Clio
Des voyages dans le monde entier en compagnie de conférenciers passionnés
  Trouver votre voyage
Lettres et brochures
S'abonner aux lettres électroniques de Clio

Pour vous abonner à nos lettres électroniques, merci de nous indiquer votre adresse mél.

Votre mél


Abonnez-vous à nos
    lettres électroniques

Nous suivre
  Haut de page
  01 53 68 82 82
  S'inscrire en ligne
  Imprimer
Arabie et Jordanie
De Djeddah à Pétra sur les pas des Nabatéens  |  AS 33
Du 7 au 14 mars 2023    Départ assuré

L’or, l’encens et la myrrhe… mais aussi le poivre, la cardamome, la cannelle, voire la soie : venus de l'Arabie Heureuse, de l’Inde mystérieuse ou des archipels du soleil levant, ces biens précieux passaient de jonque en char à bœuf, de fontes de mule en boutre avant d’arriver aux mains des Nabatéens qui les acheminaient sur les terres arides d’ « Arabie Pétrée ». De ce peuple, caravanier dans l'âme, on connaît bien sûr Pétra, la capitale de leur vaste royaume aux premiers si ... lire plus
Votre conférencière
avec Laurence Naggiar
Diplômée en histoire de l'art et archéologie. Diplômée de l'Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem.
  8 jours
  Pour tous avec réserve
  Pour tous avec réserve
Ces voyages peuvent comporter de plus longues visites de ville à pied, des sites perchés imposant la montée de nombreuses marches ou de chemins pentus, de longs trajets en transports en commun et, pour certaines croisières, la circulation entre les ponts d'un bateau par des escaliers étroits et raides...
  20 voyageurs max.
Les points forts
  • La ville historique de Djeddah
  • Les tombeaux d'Hégra
  • Les pétroglyphes de Jabal Ikmah
  • Pétra et les sites nabatéens de Jordanie
  • Les chronoguides Arabie et Jordanie
Votre itinéraire
  Agrandir

 
    J 1 - Mardi 7 mars 2023 Paris – Djeddah


Vol Paris-Djeddah.

Nuit à Djeddah.
 
 
    J 2 - Mercredi 8 mars 2023 Djeddah
Au cœur du Hedjaz, Djeddah, « la porte de La Mecque », devenue aujourd'hui une ville cosmopolite et la capitale économique de l'Arabie Saoudite, dresse ses gratte-ciels face à la mer Rouge. Dès le VIIe siècle, s'y développa un port majeur pour les routes commerciales de l'océan Indien et pour l'acheminement des marchandises vers La Mecque. Ce port devint aussi la porte d'entrée des pèlerins musulmans arrivant par la mer.

Nous entamerons nos visites en nous rendant au marché aux poissons – l'un des plus importants d'Arabie – dont les étals proposent plusieurs dizaines d'espèces pêchées dans la mer Rouge, des requins marteaux aux mérous, des poissons perroquets aux calamars.

De là nous gagnerons la Corniche, devenue le cœur battant de Djeddah, avec ses restaurants, parcs d'attractions, aires de pique-nique et mosquées. Elle expose en plein-air vingt-six sculptures en bronze, œuvres de grands artistes modernes ou contemporains, tels Henry Moore ou Vasarely.

Une promenade nous permettra ensuite de découvrir le quartier historique d’Al Balad (Unesco) caractérisé par une tradition architecturale bien spécifique. Nous y verrons ces maisons-tours construites à la fin du XIXe siècle par les élites mercantiles de la ville et qui combinent les traditions de construction en corail de la région côtière de la mer Rouge et celles de l'artisanat des routes caravanières. La pierre de corail, légère et fragile, est protégée de l'humidité et de la salinité par des couches de plâtre finement ouvragées. Nous découvrirons la façade de la maison Nassif, ancienne demeure de riches marchands et verrons aussi bien sûr la célèbre fontaine du roi Fouad, au jet d'eau le plus haut du monde, visible même la nuit de tous les quartiers de la ville grâce à l'éclairage de 500 projecteurs...

Dans l'après-midi nous visiterons la maison des arts islamiques. Ce petit musée privé fondé par un riche collectionneur au 4ème étage d'une luxueuse galerie commerciale, expose des objets d'art de grande qualité – céramiques, bijoux, orfèvrerie – parmi lesquels des œuvres provenant de la Grande Mosquée de la Mecque.

Notre dernière visite sera pour le Musée Al Tayebat, installé dans un ensemble de constructions traditionnelles avec balcons en moucharabieh et façades en pierre de corail. Ses collections éclectiques permettent d'évoquer en un seul lieu la riche culture saoudienne.

Nuit à Djeddah.
 
 
    J 3 - Jeudi 9 mars 2023 Djeddah – Al-'Ula
En matinée, un vol d'une heure et demie nous amènera tranquillement dans l'oasis d'Al-'Ula.

Enclave vert émeraude environnée de hauts massifs déchiquetés grès ocre d'un côté, basalte noir de l'autre, la vallée d'Al-'Ula possède, grâce à ses ressources en eaux souterraines, des oasis millénaires. Elle fut, depuis l'Antiquité, au carrefour de ces pistes caravanières qui acheminaient aromates, myrrhe et encens. Après la conquête musulmane, Al-'Ula devint une étape importante sur la route de pèlerinage de Damas à La Mecque où les caravanes de pèlerins faisaient halte pour acheter des vivres et de l'eau.

Nous découvrirons la vieille ville dont les origines remontent au VIIe siècle et qui fut habitée jusqu'au début du XXe siècle. Nous nous promènerons dans le dédale de ses rues étroites et ombragées, bordées de maisons de briques crues dont le rez-de-chaussée était utilisé pour le stockage et la réception des majlis tandis que le premier étage était réservé à l'usage privé. La vieille ville est dominée par le petit fort de Musa Ibn Nusayr dont les origines remontent sans doute à l'époque lihyanite. Accessible par un escalier, on a de son sommet une vue magnifique.

En fin d'après-midi, nous nous rendrons au Rocher de l’Éléphant, le Jabal Al-Fil. L'érosion a donné à ce spectaculaire affleurement de grès de plus de 50 mètres de haut – entouré de centaines de monolithes – la forme d'un éléphant géant dont la trompe touche le sol... Nous y profiterons des couleurs si particulières que donne aux roches la lumière du soleil couchant.

Nuit à Al-'Ula.
 
 
    J 4 - Vendredi 10 mars 2023 Hégra – Dedan – Jabal Ikmah
La matinée sera consacrée à la découverte du site nabatéen d'Hégra – aujourd'hui Madain Saleh (Unesco). Les Nabatéens s'y installèrent au Ier siècle avant notre ère. Ce peuple nomade a su se constituer un royaume indépendant qui s’étendit d’Hégra en jusqu’à Bosra en Syrie et prospéra aux époques hellénistique et romaine avant d’être intégré dans l’Empire romain par Trajan en 106 après J.-C.. Remarquablement conservée, la nécropole d'Hégra rassemble une centaine de tombeaux monumentaux des élites nabatéennes, aux architectures et aux décorations directement taillées dans la roche de grès. Nous nous attarderons plus particulièrement devant ceux de Qasr al-Bint et de Qasr al-Farid le plus grand et le plus ambitieux de tous.
Nous découvrirons le petit Siq, principal lieu de culte de la nécropole. Partout, influences décoratives et architecturales assyriennes, égyptiennes, phéniciennes, hellénistiques se conjuguent. Les nombreuses inscriptions sont aussi bien en langues lihyanite, thamoudéenne, nabatéenne que grecque ou latine. Hégra témoigne avec éclat de cette confluence d'influences et d'inspirations, concomitante des flux commerciaux.

Après le déjeuner, nous nous rendrons sur le site de Dedan pour évoquer l'histoire de cette cité, capitale du royaume des Lihyanites depuis le deuxième millénaire et située au pied des falaises du Djebel Ath-Thumayd. Nous pourrons peut-être y apercevoir, creusées très haut dans la roche, les traces de sa nécropole dont les deux tombes aux lions sont les plus célèbres.

Il nous suffira ensuite de parcourir quelques kilomètres pour atteindre le site de Jabal Ikmah qui fait figure de véritable bibliothèque à ciel ouvert, riche de milliers d'inscriptions en araméen, dadanique, thamudique et nabatéen dont on pense qu'elles remontent au premier millénaire avant notre ère. C'est un foisonnement de représentations humaines, d'instruments de musique et d'animaux, qui permettent d'évoquer la vie quotidienne des civilisations dadanite et lihyanite.

Nuit à Al-'Ula.
 
 
    J 5 - Samedi 11 mars 2023 Al-'Ula – Tabouk – Pétra (575 km)
C'est une longue route vers le nord qui nous attend, dans les infinis paysages ocres du désert, ponctués des taches vertes des rares oasis. Nous ferons une halte bienvenue dans celle de Tabouk, veillée par le fort qui la domine encore fièrement.

Après avoir accompli les formalités nécessaires, nous franchirons la frontière. Très vite, le paysage prend du relief jusqu'à ce que se profile à l'horizon la chaine montagneuse dans laquelle se niche le joyau de la Jordanie : Pétra.

Nuit à Pétra.
 
 
    J 6 - Dimanche 12 mars 2023 Pétra
Deux journées seront consacrées au site de Pétra (Unesco), symbiose parfaite d'un environnement naturel d'une beauté insolite et d'un magnifique patrimoine culturel. Sa grande cité rupestre aux nuances infinies de rose vaut à elle seule le voyage et complètera de la meilleure des manières notre découverte d'Hégra. Ce site naturellement protégé ne pouvait qu'attirer les riches Nabatéens dont les caravanes amenaient vers l'Empire romain les denrées précieuses venues d'Afrique et d'Asie. Ils en firent leur capitale, y aménagèrent des jardins, un théâtre, des temples, un nymphée et creusèrent dans la roche leurs tombeaux.

En empruntant le long défilé du Siq, encadré de hautes falaises, nous déboucherons sur le Khazneh, le plus fastueux des tombeaux de Pétra, unique par sa taille grandiose et par l'harmonie et la fantaisie quasi baroque de son architecture. Remontant sans doute au Ier siècle de notre ère, il témoigne de l'influence gréco-romaine sur l'architecture nabatéenne.

Nous continuerons notre visite en montant vers le Haut Lieu du sacrifice, plate-forme sacrée où se déroulaient les cérémonies liées au culte des divinités nabatéennes. Deux obélisques taillés dans la roche signalent le lieu dédié aux sacrifices. Sur un mamelon de grès aplani, les installations cultuelles sont toujours en place, dans un espace sacré bien délimité. Une citerne pour les eaux de pluie mène à une cour surbaissée en forme de triclinium. Ses banquettes sont orientées vers un reposoir à bétyles, les pierres sacrées représentant la maison du dieu (beit-Il).

Nous découvrirons, en redescendant par le wadi Farasa, un ensemble extraordinaire de tombeaux creusés dans la roche aux couleurs moirées. Puis nous admirerons le magnifique ensemble de la ville-basse avec son temple, son nymphée, son vaste théâtre et la falaise de la Khubta qui offre un autre ensemble de tombeaux monumentaux : la tombe-palais, la tombe corinthienne, le tombeau à étages et le tombeau dorique qui fut transformé en cathédrale au VIe siècle.

Nuit à Pétra.
 
 
    J 7 - Lundi 13 mars 2023 Pétra – Amman (210 km)
Le matin, une seconde entrée sur le site de Pétra nous conduira par des sentiers pentus vers le Deir, "le monastère". C'est, avec le Khazneh, le plus spectaculaire des monuments de Pétra. On l'atteint après une marche en montée, ponctuée de replats qui permettent de reprendre son souffle. L'effort produit est plus que largement récompensé à l'arrivée. La façade du temple, colossale, a été entièrement évidée dans le rocher de grès jaune. La sobriété de son décor ajoute encore au caractère grandiose du Deir. Daté du Ier siècle de notre ère, juste avant l'annexion romaine, il présente un décor typiquement nabatéen, comme en témoignent sa frise dorique, ses élégants chapiteaux à corne et l'urne gigantesque de 9 m de haut qui surmonte la tholos.

Située à côté d'une gorge de grès multicolore appelé "le petit Pétra", Beidha est, du fait de son ancienneté, l'un des sites les plus importants de Jordanie. Campement temporaire lors de la période dite natoufienne (XIe millénaire), Beidha accueille ses premiers habitants sédentaires lors de la période néolithique, très précoce au Proche-Orient. De 7200 à 6500, un village construit en pierre est alors installé. Les maisons les plus anciennes sont circulaires, mais, vers la fin de la période, les habitations prennent une forme rectangulaire, avec déjà un schéma pensé de répartition des bâtiments (ateliers, greniers) qui annonce les premières villes.

En fin de journée, nous prendrons la route du désert vers l'aéroport d'Amman.
Vol pour Paris. Nuit en vol.
 
 
    J 8 - Mardi 14 mars 2023 Amman – Paris
Arrivée à Paris en début d'après-midi.
 
  Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 04/01/2023. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Prix et disponibilités

Voyage du 7 au 14 mars 2023 - 8 jours - 12 à 20 voyageurs

TarifsPrix (en euros)
Forfait en chambre double Prix Prestissimo jusqu'au 31 janvier 2023 3 770 €
Prix Presto jusqu'au 19 février 2023 3 795 €
Prix à partir du 20 février 2023 3 820 €
Supplément chambre individuelle Prix Presto jusqu'au 6 janvier 2023 405 €
Prix à partir du 7 janvier 2023 430€
Sans transport international Nous consulter
Visa  184 €
Hébergement

VilleHôtel
DjeddahIbis Jeddah Malik Road 3*
Al UlaSahary Al ula Camp Campement
PétraPetra Moon Hotel 4*

Transports prévisionnels

 DépartArrivéeRéférence
AllerParis Roissy CDG
07/03/2023 - 08h25
Doha Hamad International
07/03/2023 - 16h50
Vol Qatar airways QR 042
 Doha Hamad International
07/03/2023 - 17h55
Djeddah
07/03/2023 - 20h35
Vol Qatar airways QR 1188
RetourAmman Queen Alia international
14/03/2023 - 02h45
Doha Hamad International
14/03/2023 - 05h25
Vol Qatar airways QR 405
 Doha Hamad International
14/03/2023 - 07h55
Paris Roissy CDG
14/03/2023 - 13h05
Vol Qatar airways QR 039

Prestations

  Nos prix comprennent
  • Les vols internationaux Paris/Djeddah et Amman/Paris avec ou sans escale sur lignes régulières
  • Le vol intérieur Djeddah/Al-'Ula sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du petit déjeuner du 2e jour au dîner du 7e jour
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio

  Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 15 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires d'usage ( prévoir 5 € par jour et par participant )
  • Les frais de visa
Bon à savoir - Formalités

  • Partir en Arabie Saoudite et en Jordanie, c’est parcourir deux pays où les services ne sont pas au standard de ceux que vous attendriez ordinairement chez nous tant en ce qui concerne les hôtels – confort, entretien et qualité des équipements – que les repas – variété des menus –, les transports et en général pour toutes les prestations touristiques. Vous saurez donc vous adapter avec sourire à ce qui, malgré certains désagréments, constitue un aspect naturel de l’art de voyager.
  • Les montées au Deir et au Haut Lieu de Pétra empruntent des sentiers tantôt rocailleux tantôt aménagés et des escaliers taillés dans le rocher qui comportent plusieurs centaines de marches. Une bonne aptitude à la marche est donc requise pour ce circuit.
  • Le choix de votre tenue vestimentaire doit impérativement s’adapter au contexte culturel et religieux des pays traversés afin de ne pas perturber le déroulement du voyage pour l'ensemble du groupe. Pour les femmes : il faut vous habiller de vêtements amples (tunique et pantalon conseillés) couvrant les épaules, les bras et les jambes. Les décolletés sont à proscrire. Il faudra emporter avec vous un foulard ou un chèche pour vous couvrir la tête si nécessaire lors de certaines visites. Pour les hommes : les shorts et bermudas sont à proscrire.
  Formalités

  • Passeport valable au moins 6 mois après la date du retour comprenant trois pages vierges (dont 2 pages face à  face) sans tampon ou visa d'israël.
  • Un visa pour l' Arabie Saoudite
Informations pratiques

Informations pratiques pour l'Arabie Saoudite
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Arabie Saoudite est de + 2h lorsque la France est à l'heure d'hiver et de + 1h lorsque la France est à l'heure d'été. Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre
Change
La monnaie officielle de l'Arabie saoudite est le riyal saoudien (SAR). Vous y trouverez de nombreux distributeurs acceptant les cartes bancaires Visa et Mastercard qui permettent aussi des règlements dans les boutiques, restaurants et hôtels. Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Santé
Aucun vaccin n'est exigé pour se rendre en Arabie Saoudite. En voyage il est toujours conseillé d'être à jour de ses vaccinations courantes. Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/
Informations pratiques pour la Jordanie
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et la Jordanie est de + 1h toute l'année à l'exception de deux périodes : - du 26 au 28 mars le décalage horaire est de + 2h - du 22 septembre au 31 octobre il n'y a pas de décalage horaire. Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre
Change
La monnaie officielle est le dinar jordanien (JOD). Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard sont largement acceptées et permettent des retraits d'espèces.
Santé
Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Jordanie. Pour connaître les conditions sanitaires et les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur de Lille www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/
Préparer votre voyage avec Clio

  À lire sur clio.fr

Anne-Marie Delcambre.
L’islam : histoire des origines et histoire califale
Philippe Conrad.
Histoire et géopolitique du pétrole dans le golfe arabo-persique
Anne-Marie Delcambre.
Le Prophète comme un modèle à suivre dans la vie musulmane
Serge Cleuziou.
Aux origines des oasis d'Arabie
François Villeneuve.
Les Nabatéens, caravaniers et bâtisseurs
Philippe Conrad.
Le Proche-Orient sous mandats français et britannique
Anne-Marie Delcambre.
Les islamistes saoudiens : le wahhabisme
Jacqueline Chabbi.
Aux origines de La Mecque, le regard de l’historien
Yann Le Bohec.
L’Arabie des Romains, aux marges du désert

  Bibliographie

Antoine Basbous.
L'Arabie Saoudite en question. Perrin, Paris, 2002.
Wilfred Thesiger.
Le désert des déserts. Pocket, Paris, 1999. (Terre humaine)
Jacques Benoist-Mechin.
Ibn Séoud ou la naissance d’un royaume. Editions Complexe, Bruxelles, 1991. (Historiques)
Slimane Zhéguidour.
La vie quotidienne à la Mecque de Mahomet à nos jours. Hachette, Paris, 1989.
Dominique et Janine Sourdel.
Dictionnaire historique de l'islam. PUF, Paris, 2004. (Quadrige)
Sous la direction de Bruno Chiesa et Sergio Noja.
L'Arabie avant l'Islam. Edisud, Aix-en-Provence, 1994.
Marie-Jeanne Roche.
Pétra et les Nabatéens. Belles Lettres, Paris, 2015. (Guide des civilisations)
Stéphane Lacroix.
Les islamistes saoudiens : une insurrection manquée. PUF, Paris(Proche Orient)
Alexandre Defay.
Géopolitique du Proche-Orient. PUF, 2016. (Que Sais-Je)
Laïla Nehmé.
Archéologie au Pays des Nabatéens d'Arabie. Hémisphères éditions, 2019.
Guides
Guide Bleu "Jordanie". Hachette Tourisme, Paris, 2019. (Guide Bleu)
Jean Sellier et André Sellier.
Atlas des peuples d’Orient. La Découverte, Paris, 2004.
Cartes
Carte Freytag et Berndt Jordanie. 1 / 800 000. Freytag et Berndt, Vienne, 2009.
Carte Freytag et Berndt Arabie Saoudite. 1/2 000 000. Freytag et Berndt, Vienne, 2007.