Logo Clio
Service voyages
Service voyages


Le temps de la liberté

21 février 1719 : Ulrike-Eléonore, la sœur cadette de Charles XII, est élue reine par le Riksdag.
20 novembre 1719 : La paix est conclue avec les Anglo-hanovriens.
1er février 1720 : Traité de paix avec la Prusse. La Suède abandonne une partie de la Poméranie, Stettin, Wollun et Usedom.
14 mai 1720 : Ulrike-Eléonore abdique en faveur de son époux, Frédéric Ier de Hesse. Le souverain avalise une nouvelle constitution qui renforce considérablement les pouvoirs du Riksdag. Ce dernier doit dorénavant être réuni tous les trois ans, vote les lois et doit consentir à tout nouvel impôt. Une commission permanente de cent membres est constituée. La Suède entre dans l’ère du « constitutionalisme ».
3 juillet 1720 : Traité de Fredriksborg avec le Danemark. La Suède perd la Scanie, mais récupère ses territoires allemands occupés par les Danois. La flotte russe multiplie les raids sur les côtes suédoises.
Septembre 1721 : Le traité de Nystadt marque la fin de la guerre avec la Russie. La Suède perd l’Estonie, la Livonie, l’Ingrie et la Carélie orientale avec Viborg. C’en est fini du rêve de domination de la Baltique, mais aussi du statut de grande puissance européenne qui avait été celui de la Suède au XVIIe siècle.
1723 : Le Riksdag obtient une révision à la hausse de ses pouvoirs, notamment en matière de politique étrangère.
1724 : En dépit de l’hostilité du chancelier Arvid Horn, un traité d’alliance est conclu avec la Russie par les « holsteinois », proches de Charles-Frédéric de Holstein-Gottorp, neveu de Charles XII, écarté du trône de Suède et prétendant à la succession de Pierre le Grand en Russie.
1725 : Mort du tsar de Russie Pierre le Grand.
Mars 1726 : Arvid Horn parvient à contrer le parti holsteinois. L’alliance avec la Russie est dénoncée. La Suède se rapproche de l’Angleterre et du Hanovre.
1724-1731 : Arvid Horn mène une politique protectionniste et mercantiliste. La Suède panse ses plaies et retrouve une certaine prospérité.
1728 : Création d’une académie des sciences à Uppsala.
1731 : Création d’une compagnie suédoise des Indes.
1732 : Fondation par l’historien Olov von Dalin de l’Argus suédois qui, en proposant des traductions des grands auteurs étrangers, contribue à populariser en Suède le style classique et la littérature française.
1733 : Mort du roi de Pologne Auguste II. Soutenu par la France et la Suède, Stanislas Leszczynski monte sur le trône. Il est bientôt renversé par une intervention armée austro-russe.
1734 : Réunion du Riksdag. Le parti belliciste des « Chapeaux » prend le contrôle de la Commission. Le prudent Arvid Horn, soutenu par le parti pacifiste des « Bonnets » est en difficulté.
1735 : Carl von Linné publie ses Systema naturae et met au point une classification révolutionnaire des végétaux.
1736 : Constitution d’une compagnie du Levant, vouée au commerce en Méditerranée. Un traité d’amitié est conclu avec la Régence de Tunis.
Décembre 1738 : Peu après avoir été contraint par ses adversaires à signer un traité d’alliance avec la France, Arvid Horn démissionne. Karl Gyllenborg accède à la Chancellerie.
28 juillet 1741 : La Suède déclare la guerre à la Russie, après avoir obtenu d’importants subsides de la France. Dans le contexte de la guerre de Succession d’Autriche entamée l’année précédente, la France veut utiliser la Suède pour « fixer » la Russie et l’empêcher de secourir l’Autriche.
Novembre 1741 : Mort de la reine Ulrike-Eléonore. Elle ne laisse aucun héritier. Deux prétendants se manifestent : Adolphe-Frédéric de Holstein et le prince danois Charles-Frédéric.
Juin 1742 : L’armée suédoise est repoussée par les Russes et refoulée jusqu’en Finlande. La Russie rend cependant la Finlande à la Suède pour éviter une éventuelle union entre Danemark et Suède.
1742 : Création en France du régiment Royal-Suédois.
23 juin 1743 : Adolphe Frédéric de Holstein Gottorp, parent de la tsarine Elizabeth et candidat de la Russie, est élu prince héritier.
7 août 1743 : Traité d’Abo (Turku en suédois) qui rétablit la paix avec la Russie. La Suède récupère la quasi-totalité de la Finlande, mais elle apparaît désormais comme largement soumise à l’influence russe.
1744 : Mariage d’Adolphe-Frédéric avec Louise-Ulrike, la sœur du roi de Prusse Frédéric II.
1747 : Mort du chancelier Gyllenborg. Carl-Gustav Tessin lui succède. Une alliance défensive est conclue avec la France et la Prusse. Le parti des Chapeaux reste au pouvoir.
1756 : Une tentative de coup d’Etat inspirée par la Couronne échoue et les chefs des insurgés, le capitaine Puke et le comte Brahe, sont éxécutés. Le roi doit désavouer ses partisans et voit ses pouvoirs réduits.
1757 : Le nouveau palais royal est achevé.
1757-1762 : Campagne suédoise contre la Prusse en Poméranie. Les finances publiques sont au plus mal.
1757-1783 : L’agriculture suédoise est bouleversée par un mouvement d’enclosures sans précédent. Les parcelles dispersées de l’openfield sont regroupées dans de grands domaines clôturés.
22 mai 1762 : Traité de paix signé à Hambourg avec la Prusse. En dépit d’une situation militaire peu favorable, le maréchal von Fersen obtient des conditions plutôt clémentes pour la Suède.
1765 : Défaite du parti des Chapeaux au Riksdag. Libre-échangiste et proche de la bourgeoisie, le parti des Bonnets accède au pouvoir. La Suède réduit son armée, s’éloigne de la France et se rapproche de l’Angleterre.
1766 : Une ordonnance établit la liberté de la presse dans le royaume.
1767 : Fondation du Daggligt Allehanda, premier quotidien de Suède.
9 février 1768 : Abdication temporaire du roi. Celui-ci exige une convocation d’urgence du Riksdag.
1769 : Soutenus par la Couronne, les Chapeaux reprennent pour un an le contrôle du gouvernement. Fersen est réélu maréchal.
1770 : Nouvelle réunion du Riksdag. A nouveau dominé par les Bonnets, celui-ci s’oppose à tout renforcement de l’autorité royale.
12 février 1771 : Décès d’Adolphe-Frédéric. Son fils Gustav lui succède.
Page précédente Page suivante
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter