Logo Clio
Service voyages
Service voyages


L'irréductible identité vietnamienne

Trente ans après la chute de Saigon, qui marquait la fin de plus de trois décennies de guerres entamées dès 1940 avec les débuts de l’occupation japonaise, le Vietnam offre le visage d’un pays et d’une société en mutation rapide. Il apparaît aujourd’hui – après l’épisode colonial, qui a duré à peine trois quarts de siècle et qui l’a ouvert à la modernité, et à l’issue d’une expérience communiste qui se confondit un temps avec l’affirmation nationale mais qui fut aussi génératrice d’arriération et de misère – comme l’un des principaux acteurs du réveil de l’Asie. Fort de ses quatre-vingt trois millions d’habitants ( en quelle année ??????)et d’une insertion accélérée dans les flux d’échanges de la mondialisation, il semble en effet en mesure de réaliser en une génération un décollage analogue à ceux qu’ont réussis des pays tels que la Corée du Sud ou la Chine. Entraîné dans la croissance spectaculaire de l’Asie du Pacifique, il tire avantage dans la compétition économique des capacités qui lui ont permis d’affronter une histoire difficile. Celle-ci fut dominée successivement par les ambitions hégémoniques du puissant voisin chinois, par les affrontements qui opposèrent longtemps le nord au sud, par la lutte anticoloniale, enfin par le conflit fratricide né de la guerre froide et conclu par l’instauration d’un régime communiste liberticide, étroitement lié à la défunte URSS, qui risquait de faire du pays un Cuba asiatique condamné au sous-développement. Avec un temps de retard sur les premiers « dragons », le Vietnam devrait cependant prendre demain toute sa place dans le nouvel espace de richesse et de prospérité en cours de formation à l’extrême-orient de l’Eurasie.

Page précédente Page suivante
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter