Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Swat, Chitral, Gilgit, Hunza, Shimshal, Nagar
à l'occasion du Championnat de polo de Shandur (Nord-Pakistan)
Du 2 au 23 juillet 2020 avec Gérard Rovillé
PAK 203 - 22 jours - Voyageurs avertisVous avez la passion du voyage et vous savez que parfois "la culture se mérite". Aussi, pour découvrir des choses extraordinaires, vous acceptez allègrement l'inconfort de transports aléatoires, les sites difficilement accessibles, l'absence d'infrastructure touristique standard sur certaines étapes ou les hébergements spartiates...
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • Les paysages tout au long du voyage
  • Takht-i-Bahi et la vallée de Swat, hauts lieux du Gandhara
  • La vallée de Chitral dominée par le Tirich Mir (7 710 m)
  • Le championnat de polo à cheval au col de Shandur (3 730 m)
  • Les vallées verdoyantes de l’Hindou-Kouch de Yasin et Ishkoman
  • La vallée de Hunza et son architecture cachemiro-tibétaine
  • Les gorges de la vallée de Shimshal
  • Les sites de pétroglyphes de Chilas
  • Le passage du col du Babusar
  • Le chronoguide Pakistan
Entre Asie centrale turcophone, mondes indien et iranien, s’étend un ensemble de montagnes et de vallées, où se rejoignent l’Himalaya (la Maison des neiges), le Karakoram (les Rochers noirs), l’Hindou Kouch (le Tueur d’Hindous – par l’altitude), les Pamirs (les Hautes Plaines), le Kunlun (la Tête) et les Tien Shan (Monts Célestes). Les sommets y dépassent souvent 6 000 m et encadrent des vallées profondes, arides, parsemées d’oasis. Tirich Mir (7 708 m), Rakaposhi (7 788 m), Haramosh (7 397 m), Nanga Parbat (8 125 m) sont quelques-uns de ces sommets qui jalonnent l’itinéraire. En juillet, au col de Shandur, qui, à 3 730 m d’altitude, sépare les vallées de Chitral et de Gilgit, a lieu le Championnat de polo le plus haut du monde dans un cadre de montagnes magnifiques. Assister à quelques matches de ce championnat traditionnel sera l’occasion de visiter plusieurs vallées de ces régions du Nord-Pakistan. Culture bouddhiste à Takht-i-Bahi et Swat, autour de Gilgit, de Hunza et de Chilas ; palais d’architecture cachemiro-tibétaine à Hunza ; paysages époustouflants particulièrement vers Chitral et dans les vallées de Gojal et de Shimshal ; prairies d’edelweiss au col de Babusar ; découverte des contreforts de l’Hindou Koush dans les vallées de Yasin et Ishkoman... Un périple pour passionné(e)s de paysages de montagne, de cultures complexes et métissées, pour qui l’intérêt du voyage prime sur le confort des routes et pistes et de l’hébergement (variable selon les étapes).

%%voyageBloque%%
 
Gérard Rovillé
Diplômé d'Ethnologie - Anthropologie et Sciences des Religions





 
J 1 - Jeudi 2 juillet 2020 Paris – Islamabad
Envol pour Islamabad (avec escale). Nuit en vol.
 
 
J 2 - Vendredi 3 juillet 2020 Islamabad
Arrivée dans la nuit à Islamabad, formalités, accueil et transfert à l’hôtel. Fin de matinée libre. Déjeuner à l'hôtel.

Dans l’après-midi, tour de ville et visite de la mosquée Faisal à l’architecture résolument moderne, joliment située au pied du plateau de Potwar. Arrêt ensuite au cœur d’un quartier d’ateliers pratiquant un art résolument populaire

Dîner à l’hôtel. Nuit à Islamabad.
 
 
J 3 - Samedi 4 juillet 2020 Takht-i-Bahi – Saidu Sharif
Départ le matin pour la vallée de Swat.

Arrêt en cours de route à Takht-i-Bahi, à proximité de Mardan, pour visiter les ruines du grand monastère bouddhiste de Takht-i-Bahi , témoignage de l’importance du Gandhara dans le développement de l’art et de l’architecture gréco-bouddhique au début de notre ère.

Déjeuner en restaurant local et continuation vers Saidu Sharif.

Après le passage du col de Malakand, haut lieu de la résistance pathane aux Britanniques au XIXe siècle, arrêts aux ruines du stupa et du Bouddha rupestre de Shindergarh, puis aux pétroglyphes préhistoriques de Gogdara et enfin à Udegram, où subsistent les ruines d'une ville commerçante détruite par Alexandre le Grand.

Dîner à l’hôtel. Nuit à Saidu Sharif.
 
 
J 4 - Dimanche 5 juillet 2020 Saidu Sharif
Journée de visite dans la vallée de Swat qui, au début de notre ère, fit partie du royaume bouddhiste du Gandhara dont elle garde de nombreux vestiges, en particulier le stupa de Butkara et les résultats de fouilles qui sont rassemblés dans un intéressant petit musée. Alors connue sous le nom de Uddiyana, elle semble avoir été le lieu de naissance de Padmasambhava, le propagateur du bouddhisme au Tibet. Aujourd’hui, la vallée est un important foyer de culture pachtoune.

Après le déjeuner, excursion vers la haute vallée, jusqu’au village de Bahreïn.

Dîner à l’hôtel. nuit à Saidu Sharif.
 
 
J 5 - Lundi 6 juillet 2020 Saidu Sharif – Chitral
Départ matinal en direction de Dir et du col de Lowari (3 118 m), la porte de Chitral et le plus bas des cols pour accéder à cette vallée, bloqué malgré tout de six à sept mois par an par la neige, ce qui a conduit au perçage d’un tunnel qui permet d’éviter les « quarante épingles à cheveux » des hauts versants menant au col.

Descente dans la belle vallée de Ashret, où les quelques milliers d’habitants parlent le Palula, avant d’atteindre, vers Mikhani, la vallée de la Kunar (également appelée Chitral).

Traversée de Gaireth, Drosh et Ayun avant d’arriver à Chitral, au cœur du pays Kho. Déjeuner en cours de route en restaurant local.

Promenade dans le bazar en arrivant à Chitral (1 490 m).

Dîner à l’hôtel. Nuit à Chitral.
 
 
J 6 - Mardi 7 juillet 2020 Chitral – Mastuj (2 360 m)
Matinée consacrée à la découverte de cette ville dont le développement au cours des quatre dernières décennies la fait dépasser 50.000 habitants. La vallée fut le théâtre d’intenses rivalités stratégiques au cours du VIIIe siècle, lors des invasions tibétaines, rivaux des Chinois pour le contrôle des vallées de l’actuel Nord-Pakistan. Tibétains et Chinois furent repoussés par une armée arabe venue du Badakhchan ce qui entraîna l’islamisation de la vallée ouverte, par la Kunar, sur le bassin de la Kabul. Deux siècles plus tard elle fut envahi par les Kalasha (un peuple indo-aryen) qui luttèrent contre l’islam pendant près de deux siècles avant d’être à leur tour vaincus par la dynastie des Rai (1320-1560) qui ré-islamisa la vallée et cantonna les Kalasha dans trois vallées refuge. La dernière dynastie des Mehtar Kator (1595-1969) se prétendait d’origine timouride mais, comme les Rai, elle régna sur une région habitée majoritairement par des Kho, un peuple darde (indo-aryen) aux origines mal connues.

Visite du petit musée local, de la mosquée Shahi, construite en style néo-moghol en 1924, du Fort des Mehtar (fin XVIe siècle, visite extérieure seulement) et, si la météo le permet, montée en jeep au Palais d’été (2 700 m) d’où la vue est magnifique sur le Tirich Mir, point culminant de l’Hindu-Kush qui domine la ville de ses 7 708 m et sur le Buni Zom (6 551 m).

Après le déjeuner, départ pour Mastuj en remontant la haute vallée de la Kunar nommée ici Mastuj. La route suit la vallée en passant entre le Tirich Mir et le Buni Zom. La petite ville de Mastuj se situe à la confluence des vallées de Turikho et de Yarkhun ; un fort y fut construit mais la majorité des bâtiments historiques ont été détruits et les murs protègent actuellement quelques bungalows touristiques. Mastuj fut une étape caravanière entre les Pamirs et le Kabulistan et aurait pu être, au milieu du Ier millénaire de notre ère, la capitale du petit Bolor (d’après des annales chinoises).

Dîner à l’hôtel. Nuit à Mastuj.

 
 
J 7 - Mercredi 8 juillet 2020 Mastuj – Col de Shandur (3 730 m)
Départ matinal pour Shandur. A partir de Mastuj la route monte vers Laspur et le col de Shandur, long col qui sépare les vallées de Chitral et de Gilgit et les provinces du Khyber Pakhtunkhwa et de Gilgit-Baltistan.

Arrêt au col où, à proximité du lac d’altitude, dans un cadre de haute montagne, se déroule le Championnat annuel de polo de Shandur entre les deux provinces du Nord, le championnat de polo le plus haut du monde.

Déjeuner et dîner en campement, nuit sous tente au col de Shandur.
 
 
J 8 - Jeudi 9 juillet 2020 Col de Shandur – Phander – Gupis
Court trajet pour rejoindre Gupis, dans la vallée de Ghizer. Le programme de cette journée sera déterminé par les activités qui auront lieu au col de Shandur.

Déjeuner pique-nique ou au campement, dîner à l’hôtel et nuit à Gupis.
 
 
J 9 - Vendredi 10 juillet 2020 Vallée de Yasin – Gahkuch
Excursion de la journée dans la belle vallée de Yasin qui fut aussi, en son temps, un petit royaume convoité pour ses richesses agricoles et pour sa situation de carrefour entre les Pamirs, Chitral et Gilgit. La dynastie des Khushwakht y régna du milieu du XVIIe siècle au début du XXe siècle même si elle fut un temps (1880-1892) tributaire des Mehtar de Chitral, puis ensuite des Britanniques qui craignaient une invasion russe depuis le col de Darkot pendant le Grand Jeu.

Les villages, au milieu d’un important travail de terrasses à murets de pierres, sont habités principalement par des Burusho ismaéliens (comme à Hunza) mais comptent aussi des Kho sunnites. Déjeuner pique-nique ou en restaurant local.

Retour à Gupis dans l’après-midi et continuation vers Gahkuch.

Dîner à l’hôtel et nuit à Gahkuch.
 
 
J 10 - Samedi 11 juillet 2020 Vallée de Ishkoman – Gahkuch
Excursion de la journée dans la vallée de Ishkoman (autrefois appelée Karambar, terme aujourd’hui réservée à la partie haute de la vallée), une belle vallée plutôt large dans sa partie basse, offrant des terrasses cultivables. Dévastée au XIXe siècle par les guerres incessantes entre les Dogra du Cachemire, les Kator de Chitral et leurs « alliés » de Yasin, cette vallée avait perdu une grande partie de sa population mais aussi son importance dans le transit entre les Pamirs et, d’une part, la vallée de l’Indus, d’autre part, la vallée de la Kunar / Chitral et le Kabulistan. Déjeuner pique-nique ou en restaurant local.

Retour à Gahkuch en fin d’après-midi.

Dîner à l’hôtel et nuit à Gahkuch.
 
 
J 11 - Dimanche 12 juillet 2020 Kargah – Gilgit
Départ le matin pour Gilgit en traversant le Punyal. Arrêt en cours de route à Sher Qila, « capitale » de l’ancien micro-État du Punyal, puis aux ruines du stupa de Hanzal avant d’atteindre le Bouddha de Kargah, gravé au VIIe siècle sur un rocher à l’entrée d’une petite vallée lorsqu’un monastère bouddhiste se dressait à proximité et que la ville était une étape caravanière entre le Punjab et l’Asie centrale (Kashgar).

Gilgit est une ville considérée comme la « capitale » du Gilgit-Baltistan (Nord-Pakistan), qui s’étend le long de la rivière Gilgit dans un joli cadre de montagnes. La région est parfois appelée Dardistan, pays des Dardes, même si linguistes et anthropologues ne sont pas tous d’accord sur cette définition forgée au XIXe siècle par le linguiste G.W. Leitner à partir des textes antiques de Pline l’Ancien, Ptolémée et Hérodote qui parlent d’un peuple nommé Daradae. En fait, dans cette région de hautes montagnes et de vallées pas toujours faciles d’accès, de nombreux groupes parlent des langues différentes, classées comme dardes, toutes issues de la vaste famille des langues indo-européennes. Parmi ces groupes, le plus important numériquement est celui parlant le shina, la langue parlée à Gilgit.

Arrivée à Gilgit en fin de matinée. Installation et déjeuner à l’hôtel. Dans l’après-midi, promenade dans le bazar, puis belle vue sur la rivière depuis le grand pont suspendu.

Dîner à l’hôtel et nuit à Gilgit.
 
 
J 12 - Lundi 13 juillet 2020 Gilgit – Karimabad (2 500 m)
Départ le matin pour la vallée de Hunza, peu fertile dans sa partie basse tandis que la partie moyenne, au-dessus du "verrou" de Chalt, est la partie la plus verdoyante de tout le Nord Pakistan. Par beau temps, quelques vues superbes se dégagent sur le Rakaposhi (7 788 m).

Déjeuner en cours de route en restaurant local.

Quittant le fond de la vallée à Ganesh une petite route s’élève rapidement pour atteindre, noyée dans une oasis de verdure, Karimabad (2 440 m), la « capitale » de l’ancien royaume de Hunza qui fut rattaché au Pakistan en 1974 lors de la construction de la KKH, la Karakoram Highway.

Le ‘miracle vert’ de Hunza, dans un environnement général très aride, est dû à un important réseau de canaux d’irrigation plus que millénaire. Les habitants, les Hunzakuts, sont chiites ismaéliens (disciples de l'Agha Khan). D'origine encore inconnue, ils parlent une langue tout à fait particulière, le Burushaski, qui ne se rattache à aucune autre langue connue. Malgré certaines légendes rapportées par les premiers voyageurs, et trop souvent reprises, les Hunzakuts ne deviennent pas plus facilement centenaires que leurs voisins, grâce à leurs abricots, même si ceux-ci rivalisent en goût avec ceux du Baltistan.

Fin d’après-midi libre. Dîner à l’hôtel et nuit à Karimabad.
 
 
J 13 - Mardi 14 juillet 2020 Vallée de Hunza
Journée consacrée à la visite de la vallée qui, en plus de ses abricots, est aussi connue pour ses mines de rubis (au XIXe siècle, lors de la guerre de conquête de Hunza par les Britanniques, des soldats anglais furent atteints par des balles contenant des éclats de rubis !).

Après une montée à Duiker où, depuis le ‘Nid d’Aigle’ se déploie un panorama de hauts sommets sur plus de 300 degrés, ce sont surtout les deux forts de Baltit (XIIIe – XXe siècles, récemment restauré) et de Altit qui attirent l’attention. L'architecture cachemiro-tibétaine de ces deux bâtiments qui dominent fièrement la vallée témoigne des anciennes relations entre Hunza et le Baltistan. Des petites ‘grimpettes’ seront nécessaires pour les atteindre, mais les panoramas depuis chacun de ces forts sont spectaculaires.

Déjeuner en restaurant local puis, dans l’après-midi, promenade dans le village et le bazar.

Dîner à l’hôtel et nuit à Karimabad.

 
 
J 14 - Mercredi 15 juillet 2020 Passu – Shimshal (3 100 m)
Départ le matin pour Shimshal.

En cours de route, court arrêt auprès du lac de Attabad en le longeant par la nouvelle route qui emprunte plusieurs tunnels pour rejoindre Gulmit. Ce lac qui s’étend sur 22 km s’est formé en janvier 2010 suite à un séisme suivi d’un glissement de terrain. Arrêts à Passu, au pied des fronts morainiques des glaciers de Passu et Batura et face aux magnifiques cathédrales dolomitiques de Passu, barrière d’aiguilles granitiques qui culminent à 6 106 m et marquent l’entrée de la vallée de Shimshal. Dès lors le parcours s’engage dans un dédale minéral où la piste se fraie un passage accrochée au long de pentes abruptes et parfois de précipices vertigineux. Déjeuner pique-nique en cours de route.

Arrivée dans l’après-midi à Shimshal, village double situé à 3 100 m d’altitude là où, sur quelques kilomètres, la vallée s’élargit. La vallée est habitée principalement par des Wakhi venus des Pamirs voisins. Promenade dans le village.

Dîner et nuit en auberge très simple à Shimshal.
 
 
J 15 - Jeudi 16 juillet 2020 Shimshal – Sust (2 800 m)
Retour par le même trajet de gorges vers le Gojal (la haute vallée de Hunza, jusqu’à Sust, à la confluence des vallées de Chapursan et de Khunjerab qui forment la Hunza). Déjeuner en cours de route.

Promenade dans le village de Sust.

Dîner à l’hôtel et nuit à Sust.
 
 
J 16 - Vendredi 17 juillet 2020 Sust – Karimabad
Retour à Karimabad avec arrêt à Hussaini pour y voir le plus long pont suspendu (240 m) du Pakistan qui franchit la rivière Hunza entre deux falaises (traversée facultative du pont).

Déjeuner en cours de route en restaurant local.

A Ganesh, visite des pétroglyphes (datés Ier millénaire avant notre ère – Ier millénaire de notre ère), puis du centre du village restauré par la Fondation de l’Agha Khan.

Dîner à l’hôtel et nuit à Karimabad.
 
 
J 17 - Samedi 18 juillet 2020 Nagar – Hispar – Karimabad
Journée d’excursion dans la vallée de Nagar qui fait face au ‘plateau’ de Karimabad et qui, pendant des siècles, fut la rivale de Hunza suite à la mésentente entre deux frères.

La partie haute de la vallée est occupée par le grand glacier de Hispar, l’un des ‘géants’ du Karakoram. La piste montant jusqu’au village de Hispar est sinueuse et parfois bordée d’à-pics impressionnants.

Déjeuner pique-nique ou en restaurant local. Retour à Karimabad en fin d’après-midi.

Dîner à l’hôtel et nuit à Karimabad.
 
 
J 18 - Dimanche 19 juillet 2020 Karimabad – Chilas
Départ le matin pour une nouvelle belle étape qui du pied du Rakaposhi mène au pied du massif du Haramosh (7 397 m) puis à celui de la Nanga Parbat (8 125 m), tous trois au cœur d’un célèbre domaine habité, selon les croyances locales, par des fées.

Traversée de Dainyor, ancien village devenu ville, d'où, selon une légende mazdéenne islamisée, Jamshed, fils d'une fée, partit à la conquête d’un roi tyran de Gilgit et apporta l'islam à toute la région. Arrêt à la confluence de la Gilgit et de la Hunza puis à celle de la Gilgit et de l’Indus, qui arrive du Tibet en ayant traversé le Ladakh et le Baltistan. Continuation de la KKH en direction du sud-ouest. Descente dans un cadre de nouveau archi-minéral où l’Indus se fraye un passage parfois difficile, entre Himalaya et Hindu Kush, entre des parois abruptes confinant par endroits à la verticalité sur plus de 2 000 m.

Lorsque la vallée s’élargit un peu, elle laisse place à la petite ville de Chilas (1 220 m) qui fut depuis l’Antiquité une importante étape caravanière comme en témoignent les milliers de pétroglyphes gravés sur des blocs de rochers proches du fleuve. Si les pétroglyphes les plus anciens semblent dater de l’Âge du Bronze, ceux de l’Âge du Fer dénotent des influences tant centre-asiatiques (scythes) qu’iraniennes. Au début de notre ère, les thèmes changent et les scènes de chasse, d’élevage ou de réunions claniques font place à des motifs bouddhistes, de nombreux stupas mais aussi des figures du Bouddha et de nombreux bodhisattvas.

Après le déjeuner à Chilas, visite dans l’après-midi d’une partie de ces très nombreux pétroglyphes.

Dîner à l’hôtel et nuit à Chilas.
 
 
J 19 - Lundi 20 juillet 2020 Babusar – Naran (2 400 m)
Départ le matin par la vallée du Thalak Nala en direction du col de Babusar (4 170 m), le plus occidental des hauts cols himalayen dans un paysage de hauts alpages d’où la vue s’étend loin vers tous les horizons. Le col est atteint après avoir franchi le dernier ‘mur’ qui ferme la vallée par une belle série de lacets.

Descente dans la vallée de Kaghan, belle vallée himalayenne prisée des touristes locaux pour la beauté de ses paysages et la proximité de la capitale.

Après le déjeuner, petite excursion au lac de Saif ul-Mulk (3 224 m) dans un joli cadre de montagnes, puis arrivée à Naran.

Dîner et nuit à Naran.
 
 
J 20 - Mardi 21 juillet 2020 Naran – Islamabad
Descente de la longue vallée de Kaghan et sortie de la montagne après un arrêt à Mansehra (1 090 m) qui conserve dans ses environs des inscriptions de l’empereur Ashoka.

Déjeuner et continuation vers Islamabad. Arrivée en fin d’après-midi.

Dîner et nuit à Islamabad.
 
 
J 21 - Mercredi 22 juillet 2020 Islamabad
Journée de battement au cas où un retard serait intervenu en cours de route. Déjeuner en cours de visite.

Visite prévue du Musée Lok Virsa des Cultures et Traditions Populaires, puis promenade dans les bazars de Rawalpindi.

Dîner et nuit à Islamabad.
 
 
J 22 - Jeudi 23 juillet 2020 Islamabad – Paris
Transfert dans la nuit à l’aéroport et envol matinal pour Paris (avec escale). Arrivée à Paris en début d’après-midi.
 


Groupe de 10 à 12 voyageurs
Départ assuré
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 30 avril 2020 5 540 €
Prix presto jusqu'au 1er juin 2020 5 565 €
Prix à partir du 2 juin 2020 5 595 €
Remise supplémentaire de 2 % soit environ 110 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 04/03/2020.
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 23 mars 2020 1 060 €
Prix jusqu'au 3 mai 2020 1 090 €
Prix à partir du 4 mai 2020 1 125 €
Sans transport d'approche Nous consulter
Visa 71 €


IslamabadHotel de Papáe 3*

Saïdu SharifSerena Swat Hotel 4*

ChitralPamir River Side Inn 4*

MastujPTDC Mastuj 1*
Hôtel simple mais le meilleur possible à cette étape.

Col de ShandurCampement de tentes Pas de catégorie
Logement sous tente durant le Championnat de Polo de Shandur, seule possibilité locale.

GupisPTDC Motel 2*
Hôtel simple, mais le meilleur possible à cette étape.

GhakuchGreen Palace Hotel 3*

GilgitPTDC Gilgit 3*

KarimabadHunza Embassy Hotel 3*

ShimshalShimshal Tourist Lodge Tourist lodge
Hébergement simple, mais le meilleur que l'on puisse trouver pour cette étape.

SustPTDC Sust 2*
Pas de meilleur hébergement à cette étape que cet hôtel simple mais propre.

ChilasShangrila 2*
L'hôtel Shangrila est considéré par les voyageurs comme l'un des meilleurs de la ville.

NaranPTDC Motel 2*
Hôtel simple, mais le meilleur possible à cette étape

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
02/07/2020 - 14h15
Istanbul Istanbul international
02/07/2020 - 18h40
Vol Turkish Airlines TK 1824
Istanbul Istanbul international
02/07/2020 - 20h25
Islamabad Benazir Bhutto
03/07/2020 - 03h45
Vol Turkish Airlines TK 710
Islamabad Benazir Bhutto
23/07/2020 - 05h15
Istanbul Istanbul international
23/07/2020 - 09h15
Vol Turkish Airlines TK 711
Istanbul Istanbul international
23/07/2020 - 12h55
Paris Roissy CDG
23/07/2020 - 15h35
Vol Turkish Airlines TK 1825

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Islamabad et retour avec escale, sur lignes régulières en classe économique
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du petit-déjeuner du 2e au dîner du 21e jour
  • Le transport en autocar privé et climatisé durant toute la durée du circuit
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel assuré par Monsieur Gérard Rovillé
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 4 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 21/02/2020. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Malgré quelques améliorations au cours des dernières années, l’hébergement sera généralement assez simple ; au col de Shandur, lors du championnat de polo, l’hébergement sera sous tentes, seule possibilité locale.
  • Les chambres individuelles ne pourront pas être garanties à chaque étape du voyage.
  • Une tenue correcte sera demandée pour les hommes comme pour les femmes (ni short, ni bermuda, ni débardeur, foulard pour les femmes, chapeau pour les hommes pour les visites de mosquées et mausolées).
  • Les altitudes au cours du voyage sont comprises entre 800 m et 4 200 m, le plus souvent au-dessus de 2 000 m ; sans être sportif, ce périple nécessite toutefois une bonne forme physique.
  • Tout au long de l’itinéraire, les routes sont sujettes à des conditions géographiques, géologiques et climatiques qui peuvent entraîner des modifications de programme impromptues. De même, la situation socio-politique locale, calme lors de la mise au point de ce circuit, peut obliger votre conférencier, en relation avec les agences et les autorités locales, à modifier les étapes ou le circuit.
  • Pour l’excursion à Shimshal, il est préférable de ne pas avoir trop le vertige en voiture.
 
  • Passeport valide encore au moins 6 mois après la date du retour de votre voyage comprenant encore au moins deux pages face à face vierges pour l' apposition du visa et à nous faire parvenir ou déposer au plus tard 40 jours avant le départ
  • Un visa pour le Pakistan


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter