gebel Barkal – El-Kourrou – Karima
Nous roulerons peu de temps dans le désert de Nubie pour atteindre la montagne sainte du Gebel Barkal  qui fut d'abord consacrée à un bélier sacré puis, par assimilation avec la culture égyptienne, considérée comme l'une des résidences du dieu Amon. C’est ici, au pied de ce promontoire rocheux, que se situait Napata, capitale du royaume de Koush du IXe au IIIe siècle avant notre ère.

Nous admirerons les pyramides remarquablement conservées de la nécropole de Barkal et le remarquable complexe cultuel dédié à Amon au pied du Gebel Barkal. Attestés dès la plus haute Antiquité, les temples rupestres y furent largement agrandis et embellis par Séthi Ier et Ramsès II, et restèrent l’objet de tous les soins du règne du grand « pharaon noir » Taharqa, jusqu’à la fin de l’époque méroïtique.

Sur le site d’El-Kourrou , nous découvrirons la nécropole des pharaons de la XXVe dynastie et, en particulier, le tumulus royal du pharaon Tanouétamani et la chambre funéraire de sa mère, la reine Qalhata.

Nuit dans une maison nubienne à Karima.
 
 
J 8 - Jeudi 19 mars 2020 Nuri – le désert de Bayuda – Méroé (300 km)
Nous traverserons le Nil sur un pont pour aller admirer les pyramides de Nuri , alignées sur des dunes de sable doré.

Nous commencerons ensuite la traversée du désert de Bayuda. Nous suivrons d’abord le fond des oueds où nous rencontrerons, autour des puits, des habitats isolés ou bien les campements de nomades Bisharin. Les vallées s’élargissent ensuite entre les basaltes noirs des formations volcaniques.

Nous ferons enfin un arrêt au monastère d’Al-Ghazali, monastère médiéval le mieux préservé du Soudan.

Nuit en camp permanent à Méroé.
 
 
J 9 - Vendredi 20 mars 2020 Méroé
Après la destruction de Napata par les troupes de Psammétique II, la capitale fut transférée plus au sud, près de la sixième cataracte. Seconde capitale du royaume de Koush, de 259 av. J.-C. à 350 de notre ère, Méroé  vit se développer une civilisation tout à fait originale. Dans une région moins désertique et propice à l’agriculture, au carrefour des pistes caravanières menant vers la mer Rouge et l’Afrique noire, proche d’importantes ressources en minerai de fer, Méroé devint une ville puissante. A l’époque où l’Egypte ptolémaïque se transformait profondément, les « pharaons noirs » conservèrent l’héritage de la tradition égyptienne, mais l’influence africaine devint de plus en plus forte.

De la ville, construite en adobe et en bois de palmier, il ne reste que des traces patiemment explorées par les archéologues, mais les monuments funéraires et les palais, édifiés en pierre selon une tradition architecturale dérivée de celle de l’Egypte, nous sont parvenus remarquablement préservés. Le spectacle de l’ensemble des pyramides de Méroé au lever du soleil restera un souvenir inoubliable. Nous visiterons ensuite les vestiges de la ville royale, du temple du Soleil et des palais.

Nuit en camp permanent à Méroé.
 
 
J 10 - Samedi 21 mars 2020 Musawwarat – Naqa – Khartoum
En route pour la capitale, il nous restera deux arrêts fort intéressants à effectuer. Il nous faudra pour cela quitter un moment la route goudronnée pour emprunter des pistes bien balisées.

Musawwarat  offrira à notre admiration de remarquables édifices : le temple de l’Éléphant, vaste ensemble cultuel organisé selon un plan complexe qui présente de beaux bas-reliefs et les statues des dieux Arensnouphis et Sebiumeker et le temple des Lions, restauré par une équipe du musée de Berlin.

Une heure de piste nous conduira ensuite au temple de Naga . Près d’un puits antique, nous découvrirons le temple d’Amon et, surtout, le temple dédié au « dieu lion » Apédémak, qui s’orne de splendides bas-reliefs.

Après un ultime bout de piste, nous rejoindrons la nationale qui relie Khartoum à Port Soudan, ouverture du pays sur la mer Rouge.

Le dîner à Khartoum sera libre, pour que chacun puisse profiter de ce retour dans la capitale soudanaise. Vous disposerez de chambres de courtoisie à l'hôtel.

Transfert à l'aéroport dans la nuit. Nuit en vol.
 
 
J 11 - Dimanche 22 mars 2020 Khartoum – Paris
Arrivée à Paris en milieu de journée.

 


Groupe de 10 à 15 voyageurs
Places disponibles
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 31 octobre 2019 4 250 €
Prix presto jusqu'au 11 janvier 2020 4 275 €
Prix à partir du 12 janvier 2020 4 300 €
Remise supplémentaire de 2 % soit environ 85 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 13/11/2019.
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 2 décembre 2019 650 €
Prix jusqu'au 12 janvier 2020 675 €
Prix à partir du 13 janvier 2020 700 €
Sans transport international Prix jusqu'au 2 décembre 2019 -480 €
Prix jusqu'au 12 janvier 2020 -360 €
Visa 129 €


KhartoumGrand Holiday Villa 5*

DongolaMaisons traditionnelles Maison traditionnelle

TombosBivouac Campement

KarimaThe Nubian Rest House Rest House

MéroéPermanent Camp de Méroé Camp permanent

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
12/03/2020 - 13h40
Istanbul
12/03/2020 - 19h05
Vol Turkish Airlines TK 1824
Istanbul
12/03/2020 - 21h35
Khartoum Khartoum international
13/03/2020 - 00h50
Vol Turkish Airlines TK 680
Khartoum Khartoum international
22/03/2020 - 01h45
Istanbul
22/03/2020 - 07h10
Vol Turkish Airlines TK 681
Istanbul
22/03/2020 - 11h00
Paris Roissy CDG
22/03/2020 - 12h45
Vol Turkish Airlines TK 1823

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Khartoum et retour, avec escale sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre et en tente doubles
  • La pension complète du petit déjeuner du 2e jour au déjeuner du 10e jour
  • 5 déjeuners seront pris sous forme de pique-niques
  • Les déplacements en véhicules tout-terrain (4 voyageurs maximum par véhicule)
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 8 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa
  • Les frais de visa
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 13/10/2019. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Circuit effectué en véhicules 4x4 (4 voyageurs maximum par voiture).
  • L'accès aux sites archéologiques se fait par des sentiers irréguliers ou non aménagés.
  • Une bonne aptitude à la marche est requise pour ce circuit.
  • Les nuits en bivouac à Tombos sont organisées sur la base de tentes pour deux personnes.
  • Le bivouac est préparé à l'avance et vous trouverez le camp installé dès votre arrivée. Les tentes de type « igloo » et les matelas de mousse ainsi que les coussins, serviettes de toilette, linge de lit et couvertures sont fournis mais il faut prévoir un sac de couchage suffisamment chaud adapté à des températures nocturnes de quelques degrés au dessus de 0°Celsius.
  • Des douches sont disponibles à certaines étapes notamment à la Rest-House de Karima et au campement permanent de Méroé.
  • Le permis de photographier est gratuit au Soudan et en particulier sur les sites archéologiques.
  • L'autorisation de filmer est également gratuite dans le pays, mais sur les sites archéologiques, pour ceux qui veulent filmer, il faut payer environ 20 USD à l'entrée. Ce montant est payé par les clients au gardien présent sur place.
  • Nous vous conseillons de transporter votre sac de couchage dans votre bagage cabine lors des vols entre Paris et Khartoum.
 
  • Passeport valable au moins 6 mois après la date du retour comprenant trois pages vierges (dont 2 pages face à  face) sans tampon ou visa d'israël.
  • Un visa pour le Soudan


Informations pratiques pour l'Egypte
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Egypte est de + 1h

Change
La monnaie officielle de l'Egypte est la livre égyptienne (EGP).
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont de plus en plus acceptées en paiement. Elles permettent de faire des retraits d'espèces mais les distributeurs de billets sont encore rares.


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Egypte.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Informations pratiques pour le Soudan
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et le Soudan est de + 2h lorsque la France est à l'heure d'hiver, et de + 1h lorsque la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre au Soudan.
La vaccination contre la fièvre jaune et un traitement antipaludéens sont recommandés. Consultez votre médecin.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter