Logo Clio
Service voyages
Service voyages


Le « Break up of China »

1816 : Échec de la mission britannique de Lord Amherst à Pékin Elle visait à obtenir de meilleures conditions pour les commerçants anglais qui, comme les autres Occidentaux, n’avaient accès qu’à Canton et devaient accepter les conditions d’une corporation de commerçants chinois disposant d’un monopole d’État, le Co-hong.


1821-1851 : Règne de l’empereur Dao-guang


1834: Arrivée à Canton de Lord Napier, surintendant britannique du commerce.


1839: Le mandarin Lin Ze-xu est envoyé à Canton pour y réprimer la contrebande de l’opium.


1840-1842 : La première guerre de l’opium se termine sur la victoire anglaise et sur la signature du traité de Nankin, qui cède Hong Kong à l’Angleterre et lui ouvre cinq ports chinois


1844 : Traités de Wangxia avec les États-Unis et de Huangpu (Whampoa) avec la France, ouvrant des ports au commerce et garantissant la liberté d’action et la sécurité des missionnaires en Chine.


1843-1845 : Début de la prédication des « adorateurs de Dieu » dans le Guangxi. Ils constituent le premier noyau de la révolte des Tai-ping, qui débouche en 1851 sur la proclamation de l’avènement d’une dynastie locale dissidente.


1850. Le capitaine Nevelskoy prend possession de l’estuaire de l’Amour au nom de la Russie.


1851-1861 : Règne de l’empereur Xian-feng.


1851: Traité de Kouldja ouvrant le Xinjiang au commerce russe. C’est le premier en date des « traités inégaux » entre Chine et Russie.


1853: Prise de Nankin par les Tai-ping qui veulent mettre en œuvre une réforme agraire.


1855: Insurrection de la Triade à Shanghai.


1851-1868 : Insurrection des Nian en Chine du Nord.


1855: Gigantesque crue du fleuve Jaune dont le cours se déplace du nord au sud de la péninsule du Shandong, sur une distance égale à celle qui sépare Le Havre de Bordeaux (le dernier changement de cours d’une telle ampleur s’était produit sous la dynastie mongole des Yuan en 1324 et une catastrophe analogue interviendra en 1938).


1855-1873 : Insurrection musulmane dans le Yunnan et proclamation d’un sultanat indépendant à Dali, sur le cours supérieur du fleuve Rouge.


1857 : Attaque franco-anglaise contre Canton (parfois présentée comme une « seconde guerre de l’opium ») à la suite des affaires Chapdelaine (un missionnaire français condamné à mort en Chine du Sud) et Arrow (un navire de commerce battant pavillon britannique mais servi par un équipage chinois qui a été arraisonné par la police locale de Canton).


1858 : Traité d’Aygun (16 mai) abandonnant à la Russie les territoires situés au nord de l’Amour. Traité de Tianjin (1er juin) par lequel la Russie obtient en Chine les mêmes droits que ceux accordés aux Anglais, aux Français et aux Américains.


1858 : Expédition franco-anglaise contre Pékin (troisième guerre de l’opium) qui aboutit aux traités de Tianjin, conclus avec l’Angleterre et la France les 26 et 28 juin.


1860 : Prise et pillage de Pékin par les troupes franco-anglaises après la victoire du général Cousin-Montauban au pont de Palikao (c’est à ce moment que se place, le 17 octobre, le sac du Palais d’Eté). Le traité de Tientsin (Tianjin) ouvre onze nouveaux ports aux étrangers, alors que la Russie se fait céder le 2 novembre par la Chine (convention de Pékin) la province de l’Oussouri.


1861-1875 : Règne de l’empereur Tongzhi, âgé de cinq ans lors de son avènement. Régence de sa mère Ts'eu-hi (Cixi).


1861 : Création d’une inspection générale des Douanes, dirigée par un Anglais.


1862 : Offensive des Taî-ping en direction de Shanghai.


1863 : Au service des Mandchous, Gordon prend Suzhou et massacre les chefs Taï-ping.


1864 : Prise de Nankin par les troupes impériales. Fin des Taï-ping.


1863-1878 : Insurrection musulmane dans le nord-ouest. Constitution au Xinjiang d’un État musulman indépendant sous l’autorité de Yakub-beg.


1865-1866 : Fondation d’arsenaux modernes à Shanghaï et à Fuzhou.


1870 : Émeutes antichrétiennes à Tientsin (Tianjin).


1872: Départ pour les États-Unis d’un premier groupe d’étudiants chinois.


1875-1908 : Règne de l’empereur Guangxu. Âgé de trois ans à son avènement il est le neveu de Zi-xi, qui conserve la réalité du pouvoir.


1876: Convention de Zhifou qui aboutit à l’ouverture de six nouveaux ports aux Anglais, après une démonstration navale qui fait suite à l’affaire Margary (l’assassinat de l’interprète d’une petite expédition britannique par des montagnards du Yunnan).


1881: La Russie rétrocède une partie du territoire de l’Ili, aux limites des Turkestan russe et chinois, qu’elle occupait depuis 1871.


1882: Une première manufacture cotonnière moderne est installée à Shanghai.


1884-1885 : Guerre sino-française à propos du Tonkin, conclue par le second traité de Tien Tsin.


1894: Sun Yat-sen (Sun Zhongshan) fonde à Honolulu le Xing-Zhing-hui (Xingzhonghui), l’Association pour la Renaissance de la Chine. La même année voit l’installation des premiers hauts-fourneaux à Hanyang.


1894-1895 : Guerre sino-japonaise à propos de la Corée. La Chine est complètement vaincue et le traité de Shimonoseki (avril 1895) lui impose l’abandon de Formose et des îles Pescadores, ainsi que le versement d’une lourde indemnité. La Chine doit reconnaître par ailleurs l’indépendance de la Corée mais le Japon doit renoncer à la péninsule du Liao-Toung qu’il convoitait en raison de l’intervention de la Russie, de la France et de l’Allemagne et c’est la Russie qui, après avoir obtenu la concession du chemin de fer trans-mandchourien, s"empare de cette région pour y établir la base navale de Port-Arthur (mars 1898). Entre-temps, l’Allemagne a obtenu, en décembre 1897, de se voir céder Kiao-Tchéou dans la péninsule du Chantoung (Shandong). L’Angleterre obtient alors Weï-hai-wei dans le Chantoung et la France occupe pour sa part Kouang-tchéou dans le sud du pays (avril et mai 1898). Kang You-wei entreprend de faire signer une pétition réclamant les réformes nécessaires à la modernisation du pays.


1896-1899 : Le Break up of China, la « mise en pièces » du pays, prend toute son ampleur du fait de l’appétit grandissant des puissances. La Russie, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne se font octroyer des concessions ferroviaires et minières et reconnaître des zones d’influence.


1898 : Période des « Cent jours » (11 juin - 21 septembre) au cours de laquelle Kang You-wei et Liang Qi-chao sont appelés auprès de l’empereur comme conseillers et tentent d’imposer des réformes ; ils sont écartés et poursuivis sous l’influence du camp conservateur conduit par l’impératrice Ts'eu-hi (Cixi).


1898-1899 : Développement de l’agitation des Boxers, une société secrète nationaliste, en Chine du Nord.


1899 : Doctrine Hay de la « porte ouverte » en Chine. Le Secrétaire d’État américain John Hay adresse à la France, à l’Angleterre, à l’Allemagne, à la Russie et au Japon une note exigeant que l’existence de « zones d’influence » ne puisse nuire à l’égalité commerciale sur le marché chinois.


1900 : Prise de Pékin par les Boxers (13 juin), assassinat de l’ambassadeur d’Allemagne et siège des légations étrangères (c’est l’épisode des « 55 jours de Pékin », 21 juin - 14 août). Envoi d’une expédition internationale commandée par le général allemand von Waldersee.


1901 : Convention internationale fixant le montant de l’énorme indemnité due par la Chine (1 milliard 750 millions de francs-or). Pour assurer les paiements, les revenus des douanes chinoises sont directement versés aux « banques gardiennes » occidentales et c’est le corps diplomatique de Pékin qui décide de reverser ou non au gouvernement chinois « le surplus douanier ». Il le refusera à Sun Yat-sen mais le donnera à Yuan Shikai en 1912.


1903-1907 : Le gouvernement impérial met en œuvre plusieurs réformes portant notamment sur la modernisation de l’armée, l’abolition des examens confucéens et la promesse d’une constitution.


février 1904-septembre 1905 : Guerre russo-japonaise conclue par le traité de Portsmouth. Vaincue, la Russie doit accepter le partage de la Mandchourie en deux zones d’influence (accords de 1907 et 1910) et cède au Japon son bail sur le Liao-Toung et Port-Arthur.


1904 : Expédition britannique contre Lhassa. Les États-Unis prennent la même année des mesures contre l’immigration chinoise.


1905 : Sun Yat-sen fonde à Tokyo le Tong-meng-hui (Ligue de l’Alliance), ancêtre du Kouo-min-tang (Guo-min-dang), et formule ses trois principes : indépendance nationale contre la domination d’une dynastie mandchoue étrangère, révolution politique par l’instauration d’un régime républicain, révolution sociale contre la minorité des privilégiés de la fortune.


1906 : Révolte des mineurs du Hunan


1906-1907 : Insurrections paysannes en Chine du Sud, soutenues par le Tong-meng-hui et les républicains.


1908 : Mort de Ts'eu-hi (Cixi). Un très jeune enfant, P'ou-yi (Pu-yi), accède au trône impérial.


1909 : Le gouvernement impérial crée des assemblées provinciales mais ces timides réformes arrivent trop tard.

 Page suivante
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter