Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Mémoires Du Gange, de Lucknow à Patna
et la Kumbh Mela de Haridwar
Du 8 au 19 mars 2021 avec Anne-Marie Wirja
IN 308 - 12 jours - Grands voyageursPour ceux qui ne craignent ni le décalage horaire, ni les longues routes en autocars, ni l'altitude, ni les contraintes locales (comme le port du foulard en Iran) et qui sont prêts à s'accommoder de tous ces inconvénients pour aller plus loin...
Places disponibles  Imprimer
Les points forts
  • Les grands lieux de pèlerinage : Bénarès l'hindoue et Bodhgaya la bouddhiste
  • Sarnath et le prêche du Bouddha, Nalanda et la grande université bouddhique
  • Lucknow, la cité des Nababs et leur architecture
  • Les sites méconnus de Jaunpur, Sasaram, Gaya et Barabar
  • L'expérience d'Anne-Marie Wirja, spécialiste de l'Inde qui a déjà accompagné plusieurs voyages Kumbh Mela
  • Le Chronoguide Inde
A Haridwar se déroulera de janvier à mars 2021 la Kumbh Mela, la "fête de la jarre". Cet événement exceptionnel, à la fois religieux et festif, réunit tous les six ou douze ans des millions de fidèles dans une ambiance intense et trépidante. Nous vous proposons de vivre ce qui est le plus grand rassemblement religieux au monde sous l'égide d'Anne-Marie Wirja, qui possède de l'Inde une connaissance profonde et l'expérience de six Kumbh Mela où elle a accompagné des groupes. Deux journées seront consacrées à ce pèlerinage afin d'assister aux bains sacrés, de comprendre la diversité de l'Inde au regard des multiples courants spirituels la parcourant, et de découvrir aussi une atmosphère enjouée au milieu d'une foule chatoyante, bigarrée et épanouie. Le voyage se poursuivra le long du Grand Fleuve qui est l’épine dorsale du Nord de l’Inde. À Lucknow, nous aborderons les traditions des Nababs fortement teintées de chiisme ; à Bénarès, ce sont les hindous qui espèrent se libérer du samsara ; à Sarnath, Bodhgaya, ou Rajgir, ce sont les paroles de Bouddha et son message porteur de paix qui résonnent. Des lieux plus secrets émaillent de même ce circuit : le magnifique tombeau de Sher Shah à Sasaram, la cité de Gaya où on “apaise les âmes” des ancêtres ou encore des sites peu connus du Bihar. C’est ainsi à un voyage à travers toutes les composantes socio-religieuses de l’Inde que nous vous convions, celles qui ont forgé ses traits et son visage d’aujourd’hui.

%%voyageBloque%%
 
Anne-Marie Wirja
Diplômée de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO)





 
J 1 - Lundi 8 mars 2021 Paris – Delhi
Vol pour Delhi avec escale en début de matinée.

Nuit en vol.
 
 
J 2 - Mardi 9 mars 2021 Delhi – Dehradun – Rishikesh – Haridwar
Arrivée à Delhi et correspondance pour Dehradun.

Continuation par la route vers Haridwar.

Nous ne manquerons pas d'effectuer un arrêt à Rishikesh, lieu de retraite et de méditation où se sont soustraits du monde ermites, sâdhus et autres sannyasins. Les ashrams s’étirent le long du fleuve ; le plus célèbre est celui de Shivananda prêchant les Vedas et le yoga. La ville fut immortalisée par les Beatles qui s’initièrent à la méditation transcendantale auprès du Maharishi Mahesh Yogi.

La cité de Haridwar remonte à la nuit des temps et elle est mentionnée par les voyageurs chinois du VIIe siècle. Au XIXe siècle, elle fut un important centre des mouvements réformateurs religieux, notamment de l'Arya Samaj. Son nom signifie « Porte de Hari », un des noms de Vishnou. Cependant d’autres la nomment Hardvar, en honneur à Shiva. Haridwar est avant tout la porte d’entrée du Gange qui, après avoir parcouru plus de 250 kilomètres à partir de sa source dans le glacier de Gangotri, se glisse ici dans la plaine indo-gangétique. Elle est bien sûr l’une des quatre villes qui voit la Kumbh Mela – avec Ujjain, Allahabad et Nasik – et le chemin d’accès au pèlerinage du Nord : Gangotri, Yamunotri, Kedarnath et Badrinath.

Installation dans un hôtel situé près des Ghats. Temps libre.
Nuit dans un hôtel situé près des Ghats.


 
 
J 3 - Mercredi 10 mars 2021 La Kumbh Mela
Même si les croyances populaires rattachent la célébration de la Kumbh Mela à l’aube de l’univers, elle fut officialisée en activité religieuse à partir de 1740. Un minimum d’organisation s’impose, car il s’agit de mettre en place une cité virtuelle, d’aménager en quelques mois les Ghats pour l’immersion traditionnelle, un service de transports, des restaurants, logements, hôpitaux, poste et cybercafés ! Pour faire face à la venue de millions de pèlerins qui se consacreront à trois activités essentielles : se baigner dans les rivières sacrées guidés en grande pompe par les Naga Babas, rencontrer les saints et participer ou assister aux animations des différents stands à vocation religieuse. 

Nous entrerons dans un théâtre religieux moyenâgeux, une démonstration impressionnante de la foi inébranlable des hindous dans les vertus purificatrices des bains sacrés. Une distraction aussi, tout en étant vécue comme expérience libératrice par les pénitents qui se pressent vers un quartier très couru, celui où se tiennent les Naga Babas. Symbole du renoncement suprême, ils vivent nus sous une tente où brûle le feu sacrificiel. Les fidèles leur rendent visite pour obtenir une pincée de cendres sacrées et une bénédiction contre quelques roupies.

L'organisation de ces deux journées sera décidée sur place par votre conférencière pour pouvoir les adapter au mieux au déroulement quotidien de la fête. Cela consistera à suivre les processions, assister aux bains sacrés, rencontrer les sâdhus, parcourir les ashrams temporaires et les nombreux stands, tout en profitant de l'atmosphère intense de la Kumbh Mela.

Nuit dans un hôtel situé près des Ghats.
 
 
J 4 - Jeudi 11 mars 2021 La Kumbh Mela – Dehradun – Lucknow
Seconde journée de découverte de la Kumbh Mela.

Ce jour est le plus important de la Kumbh Mela puisqu’il débutera au petit jour par le bain des sâdhus et les différentes processions qui l'accompagnent. Des millions de pèlerins s’immergeront ensuite dans le Gange en l’espoir d’une renaissance.

A la fin des célébrations, nous retournerons vers Dehradun pour notre vol direct vers Lucknow.

Nuit à Lucknow.

 
 
J 5 - Vendredi 12 mars 2021 Lucknow
Au pays des nababs…. puisque Lucknow fut leur capitale au XVIIIe siècle. Les princes, grands mécènes, firent de leur cour un foyer artistique éblouissant où quelques aventuriers occidentaux amoncelèrent une jolie fortune, tel Claude Martin, instigateur du palais Constantia aujourd’hui transformé en collège. Les Britanniques de la Compagnie prirent ensuite le relais et « la Résidence », ancien quartier européen, témoigne par ses ruines des affres de la révolte des Cipayes. Un petit musée retrace cet épisode sanglant tout en n’oubliant pas un passé plus lointain.

Mais Lucknow est aussi la métropole indienne du chiisme où les nababs laissèrent libre cours à leur fantaisie architecturale. Les grand et petit imambaras sont de magnifiques fondations pieuses où de vastes halls et salles de réunion allient mobilier occidental et tradition musulmane. Les taziyas - ou autels de procession richement décorés symbolisant les tombeaux d’Hussein et d’Hassan -, les portes monumentales, mosquées et minarets, hammam et mausolées embellissent cette élégante citée.

Nuit à Lucknow.

 
 
J 6 - Samedi 13 mars 2021 Lucknow – Jaunpur – Varanasi (Bénarès) (300 km)
Une matinée de route nous permettra d’atteindre Jaunpur qui fut, au XVe siècle, la capitale des Sharqi d’origine afghane. Libérés de la tutelle des sultans de Delhi, ces princes mécènes marièrent avec bonheur l’exubérance végétale hindoue à la sobriété de l’islam ; ainsi était né l’art indo-mauresque se distinguant ici par ses portes monumentales et ses frontons de forme inhabituelle. Les mosquées Atala et Jami en sont de beaux témoins alors que le fort de la ville rappelle le renouveau musulman apporté à l’architecture militaire.

Continuation vers Varanasi où les hindous se livrent depuis des millénaires à un rituel immuable où la mort se marie à la vie, les spéculations religieuses les plus hautes à un quotidien ordinaire. Une ville qu’il convient d’apprivoiser. Pour ce faire, nous nous rendrons au « coucher du Gange » pour un premier contact avec la cité de Shiva.

Nuit à Varanasi.
 
 
J 7 - Dimanche 14 mars 2021 Varanasi – Sarnath – Varanasi
Si le Gange lave de toutes les impuretés, Bénarès libère de la réincarnation. N’est-ce pas Shiva lui-même, la divinité tutélaire de la ville, qui murmure à l’oreille du mourant le mantra de la délivrance ? A l’aube nous découvrirons, en bateau, les Ghats où s’accomplissent les bains rituels, cette renaissance au monde.
C’est à pied que se révélera le mystère de la vieille ville au cœur de son labyrinthe, là où le « temple d’or » témoigne du vécu religieux alors que la mosquée d’Aurangzeb fut construite sur un ancien sanctuaire hindou. En subsistent un colossal taureau Nandi ainsi que le « puits de la connaissance ».

Tout près de la cité sacrée des hindous, nous découvrirons un lieu emblématique du bouddhisme : Sarnath. Au Parc des Daims, l’Eveillé prêcha pour la première fois et fonda la communauté monastique. Subsistent les vestiges du temple principal construit à l’emplacement où Bouddha aurait vécu, les stupas Dhamekh et Dharmarajika élevés par Ashoka tout comme l’une des colonnes par laquelle l’empereur répandit le bouddhisme. Un musée aux remarquables collections enrichira nos découvertes.
Retour à Varanasi.

Nuit à Varanasi.


 
 
J 8 - Lundi 15 mars 2021 Varanasi - Sasaram - Bodhgaya (250 km)
De Varanasi à Sasaram, nous emprunterons la « Grand Trunk », voie de communication primordiale aujourd’hui encore, mais tracée déjà au IIIe siècle avant notre ère du temps des Maurya et remise au goût du jour au XVIe siècle par Sher Shah. Gouverneur du Bihar, il réussit en 1540 à chasser l’empereur moghol Humayun. Cet usurpateur pachtoun repose à Sasaram, ainsi que son père, dans un mausolée élégamment posé au milieu d’un bassin et qui porte la trace de son style, alliant simplicité et puissance.

Continuation vers Bodhgaya où, pour une première approche, nous nous rendrons à la prière du soir effectuée par l’une des communautés.

Nuit à Bodhgaya.
 
 
J 9 - Mardi 16 mars 2021 Bodhgaya – Gaya – Barabar – Nagarjuni – Bodhgaya

C’est par une atmosphère très différente que nous débuterons cette journée, à Gaya l’hindoue. Une légende vishnouite explique la ferveur des fidèles qui, de sanctuaires en bains purificateurs, espèrent obtenir le soulagement de l’âme de leurs ancêtres si ce n’est leur délivrance totale.

Au Nord de Gaya, nous nous rendrons aux grottes de Barabar et de Nagarjuni, sises dans un joli cadre rural typique du Bihar. Datant de l'époque maurya - Ashoka en aurait ordonné la réalisation -, elles furent utilisées par la secte Ajivika, puis par des moines bouddhistes et hindous. Ce sont certainement les plus vieilles cavités creusées de main d'homme en Inde (IIIe siècle avant J.-C.).

Bodhgaya complétera de manière vivante notre découverte des hauts lieux liés au bouddhisme. Des pèlerins du monde entier s’y pressent afin de se recueillir dans le temple près duquel le prince Cakyamuni atteignit l’Eveil et devint le Bouddha. Le Trône de Diamant, le Promenoir d’or et le ficus religiosa sont autant d’emblèmes appelant à la méditation et à la contemplation. Différentes communautés bouddhistes y ont construit depuis peu leurs monastères en assurant une intense vie spirituelle à ce site si longtemps oublié.

Nuit à Bodhgaya.

 
 
J 10 - Mercredi 17 mars 2021 Bodhgaya – Rajgir – Nalanda – Patna (170 km)

C’est par une agréable route de campagne que nous atteindrons Rajgir, là où le Bouddha aimait méditer et où se tint le premier Concile bouddhique peu de temps après sa mort.

Tout près s’élève Nalanda qui, avec Sarnath, Rajgir et Bodhgaya, jalonne le long cheminement du Maître, à la fois physique et spirituel, tout comme la formulation de sa doctrine. Au VIe siècle, des milliers de bonzes et penseurs du monde asiatique faisaient retraite à Nalanda, la grande université. De là, le bouddhisme tantrique prit son envol pour rayonner aussi bien vers les régions himalayennes que l’Indonésie. Aujourd’hui, vestiges de stupas et monastères nourrissent rêverie et imagination…
Un musée archéologique présente de très belles pièces qui seront autant de compléments à notre découverte.
Continuation vers Patna.

Nuit à Patna.
 
 
J 11 - Jeudi 18 mars 2021 Patna – Delhi
Patna, l’ancienne Pataliputra, vit le jour avec Bouddha et connut son heure de gloire sous Ashoka ainsi que sous les Gupta qui en firent leur capitale. Le musée témoigne brillamment de ces époques lointaines par ses belles collections de sculptures et bronzes.
Patna vécut un regain de jeunesse du temps des Britanniques qui construisirent factoreries et maisons opulentes grâce au lucratif commerce de l’opium et des grains. Témoin de cela, outre les demeures coloniales, une étrange structure hémisphérique où l’on emmagasinait 14 000 tonnes de céréales.
Patna est aussi importante aux yeux des Sikhs car le Sri Harimandar Sahib est l’un des cinq temples où siège l'autorité sikhe, un des cinq Takht ou « trône ». Dans sa pièce principale, parée d’or et de marbre, est né Gobind Singh, le dixième guru. Ses reliques y sont abritées : des sandales en bois, un vieil habit, un peigne, de nombreuses armes.

Envol pour Delhi dans l’après-midi et correspondance pour Paris (avec escale).
 
 
J 12 - Vendredi 19 mars 2021 Delhi – Paris
Arrivée à Paris.
 


Groupe de 10 à 12 voyageurs
Places disponibles
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 18 octobre 2020 4 240 €
Prix presto jusqu'au 7 janvier 2021 4 265 €
Prix à partir du 8 janvier 2021 4 295 €
Remise supplémentaire de 2 % soit environ 84 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 08/11/2020.
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 27 novembre 2020 965 €
Prix jusqu'au 7 janvier 2021 995 €
Prix à partir du 8 janvier 2021 1 025 €
Sans transport international Nous consulter
Visa 133 €


HaridwarGanga Lahari 3*

LucknowLa Place Sarovar Portico 3*

VaranasiRivatas Hotel 4*

BodhgayaHotel Marasa Sarovar Premier 4*

PatnaPanache 4*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
08/03/2021 - 08h35
Doha Hamad International
08/03/2021 - 17h00
Vol Qatar airways QR042
Doha Hamad International
08/03/2021 - 20h00
Delhi Indira Gandhi
09/03/2021 - 02h05
Vol Qatar airways QR 578
Delhi Indira Gandhi
19/03/2021 - 03h40
Doha Hamad International
19/03/2021 - 05h45
Vol Qatar airways QR579
Doha Hamad International
19/03/2021 - 07h50
Paris Roissy CDG
19/03/2021 - 13h05
Vol Qatar airways QR 039

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Delhi et retour avec escale, sur lignes régulières
  • Les vols intérieurs Delhi/Dehradun, Dehradun/Lucknow et Patna/Delhi sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du petit-déjeuner du 2e jour au déjeuner du 11e jour
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 4 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 15/09/2020. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Le programme précis de tout le rituel de la Kumbh Mela n'est fixé que quelques jours avant son déroulement, une certaine flexibilité est donc indispensable. Anne-Marie Wirja saura organiser vos journées pour vous permettre de profiter au mieux des festivités exceptionnelles de ce pèlerinage.
  • Pour découvrir la Kumbh Mela, il faut marcher à la rencontre des pèlerins et des sâdhus. Compter 6 à 8 km par jour en terrain plat et donc se munir de bonnes chaussures.
  • Une certaine discipline est requise de la part des participants. Des sens de circulation piétonnière sont mis en place pour éviter les bousculades et il est indispensable de s’y conformer, même s’ils obligent à faire parfois des détours.
  • La nourriture servie pendant la Kumbh Mela est exclusivement végétalienne.
  • La présence d'une foule considérable rend quelques précautions indispensables. Utilisez une poche intérieure pour glisser un minimum d’argent et votre portable. Il est inutile d’avoir un sac et le plus sûr est de porter votre appareil-photos autour du cou.
  • Votre téléphone portable vous permettra de contacter à tout moment votre conférencière en particulier si vous vous égariez.
  • Même si les deux villes de Dehradun et Haridwar ne sont séparées que d'une soixantaine de kilomètres, des embouteillages sont à prévoir et les procédures nombreuses.
  • Au Bihar, certaines étapes sont longues, même si le réseau routier est maintenant bien amélioré. Températures chaudes (entre 30 et 32°C), soirées et matinées plus fraîches.
 
  • Un passeport biométrique, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Un visa pour l'Inde


Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Inde est de + 4h30 lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 lorsque la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Inde.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter