Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Pourquoi voyager au Pérou avec Clio
Le seul nom de Pérou éveille depuis longtemps chez les Européens un flot d'images exotiques et merveilleuses où, dans un décor de hauts plateaux andins perçus comme un monde lointain et légendaire, se bousculent adorateurs du soleil et conquistadores. Cette terre et ses habitants sont pourtant bien réels. Prendre le chemin de Lima, c'est retrouver les traces du sacré dans la profonde religiosité indigène, qui mêle christianisme et anciennes croyances et comprendre les riches civilisations qui ont, des siècles durant, donné à la terre et au peuple péruvien leur identité si originale.
Trois mille ans d'Histoire

Les cordillères et les plateaux du Pérou connurent au premier millénaire avant notre ère plusieurs civilisations développées, comme celle qui fut à l’origine des mystérieuses lignes de Nazca. Le premier empire indien, centré sur les rives du lac Titicaca, naquit au VIIe siècle. Puis, au XIIIe siècle, une tribu guerrière venue du sud empiéta progressivement sur le plateau : ses membres bâtirent un formidable empire, impitoyablement dirigé par l’Inca, un roi divinisé. L’or et l’argent qui faisaient sa richesse causèrent sa perte : en 1533, à la tête d’une bande de soldats et d’aventuriers rêvant de fortune, Pizzaro s’empara de Cuzco et se saisit de l’Inca Atahualpa qu’il fit exécuter. Le Pérou devint, grâce aux mines de Potosi, le fleuron de l’empire espagnol. La conquête ibérique, qui imprégna le pays d’une manière profonde, a également laissé de magnifiques architectures coloniales. Cette imbrication étroite d'éléments locaux et importés est caractéristique de la culture péruvienne dont notre voyage explore tous les aspects.

Lima, la ville des rois

Dans la capitale des vice-rois du Pérou, il flotte encore un parfum colonial sur le vaste espace de la Plaza de Armas, veillé par la cathédrale et le palais de l'Archevêché aux balcons de bois ajourés. Lima est aussi la ville de l'or, celui qui orne les pièces d'orfèvrerie somptueuses présentées dans ses riches musées, dont celui de l'Or, celui d'anthropologie ou encore le musée d'art précolombien Larco Herrera.

Le Nord, terre d'anciennes cultures

Depuis Chiclayo et Trujillo, on peut partir à la découverte de deux des plus importantes civilisations précolombiennes. La culture de Moche ou Mochica s'épanouit de l'an 100 à l'an 700 de notre ère. Sa connaissance a été renouvelée par la mise au jour en 1987 des tombes du seigneur de Sipan. C'est un miracle qui a voulu que la dernière demeure de ce haut dignitaire demeure inviolée pendant plus de mille six cents ans, offrant à notre connaissance un contexte historique unique et, à notre admiration, le raffinement de son orfèvrerie. Chan-Chan est le site le plus emblématique de la culture chimue. La ville, d'une superficie de 18 kilomètres carrés, ceinte de remparts de terre, était la capitale de l'empire des Chimus qui dominait la région au moment de l'arrivée des Incas. Par sa complexité et son ampleur, le site ne laisse pas d'étonner.

Le Sud, Nazca et Arequipa

L'autoroute Panaméricaine est une sorte de cordon ombilical qui, à quelque distance de la côte pacifique, serpente entre le Nord et le Sud du Pérou. Sur la route vers la frontière chilienne, elle traverse les mystérieuses lignes de Nazca que l'on ne peut apprécier que du ciel. Elles sont les vestiges les plus tangibles d'une autre de ces civilisations qui marquèrent le territoire péruvien. La pampa de Nazca recèle peut-être « le plus grand livre d'astronomie du monde ». Les spécialistes ne sont pas tous d'accord avec cette hypothèse astronomique, mais la découverte, depuis les hauteurs, des milliers de dessins d'animaux (oiseaux, lézards, orques) ou de figures géométriques les plus variées (étoiles, spirales, sinusoïdes, zigzags...) constitue toujours un moment d'intense émotion. Arequipa est une ville-oasis, aux innombrables églises et ensembles conventuels, où les maisons patriciennes – les casonas – d'une extrême blancheur se tassent au pied d'un gigantesque volcan éteint, le Misti (5 821 m). Elle est, sans aucun doute, celle d'entre les cités péruviennes qui, isolée entre déserts et sierras, a su le mieux préserver son patrimoine de l'époque coloniale. Ses ciels bleus et lumineux font d'une promenade autour de sa place d'Armes un enchantement toujours renouvelé, entre les frontons baroques des églises et la foule colorée qui l'anime.

