Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Grand circuit en Ethiopie
De Lalibela à la vallée de l'Omo
Du 11 au 29 mars 2016 avec Atila Riapov
ETH 60 - 19 jours - Voyageurs avertis
Sur demande  Imprimer
Véritable forteresse naturelle dominant la Corne de l'Afrique, le plateau éthiopien est aussi un précieux château d'eau commandant le régime des crues du Nil. Des conditions climatiques favorables en ont fait depuis longtemps une région peuplée et un foyer de civilisation majeur sur le continent noir. Riche des somptueux paysages de la Rift Valley, du lac Tana, des chutes de l'Awash ou des cataractes du Nil bleu, l'Ethiopie fut l'une des régions africaines où émergea l'espèce humaine, notamment dans la vallée de l'Omo, et dans la vallée de l'Awash où fut découvert, en 1974, le squelette de Lucy. Mais l'importance des décors rupestres et des ensembles mégalithiques contemporains de l'ère chrétienne témoigne de la richesse de la culture locale avant l'évangélisation effectuée au IVe. Les sanctuaires de Lalibela et les églises décorées de fresques édifiées sur les îles du lac Tana révèlent l'originalité d'un christianisme éthiopien dont l'existence fut, dans l'Occident médiéval, à l'origine du mythe faisant de ces régions le royaume du prêtre Jean. Gondar, la capitale de Fasilidas témoigne elle aussi de la persistance dans la durée de cette Ethiopie chrétienne en ces terres d'aventure que hantent toujours les ombres de Rimbaud et d'Henri de Monfreid.
Les points forts
  • La ville fortifiée de Harar   et le souvenir de Rimbaud
  • Les églises rupestres de Lalibela  
  • Les stèles d'Axum  
  • Les traditions ancestrales des peuples de la vallée de l'Omo  
  • Arba Minch, la ville aux quarante sources
  • Le site mégalithique de Tututi avec plus de 1600 pierres levées
  • Les cataractes de la rivière Awash
  • Le Chronoguide Ethiopie

%%voyageBloque%%
 
M. Atila Riapov
Diplômé d'histoire de l'art et d'archéologie,directeur-adjoint de la Mission archéologique française à Apollonia du Pont (Bulgarie)




 
J 1 - Vendredi 11 mars 2016 Paris – Addis-Abeba
Départ de Paris dans la soirée pour Addis-Abeba. Nuit en vol.
 
 
J 2 - Samedi 12 mars 2016 Addis-Abeba – Langano (180 km)
Arrivée à Addis-Abeba, la capitale de l'Ethiopie, tôt le matin. Nous prendrons alors la route en direction du sud du pays. Déjeuner inclus en route. Après avoir quitté Addis-Abeba, nous nous arrêterons à Melka Kunturé, sans doute le plus accessible et le plus intéressant des grands sites préhistoriques du pays. Plus loin, se trouve l’étrange et énigmatique Tiya et son alignement de pierres levées, sculptées de représentations d’épées. Nuit à Langano.
 
 
J 3 - Dimanche 13 mars 2016 Langano – Arba Minch (260 km de piste)
Le matin, nous prendrons la piste qui nous mènera vers Arba Minch et ferons une excursion vers le pays des Dorzé. Par une route en lacets ménageant de somptueux panoramas sur les lacs, nous atteindrons les villages des montagnards dorzé. Cette ethnie est célèbre pour les tissages de shammas (toges) en coton et pour ses impressionnantes huttes ogivales en bambou et ensète qui peuvent dépasser une dizaine de mètres de haut. Déjeuner dans un restaurant local en cours de route. Retour à Arba Minch. Nuit à Arba Minch.
 
 
J 4 - Lundi 14 mars 2016 Arba Minch – Jinka (240 km sur piste, environ 6 heures)
Le matin, nous ferons une promenade en bateau sur le lac Chamo qui abrite une impressionnante colonie de crocodiles. Nous y verrons aussi une faune très variée et pourrons apercevoir l'activité des pêcheurs. En fin de matinée, nous poursuivrons notre route dans un paysage vallonné avant d’atteindre la spectaculaire faille de la vallée de l’Omo (Unesco). Nous pénétrerons alors dans un tout autre univers. Dans cette région, qui semble oubliée du reste de l’Ethiopie et du monde, vivent des populations de pasteurs et d’agriculteurs nilotiques qui ont conservé toutes leurs traditions. Leurs parures, peintures corporelles et scarifications contribuent à fasciner visiteurs et photographes. Nous rejoindrons, en fin de journée, la petite ville de Jinka située au milieu de collines verdoyantes. Nuit à Jinka.
 
 
J 5 - Mardi 15 mars 2016 Mursi
Par la piste, nous rejoindrons le territoire des Mursi. Cette population fière et farouche est célèbre pour les ornements labiaux en argile que portent les femmes et qui leur a valu le nom de « femmes à plateaux ». Les hommes, redoutables guerriers, ornent, pour leur part, leurs corps de peintures. C’est dans leurs villages que nous découvrirons ce peuple dont la rencontre constitue un véritable choc culturel. Dans l'après-midi, nous nous rendrons dans un marché fréquenté par les ethnies Hamer et Bana, qui se distinguent par leurs étonnantes coiffes et parures. Retour en fin de journée à Jinka. Nuit à Jinka.
 
 
J 6 - Mercredi 16 mars 2016 Jinka – Yabelo (230 km sur piste, environ 7 heures)
Contrastant avec les plaines arides de l’Omo, le pays des Konso est remarquable par ses cultures en terrasses, méticuleusement entretenues. Cette population d’agriculteurs chevronnés est célèbre pour ses villages défensifs et ses coutumes funéraires. Les Konso érigent sur les tombes de leurs chefs et de leurs grands guerriers, des représentations en bois des défunts, appelées « waga ». Quelques exemples de cet art, qui tend à disparaître, sont encore aujourd’hui visibles. Après avoir visité un village, nous poursuivrons notre route chez les Borana, pasteurs semi-nomades dont le territoire s’étend jusqu’au Kenya. Nuit à Yabelo.
 
 
J 7 - Jeudi 17 mars 2016 Yabelo – Awasa (350 km sur route, environ 7 heures)
Quittant les savanes arborées, nous pénétrerons dans des paysages bien différents. Traversant les pays Gédéo et Sidama, nous découvrirons une végétation luxuriante où domine l’ensète ou faux-bananier. Cette « Ethiopie heureuse » est aussi une des régions les plus riches du pays d’un point de vue archéologique. Nous visiterons successivement les sites de Tututi qui, avec plus de 1 600 pierres levées, est probablement le plus grand site mégalithique du continent africain et Tuto Fela, vaste tumulus funéraire surmonté de pierres finement gravées qui a été récemment fouillé et restauré par une équipe d’archéologues français. Déjeuner inclus. Dans l’après-midi, nous retrouverons les paysages de la Rift Valley et ses lacs enchanteurs. Nuit à Awasa.
 
 
J 8 - Vendredi 18 mars 2016 Awasa – Awash (350 km sur route, environ 5 h 30)
Tôt le matin, nous irons découvrir le marché aux poissons d'Awasa, haut en couleurs. Nous prendrons ensuite la route qui, se dirigeant vers l’Est, perd en altitude. Nous pénétrerons dans le parc national de l’Awash. Avec un peu de chance, nous pourrons y observer le splendide oryx beisa. Mais l’attraction principale est incontestablement les chutes de la rivière Awash, qui comptent parmi les plus impressionnantes cataractes d’Afrique. Dans l’après-midi, nous arriverons en pays Afar. Cette population de pasteurs nomades, connue aussi sous le nom de Danakil, était autrefois redoutée par les voyageurs. Les récits romancés de Joseph Kessel ou d’Henri de Monfreid firent beaucoup pour asseoir cette réputation. Nous visiterons un campement afar ou kereyou. Nuit à Awash.
 
 
J 9 - Samedi 19 mars 2016 Awash – Dire Dawa (350 km sur route)
Après la traversée des plaines des Afar, la route serpente dans les monts Chercher pour traverser le pays des Oromo, population colorée qui s’adonne, dans cette région, à la culture du khat et du café. En fin de journée, arrivée à Dire Dawa où nous passerons la nuit.
 
 
J 10 - Dimanche 20 mars 2016 Harar   – Dire Dawa
Le matin, nous gagnerons Harar , la ville aux 99 mosquées et la plus fascinante cité d’Ethiopie. Plus encore qu’à l’explorateur Richard Burton qui fut le premier Européen à pénétrer dans la ville sainte interdite aux non-musulmans, Harar reste indissociablement liée à Arthur Rimbaud qui y passa l’essentiel des dix dernières années de sa vie. Le musée qui lui est consacré, installé dans une belle et ancienne demeure, rassemble des souvenirs du poète et d’anciennes photos de la ville qui évoque son aspect à l’époque où « l’homme aux semelles de vent » n’était qu’un modeste employé de la maison Bardey.

La vieille ville d’Harar, Harar Jugol (Unesco) est formée d’un labyrinthe de ruelles étroites qui aboutissent au grand marché où des femmes des villages alentour vendent les produits de leurs jardins et de splendides vanneries colorées. On retrouve ces dernières dans les anciennes maisons adares que nous visiterons et où l’on cultive un art de vivre tout oriental. Dans l’après-midi, nous retournerons à Dire Dawa. Créée il y a un siècle, lors de la construction du chemin de fer qui devait relier Djibouti à Addis-Abeba, Dire Dawa supplanta peu à peu Harar, détournant à son profit une bonne partie du commerce. La ville, devenue la deuxième, en importance, du pays, est toujours centrée sur sa gare qui ne détonnerait pas dans une sous-préfecture française. On ne peut en dire autant de ses marchés extraordinairement exotiques et colorés. Nuit à Dire Dawa.
 
 
J 11 - Lundi 21 mars 2016 Dire Dawa – Addis-Abeba
Dans les environs de Dire Dawa, nous nous rendrons à la grotte de Laga Oda. La piste qui y conduit traverse de pittoresques villages oromo en pierres sèches. La grotte, ornée de délicates peintures de bovidés, est un des plus importants sites d’art rupestre du pays. Retour vers l'aéroport de Dire Dawa et envol pour Addis-Abeba. Nuit à Addis-Abeba.
 
 
J 12 - Mardi 22 mars 2016 Axoum
Vol vers Axoum le matin. Ville deux fois millénaire, Axoum (Unesco) fut jadis le grand marché de l’ivoire. Selon la tradition, Ménélik Ier, fils de la reine de Saba et du roi Salomon, y serait né. Elle fut le centre d’une civilisation brillante qu’illustrent avec grandeur les nombreux témoignages archéologiques que nous découvrirons : le palais de l’empereur Kaleb, le jardin des stèles, les extraordinaires obélisques et les tombes souterraines… Axoum fut aussi le berceau éthiopien du christianisme, introduit par le moine Frumence au IVe siècle : nous verrons l'église Sainte-Marie-de-Sion où, selon les Ethiopiens, se trouve l'Arche d'Alliance, ramenée de Jérusalem par Ménélik Ier. Nuit à Axoum.
 
 
J 13 - Mercredi 23 mars 2016 Axoum – Lalibela
Départ en avion pour Lalibela(Unesco). Au début du XIIe siècle, dans la province de Wollo, naquit un enfant dont le destin était de devenir saint et roi. A sa naissance, il fut entouré d'un nuage d'abeilles. Voyant dans ces abeilles les soldats qui, un jour, serviraient son fils, sa mère lui donna le nom de Lalibela qui signifie « celui dont les abeilles reconnaissent la souveraineté ». Lalibela est aujourd'hui le nom d'une ville qui compte parmi les merveilles du monde. Le saint roi avait ordonné que onze églises y fussent taillées dans la masse du rocher. Incapables d'expliquer ce « miracle », les chroniqueurs royaux écrivirent que Lalibela avait reçu l'aide des anges. De part et d'autre du fleuve appelé Jourdain, ces églises sont encore aujourd'hui des lieux de culte. Nous découvrirons les ensembles religieux qui s'ordonnent autour de Bet Emmanuel, de Beta Maryam, de Beta Golgota. Nuit à Lalibela.
 
 
J 14 - Jeudi 24 mars 2016 Lalibela
Nous continuerons notre découverte de Lalibela en visitant notamment l'extraordinaire église monolithique de Saint-Georges, souvent considérée comme le chef-d’œuvre de l’art rupestre de Lalibela. Dans l’après-midi, nous nous rendrons, dans les environs de la ville, à l’église de Yemrehanna Kristos. Précurseur des églises de Lalibela, ce sanctuaire est remarquable par sa décoration intérieure et son architecture de style axoumite. Nous visiterons également l’église de Na’akuto Laab, dont le trésor est particulièrement riche. Nuit à Lalibela.
 
 
J 15 - Vendredi 25 mars 2016 Gondar
Vol pour Gondar le matin. Après les invasions musulmanes qui dévastèrent le pays au XVIe siècle, l'empereur Fasilidas établit sa capitale à Gondar – et elle le resterait jusqu'au milieu du XIXe siècle. De cette période glorieuse, nous admirerons la cité impériale, où furent édifiés, entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, de nombreux monuments encore bien conservés : château de Fasilidas et de Yasous Ier, palais de Musique de David III, château de l'impératrice Mentuab

Nous visiterons la très belle église de Debré Berhan dont le décor intérieur est riche de magnifiques peintures. Nous découvrirons également le bain de Fasilidas, sans doute vestige du premier palais dont le souverain ordonna la construction dans sa nouvelle capitale. Nous y admirerons, dans un cadre enchanteur, un beau pavillon surplombant un bassin le plus souvent à sec. Nuit à Gondar.
 
 
J 16 - Samedi 26 mars 2016 Gondar – Bahar Dar
Le matin, nous partirons vers Gorgora où nous visiterons l’église Debre Sina, décorée de belles fresques. Non loin de là, nous embarquerons sur un bateau qui nous fera traverser, en direction de Bahar Dar, le lac Tana, immense étendue d’eau d’une superficie supérieure à 3 500 kilomètres carrés, qui est considérée comme la source du Nil bleu. Les zones boisées et sauvages des îles et presqu’îles du lac abritent de grands sanctuaires monastiques qui y furent édifiés aux XVe et XVIe siècles. Nous découvrirons, sur l’île de Dek, l’église Narga Sélassié qui, édifiée au XVIIIe siècle, fut ornée de chatoyantes peintures murales. Dans la presqu’île de Zéghié se dresse, notamment, la belle église du « Pacte de miséricorde », Uhra Kidane Mehret, remarquable exemple d’architecture et de peinture religieuse d’Ethiopie. Nuit à Bahar Dar.
 
 
J 17 - Dimanche 27 mars 2016 Bahar Dar – Addis-Abeba
Nous achèverons découverte de Bahar Dar par une excursion vers les chutes du Nil bleu dans un décor agreste inoubliable, même si le débit des chutes n'est plus celui des cartes postales… Nous prendrons, dans l'après midi, un vol vers Addis-Abeba. Dîner inclus et nuit à Addis-Abeba.
 
 
J 18 - Lundi 28 mars 2016 Addis-Abeba
La capitale de l’Ethiopie fut créée il y a à peine plus d’un siècle. Fondée en 1887 par le négus Ménélik II qui lui donna le nom de « Nouvelle Fleur », Addis-Abeba se développa surtout lors de la mise en service en 1917 de la ligne de chemin de fer lui donnant accès à la mer en la reliant à Djibouti. Durant la période d'occupation italienne, Addis fut la capitale de l'Afrique orientale italienne. La ville étonne par son dynamisme et ses grandes perspectives modernes. Des hauteurs d’Entoto où subsistent de nombreux souvenirs du règne de Ménélik II, nous découvrirons un remarquable panorama sur une des plus vastes mégapoles d’Afrique. En ville, nous visiterons notamment la cathédrale de la Sainte-Trinité, un des lieux les plus sacrés du pays, où reposent l’empereur Hailé Sélassié et son épouse et nous nous attarderons dans les remarquables collections préhistoriques du Musée national où règne la célèbre « Lucy », hominidé qui fut, un temps, considéré comme notre plus lointain ancêtre.
Nous monterons sur les hauteurs d’Entoto pour découvrir l’emplacement de l’ancienne ville de Ménélik. Nous y visiterons l’église Sainte-Marie où iI fut couronné en 1889. En fin de journée, transfert à l’aéroport et départ pour Paris. Nuit en vol.
 
 
J 19 - Mardi 29 mars 2016 Paris
Arrivée à Paris le matin.
 


Groupe de 11 à 18 voyageurs
Sur demande
Forfait en chambre double  5 095 €
Supplément chambre individuelle   795 €
Visa   74 €


LanganoBorati Resort 3*

Arba MinchParadise Lodge 3*
Le meilleur hébergement à Arba Minch. Ensemble de bungalows avec belle vue sur le lac Chamo et la forêt. Electricité garantie.

JinkaEyob Pension

YabeloYabello Motel 2*(Moderate)
Le Yabelo Motel est un hôtel en dur disposant de chambres avec sanitaires privés mais en cas d'affluence il se réserve le droit d'attribuer des chambres avec sanitaires communs. Il souffre d'un défaut d'entretien et le service est limité mais c'est le seul hébergemen

AwassaHaile Resort Hawasa 5*
Un hôtel de luxe dont vous apprécierez les chambres spacieuses et les prestations raffinées dans un cadre tropical magnifique au bord du lac Hawasa.

AwashAwash Falls lodge lodge

Dire DawaDire Dawa Ras Moyenne gamme

Addis AbebaJupiter International Hotel 4*

AxoumYeha Upmarket

LalibelaPanoramicview Hotel 3*

GondarFlorida international 4*

Bahar DarRahnile Hotel 3 *

Aller : Vol Ethiopian Airlines ET 705 22h15 - 07h04
 Paris Roissy CDG - Addis Abeba Addis-Abeba Bole 

Retour : Vol Ethiopian Airlines ET 704 23h45 - 06h05
 Addis Abeba Addis-Abeba Bole - Paris Roissy CDG 


Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Addis-Abeba et Addis-Abeba/Paris, avec ou sans escale
  • Les vols intérieurs Dire Dawa/Addis-Abeba, Addis-Abeba/Axum, Axum/Lalibela, Lalibela/Gondar et Bahar Dar/Addis-Abeba
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du déjeuner du 2e jour au dîner du 18e jour
  • Le circuit en autocar privé et en 4x4
  • Le trajet en bateau privé sur le lac Tana
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 5 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les frais de visa



  • Dans la vallée de l'Omo, l'infrastructure d’accueil touristique est élémentaire. Dans cette partie du voyage vous serez hébergés dans des lodges d’une propreté correcte mais avec des conditions de confort limitées notamment à Jinka et Yabello.
  • Dans la mesure du possible, vous serez logés lors de ces deux étapes dans des chambres avec toilettes et douche privées mais il peut arriver, si l'hôtel connaît une forte affluence, que vous soyez logés dans des chambres avec sanitaires communs.
  • Certaines étapes sont longues et l'état de certaines routes nécessite l’utilisation de véhicules tout-terrain (4 voyageurs par véhicule).
  • Ce voyage nécessite une bonne condition physique en raison de l'altitude (plateaux entre 1100 et 2600 mètres) et de la situation de certains sites dont l'accès demande une bonne aptitude à la marche.
  • Les déjeuners des 5e et 7e jours seront pris sous forme de pique-niques.
 
  • Un passeport, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage
  • Un visa pour l' Ethiopie
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 10/03/2016. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter