Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Grand Tour au cœur du Bengale
Du 29 janvier au 15 février 2020 avec Gérard Rovillé
IN 204 - 18 jours - Voyageurs avertisVous avez la passion du voyage et vous savez que parfois "la culture se mérite". Aussi, pour découvrir des choses extraordinaires, vous acceptez allègrement l'inconfort de transports aléatoires, les sites difficilement accessibles, l'absence d'infrastructure touristique standard sur certaines étapes ou les hébergements spartiates...
Sur demande  Imprimer
Les points forts
  • La maison du poète Rabindranath Tagore à Calcutta
  • Le marché aux fleurs et le pont Howrah à Calcutta
  • Les anciens Comptoirs européens
  • Les temples du grand centre dévotionnel de Kalna
  • Les temples bengalis de Bishnupur
  • Les temples primitifs, dits Begunia, à Barakar
  • Les temples de villages autour de Bolpur / Shantiniketan
  • Gaur, l'ancienne capitale du Bengale
  • Le Chronoguide Inde, Bengale et Bangladesh
Le Bengale, resté à l'écart des circuits touristiques, apparaît pourtant comme un condensé de l'Inde du Nord : les pieds dans l'océan et la tête en Himalaya, son corps est une longue plaine qui a vu s'épanouir des royaumes bouddhistes, hindous et musulmans qui ont vécu soit à l'écart du reste du pays, soit en symbiose avec lui, mais en gardant toujours leurs particularités régionales. Au début du XIVe siècle, l'unification du Bengale sous la houlette de quelques monarques musulmans, voit l'expansion de la langue et de la culture bengalies sur un vaste territoire correspondant aux actuels Bengale occidental (Inde) et Bangladesh. Avant d'être déstabilisé par l'arrivée des Européens au XVIIe siècle, le pays, riche et très peuplé, connaît pendant plusieurs siècles un grand développement, artistique, architectural et littéraire dont témoigne aujourd'hui son patrimoine méconnu. Conçu et accompagné par Gérard Rovillé, ce voyage vous permet de découvrir la surprenante Calcutta, les anciens Comptoirs européens, et surtout l’architecture originale des sanctuaires bengalis, en briques et décorés de terracottas : temples hindous à Kalna, Bishnupur, Bakreshwar ou mosquées dans les capitales musulmanes endormies de Murshidabad, Gaur et Pandua. Une attention particulière sera portée aussi aux temples familiaux et villageois, tels ceux dédiés aux cultes agraires locaux. Les dates choisies vous permettront de profiter d'un climat clément et d'admirer le vert tendre des rizières.

%%voyageBloque%%
 
Gérard Rovillé
Diplômé d'Ethnologie - Anthropologie et Sciences des Religions




 
J 1 - Mercredi 29 janvier 2020 Paris – Bombay
Envol pour Bombay. Nuit à bord.
 
 
J 2 - Jeudi 30 janvier 2020 Bombay – Calcutta (Kolkata)
Transit dans la nuit pour Calcutta. Accueil et transfert à l'hôtel. Fin de matinée libre.

Après le déjeuner inclus, début des visites de la ville par une promenade à pied. Fondée par les Anglais en 1690, Calcutta fut d'abord un grand centre économique britannique dans le delta du Gange avant de devenir capitale du Raj (l'Empire britannique des Indes) en 1857. Remplacée par New Delhi en 1912, Calcutta devint capitale du Bengale, puis du Bengale occidental après l'Indépendance et la Partition (1947). Contrairement aux idées reçues, la ville n'est pas que misère. Elle est surtout une véritable mégalopole, un grand centre de culture, de commerce et d'industrie construite sur les rives du fleuve Hooghly, l'un des défluents du Gange qui offre de belles possibilités portuaires.

Au cœur de la ville, le Maidan est un vaste espace vert autour duquel s'était organisé la ville anglaise. A proximité, s'étirant du Victoria Memorial, qui symbolise la gloire passée du Raj, jusqu'au BBD Bagh (ex-Dalhousie Square), centre des affaires dominé par la grande façade du Writer's Building qui abrite l'administration de l'Etat du Bengale, l'avenue Chowringhee est l'avenue la plus prestigieuse de la ville, toujours très fréquentée.

Dîner inclus. Nuit à Calcutta.
 
 
J 3 - Vendredi 31 janvier 2020 Calcutta
Le matin, départ pour le quartier d'Alipur et visite du Temple de Kalighat, consacré à Kali, la déesse la plus vénérée de la ville. Après un passage par le centre de soins organisé par Mère Teresa, retour au centre ville en métro. Les murs des stations, climatisées, sont décorés de peintures de jeunes artistes bengalis. Déjeuner inclus.

L'après-midi, excursion en grande partie à pied dans les quartiers des bazars, vers le Marble Palace et la maison du poète Rabindranath Tagore (1861-1941), l'un des plus importants maîtres à penser du Bengale dont le rayonnement dépassa pourtant largement son pays, puis l'Inde. Prix Nobel de littérature en 1913, il fut aussi un des grands partisans de l'Indépendance de l'Inde et du dialogue permanent entre les cultures.

Dîner inclus et nuit à Calcutta.
 
 
J 4 - Samedi 1er février 2020 Calcutta
Départ le matin pour une excursion vers la gare de Howrah et le célèbre pont qui relie Calcutta et Howrah. Traversée du pont à pied, et passage par le marché aux fleurs. En fin de matinée, visite de l'Indian Museum qui abrite des chefs-d'œuvre de la sculpture et de la statuaire indienne (bouddhiste et hindou), mais aussi de belles collections de bronzes et de peintures. Déjeuner inclus.

Après-midi et dîner libres. Nuit à Calcutta.
 
 
J 5 - Dimanche 2 février 2020 Calcutta – Les anciens comptoirs européens – Itachuna (70 km)
Départ le matin vers les villes qui, en amont de Calcutta, le long du Hooghly, ont été les comptoirs européens qui ont précédé la ville britannique de Calcutta. Cet itinéraire emprunte la célèbre Grand Trunk Road qui relia Dhaka (au Bangladesh) à Peshawar (au Pakistan) sous le règne de Sher Shah Suri au milieu du XVIe siècle.

A Srirampur (ex-Serampore), qui fut danois, subsiste une église du XIXe siècle, tandis que la ville voisine de Mahesh abrite un grand temple à Jagannath, divinité vishnouite particulièrement vénérée au Bengale et en Odisha. Continuation vers Chandranagar, la "ville de la lune" enfouie sous les cocotiers au bord du fleuve et ancien comptoir français. Visite du Musée logé dans l'ancienne résidence de France et de l'Eglise du Sacré-Cœur.

Après le déjeuner inclus, visite rapide de Chinsurah, comptoir hollandais qui fut cédé aux Anglais en 1825 contre Sumatra. A Bandel, une église et un monastère de 1599 rappellent que cette localité fut un comptoir portugais.

Continuation jusqu'à Itachuna, au cœur de la campagne où un ancien Rajbari (palais) accueille des voyageurs.

Dîner inclus à l'hôtel. Nuit à Itachuna en hôtel simple.
 
 
J 6 - Lundi 3 février 2020 Kalna – Itachuna (50 km)
Le matin, visite de la petite ville de Kalna, ou Ambika Kalna, sa divinité protectrice étant Maa Ambika (un des noms de Kali) vénérée au temple Siddheshwari. Surnommée aussi la ville des temples, si la ville présente d'intéressants temples shivaïtes tels le Pratapeshwar - temple du type architectural rekha deul qui a conservé de belles terracottas (plaques décoratives à motifs mythologiques) - et l'étonnant Nava Kailash - constitué de 108 templions disposés en deux cercles concentriques -, elle abrite aussi le temple Sri Gauranga qui conserve des manuscrits de Chaitanya (1486-1533), un grand philosophe et mystique qui revivifia le krishnaïsme au Bengale et en Inde de l'Est.

Ce renouveau fut suivi, aux XVIIIe et XIXe siècles, de la construction de nombreux temples sous la houlette de riches familles qui firent souvent fortune dans le commerce avec les Britanniques. Dédiés à Krishna, les temples Krishna Chandra et Laljit ont des architectures de bases traditionnelles bengalies matinées d'influences occidentales.

Promenade également le long de Pathuria Mahal Ghat, un ancien embarcadère fluvial devenu le principal lieu d'ablutions sacrées de la ville. Déjeuner inclus en cours de visite à Kalna.

En fin d'après-midi, retour à Itachuna. Dîner inclus à l'hôtel. Nuit à Itachuna en hôtel simple.
 
 
J 7 - Mardi 4 février 2020 Barddhaman – Joypur – Bishnupur
Trajet routier le matin pour rejoindre Barddhawan, l'ancienne Vardhamana de la littérature jaïne, sur les rives de la Damodar. Tour de ville et visite des temples dédiés à La Déesse, Devi Sabarmangla, un important complexe construit à la fin du XVIIIe siècle où elle est représentée sous une des multiples formes de Durga, et Kankaleshwari Kali où elle est représentée sous la forme de Kali.

Enfin, visite du bassin Nawab Bari de Khwaja Anwar Berh, dont l'architecture rappelle les monuments Lodi de Sasaram et de Delhi mais aussi quelques bâtiments moghols, puis du mausolée de Pir Sultân Baharam en style musulman bengali.

Déjeuner inclus et départ pour Joypur, petite ville où des temples influencés par l'architecture bengalie de Bishnupur et décorés de terracottas ont été construits au XIXe siècle par deux riches familles de zamindars (grands propriétaires fonciers) reconvertis dans le commerce. Visite des temples Depara et Dattapara, tous deux surmontés de nombreuses flèches (navaratna).

Continuation vers Bishnupur. Dîner inclus. Nuit à Bishnupur en hôtel simple.
 
 
J 8 - Mercredi 5 février 2020 Bishnupur
Journée consacrée à la visite de Bishnupur, ancienne capitale des Malla et important centre de dévotion vishnouïte.

Si la ville a connu diverses périodes d’expansion dès le XIIe siècle, c’est surtout du XVIe au XVIIIe siècle qu’elle a été parée des nombreux temples qui font encore son originalité. Construits en briques rouges ou en blocs de latérite et non en pierres, dans un style qui rappelle l'architecture végétale des maisons traditionnelles du Bengale, ces temples, dont les murs sont ornés de carreaux de terracottas sculptées racontant la mythologie, témoignent de la résistance des cultures locales dans le processus d’indianisation du sous-continent.

Les principaux monuments sont le temple Rass Mancha étonnant par sa forme pyramidale, quelques pans des remparts de l’ancienne citadelle, dont une belle porte monumentale, le temple Madan Mohan, le temple Shyama Raya à cinq tours, le temple Radha Shyama, le temple double de Jor Bangla, ou temple Keshta Raya qui mêle influences bengalies et musulmanes.

Déjeuner inclus à l'hôtel et continuation de la visite par les temples de Jor Mandir, Radha Govinda et Nandalala qui se dressent au-dessus d'une petite éminence qui domine la ville tandis que le temple de Chinnamasta (la Décapitée) est dédié à une forme très particulière de culte à Durga fortement empreint de tantrisme. En fin d'après-midi, visite du musée Jogesh Chandra.

Dîner inclus. Nuit à Bishnupur.
 
 
J 9 - Jeudi 6 février 2020 Asansol – Barakar – Jaydeb Kenduli – Durgapur
Trajet le matin via Bankura vers Asansol, centre industriel à l'extrême ouest du Bengale à proximité duquel se trouve le site archéologique de Barakar.

Après le déjeuner inclus à Asansol, court trajet vers Barakar où se dressent quatre temples dit temples Begunia à toiture en rekha deul dont le plus ancien date de l'époque pala (fin VIIIe/début IXe siècle) ce qui en fait un des plus anciens sites de temples hindous du Bengale.
Barakar fut un centre bouddhiste et jaïn avant d'être "hindouisé" sous les Sena à partir du XIe siècle.

Visite également, à peu de distance, du temple Kalyaneshwari, aujourd'hui encore lieu de pèlerinage fréquenté.

Trajet autoroutier en fin d'après-midi pour rejoindre Durgapur, ville industrielle en plein essor. Dîner inclus et nuit à Durgapur.
 
 
J 10 - Vendredi 7 février 2020 Jaydev Kenduli – Shantiniketan (75 km)
Départ le matin vers Jaydev Kenduli, village encore considéré par certains comme le village natal du poète Jayadeva, auteur au XIIe siècle du célèbre poème Gita Govinda qui conte les histoires de Krishna et des Gopi (bouvières) dont la célèbre Radha, poète qui a fortement contribué à la diffusion du culte aux Dasavatara (les dix "Descentes" de Vishnou sur terre) et au développement, en Orissa, de la fonction des devadasi (danseuses de temples). Visite du temple Radhabinode, autre bel exemple d'architecture bengalie de type navaratna et de représentations de la vie de Krishna sur des centaines de métopes. Le village est aussi connu comme étant le centre annuel d'un grand rassemblement de Bauls, chanteurs itinérants du Bengale.

Continuation vers Bolpur et arrêt au village et aux temples de Surul, un quartier de Bolpur. Au XIXe siècle ce village fut un centre qui connut un rapide développement lorsque la famille Sarkar s'enrichit grâce au commerce avec les Britanniques et, dans une moindre mesure, les Français. Un Rajbari (palais) et quelques petits temples familiaux bien décorés (avec certains motifs rares) témoignent encore de ce passé (temple Lakshmi Janardan, vishnouite ; temples jumeaux Jora Shiva Sarkarbari, en style mixte et temple de type aat-chala dédié à Jagannath).

Arrivée à Shantiniketan pour le déjeuner inclus. Dans l'après-midi, visite du musée consacré à la vie et l'œuvre de Rabindranath Tagore et (selon autorisation au bon vouloir de l'administration de l'université) de quelques quartiers de l'université Visva-Bharati, cette université qui fut fondée par le grand philosophe là où son père avait fondé un ashram, université qui devait offrir de méthodes nouvelles d'enseignement, Tagore lui-même n'ayant jamais été à l'aise au sein des structures scolaires et universitaires traditionnelles, pas plus en Inde qu'en Angleterre.

Dîner inclus. Nuit à Shantiniketan.
 
 
J 11 - Samedi 8 février 2020 Hetampur – Bakreshwar – Suri
Départ tôt le matin vers les collines qui séparent le Bengale du Jharkhand et visite du village de Hetampur, ancien centre de pouvoir des Rajas de Birbhum avant l'arrivée des Anglais. De cette époque, quelques bâtiments subsistent, en partie en ruines, tels l'étonnant temple de Chandranath Shiva (1846), exigu mais surmonté de neuf tours (navaratana) uniques en leur genre au Bengale, elles-même surmontées de neuf statues de femmes très "british". Visite également du petit temple Dewanji en style mixte orya (Orissa) et bengali et du Rajbari, l'ancien palais local, vaste bâtiment aussi nommé Hajabari - le Palais aux mille portes.

Continuation vers Bakreshwar, grand centre shivaïte où le principal temple, Shiva Mandir ou temple de Bakranath (XVIIe siècle), est entouré de 250 templions. Le temple dédié à Mahishasuramardini est également fréquenté. Le village est aussi connu pour être un Shakti Pitha (un des 51 lieux à travers l'Inde où ont été éparpillés les parties du corps de Sati) et pour ses sources thermales.

A quelques kilomètres, à Rajnagar, la mosquée Motichur (XVIIe siècle) conserve de très belles terracottas à motifs géométriques et floraux tandis que son plan s'inscrit à la fois dans l'architecture tardive du Sultanat de Delhi et l'architecture bengalie.

Déjeuner inclus en restaurant local avant de poursuivre vers Suri, ville industrielle et chef lieu de district qui possède un assez grand nombre de temples, dont la plupart sont sans intérêt architectural. Visite du temple Damodar Mandir(fin XVIIIe siècle), dont les terracottas racontent les hauts faits de la vie de Radha et Krishna, et du mausolée du saint musulman Hazrat Data Mehboob Shah.

En fin d'après-midi, retour à Shantiniketan. Dîner inclus. Nuit à Shantiniketan.
 
 
J 12 - Dimanche 9 février 2020 Nanoor – Berhampur
Départ le matin pour Berhampur (120 km). En cours de route, arrêt à Nanoor, petite localité célèbre pour avoir abriter le poète bengali Boru Chandidas (XIVe siècle). Shivaïte tantrique dans sa jeunesse, il se convertit au vishnouïsme dont il fut un ardent propagateur. Visite du temple de Basuli dédié à Bishalakshmi, une forme tout à fait locale de Lakshmi représentée sous la forme de Saraswati (!!) ; tout autour se dressent des templions shivaïtes dont deux portent des décors de terracottas.

Continuation vers le site de Raktamrttika Mahavihara, un des importants sites archéologiques bouddhiques du Bengale, contemporain des grands monastères qui sont aujourd'hui au Bangladesh. Selon le pèlerin chinois Hiuen-Tsang, ce grand monastère, sur les rives de la Bhagirathi, fut un haut lieu de traduction des soutras du sanskrit en chinois et en tibétain. Déjeuner inclus en restaurant local. Visite du site et continuation vers Berhampur.

Dîner inclus et nuit à Behrampur en hôtel simple.
 
 
J 13 - Lundi 10 février 2020 Murshidabad
Journée consacrée à la visite de Murshidabad, en charrette à cheval et à pied. La ville fut au XVIIIe siècle capitale des nawâb du Bengale, en remplacement de Dhaka (actuelle capitale du Bangladesh), juqu'à ce que Siraj ud-Daulah, allié des Français de Chandernagor, soit vaincu par les Anglais à Palashi (Plassey) en 1757. Comme à Dhaka, les monuments de Murshidabad reflètent la symbiose entre l’architecture pré-moghole et moghole et l’architecture civile bengalie.

Impressionnante par ses dimensions la mosquée Katra qui servit également de medersa. A peu de distance, les ruines de la mosquée de Sarfaraz Khan se dressent au milieu des cultures. Nous découvrirons également la tombe et la mosquée de Azimunnisa Begum et les jardins et le palais Kath Gulab. Déjeuner inclus.

Dans l’après-midi, excursion en bateau sur la Bhagirathi jusqu'au jardin de Khushbagh où se dresse le mausolée de Siraj ud-Daulah au cœur d'un parc, bel exemple de jardin indo-persan.

Retour en ville et visite du palais des Nizam (1837), intéressant exemple de style indo-italien, et visite extérieure de l’Imambara qui lui fait face et du cimetière de Jafarganj où furent enterrés les familles des nawâb.

Dîner inclus et nuit à Behrampur en hôtel simple.
 
 
J 14 - Mardi 11 février 2020 Behrampur – Malda
Après le petit-déjeuner, trajet à travers la campagne en montant vers le nord et en longeant la frontière avec le Bangladesh (Bengale oriental) jusqu'à Malda (130 km), ancien comptoir anglais sur les rives du Gange. Arrêts dans la campagne et visite de village en cours de route. Déjeuner inclus en restaurant local.

Dîner inclus et nuit à Malda.
 
 
J 15 - Mercredi 12 février 2020 Gaur
Départ pour Gaur (15 km au sud de Malda) et visite de cette ancienne capitale du Bengale aussi connue sous le nom de Lakhnauti. Gaur est aujourd’hui partagée entre l’Inde et le Bangladesh, et nos visites ne se feront que dans la partie indienne. Lakhnauti abrita d'abord les Pala bouddhistes (VIIIe-XIIe siècles), puis les Sena hindous et enfin, sous le nom de Gaur, les dynasties musulmanes (XIIIe-XVIe siècles) des Ilyas Shahi turco-afghans, des Habshi d'origine africaine et les Nawâb d'origine turco-afghane.

Abandonnée depuis le XVIIIe siècle, la ville n'en compte pas moins d'intéressants monuments indo-musulmans : mosquées (Baraduari, Kadum Rasul, Chomkatti, etc.), minaret, fort et portes monumentales (Dakhil, Lukochuri, Kotwali) dont architectures et décorations rappellent les monuments visités à Bishnupur et dans le Birbhum. Déjeuner pique-nique inclus en cours de visite.

Retour à Malda en fin d'après-midi. Dîner inclus et nuit à Malda.
 
 
J 16 - Jeudi 13 février 2020 Pandua et Vieux Malda
Excursion le matin à Pandua (25 km au nord de Malda), qui remplaça Gaur comme capitale pendant un siècle (1338-1442) sous les Ilyas Shahi et les Habshi. La vaste mosquée Adina, construite sous Sikandar Ilyas Shahi vers 1375 et supportée par 260 colonnes, est un des monuments majeurs de l’architecture musulmane du Bengale et une des très rares mosquées à avoir eu une rangée centrale couverte d’une voûte en berceau et non d’une coupole. Le mausolée Eklakhi (fin XVe siècle) rappelle par son architecture et son ornementation que le sultan Jalal ud-Din qui se le fit construire était le fils du roi hindou Raja Ganesh. A proximité se trouvent la tombe Choti Dargah où repose le saint homme responsable de cette conversion du prince à l’islam ainsi que la mosquée en pierres Qutb Shahi (1583).

Retour à Malda pour le déjeuner inclus et excursion l’après-midi à Old Malda après traversée en barque de la Mahananda : mosquée Jami, Gurudwara Sikh et minaret Nim Sarai.

Dîner inclus et nuit à Malda.
 
 
J 17 - Vendredi 14 février 2020 Malda – Calcutta – Delhi
Le matin, transfert très matinal à la gare de Malda pour prendre le train à destination de Calcutta (Intercity Express qui part à 4h30 de Malda et arrive à 11h25 à Howrah / Calcutta). Trajet agréable à travers la campagne.
Arrivée à Calcutta et transfert à l'hôtel, près de l'aéroport. Déjeuner inclus et court temps libre (chambres à disposition).

Transfert à l'aéroport et vol pour Delhi. Transit à Delhi et dîner libre avant envol pour Paris. Nuit en vol.
 
 
J 18 - Samedi 15 février 2020 Delhi – Paris
Vol de nuit pour Paris. Arrivée matinale à Paris.
 


Groupe de 10 à 15 voyageurs
Sur demande
Forfait entre chambre double Prix à partir du 29 décembre 2019 4 595 €
Supplément chambre individuelle Prix à partir du 1er décembre 2019 950 €
Sans transport d'approche Nous consulter
Visa 133 €


CalcuttaPeerless Inn 3*

ItachunaItachuna Rajbari 3*

BishnupurAnnapurna 3*

DurgapurPeerless Sarova Portico 3*

ShantiniketanRoyal Bengal 3*

MurshidabadBari Kothi Heritage Hotel 4*

MaldaGolden Park Hotel & Resort 2 *

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
29/01/2020 - 10h40
Bombay Mumbai airport
30/01/2020 - 00h05
Vol Air France AF 218
Delhi Indira Gandhi
15/02/2020 - 01h05
Paris Roissy CDG
15/02/2020 - 06h05
Vol Air France AF 225

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Calcutta et retour, avec escale, sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète, du déjeuner du 2e jour au déjeuner du 17e jour, à l'exception des dîners des jours 4 et 17
  • Le circuit en autocar privé climatisé
  • Le trajet en train entre Malda et Calcutta
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel assuré par M. Gérard Rovillé
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 4 € par jour et par participant )
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les dîners des jours 4 et 17
  • Les dépenses personnelles, les pourboires
  • Le supplément en chambre individuelle
  • Les frais de visa
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 28/01/2020. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Le Bengale est passionnant, sa découverte est un enchantement, mais il reste encore à l'écart des circuits touristiques, donc des prestations touristiques de standard international.
  • Le programme est dense, mais les visites ne se font pas au pas de charge afin de bien pouvoir en profiter.
  • Quelques sites visités sont en ville mais la plupart sont situés en milieu rural.
  • L'hôtellerie est dans l'ensemble correcte, mais simple. Il est préférable de prévoir un drap ou un sac à viande et des serviettes de toilettes pour certaines étapes.
  • Les routes sont dans l'ensemble moyennes.
  • En raison du nombre important de temples visités, les shorts et bermudas ne sont pas recommandés pas plus que les T-shirts ou robes sans manche (type "débardeur", ni pour les hommes, ni pour les femmes).
 
  • Un passeport biométrique, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Un visa pour l'Inde


Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Inde est de + 4h30 lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 3h30 lorsque la France est à l'heure d'été.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Inde.
Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter