Logo Clio
Xi'an
La cité du Premier Empereur
Xi'an fut douze fois capitale de l'empire du Milieu. Elle est surtout renommée pour le fameux tombeau du Premier Empereur qui s'élève non loin, mais c'est sous les Han et les Tang qu'elle devint une ville immense, prospère et raffinée, enrichie par le commerce de la soie. Véritable musée à ciel ouvert, elle conserve, au sein de ses remparts et dans le grand musée du Shaanxi, les témoignages précieux de sa vie passée.

Le tombeau du Premier Empereur
Le Premier Empereur Qin Shi Huang Di établit sa capitale non loin de Xi'an, à Hien Yang. Le terrible souverain qui réalisa pour la première fois l’unité de la Chine en 221 av. J.-C. voulait une sépulture à l’échelle de sa puissance. Il mobilisa pour son édification plus de sept cent mille hommes : enseveli au cœur d’un tumulus de cinq cents mètres de diamètre qui atteignait, à l’origine, une centaine de mètres de hauteur, l’empereur repose dans un somptueux palais débordant de richesses, bordé par une mer de mercure. Cœur encore inviolé de sa sépulture, découverte par hasard en 1974 par des paysans, l’extraordinaire armée de soldats et chevaux de terre cuite, grandeur nature, qui gardait la tombe. Plus de huit mille statues d'un réalisme saisissant ont été exhumées à ce jour que l'on peut admirer in situ et dans le musée de Xi'an.

Un million d'habitants au VIIIe siècle
Après la mort de l’empereur, la nouvelle dynastie des Han choisit d’établir sa capitale à Chang’an, la cité de la Paix éternelle, la future Xi’an. Entourée d’une muraille d’une vingtaine de kilomètres qui enserre palais, marchés et quartiers d’habitation, à la fois terminus et point de départ de la route de la soie, la ville devint rapidement le centre d’une activité commerciale intense. Elle est certainement à cette époque la seconde plus grande ville du monde après Rome. Elle connut le déclin lorsque les Han postérieurs transportèrent leur capitale à Luoyang, mais elle recouvra son statut au VIe siècle, avec l’avènement des Tang qui y installèrent une cour brillante et raffinée. Pour le plus grand plaisir de l'aristocratie et des riches commerçants, danseuses, musiciens et savants y rivalisaient avec les artisans et les artistes dont les œuvres sont conservées au musée du Shaanxi. Au VIIIe siècle, la cité comptait près d’un million d’habitants ! Rebaptisée Xi’an – la Paix de l’Ouest – à l’époque Ming ( XIVe - XVIIe siècle), elle continua à prospérer.

Un urbanisme maîtrisé
Xi'an est l'une des rares cités en Chine à avoir conservé son beau corset de murailles remarquablement préservées. On peut se promener sur le chemin de ronde pour admirer la vieille ville dominée par la tour de la Cloche et du Tambour. Entièrement planifiée, la cité s’organise autour du quadrilatère du palais impérial – le palais de la Grande Clarté – et du centre administratif qui la jouxte au sud. Deux immenses avenues de plus de cent mètres de largeur se croisaient à angle droit, délimitant des quartiers aux fonctions bien précises.

Nestoriens, musulmans et bouddhistes
Au milieu d'un jardin, le musée de la Forêt des stèles présente des centaines de « livres de pierre », dont les plus anciens datent de la dynastie Tang. Ils contiennent le canon confucéen, des documents historiques, comme ce fameux texte nestorien de 786, des classiques chinois, des poèmes et des cartes et illustrent magnifiquement les évolutions de la calligraphie chinoise à travers les siècles. La diversité culturelle de Xi'an est aussi illustrée par une curieuse mosquée du XIVe siècle. Nichée dans un quartier agréable et animé, elle ressemble trait pour trait à un temple chinois ! Xi'an joua aussi un rôle majeur dans la circulation des idées au sein de l'empire du Milieu. C'est ce que rappelle, à l’extérieur de l’enceinte, la grande pagode de l’Oie sauvage, témoin de la diffusion d’un bouddhisme qui cherchait à retrouver la pureté de ses sources indiennes originelles.
Partir en voyage avec Clio
CH 31 - 18 jours

L'immense territoire chinois, avec ses larges fleuves, ses montagnes boisées et ses villes tentaculaires, offre une variété naturelle et artistique d'une rare richesse. Notre circuit classique vous fera ... Découvrir ce voyage
CH 34 - 16 jours

Un mot magique qui recouvre deux mille ans d’histoire : la route de la Soie. Dès le IIe siècle avant notre ère, des caravanes de chameaux ou de dromadaires, des marchands à pied, des religieux de toutes ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions de vente Comment s'inscrire Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter ou nous visiter