Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Ouzbékistan et Turkménistan. D'Achkhabad au désert de Karakalpakie
Khiva, Kounya-Ourgench, Noukous, Nissa, Merv
Les points forts
Khiva
Les citadelles du désert du Karakalpakistan
Le musée Savitsky à Nukus
Kunye-Urgench
Le cratère de Darwaza et le désert de Karakum
Les côtes de la Caspienne
Le complexe archéologique de Dehistan – Misrian – Mashat Ata
Ashgabat, surprenante capitale
Nissa, ancienne capitale parthe
L’ancienne Margiane (Gonur depe, Togolog 21 et Merv)
Quelques sites de l’ancienne branche Nord des Routes de la Soie
La Margiane, la Chorasmie, l’Hyrcanie sont des noms connus depuis l’Antiquité, cités dans l’Avesta, plus tard par Hérodote, mais aujourd’hui presque oubliés. Pourtant ces régions ont été de grands bassins de développement urbains dès le IIIème millénaire avant notre ère, contemporains de Sumer et de Babylone avec qui ils commerçaient, comme l’archéologie l’a révélé depuis à peine un demi-siècle. La civilisation proto-iranienne de ce lointain passé est aujourd’hui appelée « Bactrio-margienne ». Le site le plus célèbre est Gonur Depe, découvert en 1972. Irriguées par des grands fleuves tels l’Amou Dariyâ, le Mourghâb, l’Atrek, ces régions ont connu ensuite une Histoire mouvementée, au gré des grands États qui s’y implantèrent ou s’y formèrent (Achéménides, Parthes, Chorasmiens, Turks Khworezmshâhi, Seljukides, etc.) et y laissèrent les traces de brillantes civilisations, ou des invasions qui les ravagèrent dont la plus catastrophique fut celle des Mongols au XIIIème siècle, puis celle de Timur (Tamerlan) un siècle et demi plus tard. Plus près de nous, Noukous, en plein cœur du désert du Karakalpakistan, abrite un passionnant musée de peinture de l’Avant-garde russe ; près de 90.000 tableaux furent sauvés par le collectionneur et conservateur Igor Savitsky alors qu’ils étaient bannis par Staline en 1937 car non conformes au Réalisme soviétique. Quant à Ashgabat, oasis de piémont entre steppe désertique et montagne aride, c’est une ville aussi moderne qu’étonnante, marquée par la volonté d’un Président de laisser son empreinte de manière ostentatoire à quelques kilomètres de l’ancienne capitale des Parthes, Nissa, où furent découverts des milliers d’ostraca. Et si les rives turkmènes de la mer Caspienne ne sont pas très hospitalières, bordées de dunes et de falaises, lovées dans les montagnes du Kopet Dagh de petites vallées verdoyantes abritent encore quelques villages, tel Nokhur, qui tentent de vivre encore au rythme des saisons. Si les voyages au Turkménistan sont rares, et souvent restreints à la capitale Ashgabat, Merv et Kunye-Ourgench, ce périple vous permettra de découvrir ce pays étonnant un peu plus en profondeur en retraçant 5.000 ans d’Histoire en visitant aussi des sites fort peu fréquentés.
AC 201Ouzbékistan, Turkménistan18 joursGrands voyageurs

Le programme de ce voyage n'est pas encore disponible
 
 

 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter