Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Joyaux de l'art Indo-Persan
Architecture, jardins et miniatures en Inde du Nord
Les points forts
Quatre jours et demi pour une visite approfondie de Delhi
Les mausolées de Phulwari Sharif et Maner
Le mausolée de Sher Shâh Sûri à Sasaram
Les mosquées de Jaunpur et de Faisabad
Les monastères de Shravasti
Lucknow
Le Taj Mahal, le Fort Rouge, la grande mosquée et le mausolée d’Itimid ud-Daulah à Agra
Le mausolée d'Akbar à Sikandra
La ville moghole abandonnée de Fatehpur Sikri
Le palais de Bharatpur
Le palais de Dig
Du début du XIe siècle au milieu du XIXe siècle, l'Inde du Nord, puis l'Inde du Centre et l'Inde du Sud ont été marquées par la présence de pouvoirs musulmans. Qu'ils portent les titres de sultan, nawâb, amir, shâh ou pâdeshâh, qu'ils fussent d'origines turco-afghanes ou persanes (rarement arabe), presque tous les monarques ont laissé des preuves tangibles de leur passage : villes, forteresses, mosquées, palais, etc. Et si le Tâj Mahal d'Agra est aujourd'hui le plus célèbre de ces témoignages, il n'est pas le seul et ne peut les représenter tous. Ce sont en réalité des siècles de rencontre entre le monde irano-turco-afghan et le monde indien qui ont façonné cet art si riche et si divers dans ses expressions, incluant de nombreuses variantes régionales. Si l'art moghol apparaît comme l'apogée de l’art indo-musulman, il ne faut pas négliger tous les développements qui l'ont précédé, en particulier au sein du Sultanat de Delhi et des sultanats locaux, ni oublier ses influences. Il ne s’agit donc pas à proprement parler d’un voyage en Inde du Nord, mais d’un voyage à travers l’art musulman de l’Inde du Nord, même si quelques visites, au passage, sortiront de ce cadre principal.
IN 203Inde20 joursGrands voyageurs
IN 203 - du 31 janvier au 19 février 2018 avec Gérard Rovillé
 
 
Départ assuré
5 095,00 €
 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter