Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Monts et Alpages de Khirghizie
Les hautes terres de la Route de la soie
Du 6 au 25 août 2019 avec Gérard Rovillé
KG 201 - 20 jours - Voyageurs avertisVous avez la passion du voyage et vous savez que parfois "la culture se mérite". Aussi, pour découvrir des choses extraordinaires, vous acceptez allègrement l'inconfort de transports aléatoires, les sites difficilement accessibles, l'absence d'infrastructure touristique standard sur certaines étapes ou les hébergements spartiates...
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • Les paysages tout au long du voyage
  • Le site karakhanide de Balasoghun
  • Les pétroglyphes de Cholpon Ata
  • Les abords du lac Issyk Kul
  • L’aller-retour en hélicoptère au glacier Inylchek
  • Le site et la vie nomade autour du lac Song Kul
  • Le caravansérail semi-enterré de Tash Rabat
  • La vallée de Talas entre histoire et épopée
Peu connu, resté à l'écart des flux touristiques, rapidement traversé au cours d’itinéraires allant de Chine en Asie centrale, fréquenté surtout par les randonneurs ou les alpinistes, le Kyrghyzstân est rarement proposé à des voyageurs avides de découverte culturelle. C’est pourquoi, dans une logique de continuité après des voyages réalisés en Ouzbékistan, au Turkménistan, au Tâjikistân et sur la Route de la Soie au Xinjiang chinois, Gérard Rovillé vous propose ici la découverte du "Cœur du Centre de l'Asie". Le Kyrghyzstân est un petit joyau de montagnes où les paysages sont toujours grandioses, souvent sublimes, variés. Perché sur les flancs des Monts du Ferghâna, des Pamirs et des Monts Célestes (les Tien Shan) dont les pics culminent à plus de 7.000m, en balcon au-dessus des grandes steppes, c'est une terre d'alpages, de lacs et de glaciers. Les troupeaux de moutons et les manades de chevaux y paissent et s'y déplacent comme dans les grandes épopées toujours vivantes dans le cœur des nomades kyrghyz et kazakh, mais aussi dans celui des sédentaires citadins ou des grandes vallées verdoyantes. Jalon d’altitude de la célèbre Route de la Soie, le Kyrghyzstân, est un pays où les sites archéologiques sont peu nombreux (pétroglyphes, balbal, caravansérails, etc.) car ces hautes terres ont été plus propices à des modes de vie nomades plutôt que sédentaires. Mais son Patrimoine immatériel est remarquable : Histoire mouvementée d’un carrefour entre Ferghâna, Haute Sogdiane, Bassin du Tarim, steppes du Kazakhstan ; riches épopées, musique, vie nomade, etc. Ce voyage vous permettra non seulement de découvrir ce monde passionnant, mais aussi de l'appréhender dans toutes ses composantes géographiques, géopolitiques et historiques, humaines et culturelles, économiques et quotidiennes.

%%voyageBloque%%
 
Gérard Rovillé
Diplômé d'Ethnologie - Anthropologie et Sciences des Religions





 
J 1 - Mardi 6 août 2019 Paris – Bishkek
Dans l’après-midi, envol pour Bishkek (avec escale). Repas et nuit à bord.
 
 
J 2 - Mercredi 7 août 2019 Bishkek (800 m)
Arrivée matinale, accueil et transfert à l'hôtel. Fin de matinée libre.

Après le déjeuner, en ville, début des visites de Bishkek, la capitale du Kyrghyzstan. Si des fouilles archéologiques ont permis de découvrir des traces d’habitat au Ve millénaire avant notre ère sous le site de la ville actuelle, ce n’est qu’au cours de la seconde moitié du Ier millénaire de notre ère qu’une première ville se développe en tant que petite étape sur l’une des branches secondaires du réseau de routes de commerce appelé communément Route de la Soie. Dévastée par les troupes mongoles au XIIIe siècle, la région ne se relève pas comme site urbain avant le début du XIXe siècle lorsque les Khans de Kokand construisent un fort, Pishkek (1825), pour protéger la route caravanière entre Kashgar et Tashkent. En révolte contre les Khans, des tribus kyrghyz font appel aux Russes qui en profitent en 1862 pour prendre le contrôle du Ferghana et six ans plus tard des régions qui deviendront le Kyrghyzstan. Le Fort de Pishkek est détruit en 1868 et remplacé dix ans plus tard par une ville majoritairement russe sous le nom de Pishkek sous les Tsars, puis de Frounze durant l’époque soviétique. La ville devient capitale de la Région autonome Kara-Kyrghyz au sein de la RSS de Russie en 1919, puis de la RSS du Kyrghyzstan lorsque cette Région autonome devient République socialiste à part entière au sein de l’URSS en 1936. A la chute de l’URSS en 1991, le Kyrghyzstan accède à l’indépendance ; la ville est rebaptisée Bishkek. Elle sort alors de sa léthargie, se modernise rapidement et devient le centre de nombreuses convoitises, américaines, européennes, chinoises lorsque les rivalités géopolitiques et économiques reprennent leur activité au cœur de l’Asie centrale.

Après un arrêt devant le monument à Manas, le héros national légendaire des Kyrghyz, visite du musée des Beaux-Arts Gapar AITIEV (si les travaux de restauration en cours sont terminés), puis court trajet vers la Place Ala Taou où a lieu chaque soir la cérémonie de la relève de la Garde. C’est le principal quartier de bâtiments officiels qui aboutit à la Vieille Place et au Parlement.

Dîner à l’hôtel ou en restaurant de ville et nuit à Bishkek.
 
 
J 3 - Jeudi 8 août 2019 Bishkek – Tokmak – Issyk Kul – Cholpon Ata (1 620 m)
Départ le matin vers Tokmak et visite des ruines de l'ancienne capitale d’été karakhanide de Burana / Balasoghun (Xe-XIe s.), dont il reste un beau minaret, épargné par les troupes mongoles au XIIIe s., et une collection de pierres inscrites ou sculptées (balbal).

Déjeuner chez l’habitant et continuation du trajet dans l’après-midi pour rejoindre le lac Issyk Kul à Balikchi par les gorges de la Chui. Continuation par la rive nord du lac vers Cholpon Ata.

Dîner à l’hôtel et nuit à Cholpon Ata.
 
 
J 4 - Vendredi 9 août 2019 Cholpon Ata (1 620 m)
Déjà importante station de vacances (baignades et randonnées) à l’époque soviétique, Cholpon Ata a fait sa reconversion vers un tourisme plus international sans passer pour autant au tourisme de masse.
Visite le matin du musée (archéologie locale, ethnologie) et du parc aux Pétroglyphes, gravures rupestres sur rochers qui sont datées de la seconde moitié du premier millénaire avant notre ère et généralement attribuées à des groupes Saka (Scythes orientaux) et/ou Wu-sun. Ces rochers sont répartis sur une superficie assez grande sur le piémont de la chaîne du Kungey Ala Taou qui domine le lac au Nord et fait frontière avec le Kazakhstan.
Déjeuner en ville et visite du Rukh Ordo, un centre culturel pluri-confessionnel également dédié à l’auteur national kyrghyz Chinggis Aïtmatov (1928-2008).

Possibilité dans l’après-midi de s’exercer à la baignade dans les eaux « chaudes » du lac. Second plus grand lac de montagne du monde (après le Titicaca), le lac Issyk Kul (Le Lac aux eaux chaudes) est une véritable mer intérieure (182 km de long et 61 km au plus large) à 1 608 m d’altitude. Si sa profondeur maximale reconnue est de 702 m, les Kyrghyz considère qu’il n’a pas de fond et qu’il est en contact avec le centre de la Terre, d’où sa température relative qui fait qu’il ne gèle jamais ! En fait, il s’agit bien d’une mère intérieure, un bassin endoréique sans sortie, son niveau étant régulé par l’évaporation.

Dîner à l’hôtel ou en ville et nuit à Cholpon Ata.
 
 
J 5 - Samedi 10 août 2019 Cholpon Ata – Karakol (1 770 m)
Départ vers la rive orientale du lac. Arrêt au village d’Ananyev, fondé vers 1890 par des Cosaques. Le village garde encore une petite communauté russe ainsi qu’une autre dungan (dzoungare) ; visite de l’église orthodoxe et de la mosquée. Second arrêt au village de Svetly Mys, sur la péninsule de Zayachi et visite de ce petit village qui fut un centre de pèlerinage actif tout au long du Moyen-Âge et au-delà car une légende locale datant du début de notre ère affirme que l’apôtre Matthieu y est enterré. Des monastères nestoriens et arméniens furent construits dans le village, et en 1888 le Tsar Alexandre III y fit construire un monastère orthodoxe. Nombre de ces bâtiments furent détruits en 1916 lors des soulèvements anti-Russes. Dans les environs,autour de Ak-Bulung, plusieurs tumuli funéraires (kourganes) rappellent que la région fut un temps peuplée par des Saka.

Continuation jusqu’à Karakol, ville fondée par les Russes en 1869 entre le lac et les Monts Célestes (Tien Shan) comme étape importante pour le commerce avec la Chine, mais aussi pour appuyer l’avance russe en direction du Tibet et du Xinjiang lors du Grand Jeu. Peu après sa fondation, la ville reçut une population Dungan (Mongols / Oïrats musulmans) qui fuyait les répressions chinoises.

Déjeuner en restaurant de ville, puis visite du musée Prjevalsky consacré à cet explorateur, botaniste, zoologue et espion qui mourut dans la ville en 1888 … et qui donna son nom à un petit cheval sauvage d’Asie centrale aujourd’hui à peine sauvé de l’extinction.

Dîner à l’hôtel ou en ville et nuit à Karakol.
 
 
J 6 - Dimanche 11 août 2019 Karakol – Kar-Kyra (2 200 m)
Visite tôt le matin du marché dominical aux animaux, puis de la Cathédrale orthodoxe, construite en partie en bois, et de la mosquée dungan (si autorisation) dont l’architecture mixte des éléments musulmans d’Asie centrale et des éléments chinois. En fin de matinée, départ pour le haras de Tepke où sont élevés quelques-uns des meilleurs chevaux du Kirghizstan, gagnants de nombreuses courses en Asie Centrale. Visite du haras (écuries, animaux, jardins d’arbres fruitiers) et déjeuner à la ferme.

Dans l’après-midi, continuation vers Kar-Kyra, à la frontière du Kazakhstan et installation dans un camp de tentes fixes (confortables). Fin d’après-midi libre.

Dîner au campement et nuit sous tente à Kar-Kyra.
 
 
J 7 - Lundi 12 août 2019 Glacier Inylshek – Kar-Kyra
Envol le matin en hélicoptère en direction du glacier Inylchek (sous réserve des conditions météorologiques).
En fait, il y a deux glaciers, Inylchek Nord et Sud, le second étant le plus long (60,5 km) et le plus épais (entre 100 et 200 m d’épaisseur de glace). Comme tous les glaciers, il connaît actuellement un recul. Beau parcours en survolant la chaîne du Terskey Ala-Taou pour atteindre le glacier d’Inylchek, au cœur du Tien shan central et au pied de monts célèbres comme le Pic Khan Tengri (7 010 m), énorme pyramide aux formes parfaites et le Pic Pobeda (7 439 m). Dépose en bordure du glacier et petite promenade pour admirer le spectacle.

Déjeuner au camp de base du glacier, temps libre et vol de retour à Kar-Kyra.

Dîner au campement et nuit sous tente à Kar-Kyra.
 
 
J 8 - Mardi 13 août 2019 Kar-Kyra
Journée de battement qui pourrait permettre de faire l’excursion au glacier Inylshek si les vols de la veille avaient dus être annulés pour une raison ou une autre. Si les vols ont bien eu lieu la veille, cette journée sera consacrée à une randonnée dans la vallée de Kar-Kyra, ou au repos, au choix.

Dîner au campement et nuit sous tente à Kar-Kyra.
 
 
J 9 - Mercredi 14 août 2019 Kar-Kyra – Karakol
Trajet retour le matin à Karakol et visite du musée d’Histoire en fin de matinée.

Après le déjeuner, promenade en ville et dans le bazar principal.

Dîner à l’hôtel ou en ville et nuit à Karakol.
 
 
J 10 - Jeudi 15 août 2019 Jety Oguz – Tamga (1 750 m)
Court trajet le matin en partant vers la rive Sud du lac Issyk Kul pour atteindre la petite vallée de Jety Oguz. Remontée de cette vallée sur quelques kilomètres, jusqu’aux falaises rouges des « Sept Oguz » ou des « Sept Taureaux » qui rappellent une rivalité légendaire entre deux rois qui aimaient la même femme. Promenade et déjeuner pique-nique (ou en petit restaurant local).

Retour vers la route principale et visite du< b>petit musée de Jety Oguz à Orgochor (si ouvert) où il sera question de clans kyrghyz, du héros Manas, d’un alphabet inconnu …

Continuation jusqu’à Tamga. Dîner et nuit en maison d’hôte (confort simple).
 
 
J 11 - Vendredi 16 août 2019 Tamga – Ottuk – Kochkor (1 760 m)
Excursion le matin en jeep dans la vallée de Barskoon, d’abord jusqu’à la belle cascade de Barskoon, puis jusqu’au plateau d’Arabel (4 000 m) pour profiter des beaux paysages minéraux de cette vallée et de la chaîne du Terskey Alatau.

Déjeuner pique-nique en altitude ou redescente sur la route principale et déjeuner au camp de yourtes Almaluu près de Bokonbaevo.

Continuation vers Kochkor en longeant le lac jusqu’à Ottuk d’où l’itinéraire s’engage dans un défilé entre l’extrémité occidentale du Terskey Ala-Taou et l’extrémité orientale du Kyrghyz Ala-Taou et passe par le lac de Orto Tokoy avant d’atteindre Kochkor.

Dîner et nuit chez l’habitant à Kochkor (confort simple).
 
 
J 12 - Samedi 17 août 2019 Kochkor – Naryn (2 040 m)
Matinée à Kochkor. Après un passage au marché hebdomadaire aux animaux, visite du cimetière, l’un des plus spectaculaires du pays, puis du musée local et d’un atelier de shyrdak, tapis traditionnels en feutre rehaussés de nombreux motifs colorés.

Après le déjeuner, route pour Naryn en franchissant dans un paysage assez désolé le col de Dolon (3 038 m) avant de redescendre dans les gorges, parfois étroites, de la Dolon.

Naryn est une ville (50 000 hab.) qui a la particularité d’être la plus froide du pays. Même en août il est conseillé d’avoir de quoi se protéger des vents ‘frais’ qui s’engouffrent dans la vallée. Resserrée par l’étroitesse de la vallée de la Naryn, la ville s’étend sur plus de 15 kilomètres. Fondée par les Russes à la fin du XIXe s. comme place militaire, Naryn devint une ville minière à l’époque soviétique mais ces activités ont cessé après l’indépendance car jugées non rentables dans le cadre de l’économie de marché.

Dîner à l’hôtel ou en ville et nuit à Naryn.

 
 
J 13 - Dimanche 18 août 2019 Naryn – Koshoy Korgon – Tash Rabat (3 530 m)
Départ le matin vers les hauts plateaux de type ‘pamirs’ (même s’ils n’en portent pas le nom) qui furent traversés, des siècles durant, par les caravanes qui, depuis la Sogdiane et le Ferghana, venaient franchir les Tien Shan pour atteindre la Kashgarie. De nos jours, les chameaux et chevaux ont été remplacés par les camions, mais cette route qui franchit le col de Torugart (3 752 m) entre la Kyrghizie et la Chine est redevenue un axe important depuis l’indépendance, nombreux Kyrghyz allant faire leurs emplettes à Kashgar. Au départ de Naryn, la route franchit le Naryn Ala-Taou au col de Kyzil-Bel (2 484 m) pour redescendre dans les alpages de At-Bashit. Peu après ce petit bourg, arrêt à Kara-Suu pour voir les ruines de la citadelle de Koshoy Korgon qui abrita une garnison et une petite ville karakhanide du Xe au XIIIe s. avant qu’elle ne soit détruite par les troupes mongoles. Une légende locale attribue cependant ce lieu à un mausolée construit par le héros Manas pour son ami Koshoy.

Continuation en direction du Torugart avant de bifurquer dans le canyon et la vallée du Kara Kojon où se trouve, à demi-enterré, le caravansérail de Tash-Robat. Visite du caravansérail (XVe s.) situé à l’emplacement d’un ancien monastère nestorien du IXe s. qui servait déjà de halte pour les caravaniers.

Dîner et nuit en yourtes à Tash Rabat (yourtes collectives, confort simple).
 
 
J 14 - Lundi 19 août 2019 Tash Rabat
Journée de détente avec possibilité de montée (à pied ou à cheval) en 6 à 8 heures jusqu’au col de Tash Rabat (3 968 m) d’où se dégage une vue magnifique sur la vallée de Ak-Saï et la chaîne centrale des Tien Shan. Autre possibilité, montée à la vallée de Ak-Saï et au très beau lac de Chatyr Kul (3 530 m) par le col de Ak-Beyit (3 282 m) … par la route (si autorisation car le territoire au-delà du col de Ak-Beyit est considéré comme zone frontière). Pique-nique à proximité du lac dans cette belle vallée fort fréquentée l’été par les troupeaux de chevaux et de yaks. Retour dans l’après-midi au campement.

Dîner et nuit en yourtes à Tash Rabat (yourtes collectives, confort simple).
 
 
J 15 - Mardi 20 août 2019 Tash Rabat - Lac Song-Kul (3 020 m)
Journée de pistes à travers monts et alpages de hauts plateaux pour rejoindre le lac Song Kul via le col de Mels-Ashuu (3 268 m), Orto-Syrt et la petite vallée de Terek, le gros village de Baetov sur la Naryn, Ugut, Aktal, Jangy-Talap (visite au passage d’un mausolée du XIIIe s.) et le col de Moldo-Ashuu (3 346 m), l’un des plus beaux et plus impressionnants cols carrossable de Kirghizie.

Le lac Song-Kul se trouve à 3.013 m d’altitude, au cœur d’un haut plateau entouré de nombreux alpages et barrières montagneuses ; ses eaux s’écoulent par une longue gorge vers la rivière Naryn.

Déjeuner pique-nique en cours de route. Fin d’après-midi libre pour promenade.

Dîner et nuit en yourtes près du lac (confort simple).
 
 
J 16 - Mercredi 21 août 2019 Lac Song-Kul – Suusamyr (2 050 m)
Après avoir fait en véhicule le tour du lac de Song-Kul pour en apprécier tous les points de vue, départ pour la vallée de Suusamyr par un trajet alternant gorges, cols, fonds de vallées larges ou étroites, zones arides ou au contraire verdoyantes avec jolis vergers.

Déjeuner pique-nique ou en restaurant local.

Dîner et nuit en yourtes à Suusamyr (yourtes collectives, confort simple).

 
 
J 17 - Jeudi 22 août 2019 Suusamyr – Talas (1 220 m)
Départ tôt le matin pour Talas, via Taldy-Bulak. Après le déjeuner, visite de la ville qui, si elle ne date que de 1877, porte le nom célèbre de sa rivière qui vit s’affronter en 751 deux grandes coalitions militaires, l’une dirigée par les Arabes du califat abbasside, l’autre par l’empereur chinois Tang Xuanzong. Cette bataille a eu un impact important sur l’Histoire des mondes irano-musulmans, turcs d’Asie centrale et chinois. Talas est aussi considérée au Kyrghyzstan comme le lieu de naissance du héros Manas.

Visite du musée et du monument à Manas.

Dîner et nuit en auberge à Talas (confort simple).
 
 
J 18 - Vendredi 23 août 2019 Talas – Bishkek
Journée de route pour rejoindre Bishkek en franchissant le Kyrghyz Ala-Taou au col-tunnel de Tuu-Ashuu (3 200 m) pour revenir dans la vallée de la Chui. Déjeuner en cours de route.

Fin d’après-midi libre.

Dîner à l’hôtel ou en restaurant de ville et nuit à Bishkek.
 
 
J 19 - Samedi 24 août 2019 Bishkek
Le matin, visite du Musée national d’Histoire et tour dans le centre-ville.

Déjeuner et après-midi libre.

Dîner en restaurant de ville et courte nuit à Bishkek.
 
 
J 20 - Dimanche 25 août 2019 Bishkek – Paris
Transfert matinal à l’aéroport et envol pour Istanbul. Transit et vol pour Paris. Arrivée dans l'après-midi.
 


Groupe de 10 à 15 voyageurs
Départ assuré
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 4 juillet 2019 4 700 €
Prix presto jusqu'au 5 juillet 2019 4 750 €
Prix à partir du 6 juillet 2019 4 795 €
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 7 juin 2019 330 €
Prix à partir du 8 juin 2019 375 €
Sans transport international Prix jusqu'au 7 juin 2019 -360 €


BichkekGreencity Hotel 2*
Un éco-hôtel confortable et bien situé

Cholpan Ota3Korony 3*

KarakolGreen Yard 3*

KarkyraCamp de base Pas de catégorie
Pas de meilleur hébergement à proximité, Tente à 2 personnes avec lits pliants. WC et douches à partager

TamgaMaison d'hôtes Pas de catégorie
Vous logerez en maison d'hôtes à cette étape, seul mode d'hébergement possible à Tamga (confort simple et sanitaires à partager)

KochkorChez l'habitant Chez l'habitant
Confort simple et sanitaires à partager

NarynKhan Tengri 3*

Tash RabatCampement de Yourtes de Tach Rabad
Hébergement en yourtes traditionnelles. 5à 6 voyageurs par Yourtes. 5 sanitaires (douches et toilettes) à 100 m. Le chauffage dépend des conditions climatiques. 9 yourtes au total

Song KulEn yourte En yourte
Vous logerez en yourte à cette étape, seul mode d'hébergement possible à Song Kul (confort simple et sanitaires à partager)

Kyzyl OyChez l'habitant Pas de catégorie
Vous logerez chez l'habitant à cette étape, seul mode d'hébergement possible à Kyzyl Oy (confort simple et sanitaires à partager)

TalasChez l'habitant
Vous logerez chez l'habitant à cette étape, seul mode d'hébergement possible à Talas (confort simple et sanitaires à partager)

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
06/08/2019 - 17h45
Istanbul
06/08/2019 - 22h20
Vol Turkish Airlines TK1834
Istanbul
07/08/2019 - 00h40
Bichkek
07/08/2019 - 08h45
Vol Turkish Airlines TK344
Bichkek
25/08/2019 - 06h40
Istanbul
25/08/2019 - 09h35
Vol Turkish Airlines TK349
Istanbul
25/08/2019 - 12h55
Paris Roissy CDG
25/08/2019 - 15h25
Vol Turkish Airlines TK1825

Prestations incluses
  • Les vols internationaux aller/retour sur lignes regulières, avec escale
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète, du déjeuner du 2e jour au dîner du 19e jour
  • Le circuit en minibus adapté à la taille du groupe
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel assuré par Monsieur Gérard Rovillé
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 5 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les droits de photos et de vidéos dans les musées
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 23/05/2019. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Le voyage compte plusieurs passages à plus de 2.000 m, y compris quelques nuits, dont deux à 3.530 m
  • Malgré des améliorations récentes et en cours, l'état des routes est moyen à très moyen pendant une partie du voyage qui sera effectuée en minivans tous terrains ; quelques étapes sont longues
  • En dehors des étapes principales (Bishkek et Karakol) les hébergements auront lieu en hôtels simples, auberges (prévoir un "sac à viande" ou un drap et du linge de toilette), yourtes ou tentes fixes (avec toilettes et salles de bains à partager).
  • L'hébergement en chambre individuelle sera soumis à disponibilités sur les étapes suivantes : Karkyra, Tamga, Kochkor, Tash Rabat, Song Kul, Kyzyl Oy et Talas.
  • Certains déjeuners seront pris sous forme de pique-nique ou en restaurants locaux
  • Ce voyage n’est pas recommandé pour les personnes pour qui le confort des étapes est primordial
 
  • Un passeport, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter