Logo Clio
Forts, palais, temples et villages du Malwa
Architecture et iconographie hindoues aux confins occidentaux du Madhya Pradesh, Inde Centrale
Du 28 janvier au 18 février 2022 avec Gérard Rovillé
IN 208 - 22 jours - Grands voyageursPour ceux qui ne craignent ni le décalage horaire, ni les longues routes en autocars, ni l'altitude, ni les contraintes locales (comme le port du foulard en Iran) et qui sont prêts à s'accommoder de tous ces inconvénients pour aller plus loin...
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • L’évolution des temples hindous en Inde du Nord du VIe au XIIe siècle
  • Deux journées et demi à Gwalior
  • La découverte des districts de Nimuch, Mandsaur et Ratlam
  • Les monastères-fortifiés des gourous-soldats Mattayamura
  • Le temple de Jhalrapatan
  • Le temple excavé et les grottes bouddhiques de Dharmarajeshwar
  • Dhar, l’ancienne capitale du Malwa
  • Le site de Sultan Garhi à Delhi
  • Les paysages des Monts Vindhya
  • Le Chronoguide Inde
Au cœur du Madhya Pradesh, dans un environnement majoritairement rural, subsistent de nombreux témoignages de ce que fut l’évolution de l’architecture et de l’iconographie hindoues du Ve au XIIe siècle, lorsque des dynasties, souvent concurrentes, souvent également issues de clans rajpoutes, redonnèrent la prééminence aux divinités vishnouïtes et shivaïtes, ou jaïnes, après des siècles de bouddhisme triomphant. Ce thème sera le fil rouge de ce voyage destiné, de préférence, à des voyageurs ayant déjà eu une première approche de l’Inde et qui s’intéressent au développement de l’architecture et de l’iconographie des temples hindous. Toutefois, l’itinéraire se déployant à travers les campagnes vallonnées et les grandes vallées (Chambal, Sind) du centre de l’Inde du Nord, le milieu rural indien sera bien évidemment abordé et des promenades en villages prévues. A l’écart des grands axes touristiques, ce périple permet de découvrir à la fois les paysages des Monts Vindhya et une suite de monuments considérés touristiquement comme ‘secondaires’ mais archéologiquement aussi importants que les plus célèbres car ils permettent d’expliquer toute une évolution artistique dans ses diverses variations chronologiques et régionales. Un voyage aux sources de l’art indien, mais aussi de ses développements indo-musulmans à l’esthétique raffinée.

%%voyageBloque%%
 
Gérard Rovillé
Diplômé d'Ethnologie - Anthropologie et Sciences des Religions





 
J 1 - Vendredi 28 janvier 2022 Paris – Delhi
Vol pour Delhi. Arrivée en fin de soirée. Nuit à Delhi.
 
 
J 2 - Samedi 29 janvier 2022 Delhi – Mathura
Le matin, trajet en train de Delhi à Mathura.

Déjeuner et dans l’après-midi, visite de l’intéressant musée archéologique de Mathura qui présente une riche collection de sculptures datées principalement entre le IIIe siècle avant notre ère et le XIIe siècle de notre ère, en particulier des œuvres des époques kushane et gupta relevant de l’École de Mathura. Promenade sur les ghats et dans le bazar en fin d'après-midi.

Dîner à l’hôtel et nuit à Mathura.
 
 
J 3 - Dimanche 30 janvier 2022 Mathura – Morena
Le matin, suite et fin de la visite du musée.

Après le déjeuner départ en train pour Morena et arrivée en fin d'après-midi.

Dîner et nuit en hôtel simple à Morena.
 
 
J 4 - Lundi 31 janvier 2022 Morena – Nurabad – Bateshwar – Padhavali – Mitaoli – Morena
Départ pour Nurabad et visite de l’un des derniers ponts datant de l’époque moghole. Celui-ci fut construit sur la rivière Sankh durant le règne de Jahangir en l’honneur de son épouse Nur Mahal et fut un jalon important sur la route militaire menant vers le Deccan. Il garde son aspect fortifié et ses tourelles surmontées de chhatri. Visite ensuite de la tombe de Ganna Begum, construite en 1775 pour l’épouse du Vizir de Nurabad.

