Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Trésors des Balkans
Bosnie-Herzégovine, Croatie, Monténégro, Albanie, Macédoine
Du 5 au 15 août 2018 avec Catherine Matyja
Les points forts
  • Le pont de Mostar
  • Dubrovnik
  • Les bouches de Kotor
  • Les mosaïques d'Ohrid
  • Le site antique d'Apollonia d'Illyrie
  • Les Chronoguides Balkans et Albanie
Entre Adriatique et mer Noire s'allonge la longue échine des Balkans. Des paysages souvent remarquables et escarpés (en turc, balkan signifie « montagne ») abritent les traces d'une histoire riche et complexe. Monastères somptueusement décorés de fresques, églises aux icônes rares, villages aux maisons de bois, mais aussi villes à l'allure orientale, ponctuées de minarets effilés, témoignent d'un héritage multiple. Dans ce parcours à travers cinq pays aujourd'hui indépendants se révèle une véritable mosaïque ethnique, linguistique, culturelle et politique. Chacun d'eux imprime une image particulière. De chacun d'eux vous garderez une image particulière. En Bosnie, la courbe élégante du pont de Mostar qui relie de nouveau les rives de la Neretva. En Croatie Dubrovnik, toute corsetée de remparts et ponctuée de placettes intimes. Au Montenegro une balade en bateau dans le cadre idyllique des Bouches de Kotor. En Albanie les ruines évocatrices et bucoliques de l'antique Apollonia ou les maisons de bois aux mille fenêtres de Bérat. Enfin en Macédoine les joyaux byzantins de Skopje, capitale encore tout empreinte des parfums d'Orient. C'est cette irréductible diversité qui fait l'originalité et la richesse culturelle de ce voyage.

%%voyageBloque%%
 
Mme Catherine Matyja
Docteur en histoire





 
J 1 - Dimanche 5 août 2018 Paris - Sarajevo
Vol pour Sarajevo, via Vienne. Dès notre arrivée dans la capitale de Bosnie-Herzégovine, un tour de ville nous permettra d’apercevoir les lieux les plus emblématiques de cette ville dont le nom est resté dans l'Histoire par l’assassinat, en juin 1914, de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie, et de son épouse Sophie, événement qui fut à l’origine du déclenchement de la première guerre mondiale. Nous apercevrons la Careva Dzamija, la mosquée de l’Empereur, ainsi que la cathédrale, avant de faire une incursion dans le quartier turc, Saraci Ulica. Dîner inclus et nuit à Sarajevo.
 
 
J 2 - Lundi 6 août 2018 Mostar - Dubrovnik
Départ vers le Sud de la Bosnie-Herzégovine pour atteindre Mostar. Fondée au XVe siècle, la « ville du pont » dut son développement à la présence d’un pont suspendu qui permettait de franchir la Neretva. Dès le XVIe siècle, elle fut conquise par les Ottomans qui y firent édifier en 1566, par l’architecte Mimar Hairedin, élève de Sinan, le célèbre pont de pierre à une arche qui fit sa prospérité et sa célébrité. Une grande partie de la ville et le pont furent détruits en novembre 1993 lors des derniers conflits des Balkans. Mais grâce à des fonds internationaux, le pont ottoman fut reconstruit ainsi que le quartier environnant, avec ses caractéristiques architecturales qui traduisent toutes les influences successives qui s’exercèrent dans la région. Nous visiterons les quartiers pittoresques de la vieille ville, autour du Stari Most – le vieux pont –, la mosquée de Karadoz-Beg et parcourrons la ruelle Biscevic, bordée de maisons turques. Après le déjeuner inclus, nous rejoindrons la côte adriatique et, pénétrant en Croatie, nous atteindrons Dubrovnik. Dîner inclus et nuit à Dubrovnik.
 
 
J 3 - Mardi 7 août 2018 Dubrovnik
Journée entièrement consacrée à la visite de Dubrovnik , surnommée à juste titre la « perle de l’Adriatique ». C’est au VIIe siècle que les habitants de la ville d’Epidaurus toute proche, fuyant l’invasion slave, se réfugièrent sur l’îlot de Ragusium. La ville de Raguse qui s’édifia alors fut ceinte de puissantes murailles et se plaça sous la protection de Byzance. Les Slaves qui s’installèrent à proximité développèrent un petit bourg du nom de Dubrovnik. Au fil des siècles, les deux communautés se rapprochèrent jusqu’à ne plus faire qu’une, et le chenal qui séparait l’île de la terre ferme fut comblé. Du XIIIe siècle à la période napoléonienne, Dubrovnik tenta toujours de préserver une certaine autonomie en louvoyant habilement entre Turcs et Vénitiens. En 1814, Marmont, nommé duc de Raguse par Napoléon, dut céder la place aux Autrichiens. Dubrovnik est une ville qui doit se découvrir au fil de promenades qui offrent des échappées toujours renouvelées sur les places, les remparts, la mer…
Franchissant la porte Pile, flanquée de la fontaine d’Onufrius, nous parcourrons la rue Stradun, bordée de belles maisons patriciennes du XVIIe siècle, pour nous rendre au marché du matin de Gunduliceva Poljana, qui garde tout son charme traditionnel. De grands établissements monastiques furent fondés à Dubrovnik à la fin du Moyen Age. Nous visiterons le couvent des Franciscains dont l’église s’ouvre par un très beau portail gothique. Le cloître roman abrite également une apothicairerie qui compte parmi les plus anciennes d’Europe. Déjeuner inclus en ville.
L’église du Saint-Sauveur est l’un des rares édifices à avoir résisté au séisme de 1667. L’église Saint-Blaise, de style baroque vénitien, contraste par son exubérance avec la retenue qui présida à la conception de la cathédrale où nous pourrons apercevoir une Assomption du Titien. Nous admirerons les façades de somptueux palais Renaissance, tels le palais Sponza et le palais du Grand Conseil. Nous découvrirons enfin le musée des dominicains et ses exceptionnelles collections d'art sacré des XVe et XVIe siècles.
Dîner inclus et nuit à Dubrovnik.
 
 
J 4 - Mercredi 8 août 2018 Dubrovnik - Kotor
Départ vers le Monténégro et Kotor. Niché au fond d'une profonde calanque – les bouches de Kotor – qui offre un spectacle naturel d’une rare beauté, au pied du massif escarpé de Lovcen, Kotor est considéré comme l’un des plus beaux ports naturels du monde. Fondé par les Romains, Kotor fut une puissante cité autonome de l’Empire byzantin. C’est de cette époque que datent ses puissants remparts et la magnifique cathédrale Saint-Tryphon. Nous parcourrons les charmantes ruelles de cette cité, découvrant églises et palais où se mêlent les architectures romanes, byzantines et vénitiennes. Après le déjeuner, une excursion en bateau dans les bouches de Kotor nous offrira toutes les lumières de la Méditerranée. Dîner inclus et nuit à Kotor.
 
 
J 5 - Jeudi 9 août 2018 Budva - Shkodra - Tirana
Le matin, nous partirons vers Budva, sur la « Riviera monténégrine ». Nous ferons une petite promenade dans la vieille citadelle de Budva : ce furent les Vénitiens qui, pour faire face aux Ottomans du XVe au XVIIIe siècle, fortifièrent cette cité qui avait été fondée par les Grecs avant de devenir, à l'époque romaine, un point stratégique capital à la frontière entre les empires d'Occident et d'Orient. Après le passage de la frontière vers l'Albanie, nous arriverons à Skhodra pour le déjeuner inclus. Nous y visiterons la cathédrale catholique qui avait été convertie en palais des sports à l'époque d'Enver Hoxha. Nous nous dirigerons ensuite vers Lezha et le site de Lissos, l'un des plus remarquables du Nord de la vallée du Shkumbi. Fondée par Denys de Syracuse selon Diodore de Sicile, cette cité possède une vaste enceinte, renforcée de tours et percée de nombreuses portes, qui a été récemment dégagée. Nous atteindrons enfin Tirana, capitale albanaise.
Dîner inclus et nuit à Tirana.
 
 
J 6 - Vendredi 10 août 2018 Kruja - Tirana
Kruja, qui fut la capitale du royaume de Skanderbeg, s’élève à quelque 600 mètres d’altitude. Nous découvrirons son imposante forteresse ainsi que son musée présentant l’histoire du « plus grand des Albanais ». Retour à Tirana pour le déjeuner inclus. Nous y visiterons la mosquée Ethem Bey et le Musée historique national qui relate, à travers une quarantaine de salles, les événements contemporains et l’accession à l’indépendance du peuple albanais.
Dîner inclus et nuit à Tirana.
 
 
J 7 - Samedi 11 août 2018 Tirana - Durrës - Apollonia - Berat
Le matin, nous partirons vers Durrës, l’ancienne Dyrrhachion. Dressée sur un promontoire, elle fut la terre d’exil de Cicéron et devint une tête de pont pour le franchissement de l’Adriatique au temps de l’Empire romain. C’était le point de départ de la Via Egnatia qu’empruntaient les légions partant vers l’Orient. Nous y visiterons le Musée archéologique, le plus grand d'Albanie, qui témoigne de la richesse antique de la cité.
Après le déjeuner inclus à Fieri, nous gagnerons le site d’Apollonia, l’un des lieux les plus prestigieux d’Albanie. Fondée au début du VIe siècle par des colons grecs à un emplacement stratégique entre les rivières Vjosa et Seman, la cité fut protégée par Auguste qui y vécut. Puissante et prospère au temps de l’Empire romain, elle fut détruite par un tremblement de terre au milieu du IVe siècle. Au Moyen-Age, un monastère s’installa sur les ruines de cette ville antique, disposant ainsi d’une carrière de pierres déjà taillées. Le site d’Apollonia a réservé de très belles surprises lors des différentes campagnes de fouilles. Défendue par une double enceinte, la ville s’enorgueillit encore d’un odéon, d’un portique, d’un bouleutérion. Route pour Berat.
Dîner et nuit à Berat.
 
 
J 8 - Dimanche 12 août 2018 Berat - Ohrid (175 km)
La matinée sera consacrée à la visite de Berat , véritable ville-musée aux maisons suspendues sur les pentes d’une colline abrupte. Berat eut son heure de gloire au XVIe siècle. Très prospère, elle vit le développement d’une brillante école d’art byzantin sous la direction du peintre Onufri. Cet essor artistique se prolongea du VIe siècle au XVIIIe siècle. Berat en porte encore de nombreux témoignages : la citadelle qui abrite le musée Onufri installé dans la cathédrale, mais aussi la magnifique église de la Trinité, le quartier de Gorica autour de l’église Saint-Spiridon. Après le déjeuner, nous partirons vers la Macédoine. Dîner et nuit à Ohrid.
 
 
J 9 - Lundi 13 août 2018 Ohrid
Erigée au XIe siècle en évêché autocéphale, Ohrid entretint tout au long de son histoire des rapports privilégiés avec Constantinople. Sa visite nous permettra de compléter notre approche de la peinture byzantine à l’époque médiévale. Ohrid dissimule aujourd’hui encore des chefs-d’œuvre d’un art byzantin directement inspiré par la capitale. Les fresques du narthex de la cathédrale Sainte-Sophie, réalisées au XIe siècle par des artistes de Constantinople ou de Thessalonique, en sont la parfaite illustration. Déjeuner inclus. L’après-midi, nous ferons une petite excursion en bateau jusqu’au monastère de Saint-Naum qui, lui aussi, se caractérise par une facture typiquement byzantine. Dîner et nuit à Ohrid.
 
 
J 10 - Mardi 14 août 2018 Bitola - Skopje
Le site antique d’Heraclea Lyncestis fut fondé par Philippe II de Macédoine. Sur la via Egnatia, voie de passage construite par les Romains pour relier Dyrrachion à Byzance en prolongement de la via Appia dans les colonies, elle subit l’influence grecque. Le narthex de sa grande basilique révèle ainsi des mosaïques du Ve siècle d’une qualité artistique exceptionnelle. Tout l’univers chrétien s’y trouve symbolisé : l’empire céleste, le paradis, la terre et l’eau. La palette en est particulièrement riche, et les effets de lumière surprenants. Déjeuner inclus à Bitola. Passant par Prilep, Gradsko et Titov Veles, nous atteindrons le monastère de Saint-Pantelejmon, dans le village de Nerezi. Réalisées pour son fondateur, Alexis Comnène, les fresques du monastère constituent l’un des plus importants monuments de l’art byzantin du XIIe siècle. Par ses compositions parfaitement équilibrées, par la qualité de l’expression de l’âme des personnages représentés, par le choix des couleurs, cette peinture révèle toutes les qualités propres à la peinture byzantine inspirée par les modèles hellénistiques.
Dîner inclus et nuit à Skopje.
 
 
J 11 - Mercredi 15 août 2018 Skopje - Paris
La matinée sera consacrée à Skopje, cité romaine qui se développa au début de notre ère sur l’emplacement d’un habitat illyrien, et qui vit naître l’empereur Justinien. Indépendante peu après la prise de Constantinople par les croisés en 1204, elle tomba finalement sous le pouvoir du roi de Serbie, Milutin, à la fin du XIIIe siècle. Victime d’un catastrophique tremblement de terre en 1963, Skopje fut terriblement détruite. Elle est aujourd'hui la capitale de la Macédoine. Nous ferons un tour de ville et découvrirons l'église Saint-Sauveur. Nous partirons ensuite vers l'aéroport.
Vol vers Paris, avec escale.
 


Groupe de 14 à 23 voyageurs
Places disponibles
Forfait en chambre double
Prix prestissimo jusqu'au 1er mars 2018
Prix presto jusqu'au 1er juin 2018
Prix à partir du 02/06/2018
2 745 €
2 775 €
2 795 €
Remise supplémentaire de 3 % soit environ 82 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 06/02/2018.
Supplément chambre individuelle
Prix prestissimo jusqu'au 1er mars 2018
Prix presto jusqu'au 1er juin 2018
Prix à partir du 02/06/2018
665 €
695 €
725 €
Remise supplémentaire de 3 % soit environ 102 € pour toute inscription avec transport international, entièrement soldée avant le 06/02/2018.
Sans transport international
Prix prestissimo jusqu'au 1er mars 2018
Prix presto jusqu'au 1er juin 2018
Prix à partir du 02/06/2018
-235 €
-180 €
-140 €


SarajevoSarajevo hotel 4*

DubrovnikRixos 5*

KotorVardar 4*

TiranaLot boutique hôtel 4*

BeratOsumi 3*

OhridHôtel Belvedere 4*

SkopjeBest Western Turist 4*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
05/08/2018 - 10h00
Vienne Vienna International - Schwechat
05/08/2018 - 12h00
Vol Austrian Airlines OS412
Vienne Vienna International - Schwechat
05/08/2018 - 13h10
Sarajevo Sarajevo International
05/08/2017 - 14h20
Vol Austrian Airlines OS757
Skopje Skopje Alexander the great apt
15/08/2018 - 12h55
Vienne Vienna International - Schwechat
15/08/2018 - 14h30
Vol Austrian Airlines OS780
Vienne Vienna International - Schwechat
15/08/2018 - 15h05
Paris Roissy CDG
15/08/2017 - 17h10
Vol Austrian Airlines OS7115

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Sarajevo et Skopje/Paris sur lignes régulières, avec escale
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du dîner du 1er jour au petit déjeuner du 11e jour
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 3 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 20/11/2017. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • Les visites des centres historiques de Dubrovnik et Bérat s'effectuent à pied.
  • L'étroitesse des routes en Albanie allonge la durée de certaines étapes.
 
  • Un passeport, valable encore 6 mois après la date du retour du voyage


Informations pratiques pour l'Albanie
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et l'Albanie.

Change
La monnaie officielle de l’Albanie est le lek (ALL).
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter les site www.xe.com/fr
Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard (moins répandue) permettent de faire des retraits mais ne sont pas acceptées en moyen de paiement.


Informations pratiques pour la Croatie
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et la Croatie

Change
La monnaie officielle de la Croatie est la kuna (HRK) mais l'euro est accepté un peu partout.
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées en paiement et permettent de faire des retraits d'espèces.


Informations pratiques pour la Macédoine
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et la Macédoine.

Change
La monnaie officielle de la Macédoine est le denar (MKD).
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter le site www.xe.com/fr
Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.


Informations pratiques pour la Bosnie-Herzégovine
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et la Bosnie-Herzégovine.

Change
La monnaie officielle de la Bosnie Herzegovine est le mark convertible (BAM).
Pour connaître le taux de change actuel consultez le site www.xe.com/fr
Les cartes bancaires internationales Visa et MasterCard sont largement acceptées et permettent de faire des retraits d'espèces.


Informations pratiques pour le Montenegro
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et le Montenegro.

Change
La monnaie officielle du Montenegro est l'euro (EUR).
Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard sont acceptées partout et permettent de faire des retraits d'espèces.


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter