Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Grand circuit en Castille
Ségovie, Burgos, Palencia, Valladolid, Salamanque, Avila, l'Escorial, Tolède, Madrid
Du 13 au 23 septembre 2017 avec Jean-Bernard Roucheray
ES 31 - 11 jours - Pour tous avec réserve
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • Le musée du Prado
  • Le palais de l'Escorial
  • La cathédrale de Burgos
  • L'université de Salamanque
  • Le Greco et la vieille ville de Tolède
  • Le musée de sculpture de Valladolid
  • Avila et l'héritage de sainte Thérèse
  • Les paysages des hauts plateaux castillans
  • Le Chronoguide Nord de l'Espagne et Castille
La Castille, patrie de Cervantès, fut le berceau du Siècle d'or espagnol. Philippe II fit de Madrid, en 1562, la nouvelle capitale de son royaume d'où le génie des lettres et des arts espagnols rayonna vers toute l'Europe. L'histoire de la Castille passe aussi par l'aqueduc romain de Ségovie, l'université médiévale de Salamanque, la grande figure de sainte Thérèse d'Avila et les merveilles de Tolède…

%%voyageBloque%%
 
M. Jean-Bernard Roucheray
Historien de l'art et agrégé d'espagnol





 
J 1 - Mercredi 13 septembre 2017 Paris - Ségovie
Dans la matinée, vol pour Madrid. Dès notre arrivée, départ vers Ségovie (Unesco). Place forte des Ibères depuis le VIIe siècle avant notre ère, elle fut conquise par les Romains. Occupée par les Maures au VIIIe siècle, elle fut reprise par le roi Alphonse VI en 1076, et son château fut résidence royale pendant le règne d'Alphonse X le Sage. Ce fut également à Ségovie que fut frappée la monnaie royale jusqu'au début du XVIIIe siècle.
En suivant le vallon de l'Eresma, nous visiterons l'église de la Vera Cruz, bâtie par les templiers au début du XIIIe siècle, remarquable par sa forme octogonale, flanquée d'une austère tour carrée. Après un rapide déjeuner inclus, nous rejoindrons la plaza Mayor où nous découvrirons la cathédrale, rare exemple d’architecture gothique au XVIe siècle, avant d’atteindre l’Alcazar, château fort du XIVe siècle qui domine le vallon de l’Eresma. Le long de la voie royale, nous découvrirons d’imposantes maisons seigneuriales, dont la casa de los Picos, et le remarquable portail de l’église San Martin. Nous terminerons par le célèbre aqueduc romain qui atteste l’importance de la cité dès l’Antiquité. Dîner libre. Nuit à Ségovie.
 
 
J 2 - Jeudi 14 septembre 2017 Ségovie - Burgos (165 km)
Le matin, nous nous rendrons d'abord, non loin de Ségovie, à San Ildefonso de la Granja où nous visiterons le palais royal de la Granja qui fut édifié au XVIIIe siècle, au pied de la sierra de Guadarrama, comme résidence d'été par le roi Philippe V. Même si les dimensions en sont beaucoup plus modestes, le palais et ses jardins à la française sont largement inspirés de Versailles, mais avec une touche sensible de baroque espagnol. Les salles du palais offrent l'intérêt exceptionnel d'avoir parfaitement conservé leur décoration d'époque et présentent des œuvres de peintres flamands du XVIIe siècle et de remarquables tapisseries. Nous prendrons ensuite la route vers Santo Domingo de Silos. Déjeuner inclus. Dans un cadre montagneux et sauvage, le moine Dominique fut à l'origine d'un monastère bénédictin, fondé sur des vestiges wisigothiques. Admirablement restauré, il est fameux pour son cloître roman, le seul de ce genre à deux étages en Europe. On n'en finirait pas de détailler ses chapiteaux historiés. Dîner libre et nuit à Silos.
 
 
J 3 - Vendredi 15 septembre 2017 Burgos
Construite en demi-cercle au pied d’une colline, couronnée par une forteresse, Burgos est souvent considérée comme la capitale gothique de l’Espagne. Peu après sa fondation en 884, Burgos devint pour plusieurs siècles la capitale du royaume de Castille-et-Léon. Foyer spirituel de la Reconquista, Burgos fut la ville du Cid, le chef de guerre victorieux qui porta les armes chrétiennes jusqu’à Valence et devint, par la grâce d’une chanson de geste, le modèle du preux chevalier. Dans les environs de la ville, nous découvrirons le monastère cistercien de Las Huelgas. Fondation d’Alphonse VIII, roi de Castille, et de son épouse Aliénor Plantagenêt en 1187, il abrite, outre de multiples trophées de la Reconquista, la statuette du Santiago de l’Espaldarazo, le Saint-Jacques de l’Accolade aux bras mobiles, qui armait chevaliers les rois de Castille. Nous irons ensuite visiter la chartreuse de Miraflores, aux stalles gothiques et Renaissance de toute beauté.
Après le déjeuner libre, nous nous promènerons dans la vieille ville de Burgos et visiterons la cathédrale Santa Maria de Burgos (Unesco) où s’épanouissent tous les styles du gothique occidental, magnifiés par l’invention décorative espagnole. Nous y verrons aussi le tombeau où repose la dépouille du soldat Rodrigo Diaz de Vivar, surnommé le Cid campeador. Dîner libre. Nuit à Burgos.
 
 
J 4 - Samedi 16 septembre 2017 Palencia - Valladolid
Route vers Palencia. Petit bourg érigé à l'emplacement d'un castro celtibère, Palencia fut le siège d'une garnison à l'époque romaine, au cœur d'une riche région agricole où prospéraient de grandes villae. Ravagée lors des invasions barbares, elle reprit de l'importance lorsqu'elle devint le siège d'un évêché au VIe siècle. Soumise quelque temps aux Maures, la ville fut reprise en 921, sa cathédrale fut alors reconstruite et la cité prit son essor à partir du XIe siècle. Alphonse VIII de Castille y fonda une université.
Nous visiterons la cathédrale, dédiée à saint Antonin, qui fut construite en style gothique flamboyant au-dessus de l'église wisigothique qui subsiste dans la crypte. Nous entrerons également dans le musée de la cathédrale qui présente un beau retable peint par Jean de Flandres, le peintre officiel d'Isabelle de Castille. Non loin de Palencia, nous découvrirons, à Banos de Cerrato, une basilique wisigothique qui fut construite à l'instigation du roi wisigoth Receswinthe. Dédiée à saint Jean Baptiste, c'est une des rares églises wisigothiques parfaitement conservées. Dans l'après-midi, nous arriverons à Valladolid. Déjeuner inclus. Capitale de la Castille durant plus de trois siècles, Valladolid connut une véritable floraison architecturale au XVe siècle.
Nous aborderons les styles successifs qui enrichirent l’architecture espagnole : si l’église Nuestra Senora de las Angustias est de pur style herrerien, la cathédrale fut édifiée par Herrera, mais sa façade est due à Alberto de Churriguera. Le clocher de style lombard de Santa Maria la Antigua remonte au XIIe siècle, tandis que la façade baroque de l’université est celle de l’ancien palais du duc de Lerma. Enfin, le collège de Santa Cruz illustrera le style isabélin. Dîner libre. Nuit à Valladolid.
 
 
J 5 - Dimanche 17 septembre 2017 Valladolid - Zamora - Salamanque (160 km)
En passant devant les églises Saint-Benoît et Saint-Paul, nous atteindrons le collège San Gregorio qui abrite le fabuleux Musée national de Sculptures polychromes. Valladolid fut, entre le XVe et le XVIIe siècle, un des grands centres de la sculpture espagnole : ce musée témoigne de cette richesse. Nous prendrons le déjeuner inclus à Toro, ce qui nous permettra d'admirer au passage le splendide portail gothique de sa collégiale. Nous prendrons ensuite la route vers Zamora. Cité romaine, elle fut ensuite prise par les Arabes qui lui donnèrent le nom de Azemur, « la ville des turquoises ». Conquise dès 748 par Alphonse le Catholique, elle fut reprise en 985 par Almanzor et ce fut le Cid qui la libéra à nouveau en 1093. Nous découvrirons sa cathédrale qui fut édifiée au XIIe siècle et qui s'inspire en partie des architectures arabe et byzantine, comme nous le constaterons en visitant le musée de la cathédrale. Nous partirons pour Salamanque en fin d’après-midi. Dîner inclus. Nuit à Salamanque.
 
 
J 6 - Lundi 18 septembre 2017 Salamanque
A pied, nous découvrirons Salamanque (Unesco), surnommée « l’Athènes d’Occident ». L'antique Salmantica, qui tomba un temps aux mains d'Hannibal, fut ensuite successivement romaine, wisigothe et arabe avant d'être reconquise par Alphonse VI en 1085. Cité majeure du royaume de León, elle dut surtout son prestige intellectuel à la fondation de son université qui rayonna sur toute l'Europe médiévale. Nos visites débuteront donc par cette université fondée au XIIIe siècle. Nous verrons également les « petites écoles » – les escuelas menores – qui reflètent l’influence mudéjare, et découvrirons ensuite la casa de las Conchas, demeure très représentative de l’époque des Rois catholiques, la Clerecia, un ancien séminaire jésuite, et la plaza Mayor, la plus belle place de style baroque en Espagne. Après le déjeuner libre, nous visiterons le remarquable ensemble de l’ancienne et de la nouvelle cathédrale, puis le couvent de las Dueñas et, enfin, l’imposant couvent de San Esteban à la façade plateresque. Dîner libre. Nuit à Salamanque.
 
 
J 7 - Mardi 19 septembre 2017 Salamanque - Avila - l'Escorial
Dans la cité d’Avila (Unesco), aux impressionnants remparts du XIIIe siècle comptant parmi les plus beaux de l’architecture médiévale, nous visiterons l’église San Vincente, en majeure partie romane et ornée de remarquables sculptures du XIIe siècle, et la cathédrale, à la fois église et forteresse, édifiée du XIIe au XIVe siècle. Mais Avila fut surtout la ville natale de sainte Thérèse qui y établit le premier couvent réformé de l’ordre du Carmel : son souvenir omniprésent est particulièrement intense au couvent de l’Incarnation, où elle prit le voile en 1533. Elle y vécut pendant vingt-sept ans. En quittant Avila, nous ferons halte aux abords de la ville pour visiter le monastère dominicain de Santo Tomas aux cloîtres d’une attachante simplicité. Nous partirons pour le palais-monastère de l’Escorial (Unesco), élevé par Philippe II en 1557. Déjeuner inclus avant de visiter cet immense bâtiment, à la fois austère et grandiose, qui témoigne de la puissance acquise par l’Espagne après la découverte de l’Amérique. Nous y verrons l’église, le Saint-Denis des rois d’Espagne et celui des infants, la célèbre bibliothèque royale ainsi que le palais aux murs couverts de tapisseries dont certaines furent réalisées d’après des cartons de Goya. Route vers Tolède. Dîner inclus et nuit à Tolède.
 
 
J 8 - Mercredi 20 septembre 2017 Tolède
Ancienne capitale du Royaume wisigothique, Tolède (Unesco) devint, après sa reconquête à la fin du XIe siècle, le creuset d’une civilisation unique où chrétiens, juifs et musulmans forgèrent l’Espagne médiévale. Tolède fut résidence des rois de Castille jusqu'en 1561.
Nous commencerons la journée par le circuit des Cigarrales qui, à partir du pont Saint-Martin, offre d’admirables panoramas sur la ville. Puis c’est à pied que nous descendrons de l’Alcazar vers la cathédrale, d’un style gothique français très pur. Sa sacristie est un véritable musée de peintures dominé par l’Espolio du Greco. Une promenade à travers les vieux quartiers nous permettra de retrouver ce grand peintre, d’abord à l’église Santo Tome avec L’Enterrement du comte d’Orgaz, puis, après le déjeuner libre, dans le cadre familier de la « maison du Greco » transformée en musée. En flânant dans l’ancienne Juderia, nous verrons Santa Maria la Blanca et le Transito, anciennes synagogues transformées en églises, construites dans un style mudéjar. La promenade s’achèvera au monastère San Juan de los Reyes, très représentatif du style isabélin. Dîner libre. Nuit à Tolède.
 
 
J 9 - Jeudi 21 septembre 2017 Tolède - Madrid
Le matin, nous ferons une promenade dans les quartiers du nord de Tolède pour visiter l’église San Roman, ancienne mosquée qui abrite maintenant le Musée wisigothique. Après le déjeuner libre, nous prendrons la route vers Madrid en faisant un arrêt à Illescas. L'église de l'ancien hôpital de ce gros bourg renferme cinq tableaux du Greco, sur le thème de la Nativité et du Couronnement de la Vierge. Arrivée à Madrid en fin d'après-midi. Dîner inclus. Nuit à Madrid.
 
 
J 10 - Vendredi 22 septembre 2017 Madrid
A l'échelle de la longue histoire de la péninsule ibérique, Madrid est une cité récente puisque ce ne fut qu'au Xe siècle qu'y fut édifiée une forteresse maure. Intégrée au royaume de Castille dès le XIe siècle, Madrid ne se développa réellement que lorsque Philippe II décida d'en faire le siège de sa cour.
Le matin, nous partirons en autocar pour un tour de ville, de la Puerta de Alcala au palais royal. Nous visiterons l’ermitage San Antonio de la Florida, dont la chapelle abrite de célèbres fresques de Goya. Nous consacrerons le reste de la matinée à la visite du musée du Prado, l’un des plus riches du monde, où se trouvent quelques joyaux de l’école espagnole, mais qui compte aussi d’excellents tableaux des écoles italiennes (Mantegna, Raphaël, Titien…), et de nombreuses œuvres flamandes et hollandaises (Van der Weyden, Bosch, Rubens, Rembrandt…). Le Siècle d’or espagnol retiendra toute notre attention avec Zurbarán, le peintre de la méditation spirituelle, mais aussi Murillo. Vélasquez fit sa carrière à la cour de Philippe IV et donna une image unique de la vie des princes, entre le faste des adultes et la mélancolie des enfants. Enfin, nous aborderons Goya, peintre de cour et témoin de son temps. Déjeuner inclus.
Ensuite, une promenade à pied nous emmènera à la découverte du vieux Madrid, construit à l’époque de la dynastie des Habsbourg d’Espagne. A partir de la plaza Mayor, nous traverserons les ruelles anciennes jusqu’à l’hôtel de ville en face duquel se dresse la tour de los Lujanes, où François Ier fut incarcéré par Charles Quint jusqu’en janvier 1526. Dîner libre. Nuit à Madrid.
 
 
J 11 - Samedi 23 septembre 2017 Madrid - Paris
Nous partirons le matin à la découverte de l’inestimable collection Thyssen dont les chefs-d’œuvre retracent l’histoire de la peinture des primitifs italiens aux maîtres contemporains (visite libre). Nous visiterons ensuite le centre d’art Reina Sofia, qui nous permettra de pénétrer dans l’univers des grands peintres espagnols du XXe siècle (Miro, Dali, Picasso) et d’admirer notamment Guernica. Déjeuner libre. Dans l'après-midi, transfert à l'aéroport et vol vers Paris.
 


Groupe de 14 à 23 voyageurs
Départ assuré
Forfait en chambre double
Prix prestissimo jusqu'au 31 juillet 2017
Prix presto jusqu'au 12 août 2017
Prix à partir du 13/08/2017
2 285 €
2 325 €
2 350 €
Supplément chambre individuelle
Prix prestissimo jusqu'au 31 juillet 2017
Prix presto jusqu'au 12 août 2017
Prix à partir du 13/08/2017
475 €
495 €
525 €
Sans transport international
Prix prestissimo jusqu'au 31 juillet 2017
Prix presto jusqu'au 12 août 2017
Prix à partir du 13/08/2017
-125 €
-95 €
-75 €


SégoviePlaza Acueducto 4*

Santo Domingo de SilosSanto Domingo de SIlos 3*

BurgosHotel Rice Reyes Catolicos 4 *

ValladolidOllid 4*

SalamanqueEl Gran Hotel Corona Sol 4*

TolèdeCarlos V 3*

MadridTryp Atocha 4*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
13/09/2017 - 07h15
Madrid Bajaras
13/09/2017 - 09h20
Vol Air France AF1000
Madrid Bajaras
23/09/2017 - 20h15
Paris Roissy CDG
23/09/2017 - 22h20
Vol Air France AF1101

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Madrid et retour sur vols réguliers
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double avec petit déjeuner
  • Le port des bagages dans les hôtels
  • 9 repas
  • Le circuit en autocar privé
  • Le Pass transports à Madrid
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires



  • Les visites du centre historique des villes s’effectuent à pied et en transports en commun à Madrid.
 
  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 26/07/2017. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter