Logo Clio
Pourquoi découvrir Saint-Jacques de Compostelle et les Asturies avec Clio ?
Adeline Rucquoi, Directeur émérite au CNRS et membre du Comité international des experts du Chemin de Saint-Jacques, vous présente le voyage qu'elle accompagne à partir de Roncevaux sur le fameux Camino Francès et, au-delà, dans une Espagne du Nord-Ouest qu'elle affectionne et qui a beaucoup à offrir au visiteur.
Le "Chemin français", vecteur de diffusion
du roman et du gothique


Dés le début du voyage on mesure le caractère extraordinairement vivant de ce pélerinage au regard des files de pélerins qui, comme aux siècles passés, marchent le long de la route. De Roncevaux à Saint-Jacques de Compostelle, l'itinéraire suit le "Chemin français" qui part du Puy et de Vézelay. Il fut aussi l'axe de diffusion en Espagne du style roman né en France. Parmi les nombreux édifices civils et religieux érigés à cette époque, le panthéon San Isidoro de Léon, étape majeure sur la route des pèlerins, me semble à ce titre exemplaire. Il constitue l'une des premières manifestations de l'art roman en Castille et les fresques du XIIe siècle qu'il abrite composent un ensemble exceptionnel où les thèmes classiques du Nouveau Testament jouxtent des scènes champêtres et de chasse particulièrement expressives. A partir du XIIIe siècle, sur le "camino francès" s'épanouit l'art gothique dont la cathédrale de Burgos est sans doute le fleuron. Le style nouveau venu de France et d'Allemagne s'y marie à l'exubérance propre au style décoratif espagnol pour créer un édifice de flèches aiguës et de dentelles de pierre.

Saint Jacques de Compostelle, la méconnue

Paradoxalement, celle-ci est très souvent mal connue car les pèlerins ont toujours eu coutume de n'y rester que quelques heures pour vénérer l'apôtre Jacques avant de reprendre la route. Je pense qu'elle mérite mieux et compte parmi les surprises réservées par ce voyage. C'est une ville très particulière, presque entièrement organisée depuis le XIe siècle autour de son pèlerinage et de son sanctuaire. La ville ancienne - d'une superficie réduite - mérite une journée complète de visite comme cela est aussi le cas lors du voyage "Noël à Saint-Jacques et à Porto" que j'accompagne. Elle possède en effet beaucoup de charme et, outre la cathédrale, des édifices remarquables tels l'hôpital des Pèlerins et le palais de l'archevêque Gelmirez.

La Rioja, la Vieille Castille et la Galice

Le voyageur est frappé par les forts contrastes entre les régions traversées jusqu'à l'arrivée à Saint-Jacques. La Rioja, section fertile de la vallée de l'Ebre, offre ses paysages riants, aux vallées couvertes de vignobles et de champs de blé. Le contraste avec la Vieille Castille voisine est saisissant. Je trouve ses paysages arides, quasi désertiques balayés par les vents d'ouest particulièrement fascinants parce qu'ils permettent de mieux comprendre les grands mystiques du XVIe siècle espagnol, de sainte Thérèse d'Avila à saint Jean de la Croix. La longue vallée du Bierzo nous conduit ensuite jusqu'en Galice, une région tendue vers l'océan qui ne répond pas à l'image traditionnelle de l'Espagne. Tout y rappelle la Bretagne : son sol granitique, ses côtes découpées en rias, son climat doux et humide. C'est une terre de polyculture et de "minifundio" dont la qualité des mets était déjà louée par les pélerins des siècles passés...

Les Asturies

Je trouve le choix de revenir jusqu'à la frontière française par les Asturies particulièrement judicieux. Seule enclave chrétienne dans l'Espagne du IXe siècle, le royaume des Asturies nous a laissé des édifices pré-romans qui comptent parmi les rares églises de la Péninsule ibérique ayant conservé leurs fresques d'origine. J'aime tout particulièrement l'église Santa Maria de Naranco qui domine Oviedo. Cet édifice quadrangulaire aux lignes harmonieuses coiffé de deux miradors est caractéristique de cette architecture pré-romane asturienne qui doit beaucoup à l'influence des Wisigoths. Les Asturies possèdent d'innombrables villages plein de charme, dispersés dans leur campagne et sur leur littoral, tel Santillana del Mar aux rues pavées bordées de demeures seigneuriales blasonnées, dernière étape de notre voyage avant de regagner Biarritz.
 
Partir en voyage avec Clio
ES 34 - 8 jours

Le culte de saint Jacques fut l’un des plus importants du Moyen Age, depuis qu'en 951, l’évêque du Puy vint prier sur le tombeau de l’apôtre. Une foule immense de pèlerins l’imita bientôt, transformant ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions de vente Comment s'inscrire Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter ou nous visiter