Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  S'inscrire en ligne
  Imprimer
Moscou et l'Anneau d'or
Vladimir, Souzdal, Serguiev Possad  |  RU 35
Du 14 au 22 juillet 2022    Départ assuré

La découverte de la Vieille Russie, de Moscou aux anciennes cités établies au nord-est et jusqu’au cours supérieur de la Volga, est l’occasion d’une plongée aux origines de la Rus, quand s'affrontaient les principautés qui furent plus tard inféodées à la puissance grandissante de Moscou. A Souzdal, Vladimir, Rostov-le-Grand ou Iaroslavl, nous mesurerons la forte influence et le rôle des monastères qui rivalisaient avec le pouvoir temporel des princes. Ce sont les figures des ... lire plus
Pourquoi découvrir Moscou et l'Anneau d'or avec Clio ?
Votre conférencière
avec Liudmila Seltsova
Diplômée en linguistique et en langue française de l'université Nekrassov de Kostroma. Diplômée du conservatoire de Kostroma.
  9 jours
  Accessible à tous
  Accessible à tous
Pour tout voyageur en bonne santé capable d'effectuer sans problème des visites à pied de sites, monuments et musées et d'emprunter éventuellement les transports en commun.
  23 voyageurs max.
Les points forts
  • La place Rouge et le Kremlin de Moscou
  • Les icônes de la galerie Tretiakov
  • La fresque du "Jugement dernier" d'Andreï Roublev à Vladimir
  • Les églises du monastère de la Transfiguration à Iaroslavl
  • La laure de la Trinité-Saint-Serge à Serguiev Possad
  • Le Chronoguide Russie
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Jeudi 14 juillet 2022 Paris – Moscou
Vol pour Moscou, avec escale.

Après la chute de Kiev, en 1240, sous les coups du khan mongol Batu, la Russie vécut plus d'un siècle repliée dans les régions forestières du Nord où les cavaliers de la Horde d'or ne pouvaient guère se déployer. Ce fut là que prospéra une constellation de petites principautés qui allaient constituer l'Anneau d'or de la Vieille Russie. Née d’essarts au cœur de la forêt au XIIe siècle, c’est en 1388, lorsqu’elle supplante Vladimir, que Moscou prend son essor.

Nous nous rendrons dans un premier temps au cimetière du couvent Novodievitchi, véritable panthéon national où reposent notamment Boris Eltsine et Nikita Khrouchtchev, les écrivains Nicolas Gogol et Anton Tchekhov ou le compositeur Sergueï Prokofiev, aux côtés de nombreux nobles et notables de la Russie éternelle.

Immense agglomération ravagée à plusieurs reprises par des incendies – songeons à la campagne de Russie –, remaniée par des actes d’urbanisme volontariste, Moscou doit être décryptée avec soin : nous ferons un tour de ville en autocar pour mieux appréhender ses différentes composantes.

Dîner inclus. Nuit à Moscou.
 
 
    J 2 - Vendredi 15 juillet 2022 Moscou
Près de neuf siècles de l’histoire de la Russie s’inscrivent dans le fantastique ensemble de la place Rouge (Unesco) et du Kremlin (Unesco) dont les remparts ont connu le joug des Mongols, les colères d'Ivan le Terrible, les machinations de Boris Godounov, les chevauchées de la Grande Armée, la faucille et le marteau communistes... Nous franchirons cette enceinte triangulaire de brique rouge surmontée de tours des XVIe et XVIIe siècles pour découvrir le centre religieux, historique et politique de la Russie.

Les bulbes dorés de la place des cathédrales, qui réunit un ensemble d’églises et de palais, signalent de loin l’emplacement du cœur vivant de l’orthodoxie russe. Nous visiterons la cathédrale de l'Assomption érigée au XVe siècle par l'architecte italien Aristote Fioravanti, et lieu du couronnement de nombreux tsars, dont Ivan IV le Terrible.

Le palais des Armures nous dévoilera ensuite sa rare concentration de richesses, fabuleux trésors des tsars et joyaux de la couronne. Les fameux œufs de la maison Fabergé faits de pierres et de métaux précieux côtoient d’innombrables pièces d'orfèvrerie, argenterie, vêtements impériaux, trônes, couronnes et carrosses, témoins du talent des artisans et du faste de la cour de Russie.

Déjeuner inclus.

Née de la volonté de Pavel Tretiakov (1832-1898) – riche négociant passionné d'art, patriote russe et soucieux du rayonnement culturel de son pays – la galerie Tretiakov, l'un des plus anciens et des plus prestigieux musées de Moscou, est entièrement consacrée à l’art russe. Dans sa magnifique collection d’icônes de l’ancienne Russie se distinguent la Vierge de Vladimir et la Sainte Trinité d’Andreï Roublev, images emblématiques de la spiritualité russe. Elles côtoient l’art réaliste des « peintres ambulants », les chefs-d’œuvre des portraitistes russes du XVIIIe, des portraits romantiques, des paysages et des tableaux historiques, pour présenter à la fois l’évolution d’un art et celle d’une société. Cette visite sera une excellente introduction à la découverte des trésors des villes de l'Anneau d'Or prévue les jours suivants.

Dîner libre et nuit à Moscou.
 
 
    J 3 - Samedi 16 juillet 2022 Serguiev Possad – Pereslavl-Zalesski – Iaroslavl (275 km)
Le matin, nous partirons pour les régions boisées où se trouvent les fameuses cités de l'Anneau d'or.

Nous ferons un premier arrêt à Serguiev Possad, connue sous le nom de Zagorsk à l'époque soviétique. Née de la personnalité de saint Serge de Radonège, la laure de la Trinité-Saint-Serge (Unesco) fut, au XVe siècle, le monastère le plus puissant de Russie. Impossible de le manquer : on voit de loin émerger de ses puissantes murailles fortifiées les bulbes de la collégiale de l'Assomption. Autour de la coupole centrale, traditionnellement dorée, s'ordonnent quatre coupoles d'un bleu profond, parsemées d'un semi d'étoiles. Comptant aujourd'hui au nombre des trois "Laure" de Russie et parfois désignée comme le "Vatican orthodoxe russe", son joyau le plus précieux est la collégiale de la Trinité, dont l'unique coupole abrite une iconostase due au pinceau du fameux Andreï Roublev.

Déjeuner inclus.

Nous gagnerons ensuite Pereslavl-Zalesski qui, fondée à la fin du XIIe siècle par le prince Iouri Dolgorouki sur les rives bucoliques du lac Plechtcheïevo, fut l’un des foyers religieux majeurs de la Vieille Russie. De l’époque de sa grandeur, la ville conserve intacts ses sanctuaires regroupés en quatre monastères. Le plus remarquable est sans doute la petite cathédrale de la Transfiguration-du-Sauveur, rare édifice de la période pré-mongole et joyau de simplicité édifiée au XIIe siècle en pierre blanche. Bien que ruiné et désaffecté, le monastère Saint-Daniel recèle cependant dans sa collégiale un intéressant cycle de fresques dépeignant l’Apocalypse, attribué à Nikitine.

Un peu plus loin, car dans cette région souvent troublée certains monastères adoptèrent des sites défensifs au sommet de collines, nous découvrirons le monastère de Goritsy, édifié au XVIIe siècle et dominé par les dômes de sa cathédrale de la Dormition.

Nous prendrons ensuite la route vers Iaroslavl.
Dîner inclus et nuit à Iaroslavl.
 
 
    J 4 - Dimanche 17 juillet 2022 Rostov-le-Grand – Bogoslov – Iaroslavl (130 km)
Nous partirons pour une excursion à Rostov-le-Grand qui doit ce titre à l'importance de son rôle dans l’histoire de l’ancienne Russie. Son existence attestée dès 862 en fait l’une des plus anciennes villes russes. Au XIe siècle, la cité se distingue comme la capitale la plus puissante de la région. Cette région, peuplée à l’origine de Finno-Ougriens, fut longtemps réfractaire à la slavisation et à l’introduction du christianisme : elle n’entra qu’au XIIe siècle dans le concert des principautés russes. Ce n'est qu'après son annexion par le grand duché de Moscou que le métropolite Ionas y fit bâtir en 1670 un vaste Kremlin – véritable folie architecturale aux coupoles argentées et aux splendides iconostases –, conçu pour rivaliser une fois de plus avec la capitale russe. Un petit musée nous rappellera l’histoire particulière de cette région et nous permettra d’admirer les émaux qui firent longtemps la célébrité de Rostov.

Après le déjeuner inclus, nous ferons un arrêt sur les rives du lac Nero, au monastère Saint-Jacques doté de deux impressionnantes cathédrales, avant de gagner le village de Bogoslov pour y découvrir l’émouvante église en rondins de Saint-Jean-l’Évangéliste, dernière église construite sous le métropolite Ionas en 1683.

Dîner inclus et nuit à Iaroslavl.
 
 
    J 5 - Lundi 18 juillet 2022 Iaroslavl – Kostroma – Souzdal (280 km)
Nous visiterons Iaroslavl (Unesco), ville forte de l’Anneau d’or fondée au XIe siècle pour protéger la voie commerciale de la Volga et les chemins conduisant sur les terres de Rostov. Renommée pour la beauté et le charme de son architecture religieuse, elle compte des dizaines d'églises pour la plupart bâties au XVIIe siècle, "siècle d'or" de la ville.

Nous admirerons en particulier son monastère de la Transfiguration fondé au XIIe siècle à l'abri de la forteresse puis agrandi et embelli aux XVIe et XVIIe siècles. Son haut clocher domine les coupoles de la cathédrale du Sauveur, de style moscovite. C'est là que fut découvert en 1770 le manuscrit de l'épopée du Prince Igor, qui inspira à Borodine ses célèbres danses polovtsiennes.

Nous découvrirons également les nombreuses autres églises qui s’étirent sur la rive de la Kotorosl : églises de la Nativité, de l’Épiphanie, de Saint-Elie-le-Prophète...

Nous longerons ensuite un temps la Volga pour gagner Kostroma, ville qui connut, au XIVe siècle, une période de grande prospérité lorsque le commerce y prospérait sous l’égide des princes de Moscou. Après le déjeuner inclus, nous y visiterons notamment le monastère Saint-Hypatius, l’un des meilleurs exemples d’architecture russe du XVIIe siècle.

En fin d'après-midi, nous prendrons le chemin de Souzdal.
Dîner inclus et nuit à Souzdal.
 
 
    J 6 - Mardi 19 juillet 2022 Souzdal – Vladimir – Souzdal
Capitale de la principauté fondée par Iouri, père du prince Bogolioubski, Souzdal (Unesco) fut un centre culturel et religieux de première importance jusqu’au XVe siècle. Le centre actuel de cette petite ville correspond à l’ancien « possad », faubourg des commerçants. Autour d’une vaste place qui fut celle des marchés d’antan se dressent plusieurs églises, en marge de belles galeries marchandes néoclassiques.

La vieille tradition russe a gardé toute son authenticité au musée d’architecture en bois où ont été réunies, pour les préserver des dommages du temps, les bâtisses en bois les plus intéressantes de la région. Moulins et puits, bergeries, églises et isbas aux intérieurs reconstitués sont regroupés autour de l’église de la Transfiguration du Sauveur, aux coupoles d’écailles de tremble argenté, pour reformer un parfait village russe des XVIIIe et XIXe siècles.

Dans une boucle de la Kamenka, le kremlin de Souzdal représente le cœur de la cité historique, marqué par la cathédrale de la Nativité-de-la-Vierge dont le décor intérieur de fresques a été bien préservé malgré les destructions des Tatars. Nous y admirerons également la belle architecture en bois de l’église Saint-Nicolas de Glotovo. Les appartements du métropolite abritent un beau musée d’Art où nous pourrons parfaire notre découverte de l'art des icônes.

Déjeuner inclus.

Non loin de Souzdal, sur le site de Kidekcha, l’église dédiée aux deux premiers saints martyrs de la Russie, Boris et Gleb, est le seul vestige d’un ancien monastère.

Nous nous rendrons ensuite à Vladimir (Unesco). Trois hommes, de père en fils, ont marqué son destin. En 1108, le grand prince de Kiev Vladimir II Monomaque fonde la ville et lui donne son nom. Son fils Iouri Dolgorouki y transfère quelques années plus tard le siège du pouvoir des Grands Princes de Russie. Son fils André de Bogolioubov enfin, voulut en faire l’égale de Kiev et de Constantinople. C'est lui qui la para de sa fameuse Porte d’Or et lui donna ses somptueux sanctuaires, Saint-Dimitri et la cathédrale de la Dormition, ornée de l’admirable fresque du jugement dernier de Roublev.

Retour à Souzdal.
Dîner inclus et nuit à Souzdal.
 
 
    J 7 - Mercredi 20 juillet 2022 Bogolioubovo – Alexandrov – Moscou (290 km)
Nous ferons d'abord un arrêt à Bogolioubovo qui tire son nom du prince Bogolioubski, « Aimé de Dieu », qui fit de cette principauté la rivale de Kiev au XIIe siècle, avant de périr assassiné. Nous verrons les vestiges de son palais avant de gagner, après vingt minutes de marche dans les prés (seulement par temps sec), le joyau artistique trop souvent méconnu qu'est l’église de l’Intercession sur la Nerl. Pur bijou de l'architecture russe du XIIe siècle, sa silhouette élancée, couronnée d'une unique coupole, est une merveille d'harmonie et de lyrisme contenu. Son cadre agreste, au bord d'un étang qui reflète sa façade occidentale, met merveilleusement en valeur sa beauté radieuse et sereine.

Nous poursuivrons notre route vers Alexandrov où nous arriverons pour le déjeuner inclus.

La ville d’Alexandrov est étroitement liée au souvenir d’Ivan le Terrible. C’est là que le premier des tsars installa à partir de 1564 sa cour et les reliques ayant servi à son sacre, y attirant à sa suite les meilleurs architectes et peintres d’icônes. Durant 17 ans, il résida au kremlin, pria sous la voûte pyramidale de l’église de l’Intercession et se maria à deux reprises dans la cathédrale de la Trinité, dont les portes finement travaillées proviennent du pillage de la cathédrale de Novgorod.

Nous rejoindrons enfin Moscou.
Dîner libre. Nuit à Moscou.
 
 
    J 8 - Jeudi 21 juillet 2022 Moscou
A Moscou, le métro, en plus d'être un moyen commode de se déplacer, est aussi une véritable œuvre d'art. Nous découvrirons quelques unes des plus belles stations pour gagner le cœur de la ville.

Une promenade nous fera passer devant l'incontournable basilique Basile le Bienheureux. Ses bulbes chamarrés reconnaissables entre tous se dressent comme un emblème audacieux et éclatant de couleurs du génie architectural russe. Ses décors intérieurs ne déparent pas la féerie de l’extérieur : autour de l'église centrale dédiée à l’Intercession de la Vierge, les chapelles sont richement ornées de fresques et d’icônes. Toute son architecture traduit parfaitement l’œuvre de liesse et de louange à Dieu souhaitée par Ivan le Terrible pour commémorer sa victoire de 1552 sur les Tatars.

Après une promenade sur la lace rouge où nous apercevrons la place des Théâtres et le Bolchoï nous nous rendrons au musée d'histoire voisin. Celui-ci retrace à travers ses collection la grande épopée de l'histoire russe, des maisons des peuples de la steppe aux bijoux exhumés des tombes vikings, des fresques et icônes anciennes aux manuscrits de Novgorod du XIe siècle, faits d’écorce de bouleau, des costumes d’Ivan le Terrible au carrosse de Pierre le Grand et à la cuisine roulante de Napoléon capturée par la cavalerie russe au décret de paix signé par Lénine après la Révolution d’Octobre.

Après le déjeuner inclus, nous nous promènerons dans le cœur de Moscou en passant par la place de la Révolution, pour ensuite se diriger vers le quartier Zaradié, autrefois la plaque tournante du commerce moscovite, où subsiste encore une myriade d'églises.

Dîner libre et nuit à Moscou.
 
 
    J 9 - Vendredi 22 juillet 2022 Moscou – Paris
Nous terminerons notre voyage à l'ombre d'un grand nom de la littérature : Léon Tolstoï. L'isba où il vécut avec sa famille de 1895 à 1901, nichée à l'entrée d'un parc ombragé, détonne sans son environnement urbain. Transformée en musée, elle restitue à ses visiteurs le souffle de l'écriture du génie russe, et l'atmosphère de ce qui fut l'un des salons littéraires les plus prisés de Moscou.

Trajet vers l'aéroport et déjeuner libre.
Vol avec escale pour Paris dans l'après-midi.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 01/12/2021. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 14 au 22 juillet 2022 - 9 jours - 13 à 23 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix Prestissimo jusqu'au 13 mars 2022 1 950 €
Prix Presto jusqu'au 13 mai 2022 1 970 €
Prix à partir du 14 mai 2022 1 995 €
 Remise supplémentaire de 3 % soit environ 58 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 15/01/2022.
Supplément chambre individuelle Prix Prestissimo jusqu'au 4 avril 2022 320 €
Prix Presto jusqu'au 15 mai 2022 340 €
Prix à partir du 16 mai 2022 360€
Sans transport international Nous consulter
Visa  101 €
Hébergement

VilleHôtel
MoscouCourtyard Marriott Moscow Paveletskaya 4*
YaroslavlRing Premier 4*
SouzdalPushkarskaya Sloboda 4*

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
14/07/2022 - 07h05
Varsovie Frederic Chopin
14/07/2022 - 09h20
Vol LOT LO 334
 Varsovie Frederic Chopin
14/07/2022 - 10h35
Moscou Sheremetyevo Intl
14/07/2022 - 13h45
Vol LOT LO 675
RetourMoscou Sheremetyevo Intl
22/07/2022 - 14h35
Varsovie Frederic Chopin
22/07/2022 - 15h50
Vol LOT LO 676
 Varsovie Frederic Chopin
22/07/2022 - 20h15
Paris Roissy CDG
22/07/2022 - 22h45
Vol LOT LO 333
Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux Paris/Moscou et retour sur lignes régulières, avec escale
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • 12 repas
  • Le circuit en autocar privé
  • Le port des bagages dans les hôtels
  • Les visites mentionnées au programme
  • Un audiophone (oreillettes) pour la durée du circuit
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 3 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa
Bon à savoir - Formalités

  • Les visites des centres-villes s'effectuent en autocar ou à pied lorsque les distances le permettent. Certaines visites de Moscou sont prévues en métro, ce qui permet de visiter quelques stations remarquables. 
  Formalités

  • Un passeport, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Un visa pour la Russie
Informations pratiques

Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la la région de Moscou et Saint-Pétersbourg et de + 2h quand la France est à l'heure d'hiver et de + 1h quand elle est à l'heure d'été. Le décalage horaire entre la France et Novossibirsk est de + 5h quand la France est à l'heure d'hiver et de + 4h quand elle est à l'heure d'été. Le décalage horaire entre la France et Irkoutsk est de + 7h quand la France est à l'heure d'hiver et de + 6h quand elle est à l'heure d'été. Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre
Change
La monnaie officielle de la Russie est le rouble (RUB). Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter les sitewww.xe.com/fr Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Wladimir Berelowitch.
Des Varègues aux Romanov
Natalia Smirnova.
Saint-Pétersbourg ou l’enlèvement d’Europe
Louis Martinez.
La littérature russe des origines : entre politique et religion
Michel Kazanski.
Les Slaves, des origines aux premières principautés
Jean-Paul Roux.
La Horde d’or et la Russie
Régis Boyer.
Les Varègues, ces Vikings qui firent la Russie ?
Kristjan Toomaspoeg.
La principauté de Novgorod et Alexandre Nevski
François-Georges Dreyfus.
La Russie
Louis Martinez.
Naissance et mort du classicisme russe. Pouchkine et le magistère de l’écrivain

  Bibliographie

Michel Heller.
Histoire de la Russie et de son Empire. Perrin, Paris, 2015.
Hélène Carrère D'Encausse.
Catherine II. Fayard, Paris, 2002. (Biographies)
Alexei Kometch.
Monastères russes. Citadelles et Mazenod, Paris, 2001.
Vladimir Fédorovski.
Le roman du kremlin. Le livre de poche, Monaco, 2005.
Nicolas Werth.
Histoire de l'Union soviétique : de l'Empire russe à l'Union soviétique, 1900-1990. PUF, Paris, 2017.
Véra Traimond.
Architecture de la Russie ancienne Xe-XVIIe siècles. Hermann, Paris, 2004.
Wladimir Berelowitch.
Le grand siècle russe d'Alexandre I à Nicolas II. Gallimard, Paris, 2005. (Découvertes)
Jannic Durand (dir.).
Sainte Russie. L'art russe des origines à Pierre le Grand. Somogy, Paris, 2010.
Hélène Carrère d'Encausse.
La Russie entre deux mondes. Hachette, 2011. (Pluriel)
André Lischke.
Histoire de la musique russe. Des origines à la révolution. Fayard, Paris, 2006. (Les chemins de la musique)
Guides
Guide Vert Moscou et Saint Pétersbourg . Michelin, Paris, 2015.
Guide Voir Moscou . Hachette Tourisme, Paris, 2014. (Guides Voir)
Jean-Pierre Arrignon.
Culture-Guides Russie. PUF-Clio, Paris, 2008. (Cultures Guides)
Cartes
Cartoville Moscou. Gallimard, 2017. (Cartoville)
Carte IGN Russie Occidentale. 1/800 000. IGN, Paris, 2013. (Tourisme étranger)