Logo Clio
Escapade à Riga à l'occasion du Nouvel An
Avec une excursion au château de Rundale
Du 29 décembre 2021 au 1er janvier 2022 avec Anastasia Karina
LET 10 - 4 jours - Accessible à tousPour tout voyageur en bonne santé capable d'effectuer sans problème des visites à pied de sites, monuments et musées et d'emprunter éventuellement les transports en commun.
Places disponibles  Imprimer
Les points forts
  • La vieille ville médiévale hanséate de Riga
  • L'atmosphère festive du marché de Noël sur la place de la cathédrale
  • Riga, capitale de l'Art Nouveau
  • Le château baroque de Rundale
  • Le Chronoguide Pays Baltes
Avec ses rues tortueuses, ses majestueuses maisons de brique à pignons étagés, sa vaste place du marché en forme de quadrilatère dominée par son hôtel de ville, la vieille ville de Riga a toutes les caractéristiques des cités de la Hanse à laquelle elle appartint. A partir du milieu du XVIe siècle, sa position stratégique aiguise les convoitises des puissances riveraines de la Baltique. D'abord occupée par la Pologne, Riga est ensuite conquise par Gustave-Adolphe II qui l'annexe au royaume de Suède avant qu'en 1710 la Russie en prenne possession après neuf mois de siège. Au début du XXe siècle, troisième ville de l'Empire tsariste par le nombre de ses habitants, Riga est une métropole brillante où s'épanouit l'Art Nouveau dont le principal architecte est Mikhaïl Eisenstein, père du célèbre cinéaste. Après bien d'autres rebondissements, la Lettonie retrouve en 1991 son indépendance. Nous vous invitons à découvrir sa capitale à l'occasion du passage à la nouvelle année dans le charme si particulier de la lumière et des soirées d'hiver de l'Europe orientale.

%%voyageBloque%%
 
Anastasia Karina
Diplômée en sociologie et anthropologie et en sciences religieuses de l'Université Catholique de Louvain.





 
J 1 - Mercredi 29 décembre 2021 Paris – Riga
Vol avec escale pour Riga.

La visite du musée d'histoire et de la navigation sera une belle entrée en matière à notre voyage. Situé au cœur de la vieille ville dans l'ancien chapitre de la cathédrale, il est l'un des plus anciens musées d'Europe. Ses collections retracent l'histoire de Riga depuis sa fondation en 1201 par Albert de Buxhoeveden, évêque de Livonie à l'origine de l'ordre des Chevaliers Porte-Glaive, et l'arrivée tout au long du XIIIe siècle de nombreux colons allemands. En 1221, Riga devient ville libre après le soulèvement de ses habitants. Quelques décennies plus tard, elle rejoint la Ligue hanséatique et prospère de plus belle. Situé à l'embouchure de la Daugava, route d'accès majeure aux terres russes, le port de Riga est alors, par l'importance de ses échanges, le troisième port de la Baltique après Lübeck et Gdansk.

Sur la place de la cathédrale, se tient chaque année le plus grand marché de Noël de Riga qui revendique – comme sa voisine Tallinn – le premier arbre de Noël de l'histoire... Nous flânerons parmi les étals illuminés et les senteurs de vin chaud, d'amandes grillées et de pain d'épices.

Dîner inclus. Nuit à Riga.
 
 
J 2 - Jeudi 30 décembre 2021 Riga
Nous consacrerons la matinée à la découverte de la vieille ville, Vecriga , lacis de ruelles pavées où, au cours du Moyen-Âge, les maisons de bois furent peu à peu remplacées par des édifices de brique tels qu'on les trouve dans toutes les cités du monde hanséatique.

L'église Saint-Jean, avec son haut pignon à gradins dissimulant une structure en forme de halle, est caractéristique de ce gothique de brique germanique – Backsteingothik – des XIVe et XVe siècles. Nous monterons au sommet de la tour de l'église Saint-Pierre voisine, construite au XIIIe siècle, pour découvrir le panorama des toits où se détachent les clochers des églises.

Sur la place du marché se dresse la majestueuse maison de la confrérie marchande des Têtes noires, avec sa façade à gradins ornée de volutes et d'obélisques de style maniériste typiquement hanséate. Elle était connue pour ses fêtes organisées par les jeunes négociants célibataires dont les plus fortunés logeaient dans ses murs.

Nous visiterons ensuite la maison Mentzendorff, construite pour un maître verrier en 1695 alors que la Lettonie appartenait au royaume de Suède. Transformée en musée, elle reconstitue grâce au mobilier puisé dans les collections du musée d'histoire de Riga, une demeure bourgeoise rigoise des XVIIe et XVIIIe siècles.

La façade de la maison des chats sera une belle introduction à notre programme de l'après-midi. Elle fut construite en 1909 par l'architecte Friedrich Schefel, l'un des pionniers de l'Art Nouveau à Riga. Les chats en fer forgé sur son toit tournent le dos à la Grande Guilde des commerçants située de l'autre côté de la place et dont le riche négociant propriétaire de la maison des chats s'était à son grand dam vu refuser l'adhésion...

Déjeuner libre.

Nous franchirons le boulevard semi circulaire construit à l'emplacement des anciens remparts pour gagner la ville nouvelle née dans la seconde moitié du XIXe siècle alors que Riga, qui s'industrialisait à un rythme accéléré, voyait le nombre de ses habitants plus que quadrupler. Entre 1901 et 1908, de remarquables immeubles Art Nouveau y furent élevés pour une bourgeoisie dynamique, fer de lance de la seconde révolution industrielle.

Avec leurs façades de briques vernissées bleu azur et leurs motifs décoratifs particulièrement imaginatifs, les constructions de Mikhaïl Eisenstein des rues Strelnieku et Elizabetes sont sans doute les plus spectaculaires. A quelques pas de là, les façades des immeubles de la rue Alberta – de haut standing comme plus modestes – déclinent chacune à leur manière les motifs Art Nouveau : plantes, fleurs, oiseaux et animaux délicatement sculptés, visages féminins contemplatifs, masques et personnages mythologiques...
Dans l'un d'entre eux, construit par Konstantins Pekšens, est installé le Centre Art Nouveau. L'ancien appartement de l'architecte, soigneusement restauré, expose objets et mobilier ainsi que des équipements – réfrigérateur, évier en fonte avec robinet d'eau – qui témoignent du souci de modernité et de fonctionnalité qui était aussi celui du mouvement.

Dîner libre et nuit à Riga.
 
 
J 3 - Vendredi 31 décembre 2021 Rundale – Riga (160 km)
Le matin, une excursion nous conduira au château de Rundale, bâti au XVIIIe siècle sur ordre d'Ernst Johann von Biron, duc de Courlande, alors que la Lettonie était sous domination russe. Le destin de ce personnage haut en couleur est largement représentatif de celui des barons baltes allemands dont la Russie confirma les pouvoirs et les privilèges, s'appuyant sur eux pour gouverner et administrer la Lettonie.
Pour construire son palais, dont la première pierre fut posée en 1736, le duc fit appel à Francesco Rastrelli, architecte florentin de la cour de Russie et chantre du style rocaille. Après une interruption de vingt-deux ans – consécutive à l'exil du duc en Sibérie –, les travaux reprirent en 1762 toujours sous l'égide Rastrelli. De la salle dorée aux marbres bicolores à la salle de bal toute de gracieux stucs blancs, le palais est un enchantement auxquels participèrent des peintres italiens de Saint-Pétersbourg et des sculpteurs venus d'Allemagne tel le Berlinois Johann Michael Graff, auteur de la plupart des stucs.

Déjeuner inclus.

De retour à Riga, nous nous rendrons à la cathédrale généralement connue sous le nom de Dôme – transcription du terme allemand Dom qui la désigne. Cette basilique de style gothique de brique typiquement germanique, dont la première pierre avait été posée en 1211, devint luthérienne après la conversion de la ville à la Réforme en 1558, comme tout l'ouest du pays. Aujourd'hui siège de l'archevêque du diocèse évangélique luthérien de Riga, l'église abrite un orgue exceptionnel, pour l'inauguration duquel en 1883 Frantz Liszt composa le choral "Nun danket alle Gott".

Dîner de réveillon inclus.

Nuit à Riga.
 
 
J 4 - Samedi 1er janvier 2022 Riga – Paris
Nous nous rendrons au musée de l'argent découvrir sa collection de pièces d'orfèvreries et de sculptures réalisées avec ce matériau noble dans un pays à la riche tradition artisanale.

Nos pas nous conduiront ensuite à nouveau vers la vieille ville pour une promenade. Nous passerons devant la Tour poudrière, vestige des anciennes fortifications, avant de franchir la Porte suédoise de 1698 qui faisait partie des murailles et donnait accès aux casernes situées à l'extérieur de la ville.

C'est à la fin du XVe siècle que fut construite pour une même famille d'artisans – ces derniers étaient alors nombreux dans ce quartier – la Maison des Trois Frères. Des trois bâtiments qui la constituent, seul celui du centre a conservé son apparence originelle avec son portail de pierre orné de pilastres.

Nous nous dirigerons ensuite vers le château situé sur les rives de la Daugava, dont la première pierre fut posée en 1330 par le Grand Maître de l'Ordre des chevaliers Porte-glaives qui en fit sa résidence. Maintes fois détruit et reconstruit, il fut successivement le siège des administrations polonaises, suédoises et russes et, à l'époque soviétique connu sous le nom du "château des pionniers" dont il abritait l'organisation. Il est aujourd'hui la résidence du président de la République de Lettonie.

Situé dans la ville nouvelle, l'église Alexandre Nevsky clôturera notre voyage. Ce petit bâtiment néo-classique de bois en forme de rotonde aux couleurs éclatantes fut construit en 1820 à l'emplacement d'une église de garnison russe détruite lors l'avancée vers Moscou des troupes napoléoniennes. Financé grâce aux fonds réunis par la guilde des marchands, œuvre d'un architecte germano-balte, l'édifice est un exemple rare de l'architecture qui était alors celle des bâtiments russes de la ville et, à sa façon, le témoin de l'histoire passionnante et complexe de Riga et de ses habitants.

Transfert à l'aéroport en fin de matinée et déjeuner libre à l'aéroport. Vol avec escale pour Paris.
 


Groupe de 12 à 23 voyageurs
Places disponibles
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 31 août 2021 1 430 €
Prix presto jusqu'au 28 octobre 2021 1 455 €
Prix à partir du 29 octobre 2021 1 490 €
Remise supplémentaire de 2 % soit environ 28 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 31/08/2021.
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 19 septembre 2021 150 €
Prix jusqu'au 30 octobre 2021 175 €
Prix à partir du 31 octobre 2021 195 €
Sans transport international Nous consulter


RigaRadi Un Draugi 4*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
29/12/2021 - 07h45
Francfort Frankfurt international
29/12/2021 - 09h00
Vol Lufthansa LH 1051
Francfort Frankfurt international
29/12/2021 - 10h55
Riga Riga International
29/12/2021 - 14h00
Vol Lufthansa LH 890
Riga Riga International
01/01/2022 - 14h45
Francfort Frankfurt international
01/01/2022 - 16h05
Vol Lufthansa LH 891
Francfort Frankfurt international
01/01/2022 - 17h30
Paris Roissy CDG
01/01/2022 - 18h45
Vol Lufthansa LH 1046

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Riga et retour avec escale, sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • 3 repas dont le dîner de Réveillon
  • Les transferts en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • Un audiophone (oreillettes) pour la durée du voyage
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 30/07/2021. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Les visites du centre historique de Riga s’effectuent à pied.
 
  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité


Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la Lettonie est de + 1h.

Change
La monnaie officielle de Lettonie est l'euro (EUR).
Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.


Mentions légales Conditions de vente Comment s'inscrire Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter ou nous visiter