Continuation vers Bateshwar, un ensemble de près de deux cents petits temples construits à flanc de colline, en partie autour d’un bassin. Ils sont consacrés à Shiva, Vishnou et Shakti, ce qui témoigne d’une activité tantrique entre le VIIIe et le Xe siècle lors de leur construction sous la dynastie des Gurjara-Pratihara. À peu de distance, à Padhavali, visite, au cœur d’une forteresse du XVIIIe siècle, du temple du Xe siècle dédié à Vishnou (ou Shiva ?) dont le plafond du mandapa – hall – et le fronton du sanctuaire sont admirablement bien décorés.

Déjeuner en restaurant local ou pique-nique puis visite du grand temple circulaire dédié aux Soixante-quatre Yogini à Mitaoli. Situé au sommet d’une colline, il est accessible par une montée d’une centaine de marches. Deux kilomètres plus loin, dans le village de Amledha, un petit temple en partie en ruine et dédié à Shiva représente la quintessence du temple villageois sous la dynastie des Kachchhapaghata (XIe-XIIe siècles).

Retour à Morena en fin d’après-midi. Dîner et nuit en hôtel simple à Morena.
 
 
J 5 - Mardi 1er février 2022 Morena – Sihoniya – Gohad – Aïti – Gwalior
Départ le matin en direction de Sihoniya et visite des ruines du temple Kakanmath, dédié à une forme de Shiva, daté du début du XIe siècle (dynastie Kachchhapaghata dont Sihonya fut temporairement capitale) mais en partie détruit au cours du XIVe siècle par un séisme. Visite également du double temple dédié à Ambika Devi (Déesse Mère protectrice du 22e Tirthankara jaïn, Neminath), un ensemble reconstitué au début du XVe siècle par un monarque Tomar à partir de parties de temples datant du IXe au XIIe siècle (dynasties Pratihara et Kachchhapaghata).

Continuation vers Gohad, petite ville fondée en 1505 par un guerrier Jat, Rana Singhandev II, qui s’y créa un petit royaume. Au cœur de sa capitale, le Fort construit la même année fut le premier d’une série de 360 forts érigés pour défendre son État. Protégé par quatre lignes de défense, il fut agrandi et complété par les successeurs de Rana Singhandev II.

Après le déjeuner, court trajet jusqu’à Dang et visite du temple d’époque Pratihara dédié à Shiva, puis continuation vers Bhensora où un temple dédié à Shiva présente un style de très belle facture daté des Kachchhapaghata. Parmi les sculptures de toute beauté ornant la base du temple, des scènes avec des musiciens.

Un petit détour par le village de Aïti permettra enfin de visiter deux petits temples des Xe-XIIe siècles, l’un dédié à Surya, dieu solaire, l’autre à Vishnou.

Dîner et nuit à Gwalior.
 
 
J 6 - Mercredi 2 février 2022 Gwalior – Naresar – Gwalior
Le matin, excursion à Naresar où un ensemble de 22 temples dans un joli site à flanc de colline boisée (moyennement facile d’accès, petite marche nécessaire) présente des traits architecturaux intéressants qui annoncent des évolutions qui vont se retrouver ultérieurement à Gwalior ou à Khajuraho. Ces temples ont été construits entre la fin du VIIIe et le XIIe siècle, période majeure de l’évolution de l’architecture religieuse en Inde du Nord.

Retour à Gwalior pour le déjeuner. Dans l’après-midi, début des visites de Gwalior par le Sarod Ghar, musée du sarod, un luth d’origine mixte irano-indienne devenu un instrument classique de la musique hindustanie.

Dîner et nuit à Gwalior.
 
 
J 7 - Jeudi 3 février 2022 Gwalior
Première de deux journées complètes de visites à Gwalior. C’est au Ve siècle de notre ère que la ville de Gwalior a été fondée par un chef Rajpout, Suraj Sen, pour honorer un saint ermite, Gwalipa, qui l’avait soigné de la lèpre. Mais le choix de cet emplacement était aussi éminemment stratégique car le rocher de Gwalior, au sommet duquel fut construit le Fort – certainement par le roi des Huns Mihirakula –, commande et contrôle le principal passage entre la plaine du Gange et la côte occidentale de la péninsule indienne, Gwalior devenant ainsi le passage presque obligé des routes de commerce et des armées des royaumes de l’Inde du Nord en direction du Dekkan et des ports. La ville passa ensuite sous contrôle des Pratihara, puis des Kachchhapaghata avant d’être prise par les Afghans Ghorides de 1226 à 1398. Mais c’est sous la dynastie des Rajpoutes Tomar, fondée en 1398 à Gwalior par Bir Singh Deo, un adepte du jaïnisme comme ses successeurs, que la ville connut ses plus grandes heures de gloire. Le Fort fut reconstruit et agrandi et même si des aménagements moghols y furent ajoutés, ceux-ci ne modifièrent pas notoirement l’aspect du fort tomar. La dynastie fut vaincue en 1526 par les Lodi qui ne conservèrent la ville que quelques semaines avant d’être vaincus à leur tour par les armées de Babur. Les Moghols gardèrent la ville jusqu’au milieu du XVIIIe siècle mais firent de son Fort une prison d’État pour personnages de marque, en particulier des princes moghols en disgrâce. Marathes et Jat luttèrent alors pour le contrôle de ce haut-lieu stratégique et la famille marathe des Scindia s’en empara en 1765 et en garda le contrôle jusqu’en 1948, ayant combattu aux côtés des Anglais lors de la Révolte de 1857.

Le Fort et les nombreux monuments qui l’entourent font de Gwalior une étape majeure dans la découverte du Madhya Pradesh. Visite du Fort pendant la matinée et le début d’après-midi. Parmi les monuments visités : les murailles, les reliefs rupestres jaïns, l’étonnant temple Teli Ka Mandir, les deux temples Sas (vishnouïte) et Bahu (shivaïte) construits à la fin du XIe siècle dans un style fortement influencé par l’art gujarati, le palais de Man Singh Tomar, le musée archéologique, etc.

Déjeuner en cours de visite. Dans l’après-midi, visite de la grande Mosquée et des mausolées de Tansen et de son maître spirituel Mohammad Ghaus, le premier étant l’un des plus célèbres musiciens indiens qui, à la Cour de l’empereur Akbar, fut le fondateur de la musique hindoustanie, dite ‘Musique de l’Inde du Nord’.

Dîner et nuit à Gwalior.
 
 
J 8 - Vendredi 4 février 2022 Gwalior
Le matin, visite du Musée archéologique Gurjari Mahal qui se trouve à l’intérieur du palais Gurjari Mahal construit au pied du Fort par Man Singh Tomar pour son épouse Gujjar, palais qui devint aussi un véritable salon de musique où fut créé le chant dhrupad.

Déjeuner en ville et visite l’après-midi du Palais Jai Vilas. Construit en 1872-1874 en style anglo-italianisant, il est devenu depuis l’année suivante la résidence de la famille Scindia ; une partie du palais a été transformée en musée et est donc ouverte à la visite.

Promenade dans les bazars de la ville en fin d’après-midi.

Dîner et nuit à Gwalior.
 
 
J 9 - Samedi 5 février 2022 Gwalior – Amrol – Sonagiri – Chandewa – Datia
Matinée consacrée au trajet entre Gwalior et Datia par un itinéraire buissonnier permettant de découvrir à Amrol deux petits temples datant de la période initiale de l’art Pratihara, le temple dédié à Rameshwar Mahadev et le temple Dane Baba. Ces deux temples conservent de belles sculptures qui annoncent la mise en forme des programmes iconographiques des temples médiévaux de l’Inde du Nord.

Continuation vers Sonagiri, une colline couverte de 77 temples jaïns qui est devenue un grand centre de pèlerinage du fait de sa fréquentation par de nombreux saints jaïns depuis la fondation des premiers temples au IXe siècle pour commémorer la venue et la méditation en ce lieu de Chandraprabha, le huitième Tirthankara du jaïnisme.

Un peu plus loin, arrêt à Chandewa pour y visiter un joli baoli, réservoir monumental accessible par de larges volées de marches. Construit initialement au XIe ou XIIe siècle, il fut restauré et agrandi au XVIe siècle puis, finalement, en 1618 par Bir Singh Deo, chef Rajpout du Bundela de Orchha.

Déjeuner en restaurant local. Dans l’après-midi, visite du Palais Govind à Datia. Construit en 1620 par Bir Singh Deo, ce palais impressionnant, de sept étages, domine fièrement la petite ville et le lac Karna de son architecture composite indo-musulmane.

Dîner et nuit à Datia.
 