La vallée sacrée des Incas

On accède ici au le saint des saints, dont la porte d'entrée monumentale et mythique est Cuzco. Le passage dans le nombril du Monde, selon « l'évangile » inca, sera un des très grands moments de votre voyage au Pérou. Le site, dans une verte vallée, sous un ciel cristallin, est magnifique. Au cours de vos promenades, à chaque coin de rue, le passé ressurgira sous la forme d'austères pans de murs de palais aux pierres si bien appareillées qu'elles semblent en mesure de défier l'éternité. L'héritage inca est ici omniprésent. Pourtant, il ne saurait faire oublier la ville coloniale et ses églises qui sont comme des boutures de la Renaissance et du baroque hispaniques transplantées en terre indienne. Dans les environs, devant les formidables forteresses de Pisac et de Sacsahuaman, vous renouerez avec le fil d'un passé tranché brutalement par les conquistadores. De site en site, l'émotion ira croissant jusqu'à l'acmé que représente toujours la première vision du Machu Pichu. Entre ciel et terre, dans un cadre d'une poignante solitude, temples, palais et murailles accrochent leur prodigieuse architecture de terrasses au flanc vertigineux d'un véritable nid de condor, l'oiseau mythique des Andes. Depuis sa redécouverte en 1911, le Machu Pichu (le Vieux Pic) n'en finit pas de défier l'imagination et de susciter les interrogations les plus étonnantes, que vos conférenciers sauront ordonner avec passion.

Le lac Titicaca

Ultime étape à la frontière avec la Bolivie, Puno et les rives du lac Titicaca introduisent à un autre monde. Celui des Uros, population aujourd'hui bien métissée mais qui habite toujours des huttes de roseaux sur les îles du lac le plus haut du monde, et se déplacent sur de pittoresques radeaux réalisés dans la même matière.

Cérémonies solaires

Le Pérou, c'est aussi la musique des orchestres locaux, les couleurs vives des costumes des femmes, l'animation des marchés dans les villages : autant d'impressions que Clio ne saurait négliger au cours d'un tel voyage. En juin, au solstice d'hiver, nous profiterons de notre séjour dans la Vallée sacrée pour assister aux cérémonies de l'Inti Raymi. Les fastes d'une des plus fameuses fêtes du temps des Incas y sont reconstitués, dans un tourbillon de danses et de couleurs, comme un résumé heureux de tout votre périple péruvien.

Escapade en Bolivie

Un de nos circuits, délaissant la boucle vers le nord, propose, au contraire, de poursuivre l'aventure péruvienne plein sud, jusqu'en Bolivie. Après avoir exploré la rive bolivienne du lac Titicaca, c'est La Paz qui vous attend. La capitale de la Bolivie occupe un site étonnant, avec ses immeubles perchés entre 3000 et 4000 mètres d'altitude, et sa Vallée de la Lune, aux rochers déchiquetés. Un paysage d'une beauté grandiose, et une histoire qui complète admirablement celle du Pérou.

Les conditions de voyage

Pour que votre découverte du Pérou soit de bout en bout un plaisir, nous avons veillé particulièrement à soigner l'hôtellerie. Les hôtels retenus sont tous d'un très bon standing international, et, en maintes étapes, vous serez logés dans des édifices au cœur historique des villes, offrant le charme des anciennes haciendas ou des posadas à l'architecture traditionnelle. Nous sommes aussi attentifs aux altitudes auxquelles se déroule le voyage. Ainsi, nous grimperons progressivement et, à Arequipa, vous aurez le temps de vous habituer à l'altitude avant de poursuivre vers Cuzco et le Machu Pichu. Le réseau routier péruvien s'améliore d'année en année. Le plus long trajet, entre Nazca et Arequipa, s'effectue en empruntant l'excellente route Panaméricaine, et permet de traverser de splendide paysages de désert.
 
Partir en voyage avec Clio
PE 32 - 18 jours

Le Pérou, ce sont d’abord des paysages impressionnants, ceux de l’altiplano central, des sommets enneigés des Andes, des rives du lac Titicaca ou d’un littoral pacifique aux allures désertiques, ponctués ... Découvrir ce voyage
 

 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Qui sommes-nous ? Clio recrute Nous contacter