Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Grand circuit en Norvège, par Monts et par Fjords
Histoire et paysages au pays des Trolls et des Vikings
Les points forts
Trondheim, sa cathédrale Nidaros et son musée de la Musique
Les hauts plateaux de Røros et de Haukellisaetter
La ville minière de Roros
Les églises en bois dont celles de Borgund, Urnes, Torpo, Heddal
Le fjord Geiranger
Le quartier hanséatique de Bryggen à Bergen
Les Collections Rasmus Meyers à Bergen
Le musée des bateaux Vikings
Le musée des Beaux arts d'Oslo
La Norvège est un tableau impressionniste où le peintre aurait posé des touches de lumières féeriques et des éclats de ciel poudré. Ces paysages d'un pur romantisme sont ponctués de lacs, rivières et cascades, de hauts plateaux aux vastes horizons et de fjords majestueux, tels le grandiose Sognefjord ou le vertigineux Geirangerfjord aux à-pics dépassant les 1000 mètres. Même si la Norvège est un pays où les « trolls », esprits de la forêt, épient le voyageur, lui rappelant ainsi la suprématie de la nature, elle est aussi un pays où la population est largement citadine, moderne et internationale, vivant dans de petites villes où se côtoient maisons traditionnelles, maisons baroque et Art nouveau et d’audacieux immeubles de verre. La péninsule scandinave a été occupée par des clans scandinaves à partir de l’Âge du Bronze. Si les " Hommes du Nord" de Suède et du Danemark ont participé aux Grandes invasions (Goths, Rus, Vandales) ce n’est qu’à la fin du VIIIe siècle que les peuples de Norvège se sont fait connaître lors des expéditions vikings. Ensuite, plus de deux siècles furent nécessaires pour unifier et christianiser la Norvège. D’abord influencé par l’art roman, puis par le gothique anglais, l’architecture religieuse s’est développée dès le XIe siècle à l’intérieur des terres sous la forme des stavkirker, églises « à piliers en bois ». Leur décoration dénota des formes de syncrétisme entre catholicisme et religion pré-chrétienne. Longtemps dominés par les Danois ou les Suédois, les Norvégiens ont su résister en affirmant leur identité nationale, en imposant leur Constitution de 1814, puis en déclarant leur indépendance en 1905. Depuis la fin du XVIIIe siècle, les arts ont été empreints de cette quête de l’identité nationale, mais celle-ci acquise, des peintres comme Munch se sont intéressé à l’âme plus qu’à l’identité tandis que les nouveaux romanciers s’inscrivent dans une critique des dérives sociales engendrées par la mondialisation.
NO 32Norvège15 joursPour tous avec réserve
NO 32 - du 11 au 25 juillet 2018 avec Gérard Rovillé
Histoire et paysages au pays des Trolls et des Vikings
 
Complet
6 095,00 €
 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter