Logo Clio
Service voyages
Service voyages


L段rruption de l段slam et le ォ Moyen ツge サ indien

Comme l段ndique Jacques Dupuis dans son Histoire de l棚nde publi馥 en 1963,  la notion d置n Moyen ツge indien succ馘ant l但ntiquit n弾st qu置n d馗alque superficiel de la chronologie de l檀istoire occidentale ; sous cette synchronisation, il ne faut point chercher voir des analogies profondes entre l帝volution de l丹ccident et celle de l棚nde. On distinguera cependant, au cours des si鐵les suivant la mort de Harsha, les caract鑽es d置ne 駱oque assez diff駻ente de l但ntiquit, la fois par les transformations de la civilisation indienne et par la coexistence de celle-ci avec un 駘駑ent musulman import. 


712 : La conqu黎e du Sindh est marqu馥 par de nombreux pillages et massacres mais les musulmans, peu nombreux, laissent aux hindous vaincus la libert de pratiquer leur religion contre le paiement du traditionnel jizya impos partout aux infid鑞es. Au IXe si鐵le, le Sindh se d騁achera du califat abbasside de Bagdad et poursuivra, sous l誕utorit de dynasties locales une existence politique ind駱endante.


725-753 : Le roi Lalitaditya r鑒ne sur le Cachemire, qui s帝tend alors des plaines du Pendjab aux montagnes du Ladakh et comprend tous les pays de l棚ndus. La r馮ion de Srinagar est alors le centre de gravit de cet ensemble.


756 : Les Pratihara, d弛rigine radjpoute une population install馥 au nord-ouest et affirmant une forte tradition guerri鑽e font renatre Kanauj comme centre politique s段mposant la majeure partie du bassin gang騁ique.


VIIIe -XIIe si鐵le : La dynastie pala s段mpose au Bengale. Elle prot鑒e le bouddhisme, dont l置niversit de Nalanda demeure l置n des foyers les plus actifs, mais ce royaume sera balay par les musulmans la fin du XIIe si鐵le. C弾st cette dynastie qui a gagn l但ssam l檀indouisme.


IXe-XIIe si鐵les : En Inde du Sud, le royaume tamoul de Chola apparat comme une puissance maritime dynamique, qui prend temporairement le contrle de Ceylan au XIe si鐵le. L誕scension du royaume chola, qui commence avec la prise de Tanjore (dans le bassin de la Kaviri) vers 850 le conduit son apog馥 sous les r鑒nes de Rajahrajah (985-1014) et de Rajendra Ier (1014-1044) puisqu弾n 1022 les arm馥s du Chola poussent jusqu誕u Gange. D鑚 897, le roi de Chola Aditya Ier avait envahi le pays de Kanchipuram et d騁ruit la puissance des Pallava qui dominaient l棚nde du Sud depuis le Ve si鐵le. Rajendra fut le fondateur de la thalassocratie tamoule. D駛 install駸 Ceylan ceux-ci s誕ttaquent au puissant royaume de Sri Vijaya qui regroupait la p駭insule malaise, Sumatra, Java et les les voisines. タ l段ssue de cette campagne navale, les Tamouls dominent l弛c饌n Indien des Maldives jusqu亭 Sumatra et envoient des ambassades en Chine. Durant cette p駻iode, c弾st dans le Dekkan que se d騅eloppe la culture hindoue la plus vivante dans la mesure o les r馮ions m駻idionales du pays demeurent longtemps hors de port馥 des conqu駻ants musulmans.


XIe si鐵le : Reprise de la pouss馥 musulmane, trois si鐵les apr鑚 la conqu黎e du Sindh demeur une marche lointaine du califat de Bagdad. La conqu黎e de l棚nde par les musulmans, qui s帝tend sur une longue p駻iode et se caract駻ise surtout, initialement, par des raids de pillage d騅astateurs ne sera pas le fait des Arabes ou des Persans mais celui des Turcs et des Afghans, populations barbares issues des steppes de Haute Asie ou des montagnes de la p駻iph駻ie occidentale de l辿imalaya ; ce fait lui donnera un caract鑽e de brutalit particuli鑽ement catastrophique, pour le plus grand malheur des pays de vieille civilisation qui s帝taient constitu駸 au fil du temps dans le nord du subcontinent indien. L弾xtr麥e division politique de l棚nde septentrionale cette 駱oque a favoris les entreprises des envahisseurs qui tiraient de leur extr麥e mobilit une sup駻iorit militaire incontestable sur les lourdes arm馥s de fantassins, m麥e appuy馥s par des 駘駱hants, des royaumes hindous. L帝loignement des zones d段nvasion et de razzia constituait en fait la meilleure garantie de s馗urit et ce furent tout naturellement les royaumes les plus m駻idionaux du Dekkan qui souffrirent le moins des campagnes de conqu黎e et des raids de pillage musulmans.


997 : Premier raid contre l棚nde de Mahmoud de Ghazni qui va multiplier les exp馘itions de pillage tout au long de son r鑒ne qui dure jusqu弾n 1030. Il d騁ruit Kanauj, pille et rase les sanctuaires hindous et accomplit de grands massacres. Son empire, dont la capitale se trouvait dans l誕ctuel Afghanistan, s帝tendait des rives orientales de la Caspienne au Pendjab mais l棚nde 騁ait davantage pour lui une terre de razzia capable de fournir de riches butins qu置ne v駻itable conqu黎e r馮uli鑽ement administr馥.


1175 : C弾st un Afghan, Mohammed de Ghur, qui renoue avec la politique de razzias inaugur馥 par Mahmoud de Ghazni au si鐵le pr馗馘ent. Il se heurte cependant une forte r駸istance du Gudjerat et de l誕ristocratie radjpoute conduite par Prithi Raj, qui demeure comme une figure embl駑atique de la r駸istance ォ nationale サ face aux envahisseurs.


1192 : Mohammed remporte la victoire de Tarain. La cavalerie afghane s段mpose et Prithi Raj est tu.


1194 : Les musulmans envahissent la plaine gang騁ique, pillent Kanauj et B駭ar鑚 et s誕vancent jusqu誕u Bengale. Les destructions sont alors immenses et toute une partie de l檀駻itage de la grande culture de l棚nde antique est an饌ntie. Les vainqueurs s弾n prennent sp馗ialement au clerg bouddhiste dont les moines sont syst駑atiquement mis mort.


1206 : タ sa mort, Mohammed de Ghur a constitu un ォ empire サ s帝tendant de l但fghanistan au Bengale mais cet ensemble n d置ne conqu黎e brutale et destructrice n誕ura qu置ne existence 駱h駑鑽e et se disloquera rapidement, la dynastie ne conservant finalement qu置ne petite principaut afghane.


1210-1235 : R鑒ne d棚ltutmish, un Turc Ilbari, qui va 騁ablir le sultanat de Delhi, le premier v駻itable ノtat musulman de l棚nde. ノnergique, ce chef musulman qui 騁ait un ancien esclave rassemble les territoires allant du Sindh et du Pendjab jusqu誕u Bengale et fait reconnatre son autorit par le calife de Bagdad. Il fait de Delhi sa capitale et fait construire le Qutb Min穩, le fameux minaret haut de 72 m qui apparat comme le premier grand monument r饌lis en Inde par l誕rchitecture musulmane.


1221 : Les hordes mongoles de Gengis Khan atteignent le cours de l棚ndus mais ne poussent pas au-del.


1206-1290 : R鑒nes des descendants d棚ltutmish qui maintiennent difficilement cet empire n de la conqu黎e et impos par la force l棚nde du Nord.


1290-1320 : Les Khalji, d弛rigine afghane, se substituent aux Turcs Ilbari. Jala ud Din Firuz, le premier souverain de la dynastie (1290-1296), est tratreusement assassin par son neveu Ala ud Din qui r鑒ne de 1296 1316. Criminel sans scrupule, celui-ci impose son autorit avec une cruaut sans limites et finance par pillage les conqu黎es qu段l r饌lise. Il entame son r鑒ne en faisant massacrer tous les membres de la famille de son oncle et tous ceux qui les ont servis, femmes et enfants compris.


1297 : Ala ud Din parvient arr黎er une imposante arm馥 mongole qui mena軋it de nouveau Delhi.


1301 : Apr鑚 un an de r駸istance, la forteresse radjpoute de Ranthambhor est prise par les musulmans, qui s弾mparent 馮alement de Chitor deux ans plus tard. C弾st l que les d馭enseurs hindous, avant de chercher la mort dans un combat sans espoir, font brler vives leurs femmes et leurs s忖rs pour leur 駱argner la souillure et l弾sclavage.


