Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  Faire une demande de place
  Imprimer
Grand circuit à Rome
IT 23
Du 22 au 29 mai 2024    Sur demande

L’Urbs, la ville par excellence, a de tout temps attiré les visiteurs curieux d'art et d'histoire. C’est à travers un prodigieux patrimoine monumental et artistique que l’on peut redécouvrir, sur les rives du Tibre, l’histoire de la métropole d’un empire étendu de l’Atlantique à l’Euphrate, mais aussi celle de la capitale spirituelle de l’Eglise catholique, le lieu privilégié où se mêlent les héritages de l’Antiquité et de la papauté médiévale et renaissante. Rome est, ... lire plus
Pourquoi visiter Rome avec Clio ?
Votre conférencier
avec Bernard Sohet
Docteur en histoire de l'art. Maître de conférences à l'université de Liège.
  8 jours
  Pour tous avec réserve
  Pour tous avec réserve
Ces voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
  20 voyageurs max.
Les points forts
  • L'arc de Constantin et le forum
  • Les catacombes de Saint-Sébastien
  • Les musées capitolins
  • La chapelle Sixtine et la basilique Saint-Pierre
  • Les fresques de Raphaël à villa Farnésine
  • Le Moïse de Michel-Ange à Saint-Pierre-aux-Liens
  • La galerie Borghèse
  • Les Caravage à Saint-Louis-des-Français
Votre itinéraire

 
    J 1 - Mercredi 22 mai 2024 Paris – Rome
Vol pour Rome.

Aux abords de la ville éternelle, nous découvrirons les catacombes de Saint-Sébastien qui sont parmi les plus évocatrices de l’émergence du christianisme dans la Rome païenne.

Construite par l’empereur Constantin à l’emplacement de la tombe de l'Apôtre des Gentils, la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs est la meilleure évocation des grandes basiliques civiles de l’Empire. Malgré le désastreux incendie qui la détruisit en 1823, on peut encore admirer ses proportions grandioses, rythmées à l'intérieur d’une forêt de 80 colonnes monolithes de granit. Elle s’enrichit à la période médiévale grâce à l’œuvre d’artistes de premier ordre comme Pietro Cavallini et Arnolfo di Cambio. Son cloître aux colonnes fantaisistes incrustées de marbres polychromes et de mosaïques est, quant à lui, une parfaite imitation du paradis.

Déjeuner inclus.

Après l'installation à l'hôtel, une première promenade dans le centre historique (Unesco) nous permettra de plonger dans l'atmosphère romaine, autour de la célèbre fontaine de Trevi, chef-d’œuvre du baroque romain tardif dessiné par l'architecte Nicola Salvi en 1732.

Dîner inclus et nuit à Rome.
 
 
    J 2 - Jeudi 23 mai 2024 Rome
Une promenade dans le quartier du Quirinal nous permettra de découvrir plusieurs églises qui sont de véritables jalons de l'évolution du style baroque à Rome : Le Bernin est l'auteur du projet de Saint-André-du-Quirinal et de la célèbre statue représentant l'Extase de sainte Thérèse dans Sainte-Marie-de-la-Victoire, tandis que Saint-Charles-aux-Quatre-Fontaines est due au génie extravagant de Borromini.

Après le déjeuner libre, la galerie Borghèse nous permettra d’appréhender en un seul regard le foisonnement artistique qui prévalut dans la Ville éternelle aux XVIe et XVIIe siècles. Au début du XVIIe siècle, Scipione Borghèse, neveu du Pape Paul V et grand mécène, fit construire une magnifique villa suburbaine expressément conçue pour accueillir ses trésors. Il commanda au jeune Bernin plusieurs groupes de sculptures destinés à intégrer sa collection d’antiques – ce sont ses premières épreuves, d’un saisissant dynamisme et d’une théâtralité spectaculaire.
Nous visiterons les salles du rez-de-chaussée où sont en particulier exposées des oeuvres du Bernin et de Canova. En raison de travaux, le premier étage de la villa ne sera pas accessible. Nous pourrons néanmoins découvrir les tableaux de la collection au Musée Barberini qui les accueille temporairement.

Dîner libre et nuit à Rome.
 
 
    J 3 - Vendredi 24 mai 2024 Le Vatican
Nous gagnerons pour la journée la Cité du Vatican, petit Etat dans l'Etat, enclavé dans Rome, où nous découvrirons les innombrables chefs-d'œuvre issus des commandes papales.

Aux musées du Vatican, nous nous attarderons plus particulièrement à la pinacothèque. Les œuvres fondamentales de la peinture italienne qui y sont conservées sont une parfaite introduction à la visite des chambres de Raphaël, que le peintre peignit pour le pape Jules II. Du plafond de la chapelle Sixtine au mur d’autel orné du célèbre Jugement dernier, nous contemplerons enfin un magnifique résumé de la carrière de Michel-Ange.

Déjeuner libre.

L'après-midi sera consacrée à la visite de la basilique Saint-Pierre où nous remonterons le cours de l’Histoire. De saint Pierre au pape François, la basilique témoigne de deux mille ans d’histoire de la Rome pontificale. Le gigantisme de ses dimensions n’apparaît pas toujours au premier regard tant ses volumes sont équilibrés. Michel-Ange, qui en conçut l’essentiel, et, notamment, la célèbre coupole, a réalisé là un chef-d’œuvre d’harmonie.

Dîner libre et nuit à Rome.
 
 
    J 4 - Samedi 25 mai 2024 Rome
Nous commencerons la journée au Panthéon, exceptionnel édifice antique dédié à tous les dieux, voulu par Agrippa mais réédifié entre 120 et 124 de notre ère par l'empereur humaniste et cosmopolite que fut Hadrien. La conception entièrement nouvelle du Panthéon, bâti sur un plan circulaire, la beauté et l'ampleur gigantesque de sa coupole, l'harmonie de son décor et de son architecture intérieure ainsi que son parfait état de conservation font de ce sanctuaire l'un des monuments les plus enthousiasmants de Rome.

A l'église du Gesù, comme sous la surprenante coupole de l'église Saint-Ignace, un des plus impressionnants trompe-l’œil de l’histoire de l’art, nous évoquerons le rôle joué par les jésuites au concile de Trente, mais aussi celui de l’art baroque dans la Contre-Réforme.

Nous visiterons ensuite le palais Colonna, encore aujourd'hui habité par les descendants de l'illustre famille Colonna. Une fois par semaine, il ouvre ses portes pour permettre aux visiteurs d'admirer la galerie monumentale dont la voûte, peinte à fresque, célèbre Marcantonio II Colonna, vainqueur de la bataille de Lépante. Cet extraordinaire décor baroque, où la lumière joue dans les miroirs peints de fleurs et de putti, sert d'écrin à la richissime collection des Colonna qui compte notamment des toiles de Bronzino, Tintoret, Véronèse, Annibal Carrache, Le Guide et Le Dominiquin.

Sainte-Marie-Majeure compte au nombre des basiliques majeures de la Rome chrétienne. Nous admirerons ses exceptionnelles mosaïques du Ve siècle, qui perpétuent par leur lumière et l’éclat de leurs coloris, mais aussi par leur style narratif, vivant et enthousiaste, l’inspiration et les traditions gréco-latines.

Après le déjeuner libre, nous nous rendrons à Saint-Jean-de-Latran qui est la cathédrale de Rome. Si, à Saint-Pierre, le pape est pontife, au Latran, il est évêque de Rome. C’est donc la grandeur de la papauté que nous évoquerons, mais aussi les premiers temps du christianisme.

Dîner libre et nuit à Rome.
 
 
    J 5 - Dimanche 26 mai 2024 Rome
Le matin, nous admirerons l'arc de Constantin commémorant sa victoire au pont Milvius en 312, avant de faire le tour du Colisée, offert au peuple par la dynastie des Flaviens et construit à l’emplacement des vastes jardins du palais de Néron. Malgré les dégradations que le temps et, surtout, les hommes lui firent subir, il reste une extraordinaire réussite technique.

Le Forum était le cœur de la vie politique de la Rome antique. Il n’a cessé durant des siècles d’être un vaste chantier, que les maîtres de Rome enrichirent et modifièrent au fil du temps. Lorsque l’ancien forum républicain, utilisé comme marché dès le VIIe siècle avant J.-C., devint trop exigu pour abriter les réunions du peuple et les procès organisés par la justice, Jules César entreprit la construction d’un nouvel ensemble. De même firent les empereurs Auguste, Vespasien, Nerva et Trajan qui bâtirent chacun leur propre forum. En parcourir les vestiges monumentaux (temples, sanctuaires, basiliques, tribunes, monuments commémoratifs, etc.) permet de saisir la grandeur et la richesse de la Ville éternelle.

Après le déjeuner inclus, nous atteindrons la place du Capitole, haut lieu de Rome résumant presque à lui seul l’histoire de la Ville, depuis la louve romaine jusqu’aux oies salvatrices, qui doit son visage actuel à Michel-Ange. Créés en 1471, lorsque le pape Sixte IV donna au peuple romain une précieuse collection de bronzes, les musées capitolins peuvent être considérés comme le plus ancien musée public au monde. Ils abritent des œuvres célébrissimes telles que la Louve, le Tireur d’épine, des fragments du colosse de Constantin ou encore la monumentale statue équestre de Marc Aurèle, bel exemple de réalisme du IIe siècle. La pinacothèque ne manque non plus de chefs-d’œuvre, avec des tableaux de Titien, Véronèse, Le Caravage… Depuis la galerie du Tabularium, nous pourrons aussi contempler une vue d'ensemble sur le forum.

Nous achèverons la journée dans la zone du « Champs de Mars ». L’église Saint-Louis-des-Français abrite trois chefs-d'œuvre du Caravage consacrés à l'histoire de saint Matthieu. La Vocation de saint Matthieu évoque le moment où le Christ appelle l’apôtre à son service, scène transposée dans le décor tout profane d’un cabaret romain mais enveloppée d’une lumière quasi surnaturelle.

Dîner libre et nuit à Rome.
 
 
    J 6 - Lundi 27 mai 2024 Rome
La basilique Saint-Clément est un bel exemple de la superposition des époques et des styles, du mithraeum antique à l’église du XIIe siècle aux somptueuses mosaïques, en passant par la basilique du IVe siècle dont l'église inférieure a préservé de précieuses fresques carolingiennes.

Nous nous rendrons ensuite à l'église Saint-Pierre-aux-Liens pour admirer le formidable Moïse de Michel-Ange, voulu par Jules II pour son tombeau, qui détache sa titanesque carrure dans la pénombre de la nef, exprimant toute la sévérité de l’Ancien Testament.

Après le déjeuner inclus, nous découvrirons l'autel de la Patrie, monument de Victor-Emmanuel II, symbole de l’unité italienne, qui a été surnommé par les irrespectueux romains la « machine à écrire ». Sur le forum de Trajan, nous admirerons la colonne Trajane érigée par l'empereur en 113 pour commémorer la victoire de Rome sur les Daces ainsi que les marchés de Trajan.

Nous gagnerons enfin Santa Maria Sopra Minerva qui, élevée sur l’emplacement d’un temple dédié à la Minerve romaine, est un bel exemple de continuité des cultes à travers les bouleversements de l’Histoire. Elle fut bâtie par les dominicains sur un plan inspiré de celui de Santa Maria Novella à Florence.

Dîner libre et nuit à Rome.
 
 
    J 7 - Mardi 28 mai 2024 Rome
La matinée sera consacrée à une promenade dans les quartiers du Janicule, d’où se découvre un merveilleux panorama sur la ville, et du Trastevere où nous admirerons le Tempietto de Bramante. Installé dans la cour du couvent attenant à l’église San Pietro in Montorio, ce petit temple exprime l'équilibre parfait de la Renaissance et porte toute la majesté classique des ouvrages romains de l’architecte.

La villa Farnésine est un exemple parfait des villas de « campagne » de la Renaissance. A quelques pas du Tibre, Agostino Chigi – le banquier des papes – se fit construire une magnifique résidence conçue comme une véritable villa suburbaine. Il fit appel aux meilleurs artistes de son époque : Baldassare Peruzzi – qui en fut également l’architecte –, Giulio Romano, le Sodoma mais surtout Raphaël réalisèrent d’admirables fresques mettant en scène des épisodes de la mythologie qui furent une source d’inspiration inépuisable pour les artistes de la Renaissance. Le décor est tellement foisonnant qu’on se croirait presque conviés au banquet nuptial d’Amour et de Psyché...

Au pied du Janicule se niche Santa Maria in Trastevere, illuminée par de somptueuses mosaïques médiévales, dues notamment à Pietro Cavallini, le plus grand artiste romain du XIIIe siècle.

A quelques pas de là, San Francesco a Ripa renferme une des œuvres les plus célèbres du Bernin : la statue de La Bienheureuse Ludovica Albertoni, un marbre au poli parfait et à l’exécution d’une virtuosité éblouissante.

Après le déjeuner inclus, nous découvrirons de l'autre côté du Tibre le Musée National romain, qui regroupe ses collections au cœur du palais Massimo, et présente notamment de splendides mosaïques et fresques provenant de palais disparus et des sculptures antiques célèbres, tel le boxeur au repos.

Dîner libre et nuit à Rome.
 
 
    J 8 - Mercredi 29 mai 2024 Rome – Ostie – Paris
Notre dernière visite romaine sera pour la galerie Doria-Pamphilj qui, dans un beau palais du XVIIe siècle, présente une remarquable collection d'œuvres de Velázquez, Carrache, Titien, Caravage, Raphaël, Claude Lorrain, Algardi, Bernin, Memling et Dominiquin...

En fin de matinée nous prendrons la route pour Ostia Antica – du latin ostium « embouchure » – l’ancien port de Rome, où selon la légende Énée aurait débarqué en fuyant Troie. Déjeuener libre.

Dans un site agréable ponctué de pins maritimes, se dressent encore les vestiges de cette importante cité portuaire, saisissante évocation du dynamisme commercial de l’Empire romain. Dans ses anciennes rues, ses thermes ou encore son théâtre, vous aurez l'impression d'entendre encore le brouhaha des voyageurs et des marchands qui sillonnaient la ville.

Trajet vers l'aéroport de Fiumicino et vol pour Paris.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 21/05/2024. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 22 au 29 mai 2024 - 8 jours - 13 à 20 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix à partir du 21 mai 2024 2 915 €
Supplément chambre double à usage individuel Prix à partir du 24 mars 2024 965€
Sans transport international Nous consulter
Hébergement

VilleHôtel
RomeHotel della Torre Argentina 3*

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
22/05/2024 - 06h55
Rome Fiumicino
22/05/2024 - 08h55
Vol Air France AF1204
RetourRome Fiumicino
29/05/2024 - 20h15
Paris Roissy CDG
29/05/2024 - 22h25
Vol Air France AF1405

Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux directs Paris/Rome et retour, sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • 5 repas
  • Les transferts aéroport/hôtel et les trajets du premier et du dernier jour en autocar privé
  • Un pass pour les transports en commun
  • Les visites mentionnées au programme
  • Un audiophone (oreillettes) pour la durée du voyage
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires d'usage
Bon à savoir - Formalités

  • Les visites de Rome s’effectuent à pied et en transports en commun.
  • Votre conférencier n'ayant pas le droit de parole dans les musées du Vatican, nous vous proposerons des audioguides pour cette visite.
  Formalités

  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité
Informations pratiques

Décalage horaire
Il n'y a pas de déclage horaire entre la France et l'Italie.
Change
La monnaie de l'Italie est l'euro (EUR).
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Yann Le Bohec
Rome : naissance, vie et mort d'une capitale
Pascal Bonafoux
La Villa Médicis, les temps battus et les malentendus
Paul Poupard
Le Vatican, son histoire et ses trésors
André Vauchez
L’École française de Rome
Jean-Yves Boriaud
Histoire de la ville de Rome
Pascal Bonafoux
Michel-Ange, l’incomparable
Jean-Noël Robert
Rome : l'ombre des héros
Jean-René Jannot
La vie religieuse à Rome jusqu’au début de l’empire
Lorenzo Pericolo
Michelangelo Merisi, dit le Caravage

  Bibliographie

Jean-Yves Boriaud.
Histoire de Rome. Perrin, Paris, 2012.
André Chastel.
L'art italien. Flammarion, Paris, 2015.
Pierre Grimal.
Voyage à Rome. Robert Laffont, Paris, 2004. (Bouquins)
Carlo Cresti.
Villas et palais de Rome. Place des victoires, Paris, 2015.
Pierre Milza.
Histoire de l'Italie. Fayard, Paris, 2013.
Jean Delumeau.
La seconde gloire de Rome. Perrin, 2016. (Tempus)
Pierre Grimal.
Histoire de Rome. Mille et une nuits, 2003.
Yves Bruley.
Histoire de la papauté. Perrin, 2011. (Tempus)
Marco Bussagli.
L'Art de Rome. Place des Victoires, 2015.
Anja Grebe.
Vatican : tous les chefs-d'oeuvre. Flammarion, 2014.
Guides
Yann Le Bohec et Jean Joël Brégeon.
Culture-Guides Rome. PUF, Paris, 2008. (Culture Guides)
Guide Vert Rome. Michelin, Paris, 2018. (Guides touristiques)
Cartes
Cartoville Rome. Gallimard Loisirs, 2022. (Cartoville)