 
J 10 - Dimanche 6 février 2022 Datia – Karera – Shivpuri
Visite le matin du Pitambhara Pith, l’un des 51 Shaktipitha, les 51 sites où sont tombés les morceaux du corps de Sati, épouse de Shiva, lorsque celle-ci, décédée, fut découpée par Vishnou. Important lieu régional de dévotion, ce site compte plusieurs temples dédiés à Shiva et à Devi, la Déesse par excellence. Visite ensuite du Palais de Rajgarh, qui surplombe également la ville de Datia mais d’un aspect beaucoup plus sévère que le Palais Govind. Il fut construit par Shubhkaran (1640-1678), de la famille Bundela de Datia, qui reçut une belle récompense après avoir soutenu Aurangzeb dans sa lutte contre ses frères.

Après le déjeuner, départ pour Shivpuri. Arrêt en cours de route pour admirer les ruines du Fort de Karera, perché sur une crête. Il aurait été construit par les Paramara alors vassaux d’Akbar.

Continuation vers Shivpuri, petite ville qui fut, dans un cadre très forestier, une importante réserve de chasse et de capture d’éléphants à l’époque moghole avant de devenir la capitale d’été des Scindia de Gwalior. Visite des deux cénotaphes – chhatri – de Madho Rao Scindia (1876-1925) et de sa mère la Rani Sakhya Raje Scindia (1862-1919), qui se font face. Le premier, de style indo-moghol, est une véritable dentelle de marbre et d’onyx rehaussée d’incrustations de lapis-lazuli, petit écrin empreint de préciosité face à l’austère sévérité du second.

Dîner et nuit en hôtel simple à Shivpuri.
 
 
J 11 - Lundi 7 février 2022 Shivpuri – Surwaya – Balarpur – Ranod – Sesaï – Shivpuri
Départ le matin pour une journée consacrée en partie à l’histoire de la secte ascétique shivaïte Mattamayura, dont l’influence sur l’architecture et l’iconographie marqua les programmes de construction des derniers monarques Pratihara, des Kachchhapaghata et des premiers Kalachuri. Les Mattamayura sont l’une des rares sectes de yogis/sâdhus en Inde à avoir été militarisée et avoir construit de véritables monastères fortifiés.

Premier arrêt à Surwaya où une petite marche de 700 m sera nécessaire pour accéder au fort – gadhi – à l’intérieur duquel subsistent un monastère et trois temples dédiés à Shiva qui gardent de beaux exemples de programmes iconographiques de l’époque Kachchhapaghata (début IXe siècle).

A peu de distance, visite du temple Devi-ka de Balarpur. Bien que totalement rénové, ce temple, le seul restant d’un vaste ensemble, conserve quelques sculptures murales d’époque Pratihara (Xe siècle).

Continuation par une petite route locale vers Ranod où subsiste un autre monastère intéressant, le Khokhaimath, datant du IXe siècle et remanié et repensé au siècle suivant.

Déjeuner en restaurant local à Ranod puis petit trajet vers Sesaï où subsistent un petit temple dédié à Shiva et un autre, un peu plus important, dédié à Surya, le Soleil, élevé sur une haute terrasse. Ces deux temples datent de l’époque Pratihara.

Retour à Shivpuri. Dîner et nuit en hôtel simple à Shivpuri.
 
 
J 12 - Mardi 8 février 2022 Shivpuri – Mukundara – Jhalawar
Départ matinal pour une longue route en direction du Rajasthan oriental par Shahbad, Baran et Sangod avant d’arriver, pour le déjeuner en restaurant local, à Mukundara, dans une petite gorge des Monts Vindhya qui commande la route de Kota à Bhopal.

En début d’après-midi, visite des ruines du temple d’époque gupta dit Bhim-ki-Chauri – le palais de mariage de Bhim, le deuxième des frères Pandava – qui présentent quelques beaux motifs décoratifs floraux, puis de la petite forteresse de Shikargah.

Continuation vers Jhalawar. Dîner et nuit à Jhalawar.
 
 
J 13 - Mercredi 9 février 2022 Jhalawar – Jhalrapatan – Chandravati – Bhanpura – Gandhi Sagar
À proximité de Jhalawar, visite à Jhalrapatan du temple Padam Nath dédié à Surya. Construit à la fin du Xe siècle par les Rajpoutes Paramara – et restauré au XIXe siècle – il apparaît comme une masse imposante prête à s’envoler sous l’effet de la légèreté de l’iconographie, dont les sculptures sont une véritable dentelle de pierre. Visite également, à proximité, du temple jaïn dédié à Shantinath.

Court trajet pour atteindre Chandravati, sur les rives de la Chandrabhaga, où se dresse un temple à toit plat daté de 689 et dédié à Shiva Chandramaulishwara (Porteur de Lune) mais considéré sur place comme Sitaleshwara, le patron de Sitala, la déesse qui protège et soigne de la variole.

Déjeuner en restaurant local et retour au Madhya Pradesh à Bhanpura pour y visiter le musée qui conserve de nombreuses sculptures Paramara provenant du Fort de Hinglajgarh, mais aussi quelques-unes datant de l’époque Gupta. Visite également du chhatri funéraire de Yashwant Rao Holkar. Décédé en 1811, c’est une de ses épouses qui lui fit construire ce somptueux chhatri sous la forme d’un véritable temple avec, au cœur de la cella, les statues en marbre du monarque et de ses deux épouses.

Dîner et nuit à Gandhi Sagar.
 
 
J 14 - Jeudi 10 février 2022 Gandhi Sagar – Hinglajgarh – Kedareshwar – Rampura – Nimuch
Excursion le matin au Fort de Hinglajgarh, ‘perdu’ au sommet d’une crête surplombant les vallons boisés des Monts Vindhya. Accessible par une piste cahoteuse, ce fort qui semble isolé en pleine nature depuis plus d’un millénaire (fondation inconnue mais d’époque gupta) témoigne pourtant de la présence d’une vie locale importante, en particulier à l’époque des Rajpoutes Paramara (Xe-XIIIe siècles), lorsqu’ils remanièrent et renforcèrent le fort qui surplombait alors une ville aujourd’hui disparue. Plus tard le fort fut occupé par un autre clan Rajpout, les Chandrawat venus du Mewar voisin (1281-1773) avant qu’il ne passe sous le contrôle des Marathes Holkar. Le Fort, protégé de hautes murailles, possède encore quelques bâtiments, dont un temple dédié à Hinglaj Mata, la déesse protectrice des lieux, dont le culte a été apporté du Baluchistan (actuel Pakistan) par un clan de Brahmakshatriyas.

Retour à Gandhi Sagar pour le déjeuner.

Dans l’après-midi, continuation vers Nimuch. Arrêt au temple de Kedareshwar (XVIIIe siècle), à proximité de Amarpur, construit dans l’anfractuosité d’une falaise en mémoire du séjour que firent en ce lieu les cinq frères Pandava et leur épouse commune Draupadi pendant leur exil selon le Mahabharata.

Promenade à Rampura, petite ville aux ruelles sinueuses où subsiste un palais rappelant par son style la présence des Rajpoutes Chandrawat puis des Marathes Holkar à la tête de la région. Le temple de Kalyan Rai (début XVe siècle) a été récemment restauré et le mandapa a été repeint de couleurs vives qui étonnent à première vue mais rappellent que les temples furent peints pendant des siècles. Surplombant la petite ville, l’accès au petit temple de Mendakeshwar et au mausolée du saint ismaélien Sayed Bawa Mullah Khan Sahib, permet également d’avoir une belle vue panoramique sur la région.

Dîner et nuit à Nimuch.
 
 
J 15 - Vendredi 11 février 2022 Nimuch – Piplia Rao – Savan – Khor – Nimuch
Journée d’excursions autour de Nimuch. Le matin, départ pour Piplia Rao, une place disputée en 1576 entre les troupes mogholes d’Akbar et celles des Rajpoutes Sisodya d’Udaipur dont dépendait Piplia Rao. Visite du fort du Haveli ‘royal’, aujourd’hui partiellement transformé en hôtel, et des deux temples qui se font face de chaque côté d’un baoli, l’un dédié à Lakshmi-Narayan, l’autre à Shiva.

Continuation vers Savan où le temple à Bhadwa Mata daterait de l’époque gupta, ce que son apparence actuelle ne laisse pas supposer. Toutefois la déesse qui y est hébergée est considérée comme faisant des miracles en matière de médecine et le temple est un important lieu de pèlerinage pour les humains, mais aussi pour les volailles et les chèvres ; des coqs volettent parmi les nombreuses cloches pour tenir la déesse éveillée.

Retour à Nimuch pour le déjeuner. Dans l’après-midi, excursion au village de Khor où le temple Nava Torana – les neuf portails – en compta en réalité dix. Construit au XIe siècle, il est remarquable par la qualité de la sculpture des toranas et abrite une statue de Varaha, troisième avatar de Vishnou, mais aussi un lingam shivaïte.

En rentrant à Nimuch, arrêt à Brukheda où subsistent quatre petits temples (XIIIe-XVIe siècles) dédiés à Shiva. Trois sont fort ruinés mais le quatrième conserve toute sa structure.

Dîner et nuit à Nimuch.
 
 
J 16 - Samedi 12 février 2022 Nimuch – Jiran – Mandsaur
Départ le matin pour Jiran et visite des ruines du Fort dont la construction remonterait au XVe ou XVIe siècle lorsque des Rajpoutes Guhilla de Chittorgarh prirent le contrôle de la région, puis visite du petit temple dédié à Shiva, avec un plan carré particulier à quatre entrées (XIIIe siècle). Enfin, court arrêt au chhatri dit de Bhanu Thiket, également attribué aux Guhilla.

Continuation vers Mandsaur et arrivée pour le déjeuner. Cette ville, connue dans l’Antiquité sous le nom de Dashapura, fut mentionnée dans le Ramayana et, selon une légende locale, aurait été le lieu de naissance du grand poète Kalidasa de l’époque gupta.

Dans l’après-midi, visite du Musée qui conserve des sculptures allant de l’époque Gupta au XIVe siècle, puis du Fort Dashapura et enfin du temple Pashupatinath dédié à une forme rare de Shiva représenté sous la forme d’un atmukhalingam, c’est-à-dire d’un lingam à huit têtes.

Dîner et nuit en hôtel simple à Mandsaur.
 
 
J 17 - Dimanche 13 février 2022 Mandsaur – Dharmarajeshwar – Sitamau – Laduna – Mandsaur
Longue journée d’excursion autour de Mandsaur. Départ tôt le matin vers Chandwasa et visite du site voisin de Dharmarajeshwar qui compte un très intéressant temple excavé datant du VIIIe siècle et aujourd’hui consacré à Shiva mais qui le fut à l’origine à Harihara, mi-Vishnou, mi-Shiva. Le temple principal est entouré de quatre templions annexes, également excavés. Quelques minutes de marche depuis cet ensemble mènent à un groupe de 70 grottes bouddhiques excavées trois siècles plus tôt. Seulement 14 de ces grottes sont actuellement ouvertes au public.

Retour à Chandwasa pour le déjeuner en restaurant local, puis route de retour vers Mandsaur avec un arrêt à Sitamau, petite ville aux ruelles sinueuses qui fut capitale d’une petite principauté de Rajpoutes Rathore de 1701 à 1948. Elle conserve un petit palais de style Rajpout ainsi qu’un baoli et une bibliothèque, Natnagar Shodh Samsthan, fondée en 1974 au sein d’un ancien palais princier.

À proximité, à Laduna, un petit palais, construit en 1752 par Fateh Singh de Sitamau, servait de refuge en cas d’attaque sur Sitamau par les Marathes. Le palais devenait une petite île pendant la mousson et contient encore un petit temple dédié à Radha et Krishna.

Dîner et nuit en hôtel simple à Mandsaur.

 
 
J 18 - Lundi 14 février 2022 Mandsaur – Sondhni – Hussain Tekri – Sailana – Ratlam
Court trajet le matin pour visiter à Sondhni un site archéologique où se dresse encore une des colonnes érigées pour commémorer la victoire du roi Yashodharman (dernier monarque Aulikara du Malwa) sur les armées Hephtalites de Mihirakula vers 528.

Continuation vers Hussain Tekri, lieu saint né d’une vision miraculeuse lorsqu’en 1882 un Nawab (musulman) de Jaora, qui à l’occasion de deux pèlerinages concomitants favorisait ses sujets hindous, rêva d’un saint homme qui l’exhorta à traiter hindous et musulmans sur un même pied d’égalité. Depuis, le lieu saint est fréquenté tant par les hindous que les musulmans, chiites ou sunnites, bien que le mausolée soit consacré à l’imam Hussain.

En arrivant à Ratlam, continuation vers Sailana pour le déjeuner puis visite du Jardin des Cactus du Palais Jaswant Niwas, jardin qui compte plus de 1.200 espèces de cactus dont une cinquantaine d’origine locale.

Retour à Ratlam et visite (extérieure) du Palais de la dynastie des Rajpoutes de Ratlam issue de Ratan Singh, une branche cadette des Rathore de Jodhpur qui reçut un droit princier de Shah Jahan même. Une partie du Palais est aujourd’hui occupée par le Bureau Central des Narcotiques, cette région de l’Ouest du Madhya Pradesh assurant une part importante de la production d’opium indienne (à usage médical). La façade est joliment ornée de jharokha – oriels – en forme de chhatri et de balcons et terrasses aux colonnes finement ciselées. Visite également du Gulab Chakkar, une roseraie princière où sont aujourd’hui exposées des sculptures provenant des environs et datées du XIe au XIVe siècle).

Dîner et nuit en hôtel simple à Ratlam.
 
 
J 19 - Mardi 15 février 2022 Ratlam – Dharad – Bilpank – Badnawar – Dhar
Journée de route à travers la campagne et les Monts Vindhya pour rejoindre Dhar, ancienne capitale du Malwa.

En cours de route, arrêt à Dharad et visite du temple de Mahakal un peu isolé au milieu des champs. D’époque Paramara, il conserve une belle tour – shikara – finement sculptée et a l’originalité de posséder deux sanctuaires – garbhagriha – superposés.

Un peu plus loin, le temple de Virupaksha Mahadev de Bilpank est un très bel ensemble de temple principal entouré de quatre templions bornant l’espace sacré. Construit au début du XIIe siècle par Siddharaja Jai Singh, un monarque Chalukya opposé aux Paramara, il se situe à l’emplacement d’un ancien bâtiment d’époque Maurya dont seule une colonne subsiste dans le mandapa. Son toit plat bordé d’une ligne de merlons s’inscrit dans le style régional du Malwa occidental, tandis que son plan dénote une double influence Chalukya et Paramara. Il offre au visiteur, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, de belles séries de sculptures très élégantes.

Avant d’arriver à Badnawar, une petite ascension à pied permettra de visiter le temple de Kanwalka Mata, un ancien temple complètement repeint en rouge, bleu et jaune et très populaire parmi les populations locales qui y apportent assez fréquemment des poulets vivants ou de l’alcool. Du haut de la colline, vue panoramique sur la région.

Déjeuner en restaurant local à Badnawar puis visite du Baijnath Mahadev Mandir, un temple d’époque Paramara dont le mandapa est en pièces détachées autour du temple, tandis que la tour, joliment décorée, s’élance encore fièrement.

Arrivée à Dhar en fin d’après-midi après un beau parcours de collines à travers les Monts Vindhya. Dîner et nuit à Dhar.
 
 
J 20 - Mercredi 16 février 2022 Dhar – Indore
Matinée consacrée à la visite de Dhar, ancienne capitale du Malwa qui, citée déjà dans une inscription du VIe siècle, connut son véritable développement à partir du Xe siècle sous la houlette des Paramara, avant d’être conquise par les Chalukya vers 1050, puis par les Khilji du Sultanat de Delhi au début du XIVe siècle. Enjeu de rivalités entre Marathes et Moghols, puis entre clans marathes, la ville passa sous le contrôle britannique en 1857 sous forme d’une dynastie princière vassale.

De cette longue histoire, la ville conserve un ensemble de monuments dont quelques portions de ses remparts de terre millénaires, et surtout le Fort construit par les Tughluq, qui domine fièrement la ville. La Grande Mosquée au Pilier de Fer – Lat Masjid –, construite en 1405 par Dilawar Khan rappelle celle de Mandu et compte également des piliers provenant de temples hindous.

La ville compte aussi plusieurs mausolées dont deux plus particulièrement intéressants, celui de Shaykh Changal, un saint guerrier qui châtia les hindous qui commettaient des exactions contre les musulmans au début du XVe siècle, et celui de Shaykh Kamal al-Din, un saint soufi mort centenaire en 1330.

A proximité de ce second mausolée, le Bhoj Shala, un grand hall hypostyle dédié à l’œuvre poétique du roi Bhoja (1000-1055), fondateur de Bhopal et de Bhojpur, fut transformé en mosquée en 1392. Aujourd’hui le bâtiment est considéré comme une mosquée les vendredis et les jours des fêtes musulmanes, comme un temple les mardis et le jour de Vasant Panchami, la fête de Sarasvati. Les autres jours le Bhoj Shala est ouvert aux visiteurs.

Déjeuner à Dhar, puis route l’après-midi pour rejoindre Indore, la capitale économique du Madhya Pradesh.

Dîner et nuit à Indore.
 
 
J 21 - Jeudi 17 février 2022 Indore – Delhi
Envol le matin pour Delhi.
Installation à l’hôtel et déjeuner.

Dans l’après-midi, visite du site de Sultan Garhi, intéressant complexe archéologique qui, après avoir été un temple hindou Pratihara, a été transformé en 1231 par le sultan Iltutmish en mausolée pour son fils aîné, qui conquit le Bihar et le Bengale pour le compte du Sultanat. Le site, bel exemple d’art indo-musulman, est toujours considéré comme sacré tant par les hindous que par les musulmans des villages environnants qui y viennent pour prier, plus particulièrement le jeudi.

Dîner à l’hôtel et transfert à l’aéroport.
 
 
J 22 - Vendredi 18 février 2022 Delhi – Paris
Vol de nuit Delhi-Paris. Arrivée à Paris en début de matinée.

 


Groupe de 9 à 12 voyageurs
Départ assuré
Forfait entre chambre double Prix prestissimo jusqu'au 31 octobre 2021 4 550 €
Prix presto jusqu'au 28 novembre 2021 4 575 €
Prix à partir du 29 novembre 2021 4 600 €
Remise supplémentaire de 3 % soit environ 136 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 01/08/2021.
Supplément chambre individuelle Prix jusqu'au 19 octobre 2021 665 €
Prix jusqu'au 29 novembre 2021 695 €
Prix à partir du 30 novembre 2021 725 €
Sans transport international Nous consulter
Visa 133 €


DelhiGrand Uddhav 4*

MathuraRhada Ashok 3*

MorenaRaj Palace 3*

GwaliorDeo Bagh 17th Century 4*

DatiaHotel Ratan Royal Inn 3*

ShivpuriMPT Tourist Village 3*

JhalawarMan Singh Hotel and Resorts 3*

Gandhi SagarMPT Hinglaj Resort 3*

NimachVrindavan Greens 3*

MandsaurCity Crown Hotel 3*

RatlamSamta Sagar Palace 3*

DharJhira Bagh Palace 4*

IndoreLemon Tree Hotel (ex Planet) 3*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
28/01/2022 - 10h20
Delhi Indira Gandhi
28/01/2022 - 23h15
Vol Air France AF226
Delhi Indira Gandhi
18/02/2022 - 01h05
Paris Roissy CDG
18/02/2022 - 05h55
Vol Air France AF 225

Prestations incluses
  • Les vols internationaux directs Paris/Delhi et retour, sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • Le vol domestique Indore/Delhi, sur ligne régulière
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète, du petit-déjeuner du 2e jour au dîner du 21e jour
  • Le transport en autocar climatisé durant toute la durée du circuit
  • Les trajets en train Delhi/Mathura et Mathura/Morena
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel assuré par Monsieur Gérard Rovillé
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 4 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les dépenses personnelles, les pourboires
  • Le supplément en chambre individuelle
  • Les frais de visa
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 30/07/2021. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Voyage au cœur du Madhya Pradesh, cela signifie aussi voyage hors des circuits touristiques classiques … et même non classiques. Gwalior, Datia, Dhar et Indore sont les seules étapes habituées au tourisme international (hôtels de standard international). Pour le reste du voyage, les étapes auront lieu dans des petits hôtels, corrects mais simples, de petites villes fréquentés par des touristes locaux dont les critères de confort ne sont pas toujours les mêmes que ceux du tourisme international (parfois, WC à l’orientale). Transport en petit bus sur des routes au revêtement variable, très bon à moyen, voire pistes en terre. Plusieurs routes empruntées seront des routes de campagne, parfois étroites, parfois non asphaltées ou au revêtement inégal. Certains sites ne pourront être atteints qu’après des marches (faciles) de plusieurs centaines de mètres, parfois avec escaliers de quelques centaines de marches. Les journées seront plutôt bien remplies, même si des moments de détente sont prévus. Repas végétariens fréquents et alcool rare.
 
  • Un passeport biométrique, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Un visa pour l'Inde


Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Inde est de + 4h30 lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 lorsque la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Inde.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Mentions légales Conditions de vente Comment s'inscrire Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter ou nous visiter