Logo Clio
Naples et les trésors de la Campanie hors saison

Du 13 au 17 novembre 2021 avec Emmanuel Faure
IT 107 - 5 jours - Accessible à tousPour tout voyageur en bonne santé capable d'effectuer sans problème des visites à pied de sites, monuments et musées et d'emprunter éventuellement les transports en commun.
Places disponibles  Imprimer
Les points forts
  • Les musées de Naples
  • Spaccanapoli
  • Herculanum et Oplontis
  • L’amphithéâtre de Pouzzoles
  • Les fresques de Sant'Angelo in Formis
  • Le Chronoguide Italie du Sud
« Théâtre permanent de l’Italie », Naples se joue l’essentiel de l’année une tragi-comédie en usant de toutes les touches du répertoire. Fantaisiste, charmante, exubérante, passionnée, tragique ou gaie, elle l’a été tour à tour tout au long de son histoire vieille de plus de deux millénaires. Elle l’est toujours dans ses pierres et dans son peuple. Emmanuel Faure, qui connaît la ville et la Campanie comme sa poche, vous propose de lui emboîter le pas pour, à côté des incontournables que constituent le Musée archéologique ou la galerie de Capodimonte, arpenter une autre Naples. Une ville plus secrète, plus calme, que l’on découvre au détour d’une ruelle du vieux centre, derrière la porte d’une église devant laquelle les Napolitains eux-mêmes sont passés cent fois sans penser à la pousser, pour y admirer un Caravage caché ou un morceau de Renaissance florentine dans toute sa splendeur. C’est hors-saison, quand la foule des touristes ne les ont pas encore envahis, que les sites antiques de Campanie révèlent le mieux leurs richesses. Il suffit parfois d’un rien. Préférer Herculanum et Oplontis à Pompéi, pousser jusqu’aux villas peu visitées de Stabies, puis, un autre jour, revivre un millénaire d'histoire en quelques heures : des mœurs licencieuses de Baïes au silence recueilli de Sant'Angelo in Formis.

%%voyageBloque%%
 
Emmanuel Faure
Historien de l'art. Docteur en Histoire de l'art. Enseignant aux universités de Paris VIII et de Lille III.





 
J 1 - Samedi 13 novembre 2021 Paris – Naples
Vol direct pour Naples. Déjeuner inclus.

L'après-midi sera consacrée au Musée archéologique, où se trouvent réunies les magnifiques collections de mosaïques et de fresques provenant de Pompéi et d’Herculanum, parmi lesquelles la remarquable mosaïque représentant la bataille livrée par Alexandre le Grand contre le roi de Perse Darius III. Si on y ajoute les statues de bronze et de marbre exhumées par des décennies de fouilles dans les sites majeurs du golfe de Naples, on comprendra qu’il s’agit de l'un des plus riches musées au monde pour ce qui regarde la connaissance de l’art antique.

Dîner libre. Nuit à Naples.
 
 
J 2 - Dimanche 14 novembre 2021 Oplontis – Stabies – Herculanum
Le matin nous partirons en direction de Torre Annunziata, l’ancienne Oplontis , pour y découvrir la villa de Poppée – du nom de la deuxième épouse de l’empereur Néron –, dont les ruines évoquent bien ce qu’ont pu être les lieux de villégiature des plus riches familles romaines. Salles habilement distribuées autour d’un patio central, commodités « modernes », décoration soignée et fresques dans un excellent état de conservation : tout concourt à faire de cette villa un lieu d’exception.

A quelques encablures de là, à Stabies, les villas San Marco et Arianna sont des exemples ultérieurs de cette civilisation de l'otium et du luxe qui fut complètement balayée par la terrible éruption du Vésuve en 79 de notre ère. Déjeuner inclus.

L'après-midi sera consacrée à la découverte des vestiges de la ville d'Herculanum , elle aussi brusquement figée dans le temps par l'éruption de 79. Les descriptions de l'éruption par Pline le Jeune nous apprennent comment fut détruite la ville, ensevelie sous les cendres avant de disparaître sous une coulée de lave qui atteint parfois 20 mètres d’épaisseur. Si une partie de la ville antique est toujours enfouie sous la ville moderne, les fouilles ont cependant dégagé les vestiges du port et de plusieurs rues dont les immeubles, remarquablement conservés, traduisent bien la composition sociologique très contrastée de cette active cité portuaire. Dans les insulae, tavernes et petites boutiques côtoient de somptueuses villas dont certaines offriront à notre admiration de splendides mosaïques.

Dîner libre.

Nuit à Naples.
 
 
J 3 - Lundi 15 novembre 2021 Naples
La rue appelée Spaccanapoli – de spaccare (fendre) – porte bien son nom et coupe toujours le vieux Naples en deux, comme elle le faisait quand elle était le decumanus inférieur de la ville antique. En elle, et dans les ruelles étroites et rectilignes qui l'alimentent, bouillonne le flux vital de la cité. Les balcons ouvragés des demeures, festonnés de linge, les rez-de-chaussée ouverts sur les scènes de la vie quotidienne, les placettes et recoins sont le théâtre grandeur nature d'une animation quasi perpétuelle.

En arpentant l'ancien tracé romain des cardi et decumani nous suivrons le fil rouge de l'évolution artistique parthénopéenne, des vestiges du marché couvert d'époque romaine qui se trouvent sous l'élégante nef gothique de San Lorenzo Maggiore au baroque exubérant des palais et églises, tel le Gesù Nuovo. Nous découvrirons à Sant'Anna dei Lombardi le plus bel exemple de Renaissance florentine implantée en terre méridionale tandis que à Santa Chiara, église édifiée au XIVe siècle à la demande de Sancia de Majorque – pieuse épouse de Robert d'Anjou – nous admirerons un intérieur gothique élancé et un cloître unique au monde. Orné au XVIIe siècle de majoliques de Capodimonte, il est devenu l'une des images de carte postale les plus connues de la ville.

Grâce à la personnalité extraordinaire du prince Raimondo di Sangro, philosophe, scientifique, chimiste et chercheur doté d’une imagination peu commune, la chapelle de San Severo est un lieu où la magie et l’art s’entrelacent en créant une atmosphère hors du temps. Les sculptures qu’elle renferme, notamment le magnifique Christ voilé de Sanmartino, célèbre pour l’incroyable impression visuelle du voile qui couvre le corps du Christ, en font un véritable manifeste du baroque napolitain.

Déjeuner libre en cours de visite.

Une promenade nous permettra ensuite d'admirer les façades qui marquent la Naples monumentale , de la place du plébiscite, où le Palais Royal fait face à la façade en demi-cercle de l'église néo-classique San Francesco di Paola, jusqu'au théâtre San Carlo, auquel Stendhal vouait une admiration enthousiaste.

Nous visiterons enfin le musée civique de Castel Nuovo, qui expose des œuvres napolitaines datées du XIVe au XIXe siècle. L'édifice d'origine, bâti par Charles d'Anjou à la fin du XIIIe siècle, devint le lieu de résidence de l'une des cours les plus somptueuses et brillantes d'Europe. Au XVe siècle, Alphonse V d'Aragon rebâtit presque entièrement le château et commanda à Francesco Laurana le superbe arc triomphal en marbre que l'on traverse encore aujourd'hui pour accéder à la cour intérieure.

Dîner libre. Nuit à Naples.
 
 
J 4 - Mardi 16 novembre 2021 Naples
Sept nobles napolitains fondèrent en 1602 le Pio Monte della Misericordia, institution caritative qui est, encore aujourd'hui, en activité. C'est pour la chapelle du palais, siège historique de l'institution, que le Caravage réalisa en 1607 le célèbre retable où il peignit une synthèse turbulente des Sept Œuvres de miséricorde.

Au XIIIe siècle, les angevins firent construire la cathédrale de Naples sur un site initialement occupé par deux basiliques paléochrétiennes, dont subsistent les mosaïques précieuses mais fragmentaires du baptistère de San Giovanni in Fonte, remarquable construction du Ve siècle contemporaine du mausolée de Galla Placidia à Ravenne. Nous admirerons particulièrement la somptueuse chapelle baroque où deux fois par an se liquéfie le sang de san Gennaro, patron et protecteur de Naples.

Perchée sur une hauteur du Vomero, la Chartreuse San Martino est l'un des ensembles les plus typiques du baroque napolitain. Nous y découvrirons une magnifique église complètement recouverte d'une marqueterie de marbres polychromes et des collections d'une étonnante richesse, avant de contempler depuis ses terrasses un panorama époustouflant sur la ville.

Après le déjeuner inclus, nous visiterons le musée de Capodimonte dont la prestigieuse collection Farnèse constitue le noyau central. Nous découvrirons dans ses salles l’école baroque napolitaine qui, de près ou de loin, est redevable au génie du Caravage. Outre son important ensemble de peintures italiennes, nous pourrons aussi y admirer des chefs-d’œuvre de Pieter Bruegel l’Ancien, du Greco et de Ribera qui fut peintre de cour des vice-rois de Naples.

Dîner libre. Nuit à Naples.
 
 
J 5 - Mercredi 17 novembre 2021 Champs Phlégréens – Sant'Angelo in Formis – Rome – Paris
Le matin nous partirons vers l'ouest pour découvrir la région qui, en raison de son caractère volcanique, fut appelée par les anciens "Champs Phlégréens". Sources thermales, fumerolles de gaz et de vapeurs sulfureuses et lacs occupant d'ancien cratères manifestent encore d'une vive activité souterraine.

Pouzzoles – en latin Puteoli "puits" en raison de la présence de sources d'eau sulfureuse – était l'une des escales commerciales les plus importantes de la Méditerranée. En témoigne le spectaculaire amphithéâtre de Vespasien, l’un des plus grands et mieux conservés d’Italie. Construit pour récompenser la ville de son appui lors de la lutte contre Vitellius, il pouvait accueillir jusqu'à 40 000 spectateurs. On y admirera en particulier l'organisation des souterrains, très bien conservés, avec des pièces destinées à accueillir les cages des fauves, des monte-charges permettant de les monter dans l'arène et un système complexe d'évacuation des eaux.

A quelques encablures de là, Baïes suscita, dès la fin de la République, un véritable engouement grâce à ses eaux thermales qui jaillissaient au pied des collines. De grandioses villas sont disparues sous la mer à la suite de l'affaissement du sol, mais les ruines de la plus grandiose installation hydrothérapique de l'Empire – où l'imagination populaire à cru reconnaître autrefois des temples – subsistent.

Nous gagnerons ensuite le Lac de Fusaro. Ce lac lagunaire séduisit la dynastie des Bourbons, maîtresse de Naples au XVIIIe siècle. Luigi Vanvitelli, bâtisseur de Caserte, fut chargé d'en aménager les abords en réserve de chasse et de pêche. Son fils, Carlo, reçut en 1782 la commande d'un pavillon pour servir au repos du roi Ferdinand IV et de son épouse Marie-Caroline, sœur aînée de Marie-Antoinette. Sur un îlot, l'architecte éleva un édifice polygonal sur deux niveaux, connu aujourd'hui sous le nom de Casina Vanvitelliana, dont les grandes baies ouvrent sur le lac. L'effet du pavillon, se mirant dans les eaux calmes, est tout en noblesse et en raffinement.

Après le déjeuner inclus, nous partirons en direction de Rome et ferons un dernier arrêt pour découvrir la basilique de Sant'Angelo in Formis. Bâtie dès 1073 par des moines venus du Mont Cassin, elle accueille les visiteurs sous des arcades arabisantes du plus bel effet. Mais le plus beau se révèle à l'intérieur : les trois nefs romanes entièrement décorées de fresques contemporaines de la fondation forment un ensemble unique. La tradition byzantine reste présente dans l'iconographie, comme l'illustre le Christ Pantocrator de l'abside centrale. Pourtant, l'élément local se manifeste par un sens dramatique marqué, un réalisme prégnant dans les scènes du Nouveau Testament et dans la souplesse du dessin du Jugement dernier.

Continuation de la route vers l'aéroport de Rome et vol direct pour Paris.
 


Groupe de 12 à 20 voyageurs
Places disponibles
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 7 novembre 2021 1 380 €
Prix presto jusqu'au 12 novembre 2021 1 400 €
Prix à partir du 13 novembre 2021 1 425 €
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 4 août 2021 270 €
Prix jusqu'au 14 septembre 2021 290 €
Prix à partir du 15 septembre 2021 315 €
Sans transport international Nous consulter


NaplesCentro Storico 4*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
13/11/2021 - 09h15
Naples Capodichino
13/11/2021 - 11h30
Vol Air France AF 1178
Rome Fiumicino
17/11/2021 - 20h00
Paris Roissy CDG
17/11/2021 - 22h15
Vol Air France AF 1405

Prestations incluses
  • Les vols directs Paris/Naples et Rome/Paris sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • 4 repas
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • Un audiophone (oreillettes) pour la durée du circuit
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 30/07/2021. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Les visites du centre historique de Naples s’effectuent à pied.
 
  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité


Informations pratiques
Décalage horaire
Il n'y a pas de déclage horaire entre la France et l'Italie.

Change
La monnaie de l'Italie est l'euro (EUR).

Mentions légales Conditions de vente Comment s'inscrire Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter ou nous visiter