1305 : Ala ud Din conquiert le Malwa, ce qui place toute l棚nde du Nord sous son autorit.


1307 : Les musulmans entreprennent partir de cette date une s駻ie d弾xp馘itions contre le Dekkan o aucun royaume ne parat encore en mesure de leur r駸ister durablement. Ils soumettent ainsi le pays mahratte et le pays telugu et poussent jusqu誕u royaume pandya, le principal ノtat tamoul de l弾xtr駑it m駻idionale du pays. C弾st cette occasion que Madurai est mise sac en 1311.


1320 : Le fils qui avait h駻it du pouvoir d但la ud Din est assassin et cette disparition marque la fin de l帝ph駑鑽e dynastie des Khalji. Elle a 騁 marqu馥 par une expansion conduite de mani鑽e impitoyable mais ne pouvait 騁ablir aucune 忖vre durable car, comme ce fut souvent le cas dans l檀istoire musulmane de l棚nde avec une notable exception pour ce qui concerne le cas de l脱mpire moghol ces 駱isodes de conqu黎e correspondirent toujours presque automatiquement des moments de ruine et de d騅astation pour la majeure partie du pays, mis en coupe r馮l馥 par ses vainqueurs.


1320 : Un chef d弛rigine turque, Ghazi Malik Tughluk, est port au pouvoir par l誕rm馥 et ouvre une dynastie qui durera jusqu弾n 1412. Il restaure l痛tat et concentre ses efforts sur le sultanat de Delhi et non sur des conqu黎es toujours plus lointaines et plus al饌toires mais ne r鑒ne que cinq ans.


1324 : Un prince hindou, Harisimha, conquiert le N駱al et, partir de ce moment, la civilisation de ce royaume apparat comme une synth鑚e de l檀駻itage bouddhiste et de la tradition hindouiste.


1325-1351 : R鑒ne de Mohammed bin Tughluk. C弾st sous le r鑒ne de ce nouveau conqu駻ant que le sultanat de Delhi atteint sa plus grande extension, depuis l辿imalaya du Garhwal jusqu誕ux rives de la Kaviri, au c忖r du pays tamoul. Cette expansion n弾st pas proportionn馥 au niveau de l弛rganisation administrative. Le poids de l段mpt est vite insupportable. Le transfert temporaire de la capitale de Delhi Daulatabad au c忖r du Dekkan, mille kilom鑼res plus au sud est un 馗hec complet, tout comme une r馭orme mon騁aire trop pr馗ipit馥. L誕mbition d誕ller conqu駻ir le Khrorassan, voire l棚rak, ne peut 黎re r饌lis馥 mais engloutit des sommes astronomiques. Trop 騁endu, ォ l弾mpire サ est rapidement affaibli par la multiplication des r騅oltes alors que, partir de 1336, l弾mpire du Vijayanagar s弛rganise au sud comme mle in饕ranlable de la r駸istance hindoue l段slam.


1336 : Fondation, en pays telugu et en r饌ction contre l弾xpansionnisme du sultanat de Delhi, de Vijayanagar, la ォ Cit de la Victoire サ, sur la rive m駻idionale de la Tungabhadra. Les matres de Delhi sont rapidement contraints d誕bandonner le Dekkan mais c弾st au royaume musulman de Bahmani que celui de Vijayanagar va surtout s弛pposer pendant pr鑚 de trois si鐵les.


1347 : Le royaume musulman de Bahmani s誕ffirme au nord-ouest du Dekkan face au sultanat de Delhi mais il sera morcel finalement entre cinq principaut駸 rivales entre 1484 et 1518. Ult駻ieurement, les royaumes de Bijapur et de Golconde t駑oigneront, au c忖r du Dekkan, de la persistance de la pr駸ence musulmane dans ces r馮ions m駻idionales.


1336-1485 : La dynastie fondatrice des Sangama r鑒ne sur le Vijayanagar. Le souverain le plus brillant est Deva Raya II (1422-1446). Sous son r鑒ne, l弾mpire s帝tend depuis l丹rissa jusqu亭 la cte de Malabar, d置ne rive l誕utre du Dekkan. Au-del de la p駭insule, Ceylan et les r馮ions littorales de la Birmanie (royaume de P馮ou) lui paient un tribut.


1398-1399 : Tamerlan vient attaquer le sultanat de Delhi, prend la ville, la met sac et fait un grand massacre de sa population. Laissant derri鑽e lui de sinistres pyramides de t黎es, il repart vers l但sie centrale en emmenant avec lui des milliers d弾sclaves. Le sultanat de Delhi ne se remettra jamais de cette catastrophe et ne sera plus que l弛mbre de lui-m麥e sous les dynasties des Sayyides et des Lodi, jusqu弾n 1526, date de sa disparition finale.


1420-1470 : R鑒ne au Cachemire du sultan Zain ul Abidin. Il fait figure d弾xception car ce souverain musulman manifeste une grande tol駻ance vis--vis des hindous, recrute les brahmanes dans son administration et dispense les infid鑞es du paiement du jizya. Surnomm ォ l但kbar du Cachemire サ par r馭駻ence au futur grand souverain moghol, il 騁ablit l un brillant foyer de civilisation.


1486 : Nasarimha acc鐡e au pouvoir dans le Vijayanagar un moment o cet empire connat un relatif d馗lin en raison de la qualit insuffisante de ses princes, alors que la lutte contre les musulmans est un d馭i permanent et impose de maintenir sans faiblesse l置nit du Dekkan hindou.


1491-1503 : R鑒ne de Narasa Nayaka, un usurpateur qui fonde une nouvelle dynastie mais assure la continuit de l痛tat de Vijayanagar. Son fils, Krishnadeva Raya, r鑒ne de 1509 1529. Contre les musulmans, il s誕llie aux Portugais qui arrachent alors Goa au sultan de Bijapur. Administrateur et guerrier, protecteur des lettres et des arts, il apparat comme l置n des grands souverains de l檀istoire indienne. Le morcellement du royaume musulman de Bahmani partir de 1518 et le d馗lin irr騅ersible du sultanat de Delhi font du Vijayanagar la grande puissance indienne du moment.


1543-1565 : Le r鑒ne de Rama Raya poursuit dans le m麥e sens mais le d駸astre de Talikota qui, face aux Moghols, cote la vie au souverain scelle le sort du grand empire hindou du Dekkan apr鑚 qu段l a, pendant plus de deux si鐵les, fait barrage la pouss馥 musulmane vers le sud. Centr sur le plateau de Mysore, contraint de concentrer l弾ssentiel de ses forces dans la d馭ense de la fronti鑽e du nord 騁ablie sur le cours de la Tungabhadra, le royaume de Vijayanagar ne peut 黎re en m麥e temps, l段nverse du Chola qui l誕vait pr馗馘 dans le sud du Dekkan, un empire de la mer. Situ馥 sur la fronti鑽e, sa capitale, forte d置n demi-million d檀abitants au d饕ut du XVIe si鐵le, b駭馭iciait d帝quipements consid駻ables pour l帝poque, qui ont fait l誕dmiration des voyageurs italiens ou portugais. L誕rm馥 rassembl馥 alors est sans doute la plus nombreuse du monde et, pour la premi鑽e fois depuis plusieurs si鐵les, l棚nde oppose une r駸istance longtemps victorieuse l弾nvahisseur musulman. タ l段nverse, le Vijayanagar abandonne la mer aux Arabes, m麥e si les Chinois font une apparition prolong馥 dans l弛c饌n Indien pendant le premier quart du XVe si鐵le. Il faudra attendre les Portugais, leur technique nautique sup駻ieure et la puissance de feu de leur artillerie, pour que l弛c饌n soit repris aux musulmans pour le plus grand profit du royaume hindou, alli naturel des conqu駻ants lusitaniens. Le principal m駻ite du Vijayanagar demeure surtout d誕voir offert un refuge la civilisation hindoue traditionnelle, qui a pu survivre intacte dans l棚nde du Sud alors que, sauf exception, elle 騁ait constamment menac馥 quand ses monuments et ses 忖vres n帝taient pas purement et simplement an饌ntis en Inde du Nord sous domination musulmane.

Page pr馗馘ente Page suivante
Mentions l馮ales Conditions G駭駻ales de vente Comment s'inscrire Htels Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter