Logo Clio
Pourquoi voyager en Allemagne avec Clio ?
Par la diversité de nos circuits, terrestres ou en croisière, nous nous attachons, au fil des ans, à mieux vous faire découvrir notre voisin d'outre-Rhin auquel nous lie une longue histoire, mais dont la richesse patrimoniale et la beauté des paysages restent souvent méconnues.
Une histoire complexe

Au Moyen Age, le territoire allemand est divisé en une mosaïque de principautés. Certes, toutes font partie du Saint-Empire romain germanique fondé en 962, mais cet Etat féodal est un colosse aux pieds d'argile que la Réforme – qui divise le Saint-Empire en deux camps ennemis – finit d'affaiblir. A partir du XVIIIe siècle, l'histoire de l'Allemagne est d'abord celle de l'ascension de la Prusse et de ses aspirations à l'unification. Bismarck saura les mettre au service de l'Etat Hohenzollern en proclamant, en janvier 1871, la naissance du Reich allemand avec Berlin pour capitale.
L'Allemagne est aussi au cœur de l'histoire du XXe siècle. Après la fin du régime nazi, l'Etat allemand n'existe plus et son territoire est occupé par les Alliés. Très vite, son destin se trouve étroitement lié à la guerre froide : la naissance en 1949 de deux Etats allemands en est la conséquence. Depuis la chute du mur de Berlin, les Allemands écrivent une nouvelle page de leur histoire. L'Allemagne est réunifiée dans le respect d'un fédéralisme auquel les citoyens de la RFA demeurent profondément attachés.

Hambourg, Lübeck et Lüneburg (AL 34)

Notre voyage « Allemagne hanséatique » vous invite à découvrir trois villes du Nord de l'Allemagne ayant joué un rôle particulièrement important dans l'histoire de la Ligue hanséatique. A Lübeck, où se réunissait son assemblée, la brique règne en majesté, jouant avec la lumière, les vides et les pleins, les contrastes de reliefs et de couleurs. L'architecture est tout aussi splendide à Lüneburg, dont la fortune reposait sur le commerce du sel et dont les maisons sont ornées de briques torsadées qui rappellent les cordages des bateaux. Et, bien sûr, il y a Hambourg et ses canaux, élégante, dynamique, déjà un peu scandinave. Avec le déclin de la Hanse, elle se tourna vers l'Atlantique. L'ancien quartier des entrepôts est le témoin de sa réussite. Il a été remarquablement restauré – à deux pas de la nouvelle Philharmonie de l'Elbe – et vous pourrez admirer ses « greniers » – comme on dit à Hambourg – aux toits de cuivre coiffés de pignons, flèches ou lanternons et, pour certains, de statues de Neptune et de bateaux.

Croisière dans les îles de la Baltique et sur l'Oder, de Stralsund à Berlin (CF 86)

Des rives de la Baltique à Berlin, nous vous convions à la découverte d'une Allemagne toujours nordique, mais plus orientale. Vous partirez de Stralsund dont la vieille ville hanséatique de briques rouges n'est séparée de l'île de Rügen que par un isthme. Cette dernière apparaît comme la quintessence du romantisme nordique. Les falaises de craie blanche tombant à pic dans une mer d'un bleu profond sont indissociables du souvenir du peintre Caspar David Friedrich qui naquit non loin de là, à Greifswald. Une incursion vous conduira ensuite en Pologne dans la ville de Szczecin qui fut longtemps la résidence des ducs de Poméranie. C'est là que débutera votre navigation sur le fleuve Oder qui marque, depuis 1945, la frontière germano-polonaise au tracé si longtemps contesté. Une fois franchi l'ascenseur à bateaux historique de Niederfinow et visitée l'abbaye cistercienne de Chorin – l'un des plus beaux exemples d'architecture en briques médiévale –, vous naviguerez sur la rivière Havel jusqu'à Potsdam où vous attendent Frédéric II et le château de Sanssouci. Enfin, vous découvrirez, à Berlin, les riches collections de peinture ancienne de la Gemäldegalerie, dont les tableaux appartinrent, pour la plupart, aux rois de Prusse.

Berlin et Dresde (AL 100)

Le destin de Berlin continue à fasciner. Elle demeure cette ville divisée pendant près de trente ans par un mur qui finit par tomber dans l'euphorie d'une nuit de novembre 1989 pour se réunifier un an plus tard. Les traces du passé médiéval y existent, mais de manière ténue et il faut savoir les lire... Sur les places de l'Opéra et du Gendarmenmarkt, les héritages de Frédéric II ont, par contre, été préservés, comme la porte de Brandebourg et les collections du musée de Pergame ou de la Gemäldegalerie. Bien sûr, il y a les traces et le souvenir du mur du temps de la guerre froide que le site de la Bernauer Straße permet d'appréhender de manière exemplaire. Quant au Berlin contemporain, il est partout présent dans sa pluralité. Des édifices post-modernes de la place de Potsdam, dessinés par les plus grands cabinets d'architectes, au nouveau quartier du Gouvernement, à deux pas du Reichstag, et à Prenzlauer Berg – jadis situé à Berlin-Est –, devenu l'un des quartiers les plus vivants de Berlin. Les quatre journées passées dans la capitale allemande vous permettront de découvrir et de comprendre ces multiples visages.
A une centaine de kilomètres de Berlin vous attend Dresde la baroque qui fut l'une des capitales artistiques et intellectuelles de l'Europe du XVIIIe siècle. Tous nos voyages à Berlin y incluent une journée d'excursion au cours de laquelle vous visiterez la galerie des Maîtres anciens du palais du Zwinger, les trésors d'orfèvrerie de la Voûte verte historique ainsi que la Frauenkirche, cœur de la ville baroque.

Leipzig et Weimar à l'occasion du festival Bach (AL 35)

Depuis 1904, Leipzig célèbre l'œuvre de Jean-Sébastien Bach lors d'un festival. L'histoire de la ville est rythmée par celle des musiciens qui y vécurent : Bach, bien sûr, mais aussi Mendelssohn, Schumann, Liszt, Wagner... En 1989, Kurt Masur, le directeur de l'orchestre du Gewandhaus, devint le visage de la révolution pacifique qui, chaque lundi soir, vit se rassembler à Leipzig des milliers de manifestants contre le régime communiste est-allemand. Dans la Thuringe voisine, le passé culturel de Weimar et son patrimoine artistique sont tout aussi brillants. Cranach l'Ancien fut l'un de ses notables. Deux siècles plus tard, la ville accueillit Goethe qui, par sa seule présence, fit de Weimar l'une des capitales de l'Europe éclairée, avant qu'en 1919, Weimar ne devienne le lieu de naissance de l'école du Bauhaus auquel est depuis peu consacré un très beau musée. Un programme de visites en pleine harmonie avec les deux concerts du festival auxquels nous vous proposons d'assister.

Trèves, Cologne, Aix-la-Chapelle (AL 28)

Ce court voyage est résolument placé sous le signe des empires et de leur gloire. Celle qui fondit sur Trèves quand la ville fut la capitale de l'Empire romain d'Occident durant tout le IVe siècle. Il en reste un ensemble de monuments impressionnants, le plus important de cette période au nord des Alpes, dont la puissante Porta Nigra reste le symbole. Plus tard, c'est en référence à l'empire disparu que Charlemagne restaure la fonction impériale. Il fixe le lieu du couronnement des empereurs dans la chapelle palatine qu'il a fait élever à Aix-la-Chapelle. Ce sera le lieu de l'élection pendant six siècles. C'est dans la même continuité qu'Otton Ier, roi de Germanie, fonde, en 962, le Saint-Empire romain germanique. A Cologne, troisième étape de notre voyage, le Moyen Age brillera de tous ses feux. La cité rhénane, qui deviendra ville libre impériale, se couvre d'églises romanes à l'architecture caractéristique, avant de se doter d'une cathédrale parmi les plus impressionnantes d'Allemagne, riche d'un trésor d'orfèvrerie remarquable. Cette période faste se prolonge au XVe siècle avec les œuvres peintes, pleine de délicatesse, de Stefan Lochner, exposées au musée Wallraf-Richartz avec celles d'autres artistes de l'école de Cologne.

Francfort à l'occasion de l'exposition Rembrandt au musée Städel (AL 111)

On peut considérer à juste titre que la spectaculaire skyline de la capitale monétaire de l'Europe est à la mesure de son riche passé dont l'église Saint-Barthélemy, consacrée par l'empereur Charles IV lieu de l'élection impériale, a gardé la mémoire. Site de passage et plaque tournante depuis le Moyen Age, Francfort a fondé sa fortune autour de ses grandes foires. Haut-lieu de l'humanisme, elle est, depuis longtemps, une ville de culture. Le musée Städel, fondé au XIXe siècle, compte aujourd'hui parmi les musées de peinture ancienne les plus importants d'Allemagne. Sa surface d'exposition fut encore étendue lors de l'aménagement en 2008 du Museum Ufer, boulevard longeant la rive gauche du Main bordé de nombreux musées. Le Liebieghaus est l'un d'entre eux. Cette belle villa patricienne de la fin du XIXe siècle au style éclectique, rachetée par la mairie en 1906, fut, quelques années plus tard, transformée en musée dévolu à la sculpture du IIIe millénaire avant notre ère à 1850.

La Franconie (AL 37)

Les cités historiques de Franconie – rattachée à la Bavière sur décision de Napoléon Ier qui redessinait alors la carte de l'Allemagne – jouirent longtemps du statut de villes libres. S'ajoutaient à celles-ci de puissants évêchés indépendants. Entourée de ses murailles, Nuremberg – ville libre impériale depuis le début du XIIIe siècle – semble tout droit sortie du Moyen Age avec ses édifices gothiques, ses maisons à colombages et à pignons historiés. Bamberg, bâtie sur les deux bras de la Regnitz, atteint son apogée à l'époque baroque sous l'autorité des princes-évêques qui font alors bâtir la Nouvelle Résidence tandis que, sur l'autre rive, la ville bourgeoise – forte de la liberté gagnée au Moyen Age – commerce et prospère. Wurtzbourg, dans la vallée du Main, abrite l'une des plus ambitieuses réalisations architecturales de l'Allemagne baroque. Délaissant la rude citadelle de Marienberg qui surplombe la ville, les Schönborn, princes-évêques épris de magnificence, font construire la somptueuse Résidence pour laquelle ils font appel au grand architecte baroque Balthasar Neumann et, pour la décoration intérieure, à Giambattista Tiepolo.

La Bavière (AL 30)

Munich, la capitale, semble à sa manière résumer la Bavière, princière par ses palais, catholique par ses églises, amoureuse des arts par ses collections de peinture exceptionnelles. L'art baroque est partout présent. Il fut d'abord majestueux, très influencé par l'Italie, exaltant le triomphe de Rome face à une Allemagne du Nord convertie à la Réforme. Réponse brillante et séduisante à l'austérité et à l'économie de l'esthétique protestante, il devint, au XVIIIe siècle, toujours plus aérien, saturé de stucs blancs, d'ors et de lumière : le rococo bavarois était né. Par son exubérance sombre et fantasmagorique, le château de Neuschwanstein, rêvé par Louis II de Bavière, peut en sembler le contrepied. Par leur éclectisme architectural et décoratif, les châteaux qu'il fit ériger sont aussi caractéristiques de l'esprit du temps et, par delà la légende noire du roi, des considérations politiques de ce dernier qui voyait dans le Grand Siècle français – Herrenchiemsee et Linderhof sont très directement inspirés de Versailles – comme un paradis perdu qu'il opposait à la Prusse dont il déplorait l'hégémonie et, selon son opinion, l'insuffisant raffinement...

Escales allemandes

Deux de nos croisières, l’une fluviale, l’autre maritime, vous permettront aussi de découvrir des villes et des sites emblématiques d'Allemagne.
Au cours de la croisière sur le Rhin d'Amsterdam à Bâle (CF 87), vous visiterez Cologne, Coblence et Heidelberg. Vous naviguerez dans la mythique moyenne vallée du Rhin auréolée de légendes, où se dresse le rocher de la belle et fatale Lorelei, et qui a tant nourri l’imaginaire germanique : le Rhin « le plus noble de tous les fleuves » écrivait Hölderlin...
Nos croisières en mer Baltique (CM 82) partent et se terminent à Hambourg. Une belle occasion de découvrir la deuxième ville d’Allemagne dont le centre historique raconte l'essor et la fortune depuis le temps de la Hanse et qui gagna, au XIXe siècle, le nom de « Porte sur le monde ».
Nous avons dédié un Pourquoi voyager avec Clio à chacune de ces deux croisières auquel nous vous invitons à vous référer.
 
Partir en voyage avec Clio
AL 35 - 4 jours

Entendre la musique de Jean-Sébastien Bach dans la ville où il fut cantor pendant vingt-sept ans et où il composa et dirigea tant d'œuvres est un privilège que nous offre le Festival qui lui est consacré. ... Découvrir ce voyage
AL 111 - 3 jours

La légende raconte que Charlemagne fuyant les Saxons traversa le Main à gué à la hauteur de Francfort, d'où le nom de "Frank-furt", littéralement gué des Francs. On sait de façon certaine que l'origine ... Découvrir ce voyage
AL 37 - 6 jours

Située au nord de la Bavière, la Franconie – Franken en allemand – est fille des Francs qui la colonisèrent et de l'empire carolingien auquel elle appartint. Au temps du Saint-Empire, son histoire est ... Découvrir ce voyage
AL 28 - 3 jours

Renovatio imperii ! L'empire chrétien, unifié au IVe siècle autour de la personne de Constantin, devint, avec les temps barbares, le monde perdu qu'il s'agissait de retrouver : avec la "restauration ... Découvrir ce voyage
AL 100 - 5 jours

Nous avons imaginé un voyage vous permettant d'explorer la ville de Berlin dans la diversité de ses quartiers et la richesse de son histoire. A chaque étape celle-ci sera au rendez-vous, de la fondation ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions de vente Comment s'inscrire Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter ou nous visiter