Logo Clio
Service voyages
Service voyages
La Tunisie
De Carthage à Kairouan
Les points forts
Les ruines de l'antique Carthage
Le musée du Bardo
Le site de Dougga
La vieille ville de Kairouan et ses mosquées
L'amphithéâtre romain d'El Jem
La médina de Tunis
Intégrées par les Carthaginois au monde de l'Orient, puis fécondées par la présence romaine, les vieilles terres berbères d’Afrique du Nord, évangélisées dès le IIe siècle au point de devenir un des centres majeurs du christianisme avec les personnalités de Tertullien, Cyprien et Augustin, basculèrent ensuite dans l’espace islamique et ces appartenances successives – sans oublier le temps de la présence ottomane et du protectorat français – donnent une identité tout à fait particulière au plus petit des pays du Maghreb. A Tunis, le Musée archéologique et celui du Bardo permettent de redécouvrir – après Flaubert préparant l’écriture de Salammbô – les traces de la Carthage punique, mais aussi celles de la capitale de la province romaine d’Afrique. De nombreux sites témoignent de la civilisation originale née de la fusion réussie de l’héritage berbère et de l’ordre romain. Kairouan, établie par les envahisseurs arabes pour mettre en œuvre la conquête de l’ensemble du Maghreb, résume l’identité musulmane du pays, avec son admirable mosquée de Sidi Okba, l’un des plus anciens lieux de prière de l’islam, et avec sa mosquée du Barbier, bâtie autour de la sépulture d’un compagnon du Prophète. C’est donc à la lecture d’un brillant résumé de l’Histoire méditerranéenne qu’invite la découverte d’une terre souvent présentée, pour son sens de l’accueil et sa tradition d’ouverture, comme un pont entre l’Europe et le monde musulman.
TU 31Tunisie10 joursAccessible à tous
 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter