Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Grand circuit en Iran
Hamadan, Suse, Bishapur, Ispahan, Chiraz, Persépolis, Pasargades, Yazd
Du 7 au 21 avril 2018 avec François Desset
IR 31 - 15 jours - Accessible à tous
Places disponibles  Imprimer
Les points forts
  • Les vols directs Paris-Téhéran et retour sur lignes régulières
  • La classe Affaires en option à un tarif privilégié
  • Persépolis
  • Soltanieh
  • Pasargades
  • La mosquée du Roi à Ispahan
  • Le bas-relief de Darius à Bisotoun
  • La ziggourat de Tchoga-Zambil
  • Le temple du Feu de Bishapour
  • Les tours du Silence de Yazd
  • Le Chronoguide Iran
Héritier d’une histoire plurimillénaire et détenteur d’un patrimoine archéologique et historique exceptionnel, l’Iran apparaît comme l’un des principaux foyers culturels du monde moyen-oriental. Dans l’ancien Elam, à Tchoga Zambil, au sud de l’imposante barrière du Zagros, s'élève la plus grande des ziggourats mésopotamiennes. C’est également dans cette région que les souverains achéménides installeront, à Suse, au premier millénaire avant notre ère, l’une de leurs capitales. C’est à Ecbatane (l’actuelle Hamadan) que s’est forgée leur puissance, et à Persépolis que les peuples soumis viendront les honorer et s’acquitter de leurs tributs. L’Iran parthe puis sassanide succède à l’Empire achéménide balayé par Alexandre et c’est à Bishapur et à Taq e Bostan que l’on retrouve les traces des rois qui disputèrent à Rome la frontière de l’Euphrate et qui firent trembler Byzance. Vaincue par les envahisseurs arabes, l’ancienne Perse va bientôt jouer un rôle majeur dans la genèse et l’affirmation d’une civilisation musulmane brillamment illustrée par le philosophe Avicenne, le poète Hafiz ou les somptueux monuments que feront édifier à Ispahan les souverains de la dynastie séfévide.

%%voyageBloque%%
 
M. François Desset
Docteur en archéologie





 
J 1 - Samedi 7 avril 2018 Paris – Téhéran
Vol pour Téhéran. Nuit à Téhéran.
 
 
J 2 - Dimanche 8 avril 2018 Téhéran
Capitale actuelle de l’Iran, Téhéran est une ville moderne dont les mille richesses se dissimulent au cœur d'une mégalopole de quatorze millions d'habitants. Petit bourg commerçant, Téhéran se développa après la destruction de Ray – Raghès pour les Anciens – lors de l'invasion mongole de 1228, mais ne devint capitale que sous les Séfévides au XVIe siècle. Nous visiterons le Musée archéologique où a été rassemblée la plus grande part des trésors découverts lors des fouilles entreprises dans le pays. Cette visite nous permettra de parcourir, en un seul coup d’œil, toute l’histoire de l’Iran, des temps antiques à l’époque islamique. Nous découvrirons ensuite le somptueux Palais de Golestân , ensemble de bâtiments palatiaux construits sur un modèle irano-européen au milieu du XIXe siècle, où nous admirerons plus particulièrement la salle du Trône de Marbre. Nous traverserons ensuite la ville moderne et visiterons, entre autres, le musée du Tapis qui nous présentera les plus remarquables spécimens de cet art typiquement persan. Enfin, nous flânerons dans les souks et autour de la mosquée du Roi. Nuit à Téhéran.
 
 
J 3 - Lundi 9 avril 2018 Qazvin – Soltanieh (420 km)
Départ le matin vers Qazvin qui sera l’occasion d’un premier contact avec l’architecture des Séfévides et des Qadjars. Nous atteindrons Soltanieh , ancienne ville impériale fondée en 1290 par le souverain mongol Arghoun. Nous y admirerons la mosquée funéraire du sultan Oldjaitou Khodabendeh splendide édifice surmonté d'un dôme qui culmine à plus de 50 mètres. Nous poursuivrons notre route vers Hamadan où nous passerons la nuit.
 
 
J 4 - Mardi 10 avril 2018 Hamadan – Bisotoun – Taq-é-Bostan (170 km)
Il ne subsiste plus grand-chose d’Ecbatane, la capitale des Mèdes au VIe siècle av. J.-C., que recouvre la ville moderne d’Hamadan. Nous verrons le mausolée d’Esther et de Mardochée, toujours vénérés par la communauté juive d’Iran, et le Gonbad-e-Alavian, très belle tour funéraire d’époque seldjoukide. Nous évoquerons, devant son mausolée, Avicenne, symbole du rayonnement intellectuel de l’Iran du Xe siècle. Nous nous dirigerons ensuite vers Kermanshah. A Kengavar, nous verrons les éléments d’impressionnantes colonnes d’un temple d’époque séleucide, puis, à Bisotoun , le fameux bas-relief de Darius le Grand (Attention : le relief de Darius est actuellement en réfection et sous échafaudage, sans date connue de fin des travaux). Enfin, à Taq e Bostan, nous admirerons les grottes sculptées, ornées de bas-reliefs sassanides, en particulier une scène représentant l'investiture de Shapour II et sa victoire sur Julien l'Apostat et, dans un iwan creusé dans la paroi rocheuse, une étonnante scène de chasse aux sangliers. Nuit à Kermanshah.
 
 
J 5 - Mercredi 11 avril 2018 Suse – Tchoga Zambil (510 km)
Nous franchirons les montagnes du Zagros, dans un paysage admirable, avant de descendre vers la Mésopotamie. Arrivés dans la plaine d’Ahvaz, nous découvrirons le site de Suse dont les origines se perdent dans la nuit des temps. L’immense tell archéologique nous permettra d’évoquer la période élamite et la ville achéménide fondée par Cyrus le Grand en 559 avant J.-C. Un peu plus au sud, à Tchoga Zambil , qui était jadis une cité religieuse dont l’éclat fut comparable à celui de la capitale, Suse, nous nous arrêterons devant les vestiges de ce qui fut la plus grande ziggourat de Mésopotamie. Nuit à Ahvaz.
 
 
J 6 - Jeudi 12 avril 2018 Bishapour (520 km)
Nous traverserons une zone de champs pétrolifères avant d’atteindre les montagnes du Fars. Dans l’après-midi, nous arriverons à Bishapour où subsistent les vestiges de la capitale sassanide du roi Chapour Ier. Les fortifications de la ville, un temple peut-être dédié à la déesse Anahita et des salles d’audience témoignent de cette période de grandeur. A quelques centaines de mètres, sur les rives du Band-i Shapur qui se fraye un passage à travers la montagne, nous admirerons un ensemble exceptionnel de bas-reliefs sassanides. Nous poursuivrons notre route vers Chiraz où nous passerons la nuit.
 
 
J 7 - Vendredi 13 avril 2018 Persépolis – Chiraz
La matinée sera consacrée à la visite de Persépolis , temps fort archéologique du circuit. Dans un périmètre étroit construit de main d’homme furent édifiés pendant plus de cent ans des monuments spectaculaires dont l’objectif était d'attester, au regard des peuples vaincus et vassaux, de la grandeur de l’Empire achéménide. Empruntant le majestueux escalier qui se prolonge par la voie processionnelle, nous atteindrons l'Apadana dont les accès sont décorés de la célèbre frise des Tributaires. Nous découvrirons ensuite la salle aux Cent Colonnes édifiée par Xerxès et le « trésor », centre administratif et financier de l'Empire achéménide. Les deux tombeaux d’Artaxerxès II et d’Artaxerxès III surplombent le site d’une manière grandiose. Plus au sud, à Naqsh-e Radjab, nous découvrirons des bas-reliefs d’époque sassanide. Enfin, à Naqsh-e Rostem, creusés dans les falaises, quatre hypogées cruciformes sculptés en l’honneur des Darius, de Xerxès et d’Artaxerxès Ier nous livreront de nouvelles traces du passé. Devant ces hypogées s’élève un monumental temple du Feu édifié à l’époque perse. Au bas des falaises se trouvent d’intéressants bas-reliefs d’époque sassanide et quelques vestiges des œuvres antérieures des Parthes arsacides. En fin d’après-midi, nous commencerons notre découverte de Chiraz avec la visite du tombeau d’Hafiz grand penseur du XIVe siècle. Nuit à Chiraz.
 
 
J 8 - Samedi 14 avril 2018 Firuzabad – Chiraz (220 km)
Le matin, nous partirons pour Firuzabad, l'antique cité sassanide de Ghour, importante ville sassanide de plan parfaitement circulaire édifiée par Ardashir Ier au IIIe siècle à l'emplacement où il vainquit Artaban V en 224. S'il ne reste que des traces de la ville ancienne, Firuzabad nous offrira cependant les extraordinaires vestiges du palais d’Ardashir Ier qui fut peut-être le premier édifice à coupole édifié en Iran. De retour à Chiraz, nous découvrirons la ville, telle qu'elle fut voulue par Karim Khan Zend qui en fit sa capitale au XVIIIe siècle. Nous visiterons notamment le mausolée de Saadi , penseur qui marqua l’apogée de la poésie persane aux XIIIe siècle. Nous terminerons notre journée en flânant dans les rues de la ville, le bazar et les quelques quartiers anciens encore préservés. Nuit à Chiraz.
 
 
J 9 - Dimanche 15 avril 2018 Pasargades – Abarqu (440 km)
Le matin, nous partirons vers Yazd. Nous nous arrêterons à Pasargades où, selon la tradition, Cyrus le Grand aurait fait construire son palais à l’endroit même où il avait vaincu le roi des Mèdes, Astyage, en l’an 550 avant notre ère. Pasargades, « le clan des Perses », fut la capitale des deux premiers grands rois achéménides. Nous y admirerons les vestiges imposants d’une terrasse, dite « le trône de la mère de Salomon », dont la fonction était sans doute la même que celle des terrasses de Persépolis aux époques ultérieures, les vestiges d’un temple du Feu, d'un palais et, surtout, l’émouvant tombeau de Cyrus. Dans l’après-midi, sur la grande route caravanière qui reliait la Méditerranée à la Chine par les Indes, nous découvrirons Abarqu, qui fut prospère du Xe au XIVe siècle. Le Gonbad e Ali, sobre mais raffiné mausolée du XIe siècle qui surplombe la cité, témoigne de cette richesse ancienne. Nuit à Yazd.
 
 
J 10 - Lundi 16 avril 2018 Yazd
Yazd est une ancienne ville caravanière dont la prospérité s’établit jusqu’au XVIIe siècle sur le commerce de la soie. Nous partirons à la découverte des zoroastriens, aujourd’hui encore adeptes de cette ancienne religion de l’Iran. Nous admirerons, dans les solitudes du désert, d’anciennes tours du Silence où, il y a quelques années encore, des défunts se faisaient déchiqueter par les oiseaux, afin que ne fussent pollués ni la terre par l’inhumation ni l’air par la crémation. Nous visiterons ensuite l’actuel temple du Feu de Yazd, où brûle un feu allumé il y a près de 1 500 ans, le plus ancien feu en activité dans l’Iran d’aujourd’hui. Dans les quartiers de la ville, construits en terre et en bois, autour de la Grande Mosquée, une promenade nous donnera l’occasion d’admirer des maisons anciennes et une medersa à l’architecture tout à fait stupéfiante. L’après-midi, le palais de Dowlat-Abad nous révélera un beau jardin persan où s’élève un pavillon extraordinaire rafraîchi en permanence par sa tour des Vents, haute de près de 34 mètres. Nuit à Yazd.
 
 
J 11 - Mardi 17 avril 2018 Now Gonbad – Nain – Ardistan (380 km)
Nous quitterons Yazd pour Ispahan en traversant la zone désertique du centre de l’Iran. A Now Gonbad, en bordure du désert, subsiste un ensemble de caravansérails particulièrement bien conservé. Plus au nord, Nain est une cité dont le patrimoine monumental traditionnel a été préservé : autour d’un ancien château sassanide se dressent encore une splendide mosquée et de nombreux édifices. L’un d’eux est un husseniye, spécialement construit pour la représentation théâtrale religieuse commémorant le martyre d’Hussein, le fils d’Ali assassiné à Kerbela en 680 par les Omeyyades. Nous admirerons, à Ardistan, la mosquée du Vendredi, l’une des plus anciennes d’Iran. Nous continuerons ensuite notre route sur le plateau iranien vers la ville d’Ispahan. Nuit à Ispahan.
 
 
J 12 - Mercredi 18 avril 2018 Ispahan
En transférant sa capitale à Ispahan en 1598, Shah Abbas fonda la prospérité de cette cité. Il se consacra à l’érection de palais et mosquées avec un tel enthousiasme qu’Ispahan s’imposa, au XVIIe siècle, comme la plus belle ville du monde. La nouvelle cité, conçue selon un urbanisme grandiose, connut alors une période de richesse exceptionnelle. L’écroulement en 1722 de la dynastie séfévide, héritière de Shah Abbas, marqua le déclin de la capitale, réduite jusqu’à nos jours, au rang de cité provinciale, mais qui a gardé toute la splendeur de son glorieux passé.
Nous consacrerons deux journées aux visites d'Ispahan, réparties en fonction des ouvertures des sites.
Ces deux journées permettront d’explorer un admirable patrimoine artistique : le palais d’Ali Qapou aux fresques surprenantes, la mosquée du Vendredi qui a conservé une partie de son architecture seldjoukide, le mausolée d'Harun Velayat, le minaret Ali, le pavillon aux Quarante-Colonnes et, après une multitude de petits joyaux architecturaux, la mosquée du Roi édifiée par le shah Abbas, certainement le monument le plus prestigieux d'Iran et la mosquée du Cheikh Lotfollah aux merveilleuses mosaïques de faïence. Nous ne négligerons pas, bien sûr, l’antique bazar, toujours nommé le Kaysarieh et référence au commerce que la Perse antique faisait avec les Romains, ni le quartier arménien de Djolfa où vit, depuis le XVIIe siècle, une importante communauté installée par le Shah Abbas qui voulait enrichir sa ville de commerçants, d’artistes et d’artisans compétents. Nuit à Ispahan.
 
 
J 13 - Jeudi 19 avril 2018 Ispahan
Poursuite des visites d'Ispahan. Nuit à Ispahan.
 
 
J 14 - Vendredi 20 avril 2018 Natanz – Téhéran (495 km)
Nous traverserons la région qui se situe en bordure de la grande dépression désertique du Dash i-Lut, avant d’arriver à Kachan. Nous déjeunerons près du Bagh-e-Fin, autrefois l’un des plus beaux jardins persans, réalisé par le Shah Abbas qui aimait s’y détendre. Nous évoquerons les périodes les plus anciennes de l’histoire iranienne devant le site emblématique de Tepe Sialk où Roman Ghirshman mit en évidence, en 1930, la succession des peuples qui vinrent habiter le plateau iranien. Dans l’après-midi, retour à Téhéran. Nuit à Téhéran.
 
 
J 15 - Samedi 21 avril 2018 Téhéran – Paris
Tôt le matin, transfert à l'aéroport et vol pour Paris.
 


Groupe de 15 à 23 voyageurs
Places disponibles
Forfait en chambre double
Prix prestissimo jusqu'au 6 décembre 2017
Prix presto jusqu'au 6 février 2018
Prix à partir du 07/02/2018
3 895 €
3 925 €
3 955 €
Remise supplémentaire de 2 % soit environ 77 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 08/12/2017.
Supplément chambre individuelle
Prix prestissimo jusqu'au 6 décembre 2017
Prix presto jusqu'au 6 février 2018
Prix à partir du 07/02/2018
895 €
925 €
955 €
Remise supplémentaire de 2 % soit environ 95 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 08/12/2017.
Sans transport international
Prix prestissimo jusqu'au 6 décembre 2017
Prix presto jusqu'au 6 février 2018
Prix à partir du 07/02/2018
-370 €
-280 €
-215 €
Supplément vols internationaux en classe affaire
285 €
Visa   95 €


TeheranHoweyzeh 4*

HamadanBou Ali 4*

KermanshahParsian Kermanshah Hotel

AhvazOxin 4*

ShirazZandieh 5*

YazdSafaiyeh 5*

IspahanHôtel Piroozy 4*

TeheranNovotel 5*

Les horaires prévisionnels de votre voyage seront disponibles prochainement.

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Téhéran et retour avec ou sans escale sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du petit déjeuner du 2e jour au dîner du 14e jour avec 2 déjeuners pris sous forme de pique-niques à Bishapur et Pasagardes
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 4 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 17/10/2017. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Bien que les contraintes concernant la tenue des femmes se soient un peu assouplies ces dernières années, surtout dans les grandes villes, elles n'en restent pas moins en vigueur c'est pourquoi tout manquement pourrait perturber gravement le voyage pour l'ensemble des participants. Il est donc absolument impératif de respecter pendant toute la durée du circuit ces contraintes vestimentaires : foulard couvrant les cheveux, vêtement ample à manches longues, type tunique sous le genou sur un pantalon large.
  • Le réseau routier en Iran est excellent.
  • Bien que les évolutions positives soient rapides, l'infrastructure hôtelière, même dans les meilleures catégories, offre encore à certaines étapes des prestations de qualité inégale.
  • Pour l'obtention du visa, votre passeport ne doit pas comporter de tampon israélien.
  • Les distributeurs automatiques étant rares en Iran et les cartes bancaires n'étant pas toujours acceptées, nous vous conseillons de vous munir d'argent liquide (euros ou dollars) avant le départ.
 
  • Un passeport, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage et ne comportant pas de tampon israëlien
  • Un visa pour l'Iran


Informations pratiques
Décalage horaire
Le décalage horaire entre la France et l'Iran est de + 2h30 pendant toute l'année à l'exception de deux périodes :
- du 26 au 28 mars le décalage horaire est de + 3h30
- du 22 septembre au 31 octobre le décalage horaire est de +1h30.
Rappel : en France l'heure d'été commence le dernier dimanche de mars et l'heure d'hiver commence le dernier dimanche d'octobre


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter