Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pourquoi voyager en Ouganda avec Clio
L'Ouganda est devenu depuis quelques années une des plus intéressantes des destinations africaines. Conscient du potentiel touristique de son histoire et de sa biodiversité, il a su, tout en évitant le tourisme de masse, développer des infrastructures qui permettent de parcourir son territoire dans des conditions agréables. Pays de vastes plateaux enserrés entre les chaînes du rift, région au climat tempéré occupée par la savane arborée et la forêt claire, l’Ouganda a été successivement dominé par de puissants royaumes rivaux. Au XIXe siècle, les premiers explorateurs européens, à la recherche des sources du Nil, pénétrèrent pour la première fois ces terres demeurées jusque-là interdites. De cette histoire millénaire, l’Ouganda a conservé de nombreuses traces. Entre les cataractes du Nil et les monts du Ruwenzori, elles s’insèrent dans des paysages naturels d’une rare beauté entre plusieurs parcs nationaux dont la faune constitue l'autre intérêt majeur du voyage.
Le Nil et les lacs

Pendant des siècles, la localisation des sources du Nil est demeurée l'une des plus grandes énigmes géographiques. La gloire semblait promise à l’intrépide voyageur qui résoudrait le premier la réponse. Les expéditions se multiplièrent à partir du milieu du XIXe siècle et il revint à l’explorateur John Speke, l’honneur de trouver, en 1862, la clé du mystère. Le lac Victoria, qu’il avait aperçu quelques années auparavant, donne bien naissance « à la rivière sacrée sur laquelle a flotté Moïse enfant ». Cet homme, pourtant réservé, ne peut contenir un certain lyrisme en découvrant ce site extraordinaire : « Le tumulte des eaux, le bond fréquent des poissons voyageurs, les hippopotames et les crocodiles promenant sur l’onde leur oisiveté endormie, tous ces détails, ajoutant leur charme vivant à celui d’une riante nature, composaient un ensemble aussi attrayant que possible. Il me semble qu’avec une femme et des enfants, je vivrais ici fort heureux, tant le site me paraît charmant. » Cet émerveillement sera constant chez tous les voyageurs qui auront la chance de découvrir ce pays. Plus tard, Winston Churchill n’hésitera pas à dire de l’Ouganda qu’il est la « perle de l’Afrique ».

Le royaume du Buganda

John Speke sera le premier à décrire le fastueux royaume du Buganda. Sa rencontre avec le souverain et son séjour à sa cour constitue l’une des parties les plus savoureuses de son récit de voyage. C’est alors un Etat centralisé, extrêmement organisé, dont la force et les moyens militaires sont très supérieurs à ceux de ses voisins. On sera sans doute surpris de découvrir aujourd’hui le palais, tel qu’il apparaissait sur les gravures, pratiquement inchangé depuis l’époque où le roi Mutesa accueillit l’explorateur britannique… Mais ce chef-d’œuvre d’architecture traditionnelle n’est pas le seul vestige du passé. Nous visiterons, entre autres, le mausolée des souverains du Bunyoro. C’est dans cet autre royaume important que s’attardèrent l’explorateur Samuel Baker et Florence, son intrépide épouse qui, pour permettre la poursuite de son expédition vers le lac Albert, n’hésita pas à accepter le « serment de sang » que lui proposait le souverain. Mais il refusa fermement l’échange d’épouses que lui suggérait le roi du Bunyoro : Florence ne se sentait pas vraiment prête à rejoindre le harem royal… En outre, la découverte notamment de peintures rupestres, méconnues même des spécialistes, ne manquera pas de surprendre et d’intriguer.

Dans les pas des explorateurs

Qui n’a jamais rêvé de contempler les sources du fleuve qui fut le berceau de la civilisation égyptienne ? Quel grand voyageur n’a jamais désiré apercevoir les légendaires montagnes de la Lune, aux sommets couverts de neiges éternelles, descendre le Nil au milieu des papyrus où s’ébrouent hippopotames et crocodiles, ou bien encore naviguer sur les Grands lacs : Albert, Victoria, Georges ou Edouard ? Sur la trace des grands explorateurs, au milieu des vestiges des plus fastueuses royautés, ce circuit, tel un extraordinaire roman d’aventures, déroule le grand spectacle d’une Afrique tout droit sortie des rêves d’enfants.
 
Partir en voyage avec Clio
OUG 51 - 12 jours

Pays de vastes plateaux, enserrés entre les chaînes du rift, qu'un climat tempéré a couvert de savane arborée ou de forêt claire, l’Ouganda a été successivement dominé par de puissants royaumes rivaux. ... Découvrir ce voyage
OUG 51 - 12 jours - du 4 au 15 août 2018

Pays de vastes plateaux, enserrés entre les chaînes du rift, qu'un climat tempéré a couvert de savane arborée ou de forêt claire, l’Ouganda a été successivement dominé par de puissants royaumes rivaux. ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter