Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Le Japon
A l'occasion du festival du printemps Yayoi Matsuri à Nikko et des danses Miyako Odori à Kyoto
Du 8 au 20 avril 2021 avec Marie Camelbeeck
JA 31 - 13 jours - Pour tous avec réserveCes voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • Le festival du printemps Yayoi Matsuri à Nikko
  • Le festival Miyako Odori à Kyoto
  • Le pavillon d'Or à Kyoto
  • Le temple Daibutsu-den à Nara
  • Les milliers de toriis de Fushimi Inari
  • Le mausolée de Ieyasu Tokugawa à Nikko
  • Les haniwas du Musée national de Tokyo
  • L'excursion vers le mont Fuji
  • Le Chronoguide Japon
En avril, le Japon salue l'arrivée du printemps à Nikko, comme il le fait depuis le VIIIe siècle, par des cérémonies propitiatoires et processions de chars magnifiquement fleuris autour du sanctuaire shintoïste Futarasan. A Kyoto, lors du festival Miyako Odori, les Maiko, jeunes filles faisant leur apprentissage de Geishas, présentent des danses traditionnelles dont la plus célèbre est celle des cerisiers. Le pays du Soleil-Levant est un monde étrange, mélange subtil d’un passé toujours vivant et d’une fuite éperdue vers l’avenir. Les Japonais, sous l’égide de leurs empereurs, descendants de la déesse solaire Amaterasu, développèrent, dès l’origine, une culture originale qui sut intégrer les apports de la Chine et de la Corée. De longues périodes d’isolement renforcèrent la spécificité du Japon : une féodalité turbulente qui mit à l’écart les empereurs sans jamais attenter à leur caractère sacré, pour confier le pouvoir à des dynasties de shoguns féroces et raffinés, une chevalerie, celle des samouraïs, qui maintint intact son code de l’honneur jusqu’au XIXe siècle… Le pays, par la volonté de l’empereur Meiji, connut l'expérience unique de basculer en quelques décennies du Moyen Age à la révolution industrielle ! Découvrez le Japon à travers l’ancienne capitale Nara, le temple d’Ise, le château d'Himeji, Tokyo, Nikko et l’image intemporelle du Fuji-Yama…

%%voyageBloque%%
 
Marie Camelbeeck
Diplômée de l'Institut Royal d'histoire de l'art et archéologie de Bruxelles.





 
J 1 - Jeudi 8 avril 2021 Paris – Osaka
Vol direct pour Osaka. Nuit en vol.
 
 
J 2 - Vendredi 9 avril 2021 Osaka – Nara
Arrivée à Osaka en début de matinée. Nous prendrons la route vers Nara, premier grand foyer de la civilisation japonaise.

En chemin, nous ferons un arrêt pour décrypter le mystère de l’immense tumulus que forme le kofun de l’empereur Nintoku. Nous y évoquerons l'époque Yamato, celle des guerriers de l'âge du fer (IVe siècle).

Après le déjeuner libre, nous gagnerons, à quelques encablures de Nara, le site d’Ikaruga, où nous admirerons le complexe Horyu-ji , dédié au Bouddha guérisseur par le prince régent Shotoku Taishi. Caractéristique de l’architecture de l’époque d'Asuka (VIIe siècle), c’est le plus ancien temple du Japon.

Nous arriverons enfin à Nara. L’ancienne capitale – Heijo-kyo – fut fondée au VIIIe siècle, mais ne conserva son statut que moins d’un siècle car le siège de l’empire fut ensuite transféré à Kyoto. Cette courte période constitue cependant l’un des apogées de la civilisation japonaise. Construite selon un plan en damier d'inspiration chinoise, elle conserve une atmosphère unique qui en fait une des plus séduisantes villes du Japon.

Dîner japonais inclus et nuit à Nara.
 
 
J 3 - Samedi 10 avril 2021 Nara – Kyoto
Cette journée sera consacrée à la découverte des temples de Nara , nichés sur les flancs verdoyants du mont Wakakusa Yama.

Par un chemin agreste, nous monterons vers le Kasuga-taisha, sanctuaire shintoïste fondé au VIIIe siècle et entouré de milliers de lanternes de pierre. Nous découvrirons ensuite le Todai-ji, siège de la secte Kegon, dont le bâtiment principal, le Daibutsu-den, est le plus grand édifice en bois au monde. La construction de ce gigantesque pavillon, dont l'architecture s'inspire des temples chinois, fut entreprise en 747 pour abriter la non moins gigantesque statue en bronze du Bouddha Vairocana, haute de dix huit mètres. Elle fut, dit-on, consacrée en présence de dix mille moines.

Nous gagnerons enfin le Musée du Trésor National du Kofuku-ji, où nous admirerons l'importante collection d'art bouddhique du temple édifié par le puissant clan des Fujiwara au VIIIe siècle.

En fin de journée, nous prendrons la route pour Kyoto.

Dîner inclus et nuit à Kyoto.
 
 
J 4 - Dimanche 11 avril 2021 Ise – Futami – Kyoto (320 km)
Nous partirons en autocar pour une excursion vers la péninsule du Kinki et la baie d’Ise, où se nichent plus d'une centaine de petits bâtiments qui composent le sanctuaire shintoïste d'Ise, véritable cœur spirituel de la nation japonaise.

Parmi les principaux, le Geku-jingu fut élevé à la gloire de Toyouke, protectrice des récoltes et gardienne de la fécondité. Le Naiku-jingu est quant à lui dédié à la déesse solaire Amaterasu, détentrice du miroir sacré et ancêtre de la lignée impériale japonaise. Tous les 20 ans, ces temples sont entièrement démolis et reconstruits à l’identique sur un site adjacent, symbole parfait de l’alliance des principes de continuité et nouveauté qui caractérise tant la tradition japonaise.

Déjeuner libre.

Dans la baie de Futami, nous admirerons enfin le couple originel symbolisé par les célèbres « Rochers mariés », Meoto Iwa. Retour à Kyoto en fin de journée.

Dîner libre et nuit à Kyoto.

 
 
J 5 - Lundi 12 avril 2021 Kyoto
La journée sera consacrée à une première découverte de Kyoto , capitale culturelle et historique du Japon, riche de plus de deux mille temples. La ville moderne aux larges avenues garde le plan géométrique hérité de la période Heian et inspiré par la géomancie chinoise.

Au pied du mont Kinugasa, nous découvrirons le temple Ryoan-ji, le temple du repos du dragon, dont les jardins minéraux sont l’une des plus parfaites expressions de la spiritualité du bouddhisme zen, puis le Kinkaku-ji, temple du pavillon d’Or, chef-d’œuvre d’harmonie dont la beauté parfaite fut célébrée par Mishima.

Le château Nijo-jo nous conduira au XVIe siècle au cœur de la période Edo, et rappellera la destinée hors du commun de Ieyasu Tokugawa qui, après sa victoire à la bataille de Sekigahara en 1600, instaura la dynastie de shoguns qui régit le Japon jusqu'au milieu du XIXe siècle.

Déjeuner libre. Nous aborderons une période prospère pour la ville au sanctuaire Heian-jingu, curieuse réplique, réduite de moitié, d’un palais impérial, qui fut construit en 1895 à l'occasion de l'exposition universelle.

Nous gagnerons ensuite le complexe du Kiyomizu-dera qui abrite à la fois un temple bouddhique et un sanctuaire shinto. Bâti en 780 sur le site de la cascade Otowa, à flanc d'une colline boisée à l'est de Kyoto, il fut reconstruit au XVIIe siècle suite à un incendie. Le quartier d'Higashiyama qui l'entoure conserve encore quelques traces de son atmosphère traditionnelle.

Dîner libre et nuit à Kyoto.
 
 
J 6 - Mardi 13 avril 2021 Uji – Kyoto – Miyako Odori
Le matin, nous gagnerons Uji. Placé sous le double signe du Phénix et du Bouddha Amida, le temple Byodo-in s’insère dans un remarquable paysage qui évoque le Paradis du Bouddha de l’Ouest. Nous découvrirons ensuite le Musée Genji consacré au Japon de l'époque Heian par le biais des aventures du Prince radieux, Hikaru Genji, héros d'une célèbre oeuvre en prose du XIe siècle.

Après le déjeuner libre, retour à Kyoto pour assister au festival du Miyako Odori au théâtre Minamiza. Chaque printemps, les Maiko, jeunes filles faisant leur apprentissage de Geisha, célèbrent l'arrivée du printemps avec une grâce et une délicatesse sans pareil en présentant des danses traditionnelles dont la plus célèbre est celle des cerisiers.

Dîner libre et nuit à Kyoto.
 
 
J 7 - Mercredi 14 avril 2021 Inari – Himeji – Hiroshima
Dans le quartier d'Inari, une promenade sur les sentiers ornés de milliers de torii nous fera découvrir le temple Fushimi Inari consacré à la fertilité sous toute ses formes.

Nous poursuivrons ensuite en train grande vitesse jusqu'à Himeji. Déjeuner libre.

Le château d'Himeji , construit au XVIIe siècle, est le plus grand des douze châteaux féodaux du Japon et l'un des emblèmes du patrimoine nippon. Il demeure l'un des rares exemples authentiques des anciens châteaux en bois qui marquaient, à l'époque médiévale, la puissance des seigneurs locaux, les daimyos. Sa gracieuse silhouette étagée, dont les murs de plâtre blanc se détachent du donjon comme les ailes d'un oiseau prenant son envol, lui a valu son surnom de « héron blanc ». En quatre siècles d’histoire, il n’a connu aucune bataille, mais tout pourtant y a été conçu pour la défense : donjon central à cinq étages, tours-bastions, labyrinthes de fossés et de chausse-trappes, et remparts courbés en éventail...

En fin d'après-midi, nous reprendrons un train grande vitesse pour rejoindre Hiroshima.

Dîner libre et nuit à Hiroshima.
 
 
J 8 - Jeudi 15 avril 2021 Hiroshima – Miyajima – Tokyo
A 8h15, la cloche du souvenir nous appellera à la réflexion lors de la visite du mémorial de la paix et du musée d'Hiroshima dédié au bombardement de la ville lors de la seconde guerre mondiale.

Nous prendrons ensuite un bateau pour rejoindre Miyajima. Vision emblématique du Japon, le grand torii rouge vermillon de Miyajima se dresse dans les flots à 200 mètres de l’île sacrée du shintoïsme, où il fut longtemps interdit de naître et de mourir. Symbole de la frontière entre monde profane et monde sacré, il marque l’entrée du sanctuaire d’Itsukushima , construit sur pilotis en 593. Pour ne pas souiller la terre sacrée de l’île, les visiteurs se devaient d’accoster sur les pontons du sanctuaire, après être passés en bateau sous le torii flottant, aussi appelé « porte du Japon ». Hall des mille tatamis Senjokaku, pont en dos d’âne et pagode étagée Tahoto illustreront les différents aspects de l’architecture traditionnelle japonaise.
NB : Le sanctuaire d’Itsukushima bénéficie actuellement d'importants travaux de restauration. Lors de notre voyage, la visite intérieure pourrait ne pas être réalisable.

Après le déjeuner libre, nous regagnerons Hiroshima et prendrons un train grand vitesse pour Tokyo.

Dîner libre et nuit à Tokyo.
 
 
J 9 - Vendredi 16 avril 2021 Tokyo
Le matin nous nous dirigerons vers le quartier d’Ueno, où nous découvrirons les vastes collections du Musée national. Nous y contemplerons des haniwas de terre cuite de l'ère des kofuns, des merveilleuses estampes du « monde flottant » ukiyo-e, des peintures d'Hokusai ou d'Hiroshige, mais aussi des masques du théâtre Nô, des sculptures bouddhistes, porcelaines et peintures sur soie d'un extrême raffinement, des laques saupoudrées de paillettes d'or, des chefs-d'œuvre de calligraphie et d'exquis netsuke d'ivoire, porcelaine ou laque.

Après le déjeuner libre, nous traverserons le parc d’Ueno et admirerons le Tosho-gu avant de nous rendre dans le quartier animé d’Asakusa qui s’ordonne autour du temple de Kannon.

Nous nous dirigerons ensuite vers le quartier de Ginza pour contempler l'architecture remarquable du Tokyo Forum, dû à l'architecte Rafael Viñoly, et terminerons notre après-midi par une promenade dans le quartier Marunouchi où nous découvrirons l’esplanade du palais impérial.

Dîner libre et nuit à Tokyo.
 
 
J 10 - Samedi 17 avril 2021 Nikko – Yayoi Matsuri (320 km)
Cette journée sera consacrée à une excursion en autocar aux temples et sanctuaires de Nikko .

Nous aurons l'occasion de découvrir le festival du printemps Yayoi, du nom du mois du calendrier traditionnel japonais, dont les origines remontent au VIIIe siècle et qui symbolise l'arrivée du printemps. Il se déroule chaque année en avril dans le sanctuaire de Futaraasan, dédié à la montagne Nantai, où l'on assiste à une parade de chars décorés et fleuris et à des danses sacrées.

Après le déjeuner libre, nous verrons la remarquable pagode à cinq étages avant de pénétrer dans l’enceinte du Tosho-gu, étonnante illustration du foisonnement baroque de la période Edo. La profusion des décors sculptés et polychromes contraste avec la grande sobriété des temples shintos traditionnels du Japon médiéval.

Avant de repartir pour Tokyo, nous pourrons gravir le flanc de la colline pour atteindre le mausolée de Ieyasu Tokugawa, que le deuxième shogun Hidetada fit construire en 1617 pour accueillir l'esprit divinisé de son père.

Dîner libre et nuit à Tokyo.
 
 
J 11 - Dimanche 18 avril 2021 Kamakura – Tokyo (120 km)
Le matin, nous gagnerons Kamakura. Fondée par Minamoto Yoritomo, « général en chef contre les barbares », Kamakura fut officiellement le centre politique du Japon sous le shogunat des Hojo, au XIIe siècle. Au temple de Hase-dera, nous nous étonnerons devant les milliers de Jizo symbolisant les âmes des enfants défunts. Le Daibutsu-den, où s’élève le célèbre grand bouddha de Kamakura, est l’un des plus remarquables exemples du style de Kamakura.

Retour à Tokyo pour le déjeuner libre. Nous y découvrirons la folie moderne de Shibuya et le quartier branché d'Harajuku. Nous y visiterons le sanctuaire Meiji-jingu, élevé à la mémoire de « l’empereur des Lumières » dans de remarquables jardins avant de gagner le quartier de Shinjuku où se dressent les immenses gratte-ciel des centres d’affaires.

Dîner libre et nuit à Tokyo.
 
 
J 12 - Lundi 19 avril 2021 Le parc national d’Hakone
La journée sera placée sous le signe du paysage, de ces images qui marquèrent l’esprit des maîtres des estampes et qui gardent toute leur force d’évocation malgré les aménagements touristiques.

Nous quitterons Tokyo par le train à grande vitesse pour une journée d’excursion à travers le Parc National de Hakone. Ville de collines aux sources chaudes, Hakone est une station thermale appréciée depuis le IXe siècle. A Hakone-Yumoto, nous emprunterons le train de montagne qui gravit la colline jusqu’au remarquable musée en plein air de Hakone, entièrement dédié à la sculpture contemporaine.

De là, le téléphérique nous conduira jusqu’au lac Ashi, « lac des Roseaux » où voguent des répliques d’anciens navires occidentaux. Pendant le trajet nous apercevrons, en contrebas, la région de fumerolles sulfureuses – Owakudani – ou la « grande vallée bouillante ». 

Déjeuner libre à Togendai. Une petite promenade à pied sur une portion préservée de l'ancienne route du Tokaido, bordée de cryptomères géants, nous plongera dans l’univers d'Hokusai et d’Hiroshige avec les « cinquante-trois relais du Tokaido ». Comme eux, nous pourrons peut-être, si le temps le permet, admirer le panorama du mont Fuji .

Trajet vers la gare d’Odawara et retour en train à grande vitesse à Tokyo.

Dîner japonais inclus et nuit à Tokyo.
 
 
J 13 - Mardi 20 avril 2021 Tokyo – Paris
Dans la matinée, vol direct pour Paris où nous arriverons dans l'après-midi.
 


Groupe de 14 à 20 voyageurs
Départ assuré
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 15 novembre 2020 5 135 €
Prix presto jusqu'au 7 février 2021 5 160 €
Prix à partir du 8 février 2021 5 195 €
Remise supplémentaire de 2 % soit environ 102 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 09/12/2020.
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 28 décembre 2020 1 180 €
Prix jusqu'au 7 février 2021 1 200 €
Prix à partir du 8 février 2021 1 225 €
Sans transport international Prix jusqu'au 28 décembre 2020 -535 €
Prix jusqu'au 7 février 2021 -420 €


NaraHotel Nikko Nara 3*

KyotoHotel Granvia Kyoto 4*

HiroshimaGranvia 3*

TokyoShinagawa Prince 3*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
08/04/2021 - 13h45
Osaka Kansai International
09/04/2021 - 08h35
Vol Air France AF 292
Tokyo
20/04/2021 - 09h10
Paris Roissy CDG
20/04/2021 - 14h45
Vol Air France AF 163

Prestations incluses
  • Les vols internationaux directs Paris/Osaka et Tokyo/Paris, sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • Trois dîners
  • Le circuit en autocar privé et en transports en commun (train, ferry, bus selon les étapes)
  • Les visites et le spectacle mentionnés au programme
  • Un audiophone (oreillettes) pour la durée du circuit
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Tous les repas principaux sauf trois dîners
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 22/10/2020. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Les déplacements s'effectuent à pied quand les distances le permettent, parfois en autocar privé et souvent en utilisant les transports en commun, métro, tram, ferry, train, autobus etc. Cette formule nous permet d'éviter le temps perdu dans les embouteillages et de côtoyer les Japonais dans leur vie quotidienne.
  • Pendant le voyage, vos valises seront transportées séparément par camionnette de Kyoto à Tokyo. Une seule pièce (valise ou sac) par personne est comprise pour ce transfert. Cependant, nous vous demandons de vous munir également d'un sac, indispensable pour transporter vos affaires nécessaires pour la nuit lors de l'excursion à Hiroshima. Ce sac étant laissé le temps des visites dans des casiers en gare, nous vous demandons d'utiliser un sac souple sans roulettes ne dépassant pas 20 x 34 x 57 cm.
 
  • Un passeport, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage



Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et le Japon est de + 8h lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 7h lorsque la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Change
La monnaie officielle du Japon est le yen (JPY).
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
La plupart des paiements s'effectuent en espèces.
Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont acceptées en paiement par certains établissements. Elles permettent des retraits d'espèces mais seulement dans certains distributeurs de billets.


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre au Japon.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter