Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Grand circuit archéologique en Albanie
Du 4 au 13 septembre 2017 avec Pierre Cabanes
ALB 31 - 10 jours - Pour tous avec réserve
Complet  Imprimer
Les points forts
  • Apollonia d'Illyrie
  • Le site de Bouthrotos pour évoquer le souvenir d’Enée et d'Andromaque
  • Le monastère d'Ardenica
  • Kruja, ancienne capitale de Skanderberg
  • Les trésors d'art byzantins et médiévaux à Berat et Gjirokastra
  • L'accompagnement par Pierre Cabanes, fondateur de la mission archéologique d'Apollonia
  • Le Chronoguide Albanie
Petite terre balkanique perdue au bout de l’Europe, l’Albanie fut longtemps entourée d’une aura de mystère pour les Occidentaux. Plus secrète que sa voisine croate, l’Albanie se modernise peu à peu et offre à qui veut la découvrir la diversité de ses paysages et un passionnant patrimoine antique et médiéval. De la colonisation grecque à l'Illyrie romaine et aux empereurs byzantins, des Bulgares aux Vénitiens et à la figure héroïque de Skanderberg, l'Albanie a préservé un patrimoine exceptionnel et évocateur dans des paysages tour à tour maritimes ou montagneux de toute beauté. Ce grand voyage est l'occasion d'une découverte archéologique approfondie sous la férule érudite de l'un des meilleurs connaisseurs du pays, Pierre Cabanes. Professeur émérite d'histoire grecque antique à l'université de Clermont-Ferrand, Pierre Cabanes est le fondateur de la mission archéologique d'Apollonia.

%%voyageBloque%%
 
M. Pierre Cabanes
Professeur honoraire de l’université Paris X Nanterre. Fondateur de la mission archéologique et épigraphique française en Albanie




 
J 1 - Lundi 4 septembre 2017 Paris – Tirana
Vol pour Tirana avec escale.
Tirana fut fondée par le général ottoman Suleyman Pacha, au début du XVIIe siècle, qui fit édifier, dit-on, une mosquée, un hammam et une boulangerie pour constituer le noyau de la cité. La ville se développa lentement jusqu'à ce qu'elle soit choisie comme capitale de l'Albanie en 1920. Le roi Zog Ier fit alors réaménager la ville par des architectes italiens. Tirana connut un important développement industriel après la seconde guerre mondiale, avec l'aide des soviétiques, puis de la Chine communiste. La visite du Musée archéologique de Tirana, qui abrite les objets les plus prestigieux provenant des sites albanais, constituera une excellente introduction à notre circuit.
Dîner inclus et nuit à Tirana.
 
 
J 2 - Mardi 5 septembre 2017 Kruja – Lissos – Shkodra (116 km)
Quittant Tirana, notre route nous conduira plein nord vers Kruja qui s’élève à quelque 600 mètres d’altitude. Cette cité, qui a été la capitale du royaume de Skanderbeg, abrite une forteresse imposante ainsi qu’un musée présentant l’histoire du « plus grand des Albanais ». Fils d'un prince albanais, Gjergj Kastrioti fut envoyé comme otage au sultan ottoman. Elevé dans la religion musulmane, il gravit rapidement les échelons de l'armée turque et ses talents lui valurent le titre de « beg » et le surnom d'Alexandre : Iskander beg... Mais lorsque les Albanais se révoltèrent contre l'occupant, il déserta, se convertit au christianisme et prit la tête de la révolte. De 1444 à 1468, il repoussa victorieusement treize offensives turques, mais l'Albanie fut ensuite soumise à nouveau en 1478, dix ans après sa mort.
Nous nous dirigerons ensuite vers Lissos, un des sites les plus remarquables du Nord de la vallée du Shkumbi. Fondée, selon Diodore de Sicile, par Denys de Syracuse, cette cité possède une vaste enceinte qui a été bien conservée et dégagée récemment. Depuis la colline coiffée d’un château médiéval jusqu’au port sur le Drin, cette enceinte est renforcée de nombreuses tours quadrangulaires ou semi-circulaires, et percée de nombreuses portes. Déjeuner inclus. En fin d’après-midi, nous nous rendrons à Shkodra, situé en bordure du Monténégro, qui conserve les murs puissants de la forteresse de Rozafa. Dîner inclus et nuit à Shkodra.
 
 
J 3 - Mercredi 6 septembre 2017 Durrës
Après avoir remonté la vallée du Kir pour découvrir le pont du Mesi, remarquable par la puissance et la beauté qu’il dégage, nous longerons la côte albanaise jusqu’à Durrës, l’ancienne Dyrrhachion, qui est aujourd'hui le principal port du pays. Dressée sur un promontoire, elle devint une tête de pont pour le franchissement de l’Adriatique au temps de l’Empire romain. Elle était le point de départ de la via Egnatia, le point de passage des légions partant vers l’Orient et fut la terre d'exil de Cicéron... Nous découvrirons quelques-uns des vestiges de la Dyrrachium romaine, en particulier son amphithéâtre bien conservé. Déjeuner inclus. L'après-midi, nous ferons une promenade dans la cité, de la place d’Anastase à la basilique d’Arapaj. Dîner inclus et nuit à Durrës.
 
 
J 4 - Jeudi 7 septembre 2017 Apollonia d'Illyrie
Pour commencer la journée nous partirons découvrir le monastère d'Ardenica, seul monastère orthodoxe actuellement en fonctionnement en Albanie. Délimité par une enceinte triangulaire originale, ce bel ensemble conventuel révèle une architecture des plus caractéristiques et, malgré une histoire particulièrement mouvementée, conserve encore aujourd’hui une magnifique iconostase sculptée et des fresques du XVIIIe siècle. Déjeuner inclus.
Sous forme d'une longue promenade, nous parcourrons le site agreste d'Apollonia, ville défendue par une double enceinte qui fut fondée au début du VIe siècle avant J.-C. par des colons grecs venus de Corcyre et de Corinthe, à un emplacement stratégique entre les rivières Vjosa et Seman. La bonne société coloniale sut faire de la ville un centre culturel où le jeune Octave – le futur Auguste – vint se former en 45 avant J.-C. Demeurée cité grecque, alors que Dyrrachium recevait le statut de colonie romaine, Apollonia connut un renouveau extraordinaire au IIe siècle après J.-C., époque de la construction d'un nouveau centre monumental avec odéon, bouleutérion, arc de triomphe ... Ce fut également l’époque de l’édification des grandes villas sur le versant ouest de la ville, dont beaucoup restent encore à dégager. Toute une architecture, une sculpture apolloniate se met en place, qui a laissé des monuments exceptionnels, comme le portique aux dix-sept niches, le grand nymphée ou La Descente aux enfers conservée aujourd’hui sous le portique du monastère Sainte-Marie. En effet, la cité fut détruite par un séisme au milieu du IVe siècle. Au Moyen Age, un monastère s’installa sur les ruines de cette ville antique, disposant ainsi d’une carrière de pierres déjà taillées. Dîner inclus et nuit à Fieri.
 
 
J 5 - Vendredi 8 septembre 2017 Byllis – Berat
Le matin, nous partirons en direction de Ballsh et du site antique de Byllis, installé sur les derniers contreforts du massif de Mallakaster. Cette région, déjà bien connue dans l’Antiquité, était occupée par une tribu illyrienne, celle des Byllins qui avaient installé là leur capitale, Byllis. L’agora et son théâtre montrent l’impact culturel des cités grecques voisines sur les villes indigènes. Le site recèle également les vestiges de basiliques paléochrétiennes de l’époque de Justinien.
Nous gagnerons ensuite Berat , ville-musée aux maisons suspendues sur les pentes d'une colline abrupte. Déjeuner inclus. Berat eut son heure de gloire au XVIe siècle : connaissant une grande prospérité, elle assura le développement d’une brillante école d’art byzantin sous la direction du peintre Onufre. Cet essor artistique se prolongea tout au long des XVIIe et XVIIIe siècles. Berat en porte encore de nombreux témoignages : la citadelle qui abrite le musée Onufri installé dans la cathédrale, mais aussi la magnifique église de la Trinité, le quartier de Gorica autour de l’église Saint-Spiridon. En fin de journée, nous partirons vers Vlorë. Dîner inclus et nuit à Vlorë.
 
 
J 6 - Samedi 9 septembre 2017 Amantia – Vlorë
Le matin, nous partirons en direction de Ploça, petite ville près de laquelle nous visiterons le site antique d'Amantia, ville de la tribu illyrienne des Amantins, peuple montagnard parvenu au IIIe siècle avant J.-C. à un degré élevé de civilisation acquis au contact des cités grecques à l’occasion de relations commerciales. Plusieurs monuments y ont été découverts : un stade, les remparts, les ruines de deux temples et une nécropole. Retour à Vlorë pour le déjeuner inclus et visite de la petite mosquée de Murat qui aurait été construite d'après un plan du grand Sinan, l’architecte génial de la mosquée de Soliman le Magnifique à Istanbul. Nous reprendrons ensuite la route vers le Sud du pays. Dîner inclus et nuit à Saranda.
 
 
J 7 - Dimanche 10 septembre 2017 Butrint – Saranda - Gjirokastra
Le matin, nous atteindrons Butrint en empruntant une petite route qui réserve de beaux panoramas sur l’île de Corfou. L'antique Bouthrotos , situé à l'extrémité d'un promontoire, reste l'un des sites les plus marquants d’un voyage en Albanie : il l’était déjà probablement dans l’Antiquité puisque Virgile y fit s’arrêter Enée lors de son périple et que Racine y situe son Andromaque. Les ruines, joliment ensevelies sous les oliviers, présentent de très beaux ensembles urbains : théâtre, thermes, remparts, baptistère aux mosaïques paléochrétiennes, ainsi qu'une belle église vénitienne. Retour à Saranda et déjeuner inclus. Une promenade nous replongera ensuite dans l'histoire de cette ville. Dîner inclus et nuit à Gjirokastra.
 
 
J 8 - Lundi 11 septembre 2017 Gjirokastra - Labova - Gjirokastra
Gjirokastra est un rare exemple de cité ottomane parfaitement préservée. Berceau de l'écrivain Ismaïl Kadaré, cet ancien village, devenu l’une des villes les plus importantes du Sud de l’Albanie, reste l’un des plus beaux et des plus typiques de la région avec ses maisons-forteresses à deux étages, les kulas, couvertes de lauzes grises qui furent surtout édifiées au XVIIe siècle. La ville comprend également un bazar, une mosquée du XVIIIe siècle ainsi que deux églises de la même époque. Déjeuner inclus. Nous consacrerons un peu de temps de l'après-midi à la découverte de l'église de Labova, très ancienne, édifiée au Xe siècle. Retour à Gkirakastra, pour prolonger le plaisir de flâner librement dans ses rues. Dîner inclus et nuit à Gjirokastra.
 
 
J 9 - Mardi 12 septembre 2017 Korça – Pogradec
Nous arriverons à Korça, au pied des monts Moravë. Cette cité albanaise connut bien des vicissitudes autour de la première guerre mondiale et fut prise par les Grecs avant d'être occupée par les Austro-Hongrois, puis à nouveau par les Grecs et, enfin, par les Français qui la contrôlèrent de 1916 à 1920. Après avoir rappelé ces épisodes devant le cimetière français, nous y visiterons son célèbre musée des Icônes. Déjeuner inclus. Nous ferons ensuite un arrêt au village valaque de Voskopojë qui devint, au XVIIIe siècle, une ville prospère en relation avec Budapest ou encore Vienne... La ville s’est parée de nombreuses églises qui témoignent d’une recherche décorative très élaborée, d’influence hispano-italienne. Longeant les rives du lac d'Ohrid, écrin cerné de montagnes, nous gagnerons Pogradec. Dîner inclus et nuit à Pogradec.
 
 
J 10 - Mercredi 13 septembre 2017 Elbassan – Tirana - Paris (70 km)
Trajet vers l'aéroport de Tirana.
Vol pour Paris avec escale.
 


Groupe de 15 à 23 voyageurs
Complet
Forfait en chambre double  1 895 €
Supplément chambre individuelle   375 €
Sans transport international   -145 €


TiranaHôtel Sky Tower 4*

ShkodraEuropa Grand Hotel 5*

DurresHotel Arvi 4*

FieriHotel Fieri 4*

VloraHôtel Vlora international 5*

SarandaHotel Butrinti 5*

GjirokastraHotel Cajupi 3*

PogradecEnkelana 3*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
04/09/2017 - 10h00
Vienne Vienna International - Schwechat
04/09/2017 - 12h00
Vol Austrian Airlines OS412
Vienne Vienna International - Schwechat
04/09/2017 - 12h45
Tirana Nene Tereza Intl
04/09/2017 - 14h20
Vol Austrian Airlines OS847
Tirana Nene Tereza Intl
13/09/2017 - 15h05
Vienne Vienna International - Schwechat
13/09/2017 - 16h45
Vol Austrian Airlines OS848
Vienne Vienna International - Schwechat
13/09/2017 - 17h20
Paris Roissy CDG
13/09/2017 - 19h25
Vol Austrian Airlines OS417

Pour nos jours d'opération (départ le lundi et retour le mercredi), il n'existe pas de vol direct possible. Parmi l'offre des compagnies proposant des vols via, seuls les horaires d'Austrian nous permettent de réaliser notre programme dans son intégralité.

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Tirana et retour sur lignes régulières, avec escale
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du déjeuner du 1er jour au petit déjeuner du 10e jour
  • Le circuit en autocar privé
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 3 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 17/08/2017. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.



  • L'Albanie n'est pas encore une destination touristique très fréquentée mais son infrastructure hôtelière s'améliore rapidement.
  • La visite des sites archéologiques s’effectue souvent sur des chemins irréguliers et parfois non aménagés.
 
  • Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité


Informations pratiques
Décalage horaire
Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et l'Albanie.

Change
La monnaie officielle de l’Albanie est le lek (ALL).
Pour connaitre le taux de change actuel vous pouvez consulter les site www.xe.com/fr
Les cartes bancaires internationales Visa et Mastercard (moins répandue) permettent de faire des retraits mais ne sont pas acceptées en moyen de paiement.


Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter