Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Serbie et Monténégro
monastères, forteresses et bouches de Kotor
Du 6 au 15 juin 2020 avec Catherine Matyja
SER 90 - 10 jours - Pour tous avec réserveCes voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • La forteresse de Pétrovaradin à Novi Sad
  • Le monastère de Studenica
  • Le monastère de Sopoćani
  • Le monastère de Decani
  • Le patriarcat de Pec
  • Une excursion en bateau dans les bouches de Kotor
  • Le Chronoguide Balkans
La Serbie est le pays de l’ample Danube aux eaux tumultueuses et aux vallées verdoyantes tandis que le Monténégro lui oppose les reliefs arides de ses montagnes brûlées de soleil, le caractère oriental de ses villes et villages et la limpidité d’azur de l’Adriatique ouverte sur le monde. La Serbie fut, au Moyen Age, le centre d’un vaste empire lié culturellement au monde byzantin. A cette époque de gloire, le royaume de Serbie sut attirer les plus grands penseurs et les plus grands artistes du monde hellénique. Aujourd’hui, le visiteur sera ébloui en découvrant, cachés dans de charmantes vallées, quelques-uns des plus beaux monastères d’Europe décorés de fresques si remarquables qu'elles pouvaient rivaliser avec celles de Byzance. Une incursion au Kosovo nous permettra également d'admirer les deux plus beaux monastères de la région.

%%voyageBloque%%
 
Catherine Matyja
Docteur en histoire





 
J 1 - Samedi 6 juin 2020 Paris – Belgrade
Vol direct Paris - Belgrade.

Stratégiquement située au confluent du Danube et de la Save, Belgrade est de fondation celtique. Place forte du limes danubien à l'époque romaine, elle se développa à l'époque byzantine, sur la route qui reliait Constantinople à Vienne. Conquise par les Ottomans en 1521, elle passa aux Habsbourg en 1867. Après l'effondrement de l'Empire austro-hongrois, à la fin de la première guerre mondiale, Belgrade devint la capitale de la nouvelle république de Yougoslavie, statut qu'elle conserva jusqu'à la partition du pays en 1992.

L'après-midi sera consacrée à la visite de Belgrade. Nous découvrirons d'abord l’art de vivre dans les Balkans au fil des pièces au mobilier bourgeois du palais de la princesse Ljubica, datant du XIXe siècle. Son mélange de styles est caractéristique des débuts de l'Etat serbe : le toit arrondi et les fenêtres entourées d'alcôves sont typiquement ottomans, mais la décoration de style classique est empruntée aux canons européens de l'époque.

Nous visiterons ensuite la forteresse Kalemegdan qui domine spectaculairement le confluent du Danube et de la Save et fut entièrement rebâtie par les autrichiens au XVIIIe siècle en suivant les systèmes Vauban. La fin d'après-midi sera consacrée à une promenade dans la vieille ville.

Nuit à Belgrade.
 
 
J 2 - Dimanche 7 juin 2020 Novi Sad et le Parc national de Fruska Gora (210 km)
Le matin, nous prendrons la route pour Novi Sad. Capitale administrative de la Voïvodine, Novi Sad n’était, avant le XVIIIe siècle, qu’un petit village de pêcheurs. La ville, située dans une boucle du Danube, se développa à l’ombre de la forteresse de Pétrovaradin, bastion avancé de la défense des Habsbourg contre l’Empire ottoman. Cette présence autrichienne a laissé son empreinte dans les rues piétonnes de la ville, bordées de maisons baroques aux façades pastel.

Nous découvrirons ensuite la petite ville de Sremski Karlovci, devenue célèbre en 1699 quand les Autrichiens et les Turcs y signèrent le traité de Karlowitz - nom allemand de la cité - qui mit définitivement fin à l'avancée turque en Europe.

Dans ses environs, le territoire de collines boisées et de vallées verdoyantes du parc naturel de Fruska Gora a toujours été un centre spirituel important pour les Serbes, à tel point qu’on n'y comptait pas moins de 35 monastères orthodoxes entre le XVIe et le XVIIe siècle. Nous visiterons le monastère de Krusedol, qui a préservé un très bel ensemble de peintures murales, tandis que celles du monastère de Novo Hopovo subirent l’influence des moines du Mont Athos.

Nuit à Belgrade.
 
 
J 3 - Lundi 8 juin 2020 La vallée de la Morava (175 km)
Longeant la vallée du Danube, nous aborderons par son côté le plus spectaculaire la forteresse médiévale de Smederevo, formidable verrou que se disputèrent âprement au fil des siècles Serbes, Hongrois, Turcs et Autrichiens.

Des vicissitudes du temps, le monastère de Manasija a essentiellement conservé une superbe église. Les fresques qu’elle abrite comptent parmi les plus belles que l’on puisse voir en Serbie, notamment la Communion des Apôtres représentée dans le chœur.

Quant à l’enceinte du monastère de Ravanica, elle témoigne de façon éloquente des temps troublés du Moyen Age serbe. Nous admirerons aussi son église caractéristique de l'école de la Morava, dernière expression d'art byzantin avant l'arrivée des ottomans dans les Balkans.

Nuit à Jagodina.
 
 
J 4 - Mardi 9 juin 2020 La vallée de la Morava occidentale (140 km)
Les monastères de Kalenic et Ljubostinja appartiennent au groupe architectural de la Morava : absides rayonnantes, nef unique à voûte en berceau et narthex occidental. Les fresques qui décorent Kalenic sont de tradition byzantine, telle qu’elle apparaît dans l’église Saint-Sauveur-in-Chora de Constantinople.

Quant au monastère de Zica, il se rattache à l’école de Raska, caractérisée par l’élévation de la nef, dominée par le haut tambour de la coupole.

Nuit à Vrnjacka Banja.
 
 
J 5 - Mercredi 10 juin 2020 La vallée de l'Ibar (200 km)
Studenica est le plus riche et le plus complet des couvents orthodoxes de Serbie, mais aussi le prototype de cette école de Raska déjà évoquée la veille. Fondé à la fin du XIIe siècle, il rassemble dans son enclos plusieurs églises. Celle dédiée à la Vierge est de marbre blanc patiné d’ocre par le temps. Les fresques qui ornent l’intérieur appartiennent au style monumental du XIIIe siècle, révolutionnaire pour l’époque, qui essaimera partout dans le pays. Celles de l’église Royale, d’une lumineuse beauté, atteignent des sommets avec la Dormition de la Vierge, installée dans un décor emprunté à l’antiquité hellénistique.

Le monastère de Gradac, abandonné par les Serbes après le désastre de la défaite du Champ des Merles – Kosovo Polje – en 1389, a été restauré, notamment les bâtiments monastiques (réfectoire, cellules, communs) particulièrement évocateurs.

Nuit à Kopaonik.
 
 
J 6 - Jeudi 11 juin 2020 Novi Pazar – Sopocani – Pristina (270 km)
Après un arrêt au monastère de Djurdjevi Stupovi , érigé au XIIe siècle, nous gagnerons Novi Pazar qui a conservé jusqu'à nos jours un aspect oriental annonçant les Balkans méridionaux. Une promenade entre mosquées, caravansérails et maisons orientales saura vous en convaincre.

Le monastère de Sopocani est l’autre merveille des monastères serbes. Il fut fondé en 1260 par le roi Uros Ier pour en faire sa dernière demeure et les fresques qui le décorent sont d’une exceptionnelle qualité. Elles perpétuent l’art orthodoxe à une époque ou Constantinople était aux mains des croisés.

Nous poursuivrons notre route jusqu'au Kosovo.

Nuit à Pristina.
 
 
J 7 - Vendredi 12 juin 2020 Le Kosovo (150 km)
Cette journée au Kosovo nous permettra de découvrir deux complexes monastiques qui sont peut-être les plus riches des Balkans.

Le monastère de Gracanica est un monument au plan complexe, où la superposition de lignes courbes et de volumes sphériques produit un effet particulièrement gracieux.

Les fresques du monastère de Decani constituent sans conteste un des sommets de l'art serbe du XIVe siècle. La monumentale construction multicolore, aux murs bâtis de rangées alternées de moellons roses et blancs, est l'écrin privilégié d'un remarquable ensemble de fresques byzantines (plus de mille !), fourmillant de détails et puissamment inspirées par l'art byzantin.

Nuit à Pec.
 
 
J 8 - Samedi 13 juin 2020 Pec – le Monténégro intérieur (150 km)
Le patriarcat de Pec est le siège de l'archevêché serbe-orthodoxe. Trois églises, dédiées à la Vierge, aux saints apôtres et à saint Démètre, reliées entre elles par un vaste exonarthex, présentent un ensemble de fresques qui culminent dans une monumentale représentation de l'Ascension.

Route pour le Monténégro.

Nuit à Kolasin.
 
 
J 9 - Dimanche 14 juin 2020 Le Monténégro maritime (165 km)
A travers de beaux paysages montagneux, nous traverserons le Monténégro. Le monastère de Moraca s’est installé de façon spectaculaire dans une gorge de la rivière du même nom. Ses fresques datées du XIIIe siècles sont les seules de la région remontant à cette période.

Nous rejoindrons ensuite la ville de Cetinje, ancienne capitale du pays, qui a conservé une ambiance cosmopolite très évocatrice du temps de sa gloire.

Nous atteindrons enfin la côte à Kotor . Niché au fond d'une profonde calanque – les bouches de Kotor – qui offre un spectacle naturel d’une rare beauté, au pied du massif escarpé de Lovcen, Kotor est considéré comme l’un des plus beaux ports naturels du monde. Fondé par les Romains, Kotor fut une puissante cité autonome de l’Empire byzantin. C’est de cette époque que datent ses puissants remparts et la magnifique cathédrale Saint-Tryphon. Nous parcourrons les charmantes ruelles de cette cité, découvrant églises et palais où se mêlent les architectures romanes, byzantines et vénitiennes.

Nuit à Kotor.
 
 
J 10 - Lundi 15 juin 2020 Kotor – Paris
Le matin, nous conclurons notre voyage par une excursion en bateau dans les bouches de Kotor dont les échancrures tourmentées forment sans aucun doute un des plus beaux paysages marins de tout le littoral méditerranéen.

Transfert à l'aéroport de Tivat en fin de matinée. Déjeuner libre à l'aéroport.

Vol pour Paris, avec escale à Belgrade.
 


Groupe de 13 à 20 voyageurs
Départ assuré
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 15 mars 2020 2 565 €
Prix presto jusqu'au 5 avril 2020 2 595 €
Prix à partir du 6 avril 2020 2 625 €
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 26 février 2020 305 €
Prix jusqu'au 7 avril 2020 325 €
Prix à partir du 8 avril 2020 350 €
Sans transport d'approche Nous consulter


BelgradeMercure Belgrade Excelsior 4*

JagodinaHill Hotel 4*

Vrnjacka BanjaSlatina 4*

KopaonikHotel Grand 4*

PristinaNartel 4*

PecDukagjini 5*

KolasinBianca Resort & Spa 4*

KotorVardar 4*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
06/06/2020 - 10h05
Belgrade Nikola Tesla
06/06/2020 - 12h25
Vol Air Serbia JU 311
Tivat
15/06/2020 - 15h20
Belgrade Nikola Tesla
15/06/2020 - 16h10
Vol Air Serbia JU 183
Belgrade Nikola Tesla
15/06/2020 - 17h05
Paris Roissy CDG
15/06/2020 - 19h40
Vol Air Serbia JU 314

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Belgrade direct et Tivat/Paris via Belgrade, sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du déjeuner du 1er jour au petit déjeuner du 10e jour.
  • Le circuit en autocar privé
  • L'excursion en bateau dans les bouches de Kotor
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 3 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 27/02/2020. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Les visites des centres historiques des villes s’effectuent à pied.
  • Les distances parcourues sont courtes, mais certaines routes sont en mauvais état ou fort sinueuses.
 
  • Un passeport en cours de validité


Informations pratiques pour la Serbie
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et la Serbie.

Change
La monnaie officielle de la Serbie est le dinar serbe (RSD).
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.


Informations pratiques pour le Montenegro
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et le Montenegro.

Change
La monnaie officielle du Montenegro est l'euro (EUR).
Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard sont acceptées partout et permettent de faire des retraits d'espèces.


Informations pratiques pour le Kosovo
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et le Kosovo.

Change
La monnaie officielle du Kosovo est l'euro (EUR).
Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard ne sont acceptées en paiement que dans certains établissements. Elles permettent des retraits d'espèces dans les nombreux distributeurs automatiques.


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter