Logo Clio
Pourquoi visiter le Pakistan avec Clio ?
A la confluence des cultures de l’Asie centrale et de l’Inde, le Pakistan abrite des sites et des monuments exceptionnels redevenus accessibles depuis peu. 3 000 ans avant notre ère, l’Indus y donna naissance à la civilisation harappéenne, l'une des plus anciennes de la planète. Terme des expéditions d’Alexandre, marqué par le bouddhisme, l’hindouisme et l’islam, le Pakistan compte six sites culturels inscrits au patrimoine mondial de l’humanité et situés dans les paysages fabuleux de la vallée de l’Indus ou des hautes terres himalayennes. Nous vous proposons plusieurs circuits pour découvrir la diversité et l’étonnante richesse de ce pays. Du sud au nord, quel que soit votre choix, vous serez charmés par l’accueil chaleureux et souriant des Pakistanais, heureux et fiers de vous faire partager les trésors de leur pays.
Le Sud du Pakistan : le Pendjab et le Sindh

Notre circuit classique « 5000 ans d'art et d'Histoire au fil de l'Indus » (PAK 32) vous permet de découvrir en 13 jours l'essentiel du patrimoine pakistanais du Sindh et du Pendjab :

Mohenjo Daro
Les civilisations indusiennes seront abordées à Mohenjo Daro, vaste cité datant du IIIe millénaire et qui fut contemporaine des empires de Mésopotamie. Elle connut un développement spectaculaire grâce à sa situation sur l'Indus qui lui permit de jouer un rôle-clé dans les échanges internationaux de cette époque. Vous serez impressionnés par son urbanisme et ses équipements sophistiqués qui témoignent de l'art de vivre de ses habitants alors que l'on n'a retrouvé dans ses vestiges aucune trace de centre de pouvoir ni de lieux de culte…

Le Gandhara
Un bond dans le temps vous mènera, non loin de la capitale Islamabad, sur le site de Taxila. Plusieurs complexes s'y côtoient, témoins de la période gréco-bouddhique qui suivit la fin des expéditions d'Alexandre le Grand et qui vit le mélange fécond des influences de l'Asie centrale, de l’hellénisme et du bouddhisme : stupas et monastères voisinant avec les temples grecs, bouddhas protégés par Héraclès ou Dionysos...

Les mausolées soufis
Quand l'islam arriva au VIIIe siècle, le soufisme prit de l'importance et le culte des saints, honorés de magnifiques mausolées aux coupoles de faïences bleues inspirées de la Perse, se répandit : aujourd'hui encore, les traditions soufies, mystiques et tolérantes, lyriques et pittoresques, restent très vivantes. Vous pourrez apprécier cet aspect original de l'Islam au Pakistan en visitant l'emblématique mausolée de Bibi Jawindi à Uch Sharif ou en assistant aux dévotions et offrandes familiales à Multan. Dans l'immense nécropole de Makli, vous pourrez suivre l'évolution de l'architecture des monuments funéraires du XIVe au XVIIIe siècle, où les décors mêlent parfois redans assyriens, rosaces et soleils hindous…

L'Empire moghol
A Lahore, trépidante et chaleureuse, vous reconnaîtrez, dans ses bâtiments de briques victoriens, l'empreinte du Raj britannique qui régna sur le Pakistan jusqu'en 1947. Mais c'est la munificence des grands Moghols qui fit la beauté de Lahore : Akbar naquit ici, Shah Jahan y fit bâtir l'immense fort qui abritait son palais, le salon des Miroirs du quartier des femmes, les jardins et les bains. Il y dessina aussi les jardins de Shalimar, archétypes des jardins moghols, et le mausolée de son père Jahangir… On lui doit enfin, non loin de Karachi, l'éblouissante mosquée de Thatta, joyau de l'art moghol aux décors bleus étourdissants où éclate l'influence du style timouride.

La modernité
A Islamabad et Karachi, vous découvrirez deux visages de la modernité au Pakistan. Islamabad, capitale du Pakistan depuis 1963, résidentielle, paisible et aérée, est entourée de collines verdoyantes et dominée par la mosquée Faisal, impeccables flèches de marbre blanc qui jaillissent vers le ciel d'un même élan. Karachi est la dynamique capitale économique, agitée, occidentalisée, jalonnée d'immenses zones commerciales qui ont remplacé les souks et les marchés. Sillonnée par les bus multicolores antiques ou connectés qui circulent au milieu des jeeps et des voitures de luxe, elle semble, le soir, vouloir se jeter, comme l'Indus, dans la mer d'Arabie qui la borde sur des dizaines de kilomètres de plages… C'est aussi ici que repose le Père de la Nation, Ali Jinnah, en un mausolée d'une grande sobriété.

Peuples et vallées du Nord-Pakistan : Himalaya, Karakorum et Hindu Kush
Le Pakistan compte 108 sommets dont l'altitude dépasse les 7 000 mètres, cinq des quatorze sommets de plus de 8 000 mètres sont sur son territoire... Ils demeurent inaccessibles au commun des mortels, mais s'offrent à tous lors de nos voyages. En effet, au long de la Karakorum Highway, ou depuis la vallée de la Hunza, vous pourrez contempler la beauté grandiose du Tirich Mir, du Nanga Parbat ou du Rakaposhi sans avoir à souffrir de l'altitude…

Aux passionnés des mondes himalayens, nous proposons ces voyages pour découvrir des vallées mythiques, au pied des plus hauts sommets de la planète, et, à certaines dates, vous aurez la chance de participer aux événements exceptionnels que sont les festivals Kalash.

Si le Baltistan fut longtemps bouddhiste et conserve encore de nombreuses inscriptions rupestres qui en témoignent, son entrée dans l’islam maintint une délicate et exceptionnelle architecture de bois et de pierre. Les monastères laissèrent la place à d’autres sanctuaires uniques dans leur architecture : mosquées, mais aussi khanaqah – salles de réunions des Soufis – ou encore astana, tombes de saints. Les pinacles des monuments rappellent les stupas, alors que la pierre se marie au bois, propice à la sculpture d’arabesques. La Perse croise ici le Cachemire et le Ladakh. On retrouve des traits d'architecture tibétaine dans les forts et les palais des khans qui gouvernèrent ces petits royaumes morcelés jusqu'au début du XXe siècle. Leurs populations d'éleveurs et d'agriculteurs maintiennent leurs traditions et leurs langues dans les villes et les villages, tantôt accrochés dans un environnement minéral impressionnant, tantôt posés au milieu de verts pâturages ou de vergers idylliques.

Anne-Marie Wirja vous propose un circuit de 16 jours, « Himalaya, Karakorum et Hindu Kush à l'occasion des festivals Kalash » (PAK 33) qui associe à la découverte du Gilgit-Baltistan un séjour dans les vallées Kalash pour assister aux fêtes traditionnelles. Les 4 000 Kalash qui subsistent au Pakistan ont gardé partiellement leur religion polythéiste, leurs coutumes, leurs fêtes et leurs sacrifices d’animaux : les festivals sont les temps forts de leur vie culturelle religieuse et correspondent aux changements de saison et de cycle agraire. Selon les dates, nous assisterons au festival de printemps ou à celui d'été qui célèbre les moissons.

Elle vous propose aussi ce circuit PAK 33 mais en 17 jours, enrichi de rencontres avec les Wakhis et les Kalash. Le "triangle gandharien" : Taxila, Peshawar, le Swat.
Il insiste sur la découverte de la vallée de Swat et pousse jusqu'à Peshawar, la capitale des Pachtounes, entre Afghanistan et Asie Centrale. Surtout, par deux fois, vous aurez l'occasion d'approcher de près les populations et d'apprécier leurs traditions de chants et de danses rythmant les différents moments de l'année. Grâce à l'entregent d'Anne-Marie Wirja, ces activités culturelles seront présentées spécialement pour notre groupe Clio, permettant d'éviter les manifestations touristiques dénaturées. A Shimsal, dans une étroite vallée perpendiculaire à la Karakorum Highway, le chants des bergers et les danses rythmées par le son envoûtant des tambours des Wakhi, la population majoritaire de cette vallée, sauront vous séduire. Et en pays Kalash, vous retrouverez l'authenticité de ces traditions musicales lors d'une journée entière consacrée à ce grand moment de convivialité humaine.

Notre circuit en 20 jours, « Grand tour du Pakistan » (PAK 206) a été conçu par Gérard Rovillé, anthropologue qui voyage au Pakistan depuis 40 ans, pour permettre aux passionnés d'histoire multiculturelle d'apprécier en détail les strates successives qui ont forgé les identités du Pakistan. Tous les incontournables mentionnés dans notre circuit classique en 13 jours sont au programme. La durée du circuit permet de passer plus de temps sur les sites archéologiques les plus emblématiques, comme Mohenjo Daro (une matinée) ou Taxila (une journée) et de découvrir l'extension pakistanaise du désert indien du Thar. Les sept jours supplémentaires permettent d'approfondir certains aspects et de découvrir quatre autres sites.

Harappa et le lac Manchar
L'accent sera mis notamment sur les civilisations indusiennes, qui ne se limitent pas à Mohenjo Daro. Vous verrez ainsi Harappa, première cité indusienne découverte en 1920, avant Mohenjo Daro : ses vestiges spectaculaires et le musée du site vous en apprendront plus sur l'urbanisme et la vie quotidienne. Nous aurons aussi l'occasion d'en reparler à Kot Diji où l'on peut constater que les maisons d'aujourd'hui sont encore construites avec le même type de briques. Enfin, au lac Manchar, aujourd'hui en danger mais encore peuplé par les pêcheurs Mohanas qui sont sans doute les descendants des fondateurs de Mohenjo Daro, nous verrons des bateaux que les archéologues ont pu rapprocher de ceux qui assuraient la circulation entre les deux parties de la ville lorsqu'elle était inondée.

Sehwan Sharif et le fort de Rohtas
Le soufisme, ses rites et ses grandes figures de philosophes et de poètes seront évoqués à Multan et Bhit Shah, mais aussi à Amarkot et à Sehwan Sharif, la ville du fameux Lal Shahbaz Qalandar (1177-1275) où se tient le plus important des pèlerinages soufis. Outre le fort rajpoute de Kot Diji et celui de Lahore, vous découvrirez Rohtas, sur la frontière du Cachemire : comme en Inde, les seigneurs féodaux élevèrent pour se protéger des forteresses aux remparts impressionnants qui renferment un labyrinthe de cours et de bâtiments aujourd'hui déserts.

Gérard Rovillé vous propose aussi un Voyage dans le Nord-Pakistan (PAK 203)
Ce grand circuit de 21 jours est pour une part semblable au PAK 33. Il ne va pas en pays Kalash mais, en revanche, il explore en détail les vallées de l'Est et du Nord du Pakistan à la rencontre de leurs peuples et de leurs cultures. Vous aurez tout loisir de découvrir la vallée de Swat autour de Mingora et Saidu, puis celle qu'à creusée la rivière Hunza. C'est la plus enchanteresse de toutes, de Gilgit à la frontière sino-pakistanaise. Les cultures en terrasses et les arbres fruitiers colorent la terre, dominée par les hauts sommets de l'Himalaya et du Karakorum. Au passage, vous apprécierez la situation imprenable du fort de Baltit et le petit village de Passu, sur la célèbre Karakorum Highway. Enfin, la vallée de Kaghan s'étend sur 160 kilomètres, parsemés de villages, de lacs, de glaciers et de cascades. Les forêts de pins qui entourent le village de Naran forment un superbe contraste avec les falaises grises et les pics enneigés des sommets.

 
Partir en voyage avec Clio
PAK 32 - 13 jours

Par son emplacement géographique, le Pakistan d'aujourd'hui qui occupe le bassin de l'Indus, est une extraordinaire terre de rencontres des civilisations. Tout commença à Mohenjo-Daro, la cité de l’énigmatique ... Découvrir ce voyage
PAK 203 - 21 jours

Entre Asie centrale turcophone, monde indien et monde iranien, s’étend un ensemble de montagnes et de vallées structurellement complexe où se rejoignent six célèbres massifs : l’Himalaya (la Maison des ... Découvrir ce voyage
PAK 33 - 16 jours

Les paysages grandioses de montagnes et glaciers du Nord-Pakistan sont sans doute les plus beaux du monde himalayen. Ce circuit exceptionnel emprunte la célèbre Karakorum Highway qui suit la route des ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions de vente Comment s'inscrire Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter ou nous visiter