Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  Faire une demande de place
  Imprimer
Sikkim et Bhoutan
A l'occasion du festival de Paro  |  IN 56
Du 14 au 26 mars 2024    Sur demande

Sur les contreforts méridionaux de la chaîne himalayenne, les deux petits royaumes du Sikkim et du Bhoutan marient sommets enneigés et vallées encaissées à une végétation d'allure tropicale. Ces régions ont été des refuges pour le bouddhisme, chassé de son foyer d'origine par la réaction hindouiste, qui en a fait un véritable conservatoire religieux mêlant les enseignements de l'Eveillé aux vieilles traditions chamaniques indigènes. C'est aussi le monde du thé que l'on découv ... lire plus
Votre conférencière
avec Katia Thomas
Diplômée en histoire de l'art. Spécialiste des civilisations de l'Inde et du monde himalayen.
  13 jours
  Grands voyageurs
  Grands voyageurs
Pour ceux qui ne craignent ni le décalage horaire, ni les longues routes en autocars, ni l'altitude, ni les contraintes locales (comme le port du foulard en Iran) et qui sont prêts à s'accommoder de tous ces inconvénients pour aller plus loin...
  18 voyageurs max.
Les points forts
  • Le déroulement du grand thangka, moment fort du festival de Paro
  • Darjeeling et ses plantations de thé
  • Le monastère de Rumtek
  • L'architecture unique des dzongs bhoutanais
  • Le monastère perché de Taktsang, “la tanière du tigre”
  • Le Chronoguide Royaumes Himalayens
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Jeudi 14 mars 2024 Paris – Delhi
Vol pour Delhi. Nuit à Delhi.
 
 
    J 2 - Vendredi 15 mars 2024 Bagdogra – Darjeeling
Nous nous rendrons à l’aéroport national pour nous envoler vers Bagdogra, petite ville de la partie septentrionale du Bengale-Occidental.

De là, nous prendrons résolument la direction du nord et quitterons le piémont qui garde encore quelques traces de l’inextricable forêt tropicale, autrefois peuplée de tigres et de rhinocéros, pour rejoindre la ville de Darjeeling. Celle-ci apparaissait comme un séjour enchanteur pour les Britanniques du XIXe siècle qui y recherchaient la douceur du climat.

Nuit à Darjeeling (2 150 m d'altitude).
 
 
    J 3 - Samedi 16 mars 2024 Darjeeling
Le matin, nous découvrirons l’une de ces plantations de thé qui ont fait la célébrité de Darjeeling, ainsi que ses installations de traitement héritées du XIXe siècle.

Nous nous rendrons à la colline de l’observatoire, qui couronne la ville et visiterons l’Institut de Haute Montagne qui illustre les prodigieuses aventures que furent les premières expéditions himalayennes. Le sherpa Tensing Norgay et sir Edmund Hillary, premiers conquérants de l'Everest, y sont tout particulièrement à l'honneur.

L'après-midi, nous visiterons le monastère de Ghoom, superbe architecture coiffée d'un toit jaune, affilié aux Gelugpa ou « Bonnets jaunes », et qui ressort de l’autorité du dalaï-lama.

En fin de journée, nous pourrons flâner dans les rues du quartier de Chowrasta qui révèlent encore la richesse de la ville coloniale.

Nuit à Darjeeling.
 
 
    J 4 - Dimanche 17 mars 2024 Darjeeling – Rumtek – Gangtok
Empruntant la traditionnelle route du thé, nous descendrons de plus de deux mille mètres et retrouverons les rizières et la chaleur de la plaine qui borde le massif himalayen.

Nous franchirons aujourd'hui la frontière du Sikkim et gagnerons les hautes collines pré-himalayennes pour rejoindre Gangtok, capitale du Sikkim s'étirant en longueur à flanc de montagne.

Situé dans les environs de Gangtok, le monastère de Rumtek est, sans conteste, l'un des plus riches du Sikkim. D’obédience tibétaine, fondé par les Kagyupa, il est cependant ouvert à tous. C’est l’un des rares monastères où l’on puisse parfois assister aux offices religieux. Le trésor du XVIe Gyalwa Karmapa nous permettra d'expliciter la théorie des réincarnations des grands maîtres du bouddhisme.

Nuit à Gangtok.
 
 
    J 5 - Lundi 18 mars 2024 Gangtok – Kalimpong
Le monastère d'Enchey est un des trésors de Gangtok. Selon les légendes qui foisonnent à son sujet, il serait habité par des esprits de la montagne et le dieu Mahakala, qui assureraient leur protection aux habitants de la région. Son intérieur est magnifiquement décoré, notamment par des peintures murales représentant les anciens rois du Sikkim.

Nous découvrirons aussi l'institut de Tibétologie créé en 1958 et reconnu dans le monde entier pour ses recherches sur le bouddhisme et pour sa bibliothèque abritant de très rares manuscrits en sanskrit, tibétain, chinois et lepcha. Nous admirerons, dans sa partie musée, ses très belles toiles peintes, les thanka, ainsi que de nombreux objets sacrés.

Nous partirons dans l'après-midi pour Kalimpong en empruntant la vallée de la Tista, principal fleuve du Sikkim. De part et d'autre de la route, de profondes forêts verdoyantes dévalent les montagnes avoisinantes pour venir plonger leurs racines dans cette rivière encaissée.

Nuit à Kalimpong.
 
 
    J 6 - Mardi 19 mars 2024 Kalimpong – Jaldapara
Bruissante d'activité, Kalimpong offre surtout l'aspect d'une ville-marché où se côtoient des populations aux origines les plus diverses. Sur l'un des points culminants de la ville se dresse le Zong Dog Palri Fo Brang, monastère consacré par le dalaï-lama. Ses murs intérieurs sont peints de magnifiques fresques et abritent un mandala en trois dimensions, ainsi que le Kangyur que le dalaï-lama emporta du Tibet en 1959. Nous visiterons également le Gompa Thongsa, le plus ancien monastère de la ville dont la construction remonte à 1692.

Nous prendrons ensuite la route vers l’est, ce qui nous mènera aux portes du Bhoutan.

Nuit à Jaldapara.
 
 
    J 7 - Mercredi 20 mars 2024 Jaldapara – col de Dochula – Punakha
Nous commencerons la journée en franchissant la frontière du Bhoutan. Une longue journée de route nous permettra d'apprécier la beauté des paysages de ce petit royaume qui prône le bonheur comme art de vivre.

En partant plein nord, nous emprunterons d'abord la route splendide qui s'agrippe aux flancs de la vallée de la Torsa. L'étonnante végétation composite qui rassemble les flores tropicales, tempérées et de montagne, se caractérise par ses rhododendrons géants.

Franchissant le col de Dochula (3 150 m), d'où – quand la météo est favorable – l'on peut admirer une magnifique vue sur toute la partie est de la chaîne himalayenne, nous atteindrons la riante vallée de Punakha.

Nuit à Punakha.
 
 
    J 8 - Jeudi 21 mars 2024 Punakha – Thimphu
Ce n'est qu'en 1952 que Punakha céda sa place de capitale au profit de Thimphu. Plus encore que dans la vallée de Thimphu, l’architecture civile y est remarquable de finesse, de sobriété et d’élégance.
Édifié au XVIIe siècle, le dzong de Punakha est l'une des plus belles forteresses du pays et fut longtemps la résidence d'hiver des rois du Bhoutan. Tel un immense navire de pierre, il s'élève au lieu même d'un confluent, sur un site béni par Guru Rinpoche lui-même. Ce dzong est le seul à avoir gardé ses toits de bardeaux, et la deuxième cour, celle des moines, est très étroite et relie la première par un pont qui lui donne son caractère de château fort.

Nous partirons ensuite pour Thimphu.

Chemin faisant, nous découvrirons, dominant la croisée stratégique des vallées, le dzong de Simtokha. C'est le plus ancien dzong du Bhoutan, construit en 1629 lors de l'unification du pays pour surveiller les va-et-vient dans les vallées avoisinantes. Récemment restauré, il recèle en son sein certaines des plus belles gravures de divinités sur ardoise de toute la région.

Nuit à Thimphu (2 300 mètres d'altitude).
 
 
    J 9 - Vendredi 22 mars 2024 Thimphu – Paro
A Thimphu, capitale du Bhoutan, le centre actif de la ville s'allonge le long de la rue Norzim Lam qui nous mènera au cœur administratif du pays, le Tashichö Dzong, majestueux quadrilatère fortifié protégé par les « gardiens des quatre orients » et qui enserre un ensemble de splendides bâtiments administratifs et cultuels.

Nous tenterons ensuite de pénétrer les arcanes du chorten, érigé à la mémoire du troisième roi du Bhoutan, considéré comme le père du Bhoutan moderne. De style tibétain, ce haut lieu de dévotion aux ornements richement sculptés est un véritable compendium des doctrines bouddhiques.

En fin de journée, nous rejoindrons la la vallée de Paro et ses paysages enchanteurs de rizières bordées de saules ou de torrents dévalant des flancs montagneux. Cette vallée est non seulement l'une des plus larges et des plus belles du Bhoutan, mais c'est surtout l'une des grandes vallées historiques, et l'une des premières à avoir découvert le bouddhisme.

Nuit à Paro (2 250 mètres d'altitude).
 
 
    J 10 - Samedi 23 mars 2024 Paro
Le matin, nous emprunterons le sentier qui monte à l'assaut de la falaise où s'accroche, défiant le vide, « la tanière du tigre », le monastère de Taktsang. Son nom provient de la légende de sa fondation selon laquelle Guru Rinpoche vint à Taktsang sur le dos d'une tigresse afin de méditer dans une grotte et de convertir la vallée de Paro au bouddhisme. Taktsang est aujourd'hui l'un des lieux de pèlerinage les plus sacrés du monde himalayen. (L'ascension vers ce site à 2 800 m d'altitude peut s'effectuer à cheval, mais la descente ne se fait qu'à pied. La montée prend environ deux heures et demie pour 700 m de dénivellation).

Dans l'après-midi, nous aurons un premier aperçu du festival de Paro, l'un des plus importants du Bhoutan, commémorant l’introduction du bouddhisme par Padmasambhava, Guru Rinpoche, au VIIIe siècle. A cette occasion, tous les habitants de la vallée se rendent au dzong de Paro où les moines, le visage revêtu de masques de singe, d'oiseau ou de divinité grimaçante, exécutent des danses qui sont aussi exorcismes, incantations et méditation, au son des tambours qui éloignent les démons.

Nuit à Paro.
 
 
    J 11 - Dimanche 24 mars 2024 Le festival de Paro
Au cours de cette journée, nous assisterons aux diverses manifestations du festival.

Une partie de la matinée sera consacrée aux danses qui animent le festival. Entre les danses des masques, des groupes de jeunes femmes exécutent des danses bhoutanaises traditionnelles devant les habitants revêtus, eux aussi, de leurs plus beaux atours. Un festival de couleurs, de sons et d'odeurs qui ne peut qu'emporter le spectateur.

Dans la vallée, nous visiterons ensuite le monastère de Kyichu Lhakhang, le plus ancien et le plus renommé des temples du Bhoutan, construit au VIIe siècle à la demande du roi tibétain Songtsen Gampo. Dans la plus ancienne chapelle siège une statue du Jo Rinpoche (le Bouddha couronné) flanquée des huit bodhisattvas et d’Avalokiteshvara aux 1 000 bras. Nous admirerons aussi les belles peintures murales du XVIe siècle représentant les arhats, disciples du Bouddha qui atteignirent l’Illumination, et les fondateurs du temple.

Nuit à Paro.
 
 
    J 12 - Lundi 25 mars 2024 Paro – Delhi
A l'aube du dixième jour du festival de Paro se tient le point culminant des festivités : le déroulement du grand thangka, longue pièce de tissu brodée à la main, représentant le Guru Rinpoche et ses huit incarnations (visible sous réserve d'un changement d'horaire). Vénérée, sa seule vue permet au fidèle d'être délivré des mauvais karmas. Aussi, personne ne voudrait rater cette cérémonie qui s'accompagne de reconstitutions de légendes et de l'histoire du bouddhisme dans le royaume du Dragon. Les acteurs-danseurs prennent l'apparence des déités, des démons, des héros et des animaux, courroucés ou compatissants.

Vol pour Delhi dans la journée, puis vol pour Paris le soir.
Nuit en vol.
 
 
    J 13 - Mardi 26 mars 2024 Delhi – Paris
Arrivée à Paris.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 02/03/2024. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 14 au 26 mars 2024 - 13 jours - 13 à 18 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix à partir du 1er mars 2024 5 105 €
Supplément chambre individuelle Prix à partir du 15 janvier 2024 880€
Sans transport international Nous consulter
Visa  70 €
Hébergement

VilleHôtel
DelhiThe Pride Plaza 5*
DarjeelingThe Elgin 5*
GangtokDenzong Regency 5*
KalimpongThe Silver Oaks 4*
JaldaparaThe Jungle book resort 3*
PunakhaKhuru Resort 3*
ThimphuCity Hotel 4*
ParoTsherim Resort Catégorie A

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
14/03/2024 - 10h20
Francfort Frankfurt international
14/03/2024 - 11h40
Vol Lufthansa LH1029
 Francfort Frankfurt international
14/03/2024 - 13h15
Delhi Indira Gandhi
15/03/2024 - 01h30
Vol Lufthansa LH 760
RetourDelhi Indira Gandhi
26/03/2024 - 01h50
Munich International - Franz Josef Strauss
26/03/2024 - 06h15
Vol Lufthansa LH 763
 Munich International - Franz Josef Strauss
26/03/2024 - 09h30
Paris Roissy CDG
26/03/2024 - 11h10
Vol Lufthansa LH 2228

Les vols avec escales de la compagnie Lufthansa nous permettent de conserver des prix raisonnables.
Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux Paris/Delhi et retour sur lignes régulières
  • Les vols intérieurs Delhi/Bagdogra et Paro/Delhi sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du petit déjeuner du 2e jour au dîner du 12e jour
  • Le circuit en autocar privé à Delhi et au Bhoutan, et en jeep pour la partie Sikkim et la première journée au Bhoutan (du 2e au 7e jour)
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 4 € par jour et par participant )
  • Les frais de visa
Bon à savoir - Formalités

  • Ce circuit comporte des séjours à des altitudes comprises entre 2 000 et 2 300 mètres, ainsi qu’un bref passage à 3 120 mètres.
  • Les routes, dont l'état est souvent dégradé, sont étroites et nous contraignent à utiliser des jeeps pour la partie Bengale et Sikkim du circuit, c'est-à-dire du 2e au 7e jour.
  • L'ascension (facultative) vers le monastère de Taktsang, situé à 2 800 m d'altitude, peut s'effectuer à cheval mais la descente ne se fait qu'à pied. La montée prend environ deux heures et demie pour 700 m de dénivellation.
  • Au Bhoutan, les dzongs jouent tout à la fois le rôle de monastères, de centres administratifs et de résidences royales et ne sont pas toujours ouverts au public : les dzongs de Thimphu et de Punakha ne sont accessibles qu’alternativement. Nous ne pouvons donc garantir la totalité des visites intérieures des dzongs cités au programme.
  • Attention : l’infrastructure hôtelière du Bhoutan est telle que, exceptionnellement, la réservation de chambres individuelles ne peut être honorée à certaines étapes : dans ce cas les prestations non servies seraient remboursées.
  Formalités

  • Un passeport biométrique, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Aucun pour le Sikkim
  • Un visa pour l' Inde
  • Un visa pour le Bhoutan
  • Notre prestataire local se charge de l'obtention de votre visa pour le Bhoutan et le permis pour le Sikkim sera délivré sur place (sans frais supplémentaire).
Informations pratiques

Informations pratiques pour le Bhoutan
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et le Bhoutan est de + 5h quand la France est à l'heure d'hiver et de + 4h quand la France est à l'heure d'été. Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre.
Change
La monnaie officielle du Bhoutan est le ngultrum (BTN). Pour connaître le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr Tous les paiements s'effectuent en espèces. Les cartes bancaires internationales Visa ne sont acceptées en paiement qu'à Timphu par certains hôtels et centres d'artisanat. Elle permettent des retraits d'espèces uniquement dans les distributeurs de Timphu.
Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre au Bhoutan. Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/
Informations pratiques pour l'Inde
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Inde est de + 4h30 lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 lorsque la France est à l'heure d'été. Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre
Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Inde. Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/
Informations pratiques pour le Sikkim
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et le Sikkim est de + 4h30 lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 lorsque la France est à l'heure d'été. Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre
Change
Le Sikkim est un des Etats de l'Inde, la monnaie officielle du Sikkim est donc la roupie indienne (INR). Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr Pour le change munissez-vous de préférence de dollars. Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard ne sont pas acceptées en paiement mais elles permettent des retraits d'espèces.
Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre au Sikkim. Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Michel Angot
Mots et valeurs de la civilisation indienne
Bernard Sergent
Le yoga : origine et histoire
Laurent Deshayes
Le bouddhisme tantrique au Tibet
Gérard Fussman
La naissance du bouddhisme

  Bibliographie

Thierry Mathou.
Bhoutan dernier royaume bouddhiste. Éditions Kailash, Paris, 1998.
Olivier et Danielle Föllmi et Mathieu Ricard.
Himalaya bouddhiste. La Martinière, Paris, 2002.
Gilles Béguin.
Dieux et démons de l'Himâlaya. Réunion des Musées Nationaux, Paris, 1977.
Sous la direction de Macdonald Alexander.
Les Royaumes de l'Himâlaya. Imprimerie nationale, Paris, 1982.
Alexandra David-Neel.
Voyage d'une parisienne à Lhassa. A pied et en mendiant de la Chine à l'Inde à travers le Tibet. Pocket, Paris, 2004.
Françoise Pommaret.
Le Bhoutan au plus secret de l'Himalaya. Gallimard, Paris, 2005.
Marie Percot.
Himalayas. Autrement, Paris, 1988.
Guides
Rajesh Bedi.
Guide Olizane Sikkim. Olizane, Genève, 1997.
Françoise Pommaret.
Guide Olizane Bhoutan. Forteresse bouddhique de l’Himalaya. Olizane, Genève, 2014. (Découverte)
Cartes
Carte IGN Inde. 1/2 500 000. IGN, Paris, 2014. (Tourisme étranger)
Carte ITM Bhoutan. 1 / 380 000. ITMB, Richmond, Canada, 2001. (Travel Reference Map)
Carte ITM Sikkim. 1:140 000. ITMB, Richmond, Canada, 2003. (Cartes)